Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Après le Black
Friday…
le Cyber
Monday
Est-ce l'influence d'Amazon ou simplement la conséquence naturelle de la mondialisation, toujours est-il que le Black Friday s'impose progressivement en France, bousculant les habitudes des consommateurs qui n'ont plus besoin d'attendre les soldes de fin d'année pour profiter des bonnes affaires. Une aubaine pour les clients à l'affut des « remises exceptionnelles », mais également pour les enseignes dont certaines n'ont pas hésité cette année à prolonger l'opération le temps d'un week-end. Et comme si cela ne suffisait pas, voici qu'aujourd'hui 28 novembre, on nous annonce le « Cyber Monday » avec des offres promotionnelles qui concernent aussi bien les produits de mode que l'électroménager, les jouets ou l'équipement de la maison. Des nouveaux événements qui nous arrivent d'Outre-Atlantique et qui doivent télescoper les estimations de nos prévisionnistes, lesquels devront désormais intégrer dans leurs historiques, des pics un peu plus haut chaque année. A titre d'exemple Amazon a enregistré au cours de ces derniers jours 1,4 million d'unités commandées (970 unités par minute), soit 40% de plus qu'en 2015. C'est dire l'importance des variations de volumes d'une année sur l'autre. Une variabilité complètement ingérable sans une bonne dose de flexibilité pour palier l'incertitude liée aux phénomènes inhabituels ou émergents. JPG  
 
 
 
Russie
Leroy Merlin
poursuit sa
success story



D'ici la fin de l'année, Leroy Merlin Russia (LMR) va ajouter 4 magasins aux 55 déjà ouverts depuis sa 1ère implantation en 2004. En 2017, 20 s'y ajouteront, et 20 autres l'année suivante, qui verra la filiale russe du groupe Adeo dépasser en CA la branche française de l'enseigne. Un succès commercial et une croissance qui doivent beaucoup à la Supply Chain (voir SC Magazine n°99, page 38). Ainsi début octobre, LMR a mis en route à Moscou un centre de distribution de 100.000 m² opéré par FM Logistic et développé par Radius Group pour 5 Mds de roubles (environ 70 M€). Pour LMR, un 2e entrepôt géant et plus mécanisé suivra en 2019 au nord de l'agglomération moscovite, y prenant le relais d'un site en location avec FM. Le reste du pays n'est pas en reste : d'ici-là 3 nouveaux sites logistiques seront loués à Rostov, St-Pétersbourg et Vladivostok, en plus de ceux déjà occupés à Novossibirsk et Samara. Des plateformes de cross-docking de 20.000 m² en moyenne. « Un magasin russe vend environ 20 M d'articles par an, soit 5 fois plus qu'en France, et la forte proportion de matériaux implique 6 à 8 camions d'approvisionnement par jour, indique Eric Poulet, Directeur Supply Chain de LMR. 90.000 véhicules ont été mobilisés cette année, via 36 transporteurs. Vu les distances, le stock roulant est considérable. Songez que le magasin le plus éloigné est à presque 9 jours de route ! ». Sur le marché russe, LMR développe un modèle différent de celui de la maison-mère, y compris pour ses systèmes d'information côté SC. Il y a 5 ans, tout reposait encore sur Excel, avant de retenir Generix en 2013 sur les volets WMS, Yard Management et TMS, alors que Manhattan dominait dans les autres grands pays. « Ces outils permettent une certaine « russification » pour coller aux spécificités opérationnelles, et leur mode Saas a accompagné notre développement sans accaparer l'équipe IT, déjà mobilisée côté ERP. Sans compter que la facturation à la ligne de transaction dont le prix baisse au fil des utilisations participe de la maitrise des coûts de notre croissance ». MR
Photo ci-contre : Eric Poulet, Directeur Supply Chain
Leroy Merlin Russia
 
   
  Le nouveau centre de distribution moscovite de Leroy Merlin  
 
Russie
(suite)
Generix invite
à relever
le défi




Leroy Merlin Russia et le groupe Adeo participaient à la 2e édition du Generix Perspective Day, organisée il y 10 jours par l'éditeur. Celui-ci mise sur le marché russe, où LMR a été son 1er client, depuis suivi par FM Logistic, Auchan, Metro, Danone, Lactalis ou XPO. Quitte à y créer une filiale à part entière il y a 6 mois, en joint-venture avec son partenaire local depuis l'origine, le cabinet Accentis, spécialisé Retail et FMCG. Celle-ci compte déjà une vingtaine de collaborateurs. « Il y a de réelles opportunités de développement à saisir compte tenu de la taille du marché et des volumes potentiels qu'il représente », s'enthousiasme Jean-Charles Deconninck, le Président de Generix Group. Et les enjeux de maitrise des coûts de la Supply Chain et des systèmes d'information qui la sous-tendent y sont au 1er plan, selon lui, vu les challenges à relever : un espace-temps immense, un piètre réseau routier et un marché du transport plutôt instable. Sans compter les sanctions économiques instaurées par l'UE courant 2014 et la chute vertigineuse du rouble face au dollar, accentuée par la baisse de prix du pétrole. « Les sanctions ont engagé une certaine réindustrialisation et la structuration de nouvelles filières, par exemple dans l'agroalimentaire », note Ghislain Vathelot, le dirigeant de la nouvelle filiale de Generix. Et si le problème du coût de l'argent a entrainé le retrait de certains acteurs internationaux dont le modèle était fondé sur les importations en dollars, le succès d'un Leroy Merlin montre la voie d'une croissance exponentielle en générant des revenus en roubles et en mobilisant ses fournisseurs sur la production locale. Ce dernier vise les 80% d'articles sourcés sur place, quitte à accompagner les acteurs qui font de la qualité et à les encourager dans la maitrise des coûts de mise à disposition de leurs produits. « Pour faire du business en Russie, il est impératif d'être présent sur place et réactif pour s'adapter au contexte et aux attentes locales », poursuit Ghislain Vathelot. Comme LMR avec ses fournisseurs, nous avons un travail de sensibilisation à mener sur l'intérêt des outils pour maitriser sa SC ». L'enjeu était entendu avec FM Logistic, rapidement devenu son 1er client sur place. Mais c'est aussi en Russie que Generix vient d'engager sa 1ère relation avec Nestlé sur un dossier de gestion partagée des approvisionnements. En l'occurrence pour mieux collaborer avec les intermédiaires qui assurent la distribution de nombreux produits à l'échelle d'une région donnée. MR
Photo de haut en bas : Jean-Charles Decconninck,
PDG Generix Group et Ghislain Vathelot, CEO
Generix Russia CIS

 
 
 
 
Formation
Le plus grand
campus
Promotrans
est à Gonesse
30.000 m2, 40 salles de cours (dont 14 en logistique), un entrepôt logistique de 2.353 m2, 3 pistes de manœuvre pour poids lourds, un atelier mécanique de 800 m2, 5 simulateurs. Le nouveau complexe, situé dans la ZAC des Tulipes Sud, à Gonesse (95), est le plus grand centre de formation Promotrans jamais construit. Après 16 mois de travaux, il a été inauguré la semaine dernière par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, Jean - devenir de véritables experts terrain dans sept domaines d'activité dont la logistique/Supply Chain et le transport de marchandises.
Lors de l'inauguration, Gérard Cardon a tenu à envoyer
un message fort aux entreprises du tissu local.
« Promotrans veut être un partenaire fiable, accessible, capable d'innover et de vous apporter une forte
valeur ajoutée »
a-t-il déclaré. JLR
 
   
  Inauguration-Promotrans-Gonesse par Gérard Cardon, Président du Groupe Promotrans  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
XPO Logistics,
une nouvelle fois
élue entreprise
logistique
de l'année
en Italie
XPO Logistics vient de remporter le prix « Entreprise logistique de l'année ». Une reconnaissance créée par l'association professionnelle Assologistica (l'Association des prestataires logistiques), Assologistica Cultura e Formazione (le service de formation d'Assologistica) et le magazine spécialisé Euromerci. XPO Logistics a reçu cette récompense pour la mise en place, aux côtés de son client Aeroporti di Roma (ADR), des premières opérations logistiques à même de gérer le flux de marchandises en un processus homogène dans un contexte aéroportuaire. En collaboration avec ADR, XPO Logistics a développé une solution logistique à destination des commerçants de l'aéroport répondant aux normes les plus strictes en matière de sécurité, de contrôle qualité et de fiabilité du service, tout en simplifiant le trafic des opérateurs ainsi que les flux entrants et sortants au sein de l'aéroport. La solution impliquait le développement d'un entrepôt central sur le site de l'aéroport qui sert de plateforme de consolidation. Elle s'appuie sur une technologie spécifique pour le cross-docking, afin de gérer l'approvisionnement et de réduire la manipulation des marchandises. En résulte alors une activité logistique flexible qui sert de solution de découplage entre le stockage et la distribution des marchandises, permettant une consolidation et une distribution efficaces en points de vente dans l'enceinte de l'aéroport. JPG
 
 

Maroc
Signature
de la Charte
de la logistique
verte
C'est à l'occasion de la COP 22, qui s'est tenue à Marrakech, qu'a eu lieu la signature de la charte marocaine en faveur de la logistique verte. Organisée par l'Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL) en partenariat avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), la cérémonie de signature s'est déroulée au cours du Side Event dont le thème était « Quelles initiatives pour faire de la « Green Logistics » un réel levier du développement durable ? ». Parmi les signataires de la charte figurent une dizaine de fédérations et associations professionnelles couvrant les secteurs du transport et de la logistique, de l'export, l'agroalimentaire, le BTP, les produits de la pêche, le conseil et l'ingénierie ainsi qu'une cinquantaine d'acteurs institutionnels, économiques et logistiques clés dont notamment UPS et Dachser. A travers la signature de la charte, ces acteurs s'engagent à porter et à soutenir les projets et les initiatives contribuant au développement de la logistique verte à différents niveaux. Le Maroc se dote ainsi d'un nouveau cadre de partenariat public privé permettant de fédérer l'ensemble des efforts à même de maximiser la contribution du secteur logistique aux objectifs de développement durable visé par le royaume. PM  
   
 

Tchéquie
Ferroviaire :
AWT vise
l'Europe du Sud
L'opérateur ferroviaire tchèque AWT Group, filiale du groupe polonais PKP Cargo Group, met en service 10 nouvelles liaisons hebdomadaires vers l'Europe du Sud, principalement au départ de la République Tchèque, la Pologne et la Slovaquie et à destination de la Slovénie et l'Italie. « AWT n'est pas seulement un important opérateur ferroviaire en Europe Centrale et notre ambition est de de regarder davantage au–delà de ces frontières » confirme Arkadiusz Olewnik, CEO d'AWT Group. Grâce à ses différents partenariats européens, notamment avec la maison-mère PKP, AWT promet un service rapide et de qualité, avec par exemple un temps de transit de 22 heures entre la Slovaquie et Parme ou Livourne en Italie, ou de 24 heures pour rejoindre Koper en Slovénie. Le groupe entend par cette initiative diminuer sa dépendance envers le charbon et multiplier ses chargements de conteneurs, produits chimiques, acier et composants automobiles, un secteur pour lequel il effectue d'ores-et-déjà un grand nombre d'expéditions en Just-in-Time. Enfin l'opérateur va investir dans son offre de transport multimodal, notamment vers la Mer du Nord et l'Adriatique, il prévoit en effet de moderniser et de tripler la capacité de sa plate-forme multimodale située à Paskov, en République Tchèque. Basé à Moravská Ostrava, AWT Group dispose de plusieurs filiales en Europe et compte une flotte de 160 locomotives et 5.100 wagons de fret. PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 novembre 2016


NOVEMBRE 2016


Mercredi 30
Conférences R2D
de Balyo
« Les enjeux de la
robotisation de
l'économie »

De 9h45 à 15h50
Moissy-Cramayel
Navette à partir
de Paris



Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon
de l’immobier
logistique »

Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris


DÉCEMBRE 2016

Jeudi 1
Webinaire
BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Intervenant
Gilles ALAIS,
Country Manager
BOARD France
De 10h30 à 11h30


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles