Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Résultats
ID Logistics
dépasse
le milliard
de CA
en 2016



Quelques jours après avoir décroché le grand Prix des Rois de la Supply Chain 2017 avec son client Danone Eaux France, ID Logistics, annonce un chiffre d'affaires annuel de 1.070 M€, soit un bond de 15% (+9,8% à données comparables). Sur le seul 4e trimestre 2016, le chiffre d'affaires du groupe ressort à 335,8 M€, en hausse de +34,1% et de +10,3% à données comparables. En France, pour cette même période, la progression a été de 12,8%. En cumul annuel, le chiffre d'affaires s'établit à 581,7 M€ sur le territoire national. Une performance que le prestataire explique par la bonne tenue des clients historique et le démarrage nouveaux contrats. Ainsi, le groupe a démarré, un second site pour Nespresso en région parisienne en septembre, une plate-forme mécanisée de 25.000 m² pour AuchanDirect et pour Puma le site de Landersheim. Au 4e trimestre il a signé avec Thalès la gestion, au sein de l'usine de production de Cholet, du matériel de communication et de défense. C'est également ID Logistics qui assure l'approvisionnement bord de chaîne de différentes usines de Thales en France. A l'international, la progression est encore plus spectaculaire : +60,3%, si l'on tient compte de l'impact positif de l'intégration de la société ibérique Logiters, effective depuis le 1er septembre 2016.
Les bons résultats enregistrés par le prestataire concernent différents pays : en Allemagne, 2 plates-formes de près de 200.000 m² pour un acteur de l'ameublement ; en Belgique, un site de 80.000 m² pour le distributeur Maxeda ; aux Pays-Bas, mise en place d'une tour de contrôle de pilotage transport ; en Pologne, un centre de distribution Europe centrale pour Norauto sur le site de Mszczonow ; en Russie, 3 nouveaux contrats avec X5 Retail, Bacardi, Metro. Et pour Yves Rocher, une nouvelle plateforme de 10.000 m², qui compensera l'arrêt d'un entrepôt pour le même client en Allemagne au 4e trimestre 2016 ; à Taïwan, un nouvel entrepôt pour A.mart qui livrera 18 hypermarchés de la marque ; en Argentine, une nouvelle plateforme de 25.000 m² pour Dia qui distribuera 220 points de vente sur le nord de Buenos Aires et Santa Fe ; en Espagne, un nouveau site de 17.000 m² pour Mustang, spécialiste de la confection de chaussures. « En dépassant le milliard d'euros de chiffre d'affaires, ID Logistics a franchi en 2016 un cap symbolique », commente Eric Hémar. « Nous sommes plus que jamais convaincus qu'ID Logistics figurera dans les prochaines années parmi les quelques prestataires capables d'assurer pour les grands clients industriels, distributeurs et e-commerçants un service homogène, innovant et robuste dans toute l'Europe, et si besoin hors d'Europe ». Une prévision plus que crédible compte tenu de l'évolution de cette entreprise créée voici 15 ans. JPG
Photo : Eric Hémar aux Rois de la Supply Chain
 
 
 
 
Ports
Une baisse
de trafic
conjoncturelle
pour Haropa
en 2016
Bilan 2016 plutôt morose pour l'alliance stratégique Haropa entre les ports du Havre, de Rouen et de Paris. Le tonnage global est en recul de -4,8% à 87,1 Mt. Les vracs liquides sont en baisse de -4% à 47,5 Mt suite à l'arrêt partiel de production des raffineries au premier semestre, et les vracs solides chutent de -9, 5% à 11,6 Mt en raison de la mauvaise campagne céréalière de l'été dernier. La tendance baissière touche aussi l'un des points forts du Port du Havre, le trafic conteneurs, qui recule de -2,4%, à 2,6 M EVP. Une baisse qui serait liée à la réduction des transbordements effectués par Maersk et CMA CGM (-50.000 à 60.000 conteneurs transbordés par rapport à 2015), selon Hervé Martel, le Directeur Général du Port du Havre et Président d'Haropa pour cette année 2017. Malgré cela, le port normand peut tout de même s'enorgueillir d'augmenter très légèrement (+0,5%) sa part de marché sur les ports du range Nord européen, à 6,4% (elle était de 5,9% en 2011). Le trafic de conteneurs entre le Havre et son hinterland est aussi en légère hausse de +0,6%, à 1,96 M EVP, qualifié de « plus haut historique ». Et le trafic Reefer (conteneurs réfrigérés), qui représente 6% du trafic conteneurisé, a progressé de +5%. Tout comme le trafic du terminal roulier au Havre (+313.000 véhicules traités en 2016). Côté trafic fluvial, il est à noter que celui de Ports de Paris progresse de +0,9% à 20,2 Mt (dont 10 M t de matériaux de construction), en profitant notamment de la montée en puissance des travaux de construction du Grand Paris (évacuation des déblais par la voie d'eau). JLR  
   
 
Accidents
du travail
Virly,
récompensée
pour
sa démarche
participative
Faire participer les collaborateurs pour traiter leurs problématiques, et écouter leurs propositions pour lutter contre les accidents du travail. C'est en gros la philosophie de la société dijonnaise Virly, concessionnaire exclusif des chariots Fenwick en Bourgogne Franche-Comté (commercialisation et maintenance), qui vient de remporter le Prix des Bonnes Pratiques dans la catégorie PME/PMI lors de la 24e Cérémonie des Prix Nationaux de la Qualité et de l'Excellence Opérationnelle. Organisé par France Qualité (AFQP), la Direction générale des entreprises (DGE), sous le haut patronage du Ministère de l'Economie et des Finances et du Medef, cet évènement récompense la mise en place d'une bonne pratique dans l'un des cinq « facteurs » du référentiel européen EFQM (European Foundation for Quality Management). En l'occurrence, pour Virly, il s'agit de la concrétisation d'une démarche PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique), démarrée en 2013 par la signature d'une convention de partenariat avec l'Assurance Maladie. Dans le cadre de cette démarche, 123 personnes en interne (sur un effectif total de 185) ont été écoutées, sensibilisées. Elles ont appris à repérer les risques dans les différentes situations de travail et à devenir proactifs, en proposant des pistes d'amélioration sur leur site, en collaboration avec les encadrants (achat ou création d'outil, nouvelles méthodes de travail). Le résultat parle de lui-même : le nombre d'accidents du travail avec arrêt, qui était de 14 en 2012, est passé à 6 en 2014 puis à 3 en 2015. JLR
(voir suite)
 
   
 
 
 
Excellence
opérationnelle
(suite)
L'approche
cross-
fonctionnelle
de l'Oréal
remporte
un prix
Parmi les autres lauréats récompensés lors de
la 24e Cérémonie des Prix Nationaux de la Qualité et de l'Excellence Opérationnelle figurait également l'Oréal, dans la catégorie « grandes entreprises ». Le groupe a été récompensé pour son programme intégré d'amélioration continue de ses outils de production (44 usines dans le monde) et de ses systèmes de management pour gagner en agilité et en performances. Lancé depuis 2008/2009, son Système d'Excellence Opérationnelle « repose sur l'implication de tous les collaborateurs sur site dans des domaines techniques et technologiques relatifs à la sécurité, la qualité, l'ergonomie, l'impact environnemental, la réduction des pertes, la capacité de production, tout en améliorant les coûts ». Selon l'Oréal, l'un des grands facteurs du succès de cette démarche intégrée a été le passage d'une organisation de la production en silos (qualité, production, sécurité, environnement, supply chain) à une approche cross fonctionnelle traitant simultanément les enjeux de performance, de qualité, de sécurité, d'ergonomie, de pertes et d'environnement. JLR
 
   
 
Emballage
Une caisse
pliable
pour l'agro et
la pharma
Dolav France a développé une caisse palette pliable dédiée à la logistique agroalimentaire et pharmaceutique. Philippe Mandard, Directeur Général de l'entreprise nous confie que sa conception aurait privilégié la robustesse et l'hygiène (elle est complétement démontable pour un lavage optimal et réparable en changeant les panneaux endommagés). Sa charge unitaire dynamique est de 750 kg, pour une tare de 40,5 kg. Elle est empilable à pleine charge, sur 5 niveaux. Fabriquée en polypropylène vierge, ses parois lisses avec rebords arrondis permettent un écoulement optimal des liquides lors des process de lavage. Elle est personnalisable par impression à chaud, en relief, numérotation séquentielle, ajout de tags Rfid, codes à barres... Le concepteur nous dit par ailleurs qu'elle sera fabriquée en matière détectable (par détecteurs de métaux) afin d'éviter la contamination des produits alimentaires par des éclats de plastique en cas d'impact. Cette caisse, dénommée DFLC, est disponible en version pleine, ajourée ou en combinaison mixte : fond ajouré, côtés pleins ou fond plein ou côtés ajourés. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

USA
Amazon
construit
un hub aérien
S'il vous restait le moindre doute, vous voilà désormais fixé : Amazon va établir un hub aérien sur l'aéroport de Cincinnati Northern Kentucky (CVG), dans la ville de Hebron pour être précis. La date des travaux n'a pas été communiquée mais Amazon n'a pas pour habitude de trainer lorsqu'il s'agit de s'agrandir. La taille de ce hub, tout comme son périmètre d'activité (national ou international), sont également tenus secrets mais DHL y ayant déjà installé son hub aérien en 2013, il est fort probable que ce hub constituera le point de départ pour les marchandises à destination de l'Europe. L'e-commerçant prévoit par ailleurs d'y employer au bas mot 2.000 nouveaux collaborateurs ce qui promet un centre de tri de grande envergure. Ces derniers gèreront les nombreux colis que transportera la flotte d'Amazon qui compte actuellement 16 avions, un nombre qui grimpera à terme à 40. Quant au choix de l'emplacement, Amazon mentionne sa longue présence dans le Kentucky, la qualité de vie de la région et une main d'œuvre qualifiée. Les nombreuses liaisons directes avec des aéroports européens n'y sont probablement pas totalement étrangères non plus. PM
 
   
 

Allemagne
Ocado lance
son propre robot
de picking
Filiale du britannique Ocado, un e-commerçant spécialisé dans l'alimentation, Ocado Technology lance un bras robotisé spécialement conçu pour les opérations de picking de produits frais. Ce robot, nommé RBO Hand 2, a été développé en partenariat avec la Technische Universität Berlin (TUB) dans le cadre du projet SoMa (projet de R&D interne à Ocado) et du programme européen Horizon 2020, un programme financé par l'Union Européenne et soutenant la recherche et l'innovation dans le domaine de la robotique humanoïde. Son mode fonctionnement suit le principe de « l'exploitation de la contrainte environnementale » pour établir l'interaction entre la main, l'objet et son environnement. Il ressemble en effet à un bras humain prolongé d'une main, ce qui doit lui offrir la dextérité nécessaire pour saisir à peu près n'importe quoi, un atout important pour Ocado qui compte sur son site web quelque 48.000 références. « Avec SoMa, nous suivons une nouvelle direction dans le développement de robots préhenseurs en concevant des robots capables de saisir des articles fragiles tels que les fruits et légumes. Le RBO Hand 2, designé par la TUB offre une solution versatile, rentable et sécurisée de saisie et manipulation robotisées qui s'intègre parfaitement dans les entrepôts automatisés d'Ocado » commente Dr Graham Deacon, Chercheur Senior chez Ocado Technology. RBO Hand 2 est en effet en activité dans les entrepôts d'Ocado depuis décembre 2016. PM  
   
 
Messagerie
L'e-commerce
booste les
revenus d'UPS

La croissance des volumes e-commerce continue de profiter à UPS, notamment au quatrième trimestre où son CA a globalement crû de 5,5% (6,3% pour l'express aux USA et +5% à l'international) à 16,931 Md$. Son CA 2016 total culmine à 60,909 Md$ (+4,4%), il s'établit comme suit : 38,301 Md$ de messagerie aux USA (+4,2%), 12,350 Md$ de messagerie internationale (+1,7%) et 10,255 Md$ en Supply Chain et fret (+8,3%) dont la principale croissance a été observée en Asie et en Europe. « Ventes et volumes ont accéléré durant la saison des fêtes et notre niveau de service a été excellent » observe David Abney, CEO et Chairman d'UPS, « La performance du segment international a encore une fois été extraordinaire ». UPS a enregistré un résultat d'exploitation ajusté de 8,1 Md$ pour un cash-flow de 6,5 Md$, ce qui lui a permis de réinvestir près de 3 Md$ aussi bien dans son outil de production que dans les nouvelles technologies. « Les investissements sur Orion [ndlr : le TMS maison] et l'automatisation nous ont été bénéfiques durant le quatrième trimestre » commente Richard Peretz, CFO d'UPS, « Cependant notre résultat a été perturbé par l'évolution du mix produit et par une production industrielle toujours faible. La bonne croissance des volumes, combinée avec l'investissement dans notre réseau, présagent de belles opportunités pour UPS dans les années à venir ». PM
Photo : David Abney, CEO et Chairman d'UPS
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1er février 2017

FÉVRIER 2017

Jeudi 2

COMPLET
Conférence
DESCARTES
« Livraison
à domicile :
Le client assigné
à résidence ? »

Intervenants
Butagaz,
Cogepart
et Houra
Partenaire :
SCMagazine
De 15h30 à 19h
Paris
Salons de l'hôtel
des Arts et Métiers



Jeudi 2

Webinaire ACTEOS
« Prévoir
la demande
de transport
pour anticiper
la planification
des opérations
logistiques »

De 14h30 à 15h
Inscription
ci-dessus


MARS 2017


Mardi 14 au
Jeudi 16
Salon SITL
« Semaine
internationale
du transport
et de
la logistique »

Paris Porte de
Versailles
Pavillon 1


Jeudi 23 et
Vendredi 24
Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)