Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Plates-formes
transport
Join2Ship
se prépare
à entrer
en lice
C'est avec un positionnement centré autour de la relation entre l'expéditeur et son client BtoB que va se lancer en début d'année prochaine Join2ship, une nouvelle plate-forme ouverte d'économie collaborative dédiée au transport de marchandises. « L'enjeu principal est d'accompagner les fournisseurs et leurs clients sur le maillon de la livraison BtoB, avec des notions de qualité de service et de traçabilité qui aujourd'hui n'existent que dans le monde BtoC de l'e-commerce » nous a confié Jérôme Bour, le Président de DDS Logistics. Les transporteurs sont évidemment concernés : l'éditeur français de solutions de TMS (Transport Management Systems) a conçu Join2Ship pour qu'elle puisse facilement récupérer les informations de tracking de n'importe quel TMS transporteur du marché. Une appli smartphone gratuite permet également aux transporteurs n'ayant pas d'informatique embarquée de remonter des informations en temps réel sur la livraison, même de façon automatique à partir du moment où le conducteur accepte que l'appli puisse activer la fonction GPS (fonction geofencing). Mais la principale originalité de Join2Ship se situe ailleurs : le point d'entrée gratuit de la plate-forme sera une application en ligne de prise de rendez-vous pour livrer les clients à l'horaire de leur choix. Le suivi et la preuve de livraison feront partie des services premium payants pour l'expéditeur, facturés à l'ordre de transport. Le projet sera dévoilé plus en détail sur Supply Chain Event (22-23 novembre Porte de Versailles), dans le cadre duquel il est candidat aux Digital Awards. JLR  
   
 
 
 
Invitation
Un webinaire
Board centré
sur la
planification
industrielle
L'éditeur Board International organise le jeudi 1er décembre, entre 10h30 et 11h30 un webinaire gratuit et en français intitulé « La puissance du Décisionnel au service de la Planification Industrielle ». Les problématiques suivantes seront abordées lors de ce webinaire : comment réconcilier les objectifs de la direction générale avec les capacités de production pour créer un plan agile et adaptable ? Comment minimiser les coûts liés aux retards et rester dans le délai ? Comment accroitre et mieux partager la visibilité des contraintes de production avec les équipes commerciales et la direction générale pour une prévision des ventes plus précise ? Comment savoir dans quelle mesure les ressources de production sont pleinement utilisées ? Cet évènement en ligne se propose de décrire en détail ce que concrètement peut apporter à la planification la plate-forme logicielle Board, qui intègre au sein d'un seul produit des capacités d'informatique décisionnelle (BI), de gestion des performances d'entreprise (CPM), d'analytique et de découverte de données.
Pour s'inscrire gratuitement
à ce webinar
 
 
Plates-formes
collaboratives
transport
Shiptify
annonce
sa première
référence
client


Lancée en juin dernier, la plate-forme Shiptify n'avait jusque-là pas encore communiqué sur ses premiers clients et s'était contenté de préciser leur secteur : e-commerce, prestation logistique, retail. C'est désormais officiel : B2CEurope est la première référence client de ce nouveau service en ligne de tour de contrôle collaborative dédiée au pilotage transport national ou international, routier, aérien ou maritime. Pour le moment, la prestation concerne le pilotage de son plan de transport France (près de 4.000 transports annuels), après une période de test menée pendant l'été. B2C Europe s'appuie sur un réseau de hubs européens (notamment en France, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, Pays-Bas et Belgique), interfacés avec les réseaux nationaux de distribution et de collecte, pour proposer aux e-commerçants européens de bénéficier à la fois de tarifs compétitifs et de services différenciés pour les livraisons de colis vers les leurs clients transfrontaliers. Toutes les nuits, des navettes affrétées par la société transitent à travers l'Europe pour alimenter chacun de ses hubs nationaux. Arnaud Page, Directeur du développement France de B2CEurope, déclare : « Shiptify nous permet de réaliser des gains de productivité administratifs pour nos équipes d'affrètement car il n'y a plus de double saisie, ni de recherche emails. En cas de retard ou incident, les alertes remontées par la plateforme nous permettent de réagir au plus vite, et de manière plus transparente avec nos clients finaux. Le suivi de l'en-cours financier est aussi extrêmement utile pour piloter nos dépenses transport en live, sans attendre les factures de nos partenaires. Mais plus surprenant, c'est que cet outil a recentré nos équipes sur les échanges à valeur ajoutée avec nos partenaires transport, et non plus sur le formalisme imposé par l'email. Paradoxalement, il y a plus d'humain grâce à cette plateforme ! ». JLR
Photo : Arnaud Page, B2C Europe
 
 
 
 
Prévisions/
planification
Bevolta,
un outil « made
in France »
pour l'approche
DDMRP


Lors d'une conférence organisée mardi soir par le cabinet de formation MGCM, Zahir Bouchaala, le dirigeant de Bevolta, a présenté son logiciel, le seul outil « DDMRP-compliant » français. Le brillant exposé portait sur la mise en œuvre d'un POC (proof of concept) de 4 mois chez un grand parfumeur français, avec l'objectif d'aider à réduire l'effet coup de fouet sur les différents niveaux de stocks et de gagner en réactivité par rapport à la demande du marché et à la croissance importante du groupe. « J'ai plutôt une approche réaliste du DDMRP (Demand Driven MRP). Il n'y a rien de révolutionnaire dans les techniques, il y a beaucoup de choses qu'on connaît déjà, on utilise les bons vieux MRP et DRP traditionnels sur certains points tout en se basant sur une philosophie issue du lean, de la théorie des contraintes et du 6 Sigma. Mais l'innovation proprement dite réside plutôt dans la manière de regrouper tout cela dans une seule méthodologie qui est simple, compréhensible à la fois pour l'utilisateur… mais aussi pour les consultants ! » a déclaré avec une pointe d'humour britannique Zahir Bouchaala, qui fait par ailleurs partie de l'équipe des formateurs MGCM depuis 2014. JLR
Photo : Zahir Bouchaala, Bevolta
 
 
Référencement
Etes-vous dans
l'annuaire des
fournisseurs
de la
Supply Chain ?
Si vous êtes fournisseur de solutions pour la Supply Chain (informatique, conseil, équipements, transport, entreposage, services…), vous avez la possibilité de figurer dans l'annuaire de la Supply Chain qui regroupe plus de 1.000 entreprises. Cet annuaire sera, cette année encore, envoyé gratuitement aux 12.000 abonnés de Supply Chain Magazine en même temps que le numéro de décembre.
Consulter l'annuaire mis en ligne
en accès libre sur le site Internet

OBTENIR LE FORMULAIRE EN LIGNE
POUR FIGURER DANS L'ANNUAIRE 2017.
 
 

 
 
Immobilier
logistique
Lidl ouvre
sa nouvelle
plate-forme
normande
Début novembre, l'enseigne Lidl a mis en opération le site qu'elle s'est fait construire à Bourg-Achard, dans l'Eure, pour remplacer l'existant situé à proximité. Il s'agit d'une plate-forme de 42.000 m² dans laquelle Lidl a investi pas moins de 40 M€, et qui alimente la soixantaine de magasins de l'enseigne en Normandie. Il aura fallu quasiment un an à Bouygues Bâtiment et Colas pour construire ce bâtiment de 280 m de long par 120 m de large, et 14 m de haut. Sur ses 7 zones, 2 cellules sont dédiées au froid positif et l'une aux produits surgelés, précise le fournisseur de panneaux isolants Isocab (groupe Kingspan) qui a également habillé sa façade d'une solution « en patchwork ». Un assemblage de panneaux aisé à mettre en œuvre compte tenu du calendrier serré des travaux. Le nouvel entrepôt du distributeur allemand mobilise pas moins de 250 personnes, dont 230 travaillaient sur l'ancien site, qui aurait été mis en vente. MR
Photo : Lidl ©Bouygues Bâtiment
 
   
 
AGV
Kivnon mise
sur la vision
artificielle


Un AGV qui obéit à l'œil plus qu'au doigt : c'est la piste explorée par le fournisseur d'AGV espagnol Kívnon Logística, basé à Barcelone. Son département R&D a mis au point un prototype piloté par l'opérateur via des signes codifiés (voir icônes ci-dessous). L'interaction repose sur un système de vision artificielle permettant également à l'AGV de gérer sa distance avec la personne en question, sa vitesse de déplacement et l'itinéraire à suivre.
Au-delà d'une relation qui se veut plus naturelle avec la machine, la formule dispense l'opérateur de tout terminal de commande et lui laisse les mains-libres, par exemple pour réaliser des opérations de picking. Notons que la gamme constituée par Kivnon en moins de 10 ans est plus particulièrement prisée en environnement industriel, et tout particulièrement dans l'automobile. Aussi bien côté constructeur (Ford, Opel, Renault ou Seat) qu'équipementier (Johnson Controls, Valeo ou Magneti Marelli). MR
 
   
  De gauche à droite, trois fonctions basiques sont à ce jour programmées : 1 Appel de l'AGV, 2 Viens et suis-moi, 3 Stop  
 
Distribution
spécialisée
TXT Retail
accompagne la
transformation
de Gifi

Gifi, le spécialiste des produits à petits prix, veut améliorer la gestion du cycle de vie de ses marchandises, et a retenu pour cela 2 solutions de TXT Retail. Cette collaboration s'inscrit dans le programme « Millenium » de transformation d'entreprise et de restructuration des systèmes d'information qui doit étayer la stratégie multicanale de Gifi et lui permettre d'atteindre les 1.000 magasins à l'horizon 2027 (il en compte aujourd'hui 444 dans 4 pays, pour un CA d'1,2 Md€). « Nous gérons un catalogue de plus de 20.000 références produit en moyenne par magasin, et introduisons environ 10.000 nouvelles références chaque année », indique Michel Djavadi, Directeur Supply Chain du groupe et responsable du programme en question. La mise en place et l'interconnexion des modules TXTplanning et TXT PLM de l'éditeur de solutions de planification collaborative vont justement permettre à Gifi de gérer dans un même environnement aussi bien la construction du budget et du plan de ventes que celle du plan d'action commercial, mais aussi de mieux cadrer l'assortiment et l'élaboration de l'offre avec une vision sur la spécification des produits et leur sourcing. Et jusqu'au déploiement de cette offre en magasin, assorti d'un suivi des performances produit. La démarche s'appuiera sur la méthodologie TXT AgileFit pour accélérer sa mise en œuvre et générer des gains rapides. MR  
   
 
Nominations
Amber Road
renforce
ses équipes
commerciales
en France
L'américain Amber Road, éditeur de modules de gestion du commerce international, vient de recruter deux Directeurs de ventes pour fidéliser les clients hexagonaux, et remplir l'objectif d'en conquérir une dizaine de nouveaux d'ici fin 2017. Jean-Christophe Didier est chargé des comptes retail, fashion et 3PL. Agé de 51 ans, ce diplômé d'ESIEE également titulaire d'un master en science de l'université de Chicago, a débuté chez Oracle, puis a rejoint Generix comme consultant Avant-Vente et ingénieur d'affaires, avant de prendre la responsabilité du développement à l'international jusqu'en 2000. Après une expérience dans l'entreprenariat, il intègre à nouveau Generix en tant que Directeur des comptes stratégiques pour la grande distribution et la logistique. Et c'est à Jean Veron qu'Amber Road vient de confier les comptes des secteurs industriels fabricants de produits manufacturés pour la France et le Benelux. Issu de l'école européenne de management et de gestion EBS Paris, c'est en tant qu'ingénieur commercial chez l'éditeur Pyrénées Informatique qu'il fait ses premières armes, avant d'intégrer Intershop puis QAD où il reste 10 ans et finit au poste de Strategic Account Manager France et Europe. Il poursuit sa carrière chez Infor puis GT Nexus, où il occupait la fonction de Global Account Manager grands comptes, jusqu'à sa nomination chez Amber Road. NB  
   
  De gauche à droite :
Jean Veron et Jean-Christophe Didier
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Corée
Korea Line
rachète
les assets de
Hanjin
A la surprise générale, Hyundai Merchant Marine (HMM) s'est fait damer le pion par Korea Line dans l'affaire de la vente des biens de Hanjin. Spécialisé dans le transport de vrac et de gaz liquéfié, Korea Line fera ainsi sa première incursion dans le domaine du transport de conteneurs. Au grand dam de HMM, qui souhaitait renforcer sa flotte avant de rejoindre l'alliance 2M, la cour coréenne a en effet retenu le dossier de Korea Line. Ce dernier offrait un meilleur prix ainsi que la reprise de davantage de collaborateurs de Hanjin. Les actifs mis en vente comprennent cinq porte-conteneurs (le reste étant des navires affrétés), des navires de 6.500 EVP de capacité (selon le cabinet danois SeaIntelligence Consulting interrogé par Wall Street Journal), ainsi qu'un réseau d'agences et une part de 54% dans le capital de Long Beach Terminal, lequel était pressenti pour passer son le giron de MSC. PM  
   
 

Chine
La route de la
soie passera
par Duisbourg
Lors d'un récent déplacement à Hong Kong et en Chine, les représentants du port de Duisbourg ont signé deux accords stratégiques avec des partenaires chinois. Un accord de coopération a en effet été conclu avec China Merchants Logistics Holdings (CML), une filiale de China Merchants Group (CMG), pour mettre en place un certain nombre de projets visant à développer le trafic ferroviaire dans la région trans-eurasienne et à destination de Duisport via la route de la soie. « Nous voulons faire de Duisport le principal hub européen pour le transport chinois » a déclaré Erich Staake, CEO de Duisport. CMG est un industriel présent dans le transport, la construction d'infrastructures et la finance, il opère notamment 31 ports dans 18 pays et compte 1.148 sites logistiques de par le monde. Ce fructueux voyage a également débouché sur un partenariat avec Chengdu International Railway Port Investment, une filiale de Chendgu Industry Investment basée à Chengdu, en Chine occidentale. Cette dernière entend accroître significativement les volumes ferroviaires transportés entre la région et Duisbourg via la route de la soie, au bénéfice du développement de l'industrie locale. Actuellement, une vingtaine de trains parcourent cette route chaque semaine et relient le port allemand et différentes métropoles chinoises. PM  
 

Afrique du Sud
GE
Transportation
gagne un client
dans le
ferroviaire
L'entreprise publique Transnet va adopter la solution Predix de GE Transportation pour digitaliser les relations avec ses partenaires. Transnet exploite 30.300 km de rail en Afrique du Sud ainsi que huit ports commerciaux et 3.800 km de pipelines. Avec Predix, il pourra connecter chargeurs et opérateurs ferroviaires et les renseigner en temps réel sur le bon déroulement des opérations. Il entend d'autre part réduire le time to market de ses nouvelles offres commerciales et maximiser les opportunités de commerce transfrontalier. La solution remplacera en effet le papier crayon lors de procédures telles que le passage en douane, l'inspection où le règlement des factures, créant ainsi une base de données disponible à la demande par toutes les parties prenantes. « L'optimisation de la vitesse et de l'efficacité de notre Supply Chain est un élément critique à l'amélioration de la santé et de la compétitivité de notre pays » explique Siyabonga Gama, Chief Executive du groupe Transnet, « Notre partenariat avec GE Transportation est une étape importante pour faire passer nos opérations à la vitesse supérieure et dépasser nos principaux challenges opérationnels ».
Transnet est par ailleurs déjà client de GE Transportation depuis 2009, il lui a en effet commandé 230 locomotives Evolution Series diesel-électriques, des locomotives dont 55% des composants sont Made in Africa. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
17 novembre 2016

NOVEMBRE 2016

Lundi 14 au
jeudi 17

Salon
ALL4PACK
Emballage &
Manutention
« Des solutions
pour tous
les secteurs
d'activités ! »

Paris Nord
Villepinte



Jeudi 17

WEBINAR SERIES
BEST PRACTICE
DYNASYS
« S&OP :
pratiques et
retours
d'expérience dans
l'entreprise »

De 17h00 à 18h00
Jeudi 15
décembre

« Pourquoi et comment optimiser vos appro-
visionnements»

De 17h00 à 18h00
Jeudi 26
janvier 2017

« Les meilleures
pratiques
de prévision
des ventes pour
un ROI rapide »

De 17h00 à 18h00


Mardi 22 et
mercredi 23

Salon
Supply Chain
Event
« Accélérez la
transformation
digitale »

Porte de Versailles
Pavillons 2.2
Paris


Mercredi 23
Déjeuner-
Conférence
SEI-ISTYATECH
« Du multicanal
vers l'omnicanal,
les impacts
sur votre
SI back office »

Témoignages :
ÏDKIDS et
LA REDOUTE
Partenaires :
ORACLE et
SCMagazine
De 11h30 à 14h00
La mezzanine
Monsieur Bleu
Palais de Tokyo,
Paris 16e


Mercredi 30
Conférences R2D
de Balyo
« Les enjeux de la
robotisation de
l'économie »

De 9h45 à 15h50
Moissy-Cramayel
Navette à partir
de Paris


Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon
de l’immobier
logistique »

Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris



DÉCEMBRE 2016

Jeudi 1
Webinaire
BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Intervenant
Gilles ALAIS,
Country Manager
BOARD France
De 10h30 à 11h30


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles