Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
magazine
Le numéro de
janvier-février
est en ligne !


La version électronique de Supply Chain Magazine est en ligne à partir d'aujourd'hui. Et pour la première fois il est compatible avec les tablettes et les smartphone ! Dans ce numéro de janvier-février vous pourrez découvrir le reportage photos de la 11e cérémonie des Rois de la Supply Chain ainsi qu'un compte-rendu du Forum des Rois (présentation des dossiers en compétition au cours de la journée). Dans ce même numéro, le retour d'expérience de PSA Vesoul « au cœur de la refonte du réseau pièces de rechange du groupe ». Reportages également chez CNB Yachts qui surfe avec succès sur la vague du numérique ainsi que chez XPO Logistics et son client Sarenza.com. Enfin, vous apprendrez comment Andritz Euroslot optimise ses frais de douanes et de TVA en cross-trading. Pour son premier numéro de l'année, Supply Chain Magazine vous propose un grand dossier « Cosmétiques », qui décortique, témoignages et interviews à l'appui, les Supply Chains des acteurs du marché. Si vous voulez savoir comment 23 groupes européens abordent leur Supply Chain dans leurs rapports annuels, nous vous recommandons l'étude réalisée par Bp2r qui apporte un éclairage pertinent sur le sujet. Ne ratez pas non plus l'enquête e-commerce qui démontre, à partir d'exemples concrets, que « la performance n'attend pas le nombre de colis ». Enfin, la rubrique Management est consacrée ce mois-ci « au fait religieux en entreprise ». Quant aux Ailes de la Supply Chain, c'est Chantal Ledoux, DG de Boa Concept qui est mise à l'honneur. Bonne lecture !
Pour accéder directement à la version électronique de Supply Chain Magazine
Pour vous abonner gratuitement
à la version papier
 
 
 
 
Supply Chain
Magazine
Ne ratez pas le
numéro spécial
SITL !
A l'occasion du salon SITL-Intralogistics qui se déroule cette année du 14 au 16 mars à Paris, Porte de Versailles, Supply Chain Magazine vous propose un numéro spécial de 156 pages comprenant un guide des nouveautés présentées par les exposants lors de cette manifestation. Dans ce même numéro vous découvrirez également une enquête Retail qui évoquera les organisations mises en œuvre par les distributeurs dans le cadre des opérations de fusion-acquisition passées ou en cours de réalisation. Vous trouverez aussi un grand dossier dédié aux nouvelles approches dans le domaine de la planification (analytics, prédictif, prévisions collaboratives...). Quant à la rubrique « Pour vos appels d'offre » elle sera consacrée aux plates-formes collaboratives « transport ». Ne ratez pas ce numéro, de mars, qui en plus de sa diffusion aux abonnés sera largement diffusé sur le salon.
Contact pour la publicité :
audrey.zugmeyer@scmag.fr / 01 41 79 56 21.
 
 
Italie
AEW acquiert
127.000 m
2
près de Milan
L'immobilier logistique européen intéresse plus que jamais l'investisseur et gestionnaire d'actifs immobiliers AEW, via son fonds Logistis. C'est en Italie du Nord qu'a été réalisée une de leur dernière opération en date : l'acquisition des 127.100 m² du Campus Logistique que l'opérateur logistique d'origine danoise DSV possédait à San Pietro Mosezzo, à 60 km à l'ouest de Milan. En l'occurrence au bord de l'axe autoroutier Milan-Turin, en lien direct avec l'aéroport milanais et le port international de Gênes. Mais DSV entend rester dans les murs, la transaction ayant pris la forme d'un lease-back, donc d'une cession assortie d'une mise à disposition du bien par le nouveau propriétaire. L'opération marque à la fois l'extension de la présence de Logistis en Italie, où son portefeuille approche les 330.000 m², et le renforcement de ses liens avec un acteur logistique majeur comme DSV. Avec cette acquisition, le fonds indique avoir réalisé plus de 70% de son programme d'investissement, compte tenu notamment des 1,5 Md€ investis sur 2015-2016. Mais de nouvelles opérations sont déjà en vue en Italie et ailleurs en Europe, où Logistis totalise déjà plus de 2,5 millions de m² de plateformes logistiques Prime, occupées à 99%. Soit actuellement 99 actifs immobiliers de Classe A, dont 36 encore en développement, répartis sur 39 sites dans 8 pays européens. Ce portefeuille est aujourd'hui estimé à 2 Md€ mais l'ambition de Logistis est de l'étendre pour dépasser les 3 Mds€. Notons que pour cette transaction italienne, AEW était conseillé par Chiomenti et REAG, et DSV par BonelliErede et Cushman & Wakefield. MR  
   
 
 
 
Formation
L'UTT de Troyes
lance un MS
autour du digital
et de la
Supply Chain



« Expert Transformation et Technologies Digitales », tel est l'intitulé du Mastère Spécialisé (MS) que lance l'Université de Technologie de Troyes pour la rentrée 2017. Sous la responsabilité de l'Enseignant-chercheur Taha Arbaoui, cette formation Bac+6 est destinée aux jeunes ingénieurs et aux cadres qui souhaitent approfondir leurs connaissances ou se former dans l'analyse des grandes masses de données, l'interaction avec les systèmes d'aide à la décision, l'évaluation de performance et la conception d'algorithmes et d'outils de gestion de la chaîne logistique. La formation, à 60% en anglais, est divisée en différents blocs de compétences associés à des thématiques spécifiques (prise de décision et pilotage agile de l'entreprise numérique, gestion des risques, Supply Chain et logistique, intelligence artificielle, Big Data, etc), avec une majorité d'enseignements pratiques (TP, études de cas et projets étudiants). La période d'enseignement est suivie d'un stage de 4 mois minimum donnant lieu à la soutenance d'une thèse professionnelle. Les premières entreprises partenaires à soutenir ce nouveau Mastère Spécialisé sont Altran, 3B Emballages, Levisys, Toggenburger, Norelem, Park'n Plug, Opta LP et DS Smith. Les débouchés sont nombreux pour les diplômés spécialistes de la transformation numérique, que ce soit à des postes de direction, de conception, de conseil ou de coordination et gestion de projets. Les candidatures sont ouvertes depuis ce mois-ci aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur (liste CTI), d'une école de management (liste CEFDG), d'un diplôme de 3e cycle universitaire, d'un diplôme professionnel cohérent avec le niveau bac+5, ou encore d'un diplôme de M1 ou équivalent, avec au moins trois années d'expérience professionnelle. Le coût de la formation est de 11.500€ pour les étudiants et de 17.500 € pour les salariés et entreprises. Début des cours : 11 septembre 2017. JLR
Photo ci-contre : Taha Arbaoui, Responsable du Mastère Spécialisé « Expert Transformation et Technologies
Digitales » de l'UTT
  ©DR
 
   
 
Transport
Une solution
pour optimiser
le chargement
des camions
Smart-Flow présente aujourd'hui le Smart Flowbox, un concept destiné à faire des économies d'échelle en matière de transport à réduire l'empreinte carbone. En effet, qu'il s'agisse du transport des marchandises sur site ou intersites, depuis les usines de production jusqu'aux points de vente, cet équipement a été pensé pour augmenter la capacité de charge des camions et donc de diminuer le volume des flux d'amont en aval et éventuellement d'aval en amont. Dotée d'un système télescopique permettant la superposition des palettes sans altérer le chargement, cette solution offre la possibilité charger l'équivalent de 58 palettes par camion. De plus, la gestion des palettes hétérogènes ne sera plus une contrainte pour les transporteurs et logisticiens puisque le système est proposé en plusieurs tailles (80x120 ou 100x120cm) afin de s'adapter aux différentes dimensions des palettes pouvant être chargées dans les véhicules. Ses montants télescopiques ont été étudiés pour s'adapter aux différents volumes de chargement, avec une hauteur ajustable de 60 cm à 1,20 m avec 1 pas tous les 5 cm. Le système est muni d'une sangle de sécurité avec enrouleur et d'un filet extensible pour assurer le maintien des colis et éviter tout basculement. Sa structure en aluminium et en plastique rigide lui garantit une grande robustesse et résistance. A noter qu'il peut supporter des charges allant jusqu'à 600 kg alors que le système en lui-même ne pèse que 40kg. Même le volume du système à plat a été étudié pour optimiser le nombre de box pliées pouvant être transportées dans un camion, avec au total 264 pièces soit 33 piles de 8 Smart Flowbox. JPG  
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  
Express
Des robots
livreurs
chez Fedex ?


Plutôt discret sur le sujet, Fedex étudie de près les technologies à même d'automatiser la livraison des colis à moyen terme. Rob Carter, son Chief Information Officer, s'est entretenu avec nos confrères de la MIT Technology Review et a révélé ses ambitions et son intérêt en matière d'automatisation. Bien que fan de drones à titre personnel, ce dernier ne croit pas réellement aux drones en tant que solution de livraison urbaine en raison d'une législation peu réceptive et par soucis de sécurité, notamment vis-à-vis des enfants et des animaux. Il considère également leurs capacités (poids et distance) trop limitées ce qui les rend selon lui inefficaces par rapport aux moyens de transports terrestres. Rob Carter croit par contre dur comme fer à l'automatisation des camions de livraison et de leurs chauffeurs. Il se dit très intéressé par les systèmes de véhicules autonomes présentés par Volvo et Freightliner (Daimler) et estime que l'on verra des cas d'implémentations concrètes dans les 10 ans à venir. Complétés par des robots livreurs, qui sonneraient à la porte comme un vrai facteur, ceux-ci pourraient contribuer à améliorer le service client et la ponctualité de la livraison. Pour l'heure, Rob Carter révèle que Fedex travaille avec Peleton Technology afin d'étudier les possibilités de faire rouler ses camions en formation serrée. Enfin, Fedex aurait développé une application d'intelligence artificielle qui, couplé à un « assistant » de type Google Home ou Amazon Echo, pourrait très prochainement préparer une expédition en lui dictant les instructions. Le tout sans remplir le moindre formulaire pour une expérience client inédite. PM
Photo : Rob Carter
 
 
e-commerce
2016 : Amazon
explose
les compteurs

42% des ventes e-commerce aux Etats-Unis durant les fêtes de fin d'année sont attribuables à Amazon selon le cabinet Slice Intelligence. Pour le seul T4, Amazon enregistre 43,7 Md$ de CA, un chiffre en progression de 22% comparé au T4 2015 (24% hors taux de change). Le total des ventes 2016 s'élève à 136 Md$ (+28% hors taux de change). Son résultat d'exploitation atteint 4,2 Md$ dont 1,3 Md$ pour le seul T4, pour un bénéfice net de 749 M$ (+50%) au T4 et 2,4 Md$ sur l'année, il a été multiplié par quatre. « L'obsession du client au sein de l'équipe Prime lui a donné beaucoup de travail » commente Jeff Bezos, CEO d'Amazon, « les membres du service Prime ont désormais accès à 50 M de références en livraison J+2 gratuite, ce chiffre s'est amélioré de 73% en 2015 (...). Prime Now est disponible dans 18 villes ce qui signifie que plusieurs millions de membres additionnels peuvent se faire livrer gratuitement en une ou deux heures (...), et des dizaines de millions de membres payants ont rejoint de service l'année dernière ». Prime étant depuis 2016 disponible en Chine, ce chiffre devrait continuer d'exploser en 2017. Pour le T1 2017, Amazon entrevoit des ventes en hausse de 14 à 23%, soit 33,25 à 35,75 Md$ et un résultat d'exploitation de l'ordre de 1,1 Md$. PM
Photo : Jeff Bezos ©Amazon
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
7 février 2017

MARS 2017

Mardi 14 au
Jeudi 16
Salon SITL
« Semaine
internationale
du transport
et de
la logistique »

Paris Porte de
Versailles
Pavillon 1



Jeudi 23

Séminaire
Supply Chain
Performance
DYNASYS
« S&OP / IBP / :
un levier
de création
de valeur pour
l’entreprise,
dans un
environnement
turbulent »

De 8h30 à 12h15
Hôtel d'Aubusson
Paris 6e

Jeudi 23 et
Vendredi 24
Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)