Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Résultats
financiers
Rentabilité en
forte hausse
pour
XPO Logistics
Europe




« Solide performance ». C'est le terme choisi par Troy Cooper, à la fois Président du Directoire de XPO Logistics Europe et Directeur des opérations de XPO Logistics Inc, pour qualifier les résultats 2016 de XPO Logistics Europe (anciennement Norbert Dentressangle). Evidemment, ce qu'il met surtout en avant, c'est la hausse spectaculaire de l'EBIT (résultat opérationnel), de +98,3% (à 204,9 M€) et la multiplication par 5 du résultat net part du groupe à 85,5 M€. En revanche, le chiffre d'affaires, lui, est plutôt stationnaire, à 5,425 Mds € (+0,2%, ou +3,8% à taux de change constants). Sur la France (qui reste le premier pays pour XPO Logistics Europe, avec une part de 32%), le CA est même en légère baisse, à -0,2%, sans avoir pourtant eu à subir le gros impact de la variation du taux de change comme l'activité Royaume-Uni (dont le CA, en décroissance de 1,7%, ressortirait à +11% à taux de change constant). Par métier, il convient de noter la belle croissance de +7,7% de l'activité Supply Chain Europe (logistique contractuelle) à 2,482 Mds €, avec un résultat opérationnel en progression de +75,8%. « Sur ce segment, nous réalisons nos plus belles croissances au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Italie » nous a précisé Troy Cooper, en ajoutant que sur ce total, 325 M€ correspondent à la signature de nouveaux contrats en logistique (à comparer avec 390 MUS$ de nouveaux contrats logistiques signés aux Etats-Unis pour XPO Logistics), notamment dans les secteurs du e-commerce et de la chaîne du froid. En ce qui concerne l'activité Transport Solutions de XPO Logistics Europe, le bilan est plus mitigé. Certes son résultat opérationnel bondit de +54,4%, mais son CA est en légère baisse de -1,1% (+1,8% à taux de change constant). A noter tout de même la belle montée en puissance de l'activité de pilotage de flux KeyPL, dont le chiffres d'affaires (environ 160 M€) a été multiplié par deux par rapport à 2015. « Au niveau mondial, cette activité tour de contrôle transport représente pour XPO Logistics environ 2,5 Mds US $. Elle a été en partie héritée du rachat de Con-Way et de sa filiale Menlo » précise Troy Cooper. Il existe trois tour de contrôle transport principales de XPO en Europe, situées au Royaume-Uni, à Lyon (depuis trois ans) et aux Pays-Bas (suite à l'intégration cette année de Menlo). Quant à l'activité Global Forwarding, elle est dans le rouge, comme au premier semestre (voir NL n°2320), avec un CA en baisse de -18,8% (à 164 M€) dû au recentrage du réseau sur les principales voies commerciales à fortes volumes. La tendance est tout de même encourageante puisque les pertes opérationnelles de cette activité ont été réduites de 83,3%. (pour les résultats de XPO Logistics, voir infos internationales ci-dessous) JLR
Photo : Troy Cooper, Président du Directoire
de XPO Logistics Europe
 
 
 
 
Avant-première
SITL
Des solutions
d'analyse
prédictive pour
la logistique
mobile
Ubidata développe et commercialise des solutions logistiques mobiles télématiques pour la traçabilité, l'analyse et l'optimisation de la gestion des flottes et des flux de marchandises. Le salon SITL, qui se déroulera du 14 au 16 mars à la Porte de Versailles SITL sera pour cette entreprise l'occasion de mettre en avant ses principaux services : l'analyse en temps réel de l'ensemble des données des véhicules pour identifier les problèmes avant qu'ils ne se produisent, le suivi de l'état des véhicules, la visibilité sur les heures de conduite des chauffeurs, la preuve de livraison visible par le dispatcher, la réponse aux problématiques liées à la livraison en centres urbains, l'aide à la prise de décision en temps réel soutenue par la centralisation des données... « Les solutions Ubidata sont conçues pour la logistique mobile. Elles allient la force des modules standards aux spécificités de chaque client pour une agilité dans le déploiement et l'usage », explique l'éditeur. A voir hall 1 stand K43. JPG  
 
Biblio
La logistique,
une affaire
d'Etat ?

« Il y a urgence à redonner à l'Etat son rôle stratégique à la logistique, en élaborant et en déployant en accord avec tous les décideurs politiques, une stratégie logistique nationale au service de la compétitivité des entreprises, des territoires et des citoyens », affirment Laurent Livolsi et Christelle Camman dans un ouvrage qui vient de sortir : « La Logistique une affaire d'Etat ? ».
Dans ce livre les auteurs, universitaires (Cret-Log d'Aix-Marseille) experts en logistiques, proposent 10 mesures : parmi elles, un investissement ambitieux de l'Etat en prenant des participations dans des ports et aéroports à l'étranger, comme le fait la Chine, ou encore le développement d'un schéma national de transport et de la logistique avec les régions.
Cet ouvrage, préfacé par Alain Picard, DG de SNCF Logistics et par Francis Lemor, président du comité « transport et mobilité » du Medef, a été réalisé dans le cadre de la chaire SNCF Logistics au sein de la fondation Aix-Marseille Université. Il est édité aux Editions du Cherche Midi. (176 pages /17 €). JPG
 
 
 
 
Commerce
International
Signature
d'un accord
historique par
les membres
de l'OMC
Directeurs Supply Chain, réjouissez-vous : après 21 ans d'attente, l'Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE) de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) vient d'entrer en vigueur. En effet, avec la ratification du Rwanda, d'Oman, du Tchad et de la Jordanie, la barre des 110 pays, deux tiers des 164 membres de l'OMC, vient d'être franchie, déclenchant ainsi la mise en place de l'accord. Signé entre autre par l'UE, la Chine, les Etats Unis et le Mexique, l'AFE prévoit toute une série de réformes en matière de facilitation des échanges. Composé de 12 articles, il prescrit de nombreuses mesures pour accroître la transparence et la prévisibilité du commerce transfrontalier et pour créer un environnement économique moins discriminatoire. Il contient notamment des dispositions prévoyant l'amélioration de la disponibilité et de la publication des renseignements sur les procédures et pratiques transfrontières, le renforcement des droits de recours des négociants, la réduction des redevances et des formalités se rapportant à l'import – export, l'accélération des procédures de dédouanement et l'amélioration des conditions relatives à la liberté de transit des marchandises. L'Accord prévoit en outre des mesures pour assurer une coopération effective entre les douanes et les autres autorités sur les questions de facilitation des échanges et de respect des exigences en matière douanière. Grâce à l'AFE, l'OCM table sur une augmentation des échanges internationaux de 1.000 Md$ par an. PM
 
   
  De gauche à droite : Ambassadeur du Rwanda François Xavier Ngarambe, Ambassadeur du Tchad Malloum Bamanga Abbas, Ambassadeur de Jordanie Saja Majali et Abdulla Nasser Musallam Al Rahbi représentant Oman  
 
Commerce
International
Signature
d'un accord
historique par
les membres
de l'OMC
(suite)
Selon une étude réalisée en 2015 par les économistes de l'OMC, la mise en œuvre complète de l'AFE devrait réduire de 14,3% en moyenne les coûts du commerce, de plus d'un jour et demi les délais d'importation des marchandises et de près de deux jours les délais d'exportation, soit une réduction de 47% et 91%, respectivement, par rapport à la moyenne actuelle. La mise en œuvre de l'AFE devrait également aider les jeunes entreprises à se lancer dans l'export. Les pays en développement et les moins avancés (PMA) devraient en être les principaux bénéficiaires, l'OMC estime en effet que leurs exportations pourraient augmenter respectivement 20% et 35%. Ils bénéficieront en outre d'un calendrier de mise en œuvre plus souple les autorisant à faire la distinction entre leurs engagements de catégorie A (prioritaires) et les autres (catégories B et C) qui pourront être mis en œuvre ultérieurement, au contraire des pays développés. Pour l'heure, 90 Membres de l'OMC ont déjà notifié leurs engagements de la catégorie A. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Relex Solutions
pour
optimiser les
approvision-
nements des
sandwiches
en gares

WHSmith Travel a choisi Relex Solutions, avec pour objectif d'améliorer la prévision de la demande et le réapprovisionnement des stocks. Le secteur des voyages du groupe WHSmith comprend environ 750 magasins situés principalement dans les gares et les aéroports du Royaume-Uni. Ce distributeur recherchait une solution lui permettant de réduire les pertes et d'améliorer la satisfaction du client, pour toute sa gamme de produits à courte durée de conservation : sandwiches, salades préparées, plats à emporter réfrigérés, plats cuisinés, etc. En outre cet outil offre également à WHSmith la possibilité d'analyser des données historiques sur le nombre de passagers et la fréquentation de ses magasins et d'utiliser l'apprentissage automatique pour mener une analyse de régression permettant d'anticiper la demande : « Nos principaux objectifs sont de réduire et de mieux gérer les pertes, d'offrir les bons produits au bon moment et dans les quantités voulues », explique Ian Windsor, Directeur des systèmes d'information chez WHSmith. « Nous voulons que les produits soient disponibles dans nos armoires de réfrigération, et cela nécessite une bonne optimisation des stocks ». WHSmith prévoit de procéder au lancement du nouveau système au printemps 2017. JPG  
 
Ferroviaire
K + N lance
le groupage
entre la Chine
et l'Europe
Kuehne + Nagel étoffe son offre de transport ferroviaire entre l'Asie et l'Europe, laquelle comprend déjà un service en lot complet, avec KN Eurasia Express, un service de groupage connectant la Chine, la Russie et l'Europe. Avec pour point de départ Wuhan, au centre de la partie industrialisée de la Chine, les trains rejoindront Malaszewicze à l'extrémité Est de la Pologne et Hambourg au Nord de l'Allemagne en 14 à 18 jours. Ils transiteront via 50 points de collecte dont Shengyang, Chongqing, Chengdu et Zhengzhou. Le prestataire suisse n'entend pas seulement gérer des flux imports avec cette nouvelle offre, il visera en particulier, pour remplir ses trains lors du trajet retour, les clients des secteurs automobile, High Tech et de la mode. K + N promet fiabilité des horaires et transparence, le statut des expéditions sera d'ailleurs disponible sur le portail web KN Login, ainsi qu'une sécurité sans faille. En effet, un dispositif humain aux points de départ sera complété par des sceaux renforcés ainsi qu'un système de suivi de la température, humidité, pression, exposition à la lumière et positionnement par GPS. Enfin, les marchandises thermosensibles pourront être expédiées en reefers (conteneurs réfrigérés) de 45 pieds. PM  
 

Etats-Unis
Grosse
performance
financière pour
XPO Logistics

XPO Logistics deviendrait-elle une redoutable machine à cash ? C'est en tout cas l'impression que donne les résultats mondiaux du 3PL, avec 14,619 Mds US$ de CA sur l'année (+91,8%, attribuables en partie au rachat de Con-way), 3,676 Md$ sur le T4 (+10%) et surtout 1,25 Md$ d'EBITDA en 2016 contre 493,1 M$ en 2015. Par activité, les ventes s'établissent comme suit : Transport 9,457 Md$ (+92%) dont 6,86 Md$ en Amérique du Nord et 2,6 Md$ en Europe (lots complets : 2 Md$, lots partiels : 4,27 Md$, commissionnaire de transport : 2,154 Md$, dernier km : 203,4 M$, global forwarding : 331,3 M$) ; Logistique 5,324 Md$ dont 2,575 Md$ en Amérique du Nord et 2,749 Md$ en Europe. « Nous restons focalisés sur l'amélioration du service client tout en saisissant les opportunités d'amélioration de la rentabilité résidant au sein de la société » a déclaré Bradley Jacobs, son CEO. « Cette année nous allons tirer tout le bénéfice de nos initiatives d'efficacité prises au niveau des approvisionnements, de l'immobilier, des opérations de back office et des technologies sur le lieu de travail. Nous avons de nouvelles économies à réaliser dans chacun de ces domaines, avec notamment l'automatisation des entrepôts et opération cross dock, la productivité du travail et l'adoption de best practices ». Ce dernier se fixe comme objectif d'atteindre 900 M$ de cashflow pour la période 2017-2018, dont au moins 350 M$ en 2017, et d'obtenir un EBIDTA de 1,350 Md$ et 1,575 Md$ respectivement sur ces deux années. PM
Photo : Bradley Jacobs
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 février 2017

MARS 2017

Mardi 14 au
Jeudi 16
Salon SITL
« Semaine
internationale
du transport
et de
la logistique »

Paris Porte de
Versailles
Pavillon 1



Jeudi 23

Séminaire
Supply Chain
Performance
DYNASYS/
WAVESTONE
« S&OP / IBP / :
un levier
de création
de valeur pour
l’entreprise,
dans un
environnement
turbulent »

Témoignage RPC
De 8h30 à 12h15
Hôtel d'Aubusson
Paris 6e


Jeudi 23
Conférence AZAP
« Accompagner
efficacement sa
croissance en
pilotant mieux
ses prévisions
& ses appro-
visionnements
»

Témoignage :
Stokomani
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Terrass'Kardinal
Paris 5e


Jeudi 23
Symposium
Européen
TXT Retail
« European
Planning event
Dedicated
to End-to-End
Merchandise
Lifecycle
Management »
Avec le témoignage
d’Adidas, Furla,
Pandora, DFS,
Sonae, NYDJ
Sofitel Legend

The Grand
Amsterdam


Jeudi 23 et
Vendredi 24

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)


Mardi 28

Conférence
DIAGMA
« Comment
concevoir, mettre
en œuvre
& valoriser
votre stratégie
d'achat
transport ? »

Témoignages de :
Carrefour,
Tetrapak & Cabot
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
City Chateauform
Paris 8e


AVRIL 2017

Mercredi 19
Les rencontres
PROLOGIS
« Prenez de
la hauteur sur
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
Sur invitation