Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Logistique
urbaine
La Halle
Gabriel Lamé
a vocation
à disparaître
Un projet de nouveau quartier urbain d'environ
4.000 logements sur Bercy Charenton, en amont de la Gare de Lyon, va entraîner à terme la disparition la Halle fret Gabriel Lamé, utilisée depuis 2007 par Monoprix/Samada pour faire entrer dans Paris par voie ferroviaire des marchandises à destination des magasins de la capitale. Cette zone fait en effet partie d'un des sept sites parisiens (pour un total de 50 ha) concernés par le protocole foncier signé lundi entre la Ville de Paris et le Groupe SNCF, et qui permettra dans les années qui viennent de transformer des terrains ferroviaires en nouveaux quartiers urbains. Mais pas de panique. D'abord parce que les permis de construire ne seront sans doute pas délivrés avant 2020. Mais aussi parce que la Halle Gabriel Lamé devrait être avantageusement remplacée par un futur hôtel logistique Bercy Charenton, plus important et plus moderne, également connecté au faisceau ferroviaire, et qui sera situé à quelques encablures vers l'Est, entre le Périphérique et le boulevard des Maréchaux. Le site, actuellement occupé par Geodis, fait partie de l'appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » lancé le 10 octobre dernier (voir NL n° 2364). « Nous avons une convention renouvelée régulièrement avec la SNCF Immobilier concernant la Halle Gabriel Lamé et nous avons quelques années devant nous avant de songer à changer de site. Nous avons été informés des échéances et du projet de nouvel espace logistique où seraient repositionnées les activités logistiques de la Halle Gabriel Lamé » nous a indiqué Cédric de Barbeyrac, Manager de la logistique chez Samada/Monoprix. A noter également que dans les emprises du Nord parisien concernées par le protocole foncier figure le quartier Hébert (5,2 ha), sur lequel Espaces Ferroviaires, la filiale d'aménagement et de promotion immobilière de SNCF Immobilier, prévoit de réaliser un programme mixte comprenant des logements, des bureaux, des activités, un vaste espace vert, mais également de la logistique. JLR
 
   
  La Halle fret Gabriel Lamé, utilisée depuis 2007 par Samada/Monoprix  
   
  Dans quelques années, les activités de la Halle Gabriel Lamé seront intégrées au futur hôtel logistique Bercy Charenton ©Google Earth/APUR/SCMag  
 
 
 
Automatisation
Les industriels
s'inquiètent de
la suppression
du sur-
amortissement
Dans une lettre ouverte, trois organisations professionnelles, le Symop (270 entreprises), Syntec Numérique (plus de plus de 1.800 adhérents) et le Gimélec (182 entreprises) demandent à François Hollande de tenir sa promesse faite le 29 juin dernier de prolonger sur l'ensemble de l'année 2007 le suramortissement en faveur de l'investissement productif (notamment sur les équipements d'automatisation). Les trois organismes signataires montent au créneau, après avoir constaté « avec stupeur » qu'à quelques semaines du vote du projet de loi de Finances 2017, cette mesure était désormais absente du texte gouvernemental. Rappelons que ce dispositif fiscal, mis en place le 15 avril 2015 (voir NL n°2144), permet aux entreprises d'amortir leurs investissements dans leur outil productif à 140% de leur valeur. La lettre se termine sur cette exhortation : « Monsieur le Président, rétablissez le dispositif de suramortissement dans le projet de loi de Finances, et démontrez que l'Etat tient ses promesses, prouvez qu'il sait rester stratège et qu'il soutient l'Industrie française ! ». JLR  
 
Douanes
Idéa enrichit
sa certification
OEA

Le prestataire logistique poursuit sa démarche de certification d'Opérateur Economique Agréé. Déjà certifié sur le volet « simplification douanière » (AEOC), le groupe Idéa vient de décrocher la certification « sécurité et sûreté » (AEOS). Celle-ci résulte d'un dialogue partenarial avec les autorités douanières et fait office de label de qualité quant à la rigueur et à la fiabilité des processus mis en place par l'entreprise et ses équipes qualité, y compris en matière de prévention du risque. Ce type de démarche est volontaire, et s'inscrit pour Idéa dans sa stratégie d'excellence opérationnelle, l'enjeu étant d'assurer un traitement des flux plus rapide et mieux sécurisé, au service de ses clients existants comme pour s'ouvrir à de nouvelles opportunités en France ou à l'international. « Cette nouvelle certification « sécurité et sûreté » nous permet d'anticiper et de devancer les demandes du marché de la logistique. Aujourd'hui nous recevons des colis (par exemple des pièces de rechange) du monde entier, nous les intégrons dans la production pour nos clients et nous sommes en capacité d'en expédier de nouveaux », indique Cédric Valmalle, Directeur du Développement du groupe. MR
Photo : ©Ronan Rocher
 
   
 
 
 
Fluvial
Accord sur
un projet
de protocole
financier pour
le canal
Seine-Nord
A l'issue de la réunion de travail sur le canal Seine-Nord Europe qui s'est tenue hier soir, l'État, les régions Hauts-de-France et Île-de-France et les départements intéressés sont parvenus à « un accord sur un projet de protocole financier » pour la réalisation du canal Seine-Nord Europe, a annoncé le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies. Cet accord a été rendu possible « grâce notamment à un effort supplémentaire de la région Hauts-de-France » et à l'engagement de principe de la région Île-de-France à hauteur de 110 M€. Transporteurs Fluviaux de France (TFF) considère qu'il s'agit là d'une étape décisive sur le chemin de la mise en œuvre concrète et rapide du projet. Les collectivités doivent maintenant voter le nouveau protocole de financement d'ici le 31 décembre 2016 afin de se conformer aux demandes de l'Union européenne et publier les décrets relatifs à la société de projet. Cette étape franchie, le calendrier prévoit le lancement effectif des travaux en 2017. TFF salue « la constance de toutes les parties prenantes et la lisibilité apportée aux acteurs économiques sur un projet structurant dont la réalisation est ainsi rendue irréversible ». Pour Michel Dourlent, Président de la Chambre nationale de la batellerie artisanale : « Cette décision est historique pour le monde fluvial français. Nous sommes convaincus par la pertinence de cette infrastructure. Toutefois les bateliers français resteront vigilants concernant le renforcement de la concurrence exercée par les pavillons nord-européens. Si nous voulons que ce projet profite à tous, une politique incitative pour accompagner les professionnels français de la batellerie devra être menée ». JPG  
 
Freight
Forwarding
WCA
crée un réseau
dédié au
e-commerce
WCA, réseau international de freight forwarders, a lancé en octobre dernier un réseau de partenaires dédié aux opérations e-commerce. Les « eMembers » auront accès à des formations, webinars et services de consulting afin de mieux comprendre les enjeux et attentes des e-commerçants et de mieux servir leurs clients. Une fois formés, ils pourront postuler au titre de eVendor, ce qui leur permettra de rechercher dans le monde entier des partenaires à même de leur offrir la couverture géographique qu'ils ne pourraient jamais atteindre seul, sans passer par le moindre intermédiaire. « Il est prévu que le e-commerce pèse 20% des volumes du freight forwarding à horizon 2020. Notre décision de cibler ce secteur est le résultat direct de cette projection » explique David Yokeum, Fondateur et Président de WCA. « Notre principal objectif est que les membres de ce réseau soient soutenus et qu'ils aient accès aux outils et opportunités nécessaires pour devenir des leaders en logistique e-commerce ».
Une centaine de membres ont d'ores-et-déjà adhérés à ce nouveau réseau et, selon Dan March, CEO de WCA, plusieurs grands e-commerçants et places de marchés lui ont déjà fait part de leur intérêt et envisagent une collaboration. Fondé en 1998, WCA couvre actuellement 189 pays et compte quelque 6.294 membres. PM
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Europe
Henkel étend
sa collaboration
avec Chep
Le géant allemand a renouvelé sa confiance à Chep pour la gestion des palettes de l'ensemble de son réseau européen jusqu'en 2021. Le nouveau contrat de 5 ans signé l'été dernier devrait entrainer un accroissement du parc de palettes en circulation d'environ 3 millions d'unités. Cette augmentation significative est liée à la décision d'Henkel de renoncer à l'utilisation de supports de manutention jetables, qui s'inscrit dans sa démarche de développement durable. Le groupe a ainsi préféré le modèle de location de palettes proposé par Chep, ainsi que les services associés qui participent de la standardisation des processus et de la maitrise des coûts visées par ce partenariat de long terme. Deux activités majeures sont concernées par le déploiement qui s'amorce : la production et la distribution de détergents et produits d'entretien sur les marchés du centre et de l'est de l'Europe (notamment en Pologne, Hongrie, Autriche et Serbie), et de produits de beauté sur des marchés-clés tels que l'Allemagne, la France ou l'Italie. « Chep est un partenaire de longue date qui a fait ses preuves, mais la perspective d'améliorations en termes de coûts, de services et de solutions environnementales a été cruciale dans ce nouveau développement », souligne Torsten Roewekamp, Chef d'équipe Henkel en charge des achats, de l'entreposage et des équipements logistiques. Notons que le spécialiste de la gestion-location accompagne le groupe aussi bien en Europe qu'en Amérique (nord et sud) ou dans la région Asie-Pacifique. MR  
   
  Au centre gauche, Rob Sloan, VP Grands Comptes de Chep, au centre droit, Torsten Roewekamp, d'Henkel  
 
Amérique
du Nord
Genco innove
pour les PME
de la santé
Filiale de Fedex depuis deux ans, le 3PL Genco va mettre à dispositions des PME du secteur de la santé deux entrepôts multi-clients, l'un situé à Memphis (Tennessee) et l'autre à Milton (Ontario). Mesurant respectivement 102.000 m² et 37.000 m², ces entrepôts de dernière génération permettront aux locataires de stocker et gérer toute sorte de marchandises côte à côte sous un même toit tout en réduisant leurs frais fixes et en bénéficiant des dernières technologies habituellement réservées aux acteurs de taille plus significative. Ils auront en effet accès au matériel nécessaire pour effectuer kitting, labélisation, stockage en froid négatif et recharge en matériaux de refroidissement ainsi qu'à la palette de services offerts par Genco et Fedex, dont la reverse logistique, la préparation de commandes, l'optimisation du réseau de distribution et bien entendu une panoplie complète de modes transport. Le choix des deux sites ne s'est pas fait au hasard, ils sont respectivement situés à proximité du « super hub » Fedex de Memphis et du hub Canadien de Fedex à l'aéroport Toronto Pearson International, offrant ainsi à leur occupants une réactivité maximale. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 novembre 2016


NOVEMBRE 2016


Mercredi 30
Conférences R2D
de Balyo
« Les enjeux de la
robotisation de
l'économie »

De 9h45 à 15h50
Moissy-Cramayel
Navette à partir
de Paris



Mercredi 30/11
Jeudi 1/12
Vendredi 2/12

Salon SIMI
« Salon
de l’immobier
logistique »

Palais
des Congrès
Porte Maiilot
Paris


DÉCEMBRE 2016

Jeudi 1
Webinaire
BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Intervenant
Gilles ALAIS,
Country Manager
BOARD France
De 10h30 à 11h30


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles



JANVIER 2017

Jeudi 19
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétition
pour les Trophées »

De 9h à 18h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e
Les partenaires :

Jeudi 19
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
à
l'Elysée Montmartre
Le Trianon
Paris 18e

Les partenaires
de la cérémonie
de la remise
DES TROPHEES
DES ROIS DE LA SUPPLY CHAIN
2017 :