Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Transport
express
Fedex
va étendre
les capacités
de son hub
de Roissy
Fedex a annoncé ce matin un investissement de 1,2 Md€ pour son site de Roissy Charles-de-Gaulle, dans ce qu'il considère comme un projet majeur de son développement en France et en Europe. Plus précisément, l'extension du site existant ne coûtera « que » 200 M€, le reste de l'investissement annoncé étant représenté par l'engagement financier pour la location de l'ensemble du site sur une durée de 30 ans. Les travaux d'extension doivent débuter l'été prochain et portent notamment sur un nouveau bâtiment de haute technologie de 27.000 m2 auxquels s'ajouteront 20.000 m2 supplémentaires en mezzanine. Son ouverture est prévue en 2019. A cet horizon, le site pourra traiter jusqu'à 68.000 colis et documents par heure. Cet investissement permettra aussi de créer 200 à 400 emplois supplémentaires par rapport aux 2.500 déjà existants à Paris. L'annonce a été faite sur le site Fedex de Roissy par Alain Chaillé, pdg de Fedex Express France et de David Bronczek, le CEO Monde de Fedex, en présence de François Hollande. Celui-ci n'a pas manqué l'occasion de souligner les efforts du gouvernement pour rendre la France plus attractive notamment par des mesures fiscales (auto liquidation de la TVA). Le Président de la République a aussi rappelé l'importance pour l'emploi de cet engagement financier, qu'il a assimilé à un investissement étranger dans la R&D considérant qu'ici  « on invente le transport et la logistique de demain ».
Paris-Roissy est le premier hub européen et le deuxième au monde par importance pour Fedex. L'expressiste y opère 300 décollages et atterrissages par semaine avec sa flotte ; 400 vols supplémentaires sont assurés via Air France, notamment à destination de l'Afrique. Il représente 20 à 25% de l'activité fret de l'aéroport parisien. SLG
 
   
 
 
 
Invitation
A la découverte
de l'Integrated
Business
Planning :
le témoignage
de Vestas
SAP France et Implement Consulting Group vous invitent
le 7 novembre à Levallois, de 9h à 16h30, à une journée de découverte consacrée aux différents aspects de l'offre SAP Integrated Business Planning (IBP), la nouvelle plateforme intégrée de gestion de la Supply Chain en temps réel de SAP. Franck Chelly, Responsable EMEA de la ligne de métier Supply Chain chez l'éditeur allemand, présentera tout d'abord la vision de la Supply Chain du futur de SAP, avant de céder la parole à Romain Blaser, Consultant chez Implement Consulting Group, qui abordera les aspects de mise en œuvre de l'outil IBP et les bonnes pratiques pour transformer son processus d'élaboration du Plan Industriel et Commercial. La matinée sera également ponctuée par le témoignage de Rune Domino Tan, Reponsable S&OP de la société danoise Vestas, le premier fabricant d'éoliennes au monde, qui a mis en place l'outil IBP en trois mois pour optimiser la gestion de ses pièces détachées. L'après-midi sera consacrée à des sessions d'approfondissement de quatre aspects autour d'IBP : prévision de la demande, optimisation des stocks de sécurité, intégration de la finance et pilotage de la chaîne logistique. C'est Jean Philippe Guillaume, Président de Supply Chain Magazine qui conclura la journée en invitant tous les participants à échanger autour d'un cocktail.
Programme complet
et inscription en ligne à cette matinée gratuite

 
 
Prestataires
logistiques
Le détail des
recrutements
dans huit sites
FM Logistic
France
Comme nous l'annoncions fin septembre (voir NL n°2343), FM Logistic France procède actuellement au recrutement de 750 collaborateurs supplémentaires, pour des fonctions opérationnelles et supports (Direction Financière, Direction des Ressources Humaines, Informatique, Achats...), avec plus de 90% des postes proposés en CDI. Dans le cadre de cette vague d'embauches sans précédent pour l'entreprise, 250 contrats de travail temporaire sont en passe de devenir des CDI, sur la totalité de ses sites. Parmi les huit sites qui recrutent chez le prestataire figurent notamment deux nouveaux dossiers, la plate-forme de Savigny-sur-Clairis (89), près de Sens, qui entrera en service en décembre pour le compte du groupe Carrefour, premier distributeur européen (300 emplois), ainsi que celle de Mormant (77), qui accueillera dans quelques mois les activités du groupe Mondelez et d'autres industriels de l'agroalimentaire (40 recrutements). Les autres sites créateurs d'emplois sont ceux de Laudun (84) avec 50 nouveaux emplois, Château-Thierry (02), 40 emplois, Ressons-sur-Matz (60) et Marolles-sur-Seine (77), 30 emplois chacun, Entraigues-sur-la-Sorgue (84), 20 emplois et Fontenay-Trésigny (77), 10 emplois. JLR
Photo : FM Logistic - Chateau Thierry ©JLRognon
 
   
 
 
 
Transport
routier
Une station GNV
financée
par deux
transporteurs
de Lyreco


L'investissement d'environ 1 M€ de la station de distribution de GNV (gaz naturel pour véhicules) de Digoin, qui a ouvert ce mois-ci en Bourgogne, a été financé par deux transporteurs, le groupe Rave et TC Transports. Basées dans la région, ces deux sociétés avaient répondu chacune de leur côté à un appel d'offres lancé début 2015 par Lyreco France portant sur ses flux « longue distance », au départ de ses deux centres de distribution nationaux (l'un à Digoin en Saône et Loire, l'autre à Villaines la Juhel en Mayenne) vers ses 41 centres d'éclatement en France. Ces flux nationaux représentent pour Lyreco un budget transport d'environ 6 M€. Le spécialiste des fournitures de bureaux et services généraux, qui avait précisé que le critère développement durable allait peser sur son choix final, a suggéré aux deux transporteurs de s'associer pour construire la station GNV, qui sera ouverte à terme à d'autres transporteurs. Ce qu'ils ont fait, en commandant par ailleurs chacun une vingtaine de tracteurs GNV, dont les premiers véhicules ont déjà été livrés. En contre-partie, Lyreco s'est engagé avec les deux prestataires sur une garantie sur les volumes sur les 5 années qui viennent, à iso-coûts par rapport au gasoil. Dès l'année prochaine, l'objectif de Lyreco est que 100% de ses flux au départ de Digoin (soit une vingtaine de camions par jour, sur des distances aller de 200 à 600 km) soit réalisés par des tracteurs roulant au GNV. Pour le moment, seuls trois destinations posent un problème de ravitaillement pour le retour des camions : Marseille, Toulon et Nice, mais des projets de stations GNV en cours d'achèvement à Marseille et en région lyonnaise devraient y remédier. En revanche, en ce qui concerne les flux au départ de sa plate-forme de Villaines-la-Juhel, Lyreco n'a pas trouvé de transporteurs prêts à s'engager de la sorte dans le transport routier au gaz naturel. « Nous continuons comme avant avec une solution gasoil, mais si un transporteur vient nous présenter un projet GNV, nous sommes plus qu'ouvert à ce type de solution » nous a confié Daniel Dendievel, le Directeur Logistique France de Lyreco. JLR
Photo : Daniel Dendievel, le Directeur Logistique France
de Lyreco

 
 
ECR France
5 axes pour
améliorer
la PLV dans
la Parfumerie
Sélective


Dans le secteur de la parfumerie sélective, les flux non marchands sont traiditionnellement divisés en 4 catégories : les échantillons, les testeurs, la PLV et les cadeaux. Le périmètre de l'étude réalisée ces derniers mois par ECR France a été restreint à la PLV, meubles légers (TG, EDG, totem), habillages vitrines et habillages supports, qui représente les volumes les plus importants. Afin de décrire les grandes étapes la gestion du cycle de vie des éléments de PLV, ECR France a publié un Livre Blanc, qui propose 5 axes d'amélioration ainsi qu'un planning potentiel de mise en oeuvre. L'objectif : s'assurer que toutes les animations arrivent et soient traitées dans les délais impartis dans les points de vente. Privilégier l'information jusqu'au consommateur et améliorer le respect de l'environnement. « L'idée est de faire émerger des gains économiques substantiels grâce à la fiabilité des informations et la rapidité des processus », commente Xavier Hua, Délégué Général d'ECR France. Précisons que ce document a été établi en coopération entre les entreprises de distribution et industrielles adhérentes respectivement à la FFPS (Fédération Française de la Parfumerie Sélective) et à la FEBEA (Fédération des Entreprises de la Beauté). Il est téléchargeable dans la médiathèque du site www.ecr-france.org Les travaux devraient se poursuivre en 2017 avec la mise en place des axes d'amélioration identifiés, indique-t-on chez ECR. JPG
Photo : Xavier Hua, Délégué Général d'ECR France
 
 
 
 
Formation
Grenoble teste
une pédagogie
en Lego
C'est en mode ludique que Grenoble Ecole de Management (GEM) enseigne le Supply Chain Management à 120 de ses étudiants en 2e année du Programme Grande Ecole. En utilisant des Lego, le jeu de simulation expérimenté cette semaine entend décortiquer les enjeux des relations clients/fournisseurs et des process de production, dans le cadre d'un cours de Management des Opérations. L'objectif de ce programme baptisé HomeBox Company est de produire une box connectée à usage domestique, via une chaine incluant 6 industriels, 2 surfaces de vente et 2 groupes de client, et la problématique part des matières premières jusqu'à l'acheminement aux surfaces de vente et à l'installation chez les clients finaux. A charge pour les étudiants de se répartir les rôles de logisticien, d'administrateur des ventes, de responsable de production, de gestionnaire et clients... « Cette méthode pédagogique est plus efficace que 2 heures de cours magistral. Elle permet d'aborder des concepts théoriques parfois compliqués et rébarbatifs en mettant l'étudiant au centre du dispositif. Il devient acteur du cours et s'approprie les concepts sans même s'en rendre compte », relève Pierre-Paul Jobert, Professeur de l'école et concepteur de cette formule innovante. Laquelle sera à nouveau testée début 2017 auprès des étudiants du Mastère spécialisé Management Technologique et Innovation, puis sans doute déployée à l'échelle des 700 étudiants du cycle Grande Ecole à la rentrée suivante. MR
Photo : Grenoble ©Pierre Jayet
 
   
 
Nomination
Laurent Euzebio
arrive chez
SPI Services

Le groupe SPI annonce la nomination de Laurent Euzebio en tant que Responsable du Développement Commercial de sa filiale SPI Services (conditionnement, co-manufacturing, boxing). Agé de 46 ans, ce diplômé d'une Maitrise des Sciences et Techniques évolue depuis de nombreuses années dans le monde du conditionnement et de l'emballage en tant que responsable commercial et possède une réelle expertise des solutions techniques dans ce domaine. En 2001, il intègre le groupe Latinpack afin d'assurer le développement commercial de sa division packaging avant d'évoluer en 2009 en tant que directeur commercial France du groupe Italproject (Thornico group), spécialiste des solutions d'automatisation et packaging pour fin de ligne et intra-logistique. Depuis 2014, il est en charge de la mise en place d'un département mécanisation de fin de ligne de production au sein de BFR Group. Le Groupe SPI poursuit ainsi son développement en France sur son activité de conditionnement et son activité logistique, en s'appuyant sur l'expertise acquise dans l'automatisation des activités de copacking. JPG
 
 
Nomination
Christophe
Henry
à la tête
d'Egemin
France

Début octobre, Christophe Henry s'est vu confier la direction générale de la filiale française d'Egemin Automation, l'une des 7 que compte ce spécialiste des systèmes automatisés dans le monde. Implantée près de Nancy et à Dijon, celle-ci approche la vingtaine de collaborateurs et a réalisé 11,1 millions d'euros de CA en 2015 (131,5 M€ pour le groupe). « Egemin France enregistre une croissance importante et la structure gagne en autonomie. Il s'agit d'être plus que jamais réactif face aux besoins des clients, en mettant notamment l'accent sur la conception et l'avant-vente, mais tout en continuant de s'appuyer sur les ressources des équipes anversoises », nous explique Christophe Henry. Celui-ci se souvient d'ailleurs d'avoir contribué à la 1ère commande française d'Egemin au début des années 90, alors qu'il débutait sa carrière chez Mory, après une formation en logistique à l'université d'Aix Marseille II. Son parcours l'a ensuite notamment amené chez Daher, à la tête d'une équipe au service d'un grand client du prestataire logistique, puis à des responsabilités Supply Chain chez Grundig et Airwell. Ces dernières années, c'est à l'intégration des problématiques de l'automatisation dans le monde de l'immobilier industriel et logistique qu'il s'était employé, notamment auprès de l'agence Franc. MR  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
IntelliTrack
lance
un système
de suivi avec
détection de
mouvement
A l'occasion du Barcoding Executive Forum qui s'est déroulé le 6 octobre dernier à Baltimore, IntelliTrack, spécialiste américain des systèmes de traçabilité, a dévoilé son nouveau système de traçabilité en temps réel (RTLS). Il se compose de balises Bluetooth Low Energy (BLE) ainsi que de détecteurs de mouvement et de température, le suivi informatique s'effectuant via l'outil Cloud maison nommé StratusAssets. Un système d'alerte peut être couplé aux capteurs afin d'informer le responsable si un objet est déplacé sans autorisation ou au mauvais endroit, voire si sa température a dépassé celle prescrite durant son transport. Compatibles Android et iOS, ces « beacons » peuvent être lues aussi bien avec des PDA qu'avec des smartphones. Ce système, qui permet de localiser des centaines d'objets en quelques secondes, est disponible uniquement sous forme d'abonnement mensuel. Il constitue, selon son créateur, le tout premier système au monde réunissant à la fois les composantes traçabilité, suivi de mouvement et de température. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
18 octobre 2016


NOVEMBRE 2016

Vendredi 4
Séminaire du
Club de la
Logistique
« Quelles opportunités
pour
le fret fluvial
en Seine-et-
Marne ? »

Organisé par
Seine & Marne
Développement
Partenaire
SCMagazine
De 10h à 12h30
Médiathèque
Astrolabe
Melun



Lundi 7
Journée de découverte
organisée par
SAP France
« SAP Integrated
Business Planning,
la nouvelle
plate-forme
intégrée de
gestion de la
Supply Chain
en temps réel »

Partenaire
SCMagazine
De 8h45 à 16h30
SAP Executive
Business Center
Levallois-Perret


Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte


Mardi 22 et
mercredi 23

Salon
Supply Chain
Event
« Accélérez la
transformation
digitale »

Porte de Versailles
Pavillons 8
Paris


Mercredi 30
Conférences R2D
de Balyo
« Les enjeux de la robotisation de l'économie »
De 9h45 à 15h50
Moissy-Cramayel
Navette à partir
de Paris


Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon de l’immobier logistique »
Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris



DÉCEMBRE 2016

Jeudi 1
Webinaire
BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification Industrielle »

Intervenant :
Gilles ALAIS,
Country Manager BOARD France.
De 10h30 à 11h30


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles