Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Evénement
SAP présente
à domicile IBP,
son outil de
prévision et de
planification




Plus d'une centaine de personnes ont participé début novembre à la matinée organisée par SAP France dans ses locaux autour d'IBP (Integrating Business Planning). Il s'agissait pour l'éditeur de faire un point sur les nouvelles fonctionnalités du produit, mais aussi de partager l'expérience de la société industrielle danoise Vestas, spécialisée dans la fabrication et l'installation d'éoliennes partout en Europe. Après une courte introduction de Franck Chelly, Regional Vice President, Strategics Account de SAP, qui a présenté sa « vision de la Supply Chain du futur », c'est Gilles Arbaud, avant-vente Supply Chain qui s'est attaché à présenter IBP, l'outil de prévision et de planification de SAP. Un logiciel qui remplace APO ? Lui a demandé un participant. Pas vraiment puisque selon les cas certains modules peuvent compléter APO ou effectivement le remplacer avec néanmoins des fonctionnalités plus poussées, notamment au niveau des prévisions qui désormais intègrent le Demand Sensing. Une évolution qui permet notamment de travailler sur une maille prévisionnelle plus fine. Un autre avantage de la nouvelle plate-forme SAP IBP réside dans sa capacité de planification de scénarios permettant la simulation de plans de demande, de ressources et d'en mesurer l'impact financier. Ceci avec une interface utilisateur intuitive tant pour créer et ajuster les scenarios que pour les analyser et les comparer. Gilles Arbaud a expliqué par ailleurs comment l'intégration de SAP Jam dans IBP définit un environnement holistique qui offre la possibilité aux utilisateurs de collaborer et de communiquer avec les responsables des processus sans quitter la solution. Disponible sur abonnement en mode Cloud, cette plate-forme se compose de différents modules : S&OP (qui existe depuis 4 ans et constitue le socle de l'outil), Control Tower, IBP for inventory, IBP for demand, IBP for Response and Supply... Après un échange de questions-réponses avec la salle, c'est Rune Domino Tan de Vestas qui a commenté la mise en place du S&OP et les impacts bénéfiques au sein de son entreprise. En fin de matinée, Bruno Hemery, SAP Solution Sales Specialist, Romain Blaser, Implement Consulting Partner et Gil Arbaud sont revenus sur les vertus du S&OP à travers l'expérience réussie d'un client utilisateur SAP en l'occurrence la société Chocobon. Là encore de nombreuses questions sont venues ponctuer cette intervention. Les discussions se sont prolongées un peu plus tard à l'occasion d'un cocktail déjeunatoire organisé au dernier étage de la tour SAP qui, depuis la Porte de Clichy, surplombe la capitale. JPG
Photos de haut en bas :
Gilles Arbaud, Avant-Vente Supply Chain chez SAP
Rune Domino Tan, Directeur Supply Chain chez Vestas
 
 
 
 
INVITATION
(rappel)
Les inscriptions
au Forum
des Rois de la
Supply Chain
sont ouvertes !
Supply Chain Magazine et l'ensemble de ses partenaires vous invitent le 19 janvier prochain aux Salons de l'Aveyron (Paris Bercy) à la présentation des 8 dossiers nominés dans le cadre des Rois de la Supply Chain. Vous pourrez également accéder à « l'espace partenaires » pendant les pauses et le déjeuner et prendre contact avec toutes les sociétés qui accompagnent l'événement. En fin de journée vous pourrez voter pour les meilleures présentations dans les catégories : Prix de l'Innovation, Coup de Cœur du Public et Grand Prix. Les Rois de la Supply Chain est un événement organisé par Supply Chain Magazine. Les inscriptions sont ouvertes depuis lundi. Déjà 200 inscrits ! Il est prudent de réserver votre place dès maintenant.
Programme complet de la journée, renseignements pratiques et inscription en ligne
 
 
Boissons
Campari choisit
OpenText
pour ses
processus
Order to Cash

Gruppo Campari, acteur majeur sur le marché mondial des boissons, a choisi OpenText pour un traitement digital et automatisé de ses processus Order-to-Cash (de la commande client à l'encaissement) et l'optimisation des transactions B2B avec ses principaux clients. En mettant en œuvre les solutions Managed Services et Active Invoices with Compliance, Campari est désormais à même d'échanger des informations avec chacun de ses partenaires commerciaux tout en assurant la conformité avec les règles fiscales spécifiques aux différents pays. Gruppo Campari est un acteur majeur sur le marché mondial des spiritueux, commercialisant plus de 50 marques, notamment Aperol, Appleton Estate, Campari, SKYY, Wild Turkey et Grand Marnier. Fondé en 1860, le groupe s'est hissé au sixième rang mondial dans son secteur. Confronté aux problèmes posés par ses systèmes B2B hétérogènes, il cherchait à moderniser et consolider son infrastructure à l'appui de ses initiatives stratégiques.
« Grâce à la mise en place d'un unique backbone B2B
géré par un seul et même prestataire international, nous pouvons offrir le plus haut niveau de service à nos clients, ce qui permet de réduire nettement la complexité et d'améliorer la maîtrise et la visibilité de notre chaîne logistique mondiale »
, a commenté Christopher Woods, Directeur informatique du groupe Campari. JPG
 
 
 
 
Support de
manutention
Le contrat
entre Avril
et LPR fait
tache d'huile

Le Groupe Avril, leader des filières françaises des huiles et protéines (marques Lesieur, Matines, Puget, Sanders, etc) a renouvelé sa collaboration avec le loueur de palettes LPR-La Palette Rouge dans le cadre d'un contrat étendu portant sur un total de 900.000 mouvements de palettes par an pour l'approvisionnement de 10 unités de production du groupe industriel. Soit 80.000 mouvements supplémentaires par an par rapport à l'ancien contrat (LPR travaille depuis près de dix ans avec la marque Lesieur, et près de six avec les œufs Matines). Le nouveau contrat, qui s'étend sur une durée de trois ans, porte sur l'approvisionnement, le tri, et la réparation des palettes bois des 10 unités de production du Groupe, réparties dans le Nord et Sud de la France : les sites de Bassens (33), Coudekerque (62) et Vitrolles (13), pour les huiles Lesieur et Puget, le site de Grande Synthe (62) pour les condiments et mayonnaises, ainsi que les 6 unités de production des œufs Matines basées à Brugnens (32), Chalamont (01), Naizin (56), Montdidier (80), Tremorel (22), et Branges (71). LPR s'est par ailleurs engagée à proposer des solutions de mutualisation des flux, de réduction des coûts masqués et une démarche d'amélioration continue.
« Au-delà des considérations économiques, de la
qualité des palettes rouges, et du sens du service, nous avons surtout choisi de renouveler notre collaboration car LPR a su répondre favorablement à notre stratégie de partenariat, dans laquelle nous intégrons nos 20 meilleurs fournisseurs »
a déclaré David Benhaim, Lead Buyer Packaging chez Avril. JLR
Photo ci-contre : David Benhaim, Lead Buyer Packaging
chez Avril.
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
Amazon ouvre
sa première
épicerie
Après les boutiques vendant ses propres gadgets électroniques, Amazon récidive et ouvre à Seattle sa première épicerie appelée Amazon Go. Signe particulier, on n'y trouve ni caisse, ni aucun autre moyen de paiement, la transaction s'effectue sur votre compte Amazon. Comment ça marche ? Le client ouvre son application Amazon Go avant d'entrer, celle-ci affiche un code à barre 2D qu'il faut ensuite passer devant un portique afin d'avoir l'autorisation d'entrer, à la manière de ce qui se pratique dans les transports en commun. Le client peut alors saisir les articles qu'il souhaite acheter et les placer dans son sac avant de... partir tout simplement. Nul besoin de scanner les articles, un système de vision, des algorithmes de « deep learning » et un système de « fusion de capteurs » se chargent de détecter quand un article est saisi et s'il est reposé sur l'étagère ou conservé pour être acheté. Amazon appelle cela « Just Walk Out Technology ». Pour l'e-commerçant de Seattle, il s'agit d'adopter les nouveaux usages mis en place par les Uber, Blablacar et consorts en utilisant les technologies présentes dans les véhicules sans conducteurs. Il élimine ainsi les douchettes, l'attente en caisse et le besoin de porter sur soit du liquide ou même une carte de crédit. Ouverte uniquement aux collaborateurs d'Amazon, cette première épicerie version Beta demeurera en phase de test jusqu'en 2017. Au-delà de cette date, Amazon envisage d'en ouvrir rapidement 2.000 à travers les USA. Elles proposeront des plats préparés mais aussi des plats, sandwichs et friandises frais préparés sur place comme le font les boulangeries en France. PM  
   
 

Allemagne
Changement
d'organisation
chez Kion

A l'occasion d'une journée presse organisée le 2 décembre à Heusenstamm (près de Francfort) au siège européen de Dematic, Gordon Riske, CEO de Kion Group, est revenu sur les raisons et les effets du rachat de l'américain Dematic. En effet, depuis le 1er décembre, les activités du groupe sont désormais regroupées au sein trois divisions : Industrial Trucks and Services qui comprend Linde Material Handling EMEA, Still EMEA, Kion Apac et Kion Americas, Supply Chain Solutions avec Egemin Automation, Retrotech et Dematic, et enfin Corporate Services qui inclue toutes les fonctions propres au siège du groupe ainsi que les services (IT et logistique interne). Gordon Riske prévoit d'importantes synergies entre Dematic et le reste du groupe, notamment avec les constructeurs de chariots élévateurs (Fenwick-Linde, Still, Baiolo, Voltas). Dematic devrait en effet profiter de la réputation du groupe et de sa position de leader sur plusieurs marchés notamment l'Europe, le Brésil et la Chine, et par ailleurs lui ouvrir de nouvelles portes sur les marchés sur lesquels il est particulièrement reconnu, soit les Etats-Unis de manière générale et le marché de l'automatisation en Europe. D'autre part, la combinaison des réseaux de vente et service du groupe allemand et de la base de clients installés de l'américain (4.500 systèmes dans 22 pays) devrait générer de nouvelles ventes de logiciels et retrofit d'anciens systèmes. En 2015, Dematic a réalisé 1,6 M€ de CA, ses ventes augmentent de 12% en moyenne depuis 2013. Le groupe Kion compte quelque 30.000 collaborateurs, une flotte active de 1,2 M de chariots, et a réalisé en 2015 un CA de 6,7 Md€. PM
Photo :
Gordon Riske
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr

Tom Sénateur
Chef de publicité
Tél : 01 80 91 56 30
tom.senateur@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées ou vous désabonner, adressez un e-mail à :
abonnement@scmag.fr
 
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
7 décembre 2016


DÉCEMBRE 2016


Jeudi 8 et
vendredi 9

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses
approvisionnement
pour une
meilleure gestion
des stocks ? »

EURODECISION
Versailles



JANVIER 2017

Jeudi 19
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« Présentation
des 8 dossiers
en compétitio
n
pour
les Trophées »

De 9h à 18h
Salons de l'Aveyron
Paris 12e
Les partenaires

Jeudi 19
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN à
l'Elysée Montmartre
Le Trianon
Paris 18e

Les partenaires
de la remise
DES TROPHEES
2017 :