Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Un débat TV
sur le risque en
Supply Chain
Pour tous les responsables Supply Chain, la gestion du risque est un défi quotidien. Dans ce domaine tout peut arriver, de n'importe quelle façon, à n'importe quel moment : accident, catastrophe naturelle, incendie, aléas météorologiques, défaillance d'un partenaire, conflits dans une zone géographique, litige juridique, mouvement social, problème environnemental, contrefaçon...
Afin d'apporter un éclairage sur les méthodes et les moyens qui permettent d'analyser et de prévenir les risques, Supply Chain Magazine a réuni vendredi matin plusieurs experts pour en débattre. Cet échange, animé par Jean-Luc Rognon,Rédacteur en chef, a été réalisé au sein du studio TV du club Agora. Il sera mis en ligne prochainement et sera articulé autour de plusieurs thèmes : la notion de risque, le périmètre de responsabilité du Supply Chain manager, la prévention des accidents, la gestion des aléas et la maitrise des informations (législation, fiscalité, douanes, RSE...). Sans avoir la prétention de répondre à toutes les problématiques inhérentes à un sujet aussi vaste, ce débat vous aidera à jeter un regard introspectif sur votre propre organisation et vous conduira peut-être à vous interroger sur les dangers qui vous menace et la sécurisation de vos process. JPG
(1) L'émission sera annoncée dans une prochaine NL et un lien vous permettra d'y avoir directement accès.
 
   
 
 
 
Invitation SITL
Assistez demain
à la restitution
de l'étude AUTF/
Bp2r sur
les attentes des
chargeurs !
L'AUTF et le cabinet BP2R ont mené une grande enquête sur les besoins et les attentes des chargeurs en matière de TMS. Les résultats de cette enquête seront présentés à la SITL le mardi 14 mars de 16 heures 15 à 17 heures 30 (Transport Management System : Les attentes des chargeurs face à un marché en pleine innovation). 3 éditeurs : DDS Logistics, Oracle et Shippeo apporteront leur éclairage sur les grandes tendances du marché des TMS. Les débats seront animés par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine.  
 
Consulting
Adameo
et Austral
se rapprochent
pour se hisser
dans le TOP 3
des cabinets
en SC

Adaméo et le cabinet Austral annoncent aujourd'hui leur rapprochement. L'objectif est de constituer avec la partie RH (Fil by Adameo) et intégration SI (PMI by Adameo) un dispositif complet dans le cadre des projets de transformation de leurs clients respectifs. « L'idée, explique Bruno Coste, Fondateur d'Adameo, c'était de pouvoir être connu et reconnu sur l'activité conseil indépendamment de nos autres activités. Nous avons cherché des compétences métiers et avons trouvé chez Austral les ressources dont nous avions besoin. En effet, cette jeune société a connu une croissance régulière avec des missions Supply à fortes dominantes opérationnelles ». De son côté Austral (connu également sous la marque commerciale Karistem) a identifié dans Adaméo une structure atypique, pertinente et surtout très complémentaire : « Nous étions sur une bonne dynamique et nous aurions pu rester indépendant, confie Thomas Moreau. Mais le projet nous a plu, notamment avec l'expertise « ressources humaines » et « intégration des systèmes d'information » qui forme, avec nos compétences en conseil opérationnel, un triptyque unique en son genre sur le marché ». Cette opération s'inscrit dans le prolongement d'une année charnière pour Adaméo qui a connu en 2016 une croissance exceptionnelle (+40%) tant sur la partie RH que SI. « Un résultat obtenu grâce à la récurrence de nos clients historiques qui nous confient de plus en plus de missions, mais aussi par la conquête de nouveaux clients », précise encore Bruno Coste. L'équipe Austral représente au total une vingtaine de collaborateurs (pour 2,5 M€ de CA environ). Elle s'installera dans les locaux d'Adaméo rue de Rivoli à Paris. A ce jour Adaméo emploie une soixantaine de personnes pour un CA qui approche les 7 M€. Mais Bruno Coste n'entend pas en rester là. Il prévoit de recruter encore une vingtaine de collaborateurs sur les sites de Marseille, Lyon et Paris, avec pour ambition de rejoindre dans un proche avenir, le top 3 des cabinets conseil en Supply Chain. JPG
Photo ci-contre :
Bruno Coste
 
   
  De gauche à droite : Philippe Jezequel, Thomas Moreau, Bruno Coste et Melchior du Barry  
 
 
 
Invitation
TXT organise
une journée
européenne
consacrée aux
problématiques
du Retail
L'éditeur TXT Retail organise à Amsterdam le jeudi 23 mars un symposium européen dédié à la gestion du cycle de vie des produits de bout en bout (End-to-End Merchandise Lifecycle Management). Cette journée, qui se déroulera au Sofitel Legend The Grand, abordera les problématiques de stratégie omnicanale, de segmentation, de planification, de conception et de déploiement des assortiments dans le réseau de vente au travers de plusieurs témoignages dont ceux de Furla (Italie), de NYDJ Apparel (Etats-Unis), ou de Sonae (Portugal). Thomas Tschaffler, qui dirige le département informatique chargé de la planification chez Adidas, participera également à une table ronde sur les nouvelles approches en matière de planification. Cet évènement s'adresse aux dirigeants des entreprises du rteail et de la mode ainsi qu'aux responsables achats, planificiation, Supply Chain, marketing ou IT.
Programme complet
et inscription en ligne

 
 
E-commerce
Zalando
implante
son 1
er hub
en France



Jeudi dernier, le e-commerçant allemand inaugurait son 1er site logistique dans l'hexagone, sur 3 cellules du Prologis Park de Chanteloup, à Moissy-Cramayel (77). Les opérations y sont assurées par la branche française d'Arvato SCM, qui a investi les lieux en début d'année et expédié les 1ères commandes le 2 février, à peine 4 mois après le début des échanges avec le géant de la mode online. Créé en 2008, Zalando a réalisé 3,6 Mds€ de CA en 2016, en livrant 20 millions de clients dans 15 pays d'Europe de l'Ouest et du Nord. Jusque-là, le e-commerçant opérait depuis ses 4 centres de distribution d'outre-Rhin, qui totalisent plus de 310.000 m². Notamment celui développé l'an dernier avec Goodman sur 130.000 m² à Lahr, à 45 minutes de Strasbourg, qui monte en régime pour servir les marchés allemand, suisse et français (1/3 du millier de salariés prévu devraient être francophones). Le site francilien ne joue pas dans la même catégorie avec ses 20.400 m² et sa quarantaine d'opérateurs actuels, sur 200 visés à terme, mais il réplique une formule de hub logistique mise en œuvre il y a quelques mois sur une surface équivalente à Stradella, dans le Nord de l'Italie. « L'enjeu est de localiser nos opérations pour accélérer les livraisons et proposer aux clients une plus large palette de services », explique David Schröder, Vice-Président en charge de Zalando Operations. Certes, le e-commerçant livre la France depuis 2010 et y injectait déjà l'essentiel des commandes directement sur une plate-forme colis de La Poste, mais les délais de livraison s'échelonnaient de 2 à 5 jours. Ils ont réduit de 24 à 48h pour les quelques dizaines de milliers de références stockées à Moissy-Cramayel, qui correspondent aux produits les plus vendus en France ou à des marques qui y sont particulièrement prisées. L'assortiment sera élargi grâce à l'installation courant 2017 de mezzanines sur 2 des 3 cellules, pour porter la surface utile à 30.000 m². « Une commande sur 4 des clients français est déjà expédiée depuis ce site, les autres articles leur étant toujours envoyés depuis l'Allemagne, mais l'objectif est de pouvoir servir localement 70% des besoins », précise David Schröder, qui prévoit aussi le test d'une formule de livraison le jour même sur l'agglomération parisienne (déjà lancée à Berlin ou Cologne). Et pour les autres marchés européens, il confirme l'ouverture d'un site logistique en Pologne à l'automne prochain, et évoque une future implantation en Suède. MR
Photo ci-contre : David Schröder, VP en charge de Zalando Operations ©M.Rabiller
 
   
  Les références articles se comptent en dizaine de milliers, l'assortiment sera élargi. ©S.Sby Balmy  
 
 
 
E-commerce
(suite)
Nouvelles
priorités
françaises
pour Arvato
Zalando constitue la 1ère référence majeure en e-commerce pour Arvato France, dont la branche Supply Chain Management ne représente encore qu'un tiers des 408 M€ du CA réalisé la filiale française de ce groupe qui appartient au géant Bertelsmann. « Sur le marché hexagonal, la majorité de l'activité relevait jusque-là du management de la relation-client, notamment via des centres d'appels, même si la branche SCM est implantée depuis plus de 20 ans et que Moissy-Cramayel constitue notre 8e site logistique », relève Emeric Crépin, Directeur Général d'Arvato SCM en France. Il indique que la collaboration avec Zalando concrétise justement la nouvelle approche adoptée courant 2016, qui fait de la France un marché prioritaire, avec de fortes ambitions côté e-commerce. A la fois sur volet fashion, sur lequel Arvato est particulièrement actif en Allemagne, mais aussi dans les secteurs de la santé ou des cosmétiques. C'est d'ailleurs outre-Rhin que les premiers contacts ont été établis, Arvato étant là-bas partenaire du e-commerçant en matière de services financiers. « Ce projet illustre une nouvelle démarche au sein du groupe pour développer le partage d'expertise entre les pays, en bénéficiant de la variété des projets menés par Arvato SCM », poursuit-il. En l'occurrence le prestataire a joué un rôle moteur pour l'installation sur le site de Moissy-Cramayel, qui bénéficie de l'implantation à proximité d'une plate-forme de tri de colis de La Poste. Mais si Arvato a réglé l'implantation des équipements, Zalando y a déroulé son modèle opérationnel, qui repose sur un WMS-maison baptisé Zalos, et ses modules TMS. Tous les produits réceptionnés en direct des fournisseurs ou en provenance des stocks allemands sont ainsi dotés d'un identifiant unitaire, qui permet ensuite un rangement « chaotique », en fonction des emplacements disponibles au sein des rayonnages. Et ce sont les chariots de picking élaborés par le e-commerçant qui sont utilisés. A ce stade, l'ensemble des processus sont manuels, même si l'implantation de convoyeurs est annoncée sur la zone de packing, ou celle qui sera bientôt dédiée à la gestion des retours. Cette dernière est au cœur de la stratégie commerciale de Zalando, qui enregistre des taux de retour de l'ordre de 50% compte tenu du comportement des consommateurs allemands, qui prisent l'essayage à domicile. « Notre objectif est d'ailleurs d'augmenter le taux de retour en France, afin d'ancrer le e-commerce dans les pratiques », indiquait jeudi dernier Delphine Mousseau, Vice-Présidente en charge des Marchés de Zalando. MR
 
   
  De gauche à droite : Delphine Mousseau, VP en charge des marchés chez Zalando, Peter Buse et Emeric Crépin, COO et DG France d'Arvato SCM Solutions, et David Schröder, VP en charge de Zalando Operations. ©M.Rabiller  
   
  Tous les process sont pour l'instant manuels.©M.Rabiller  
 
Implantation
Le plus grand
centre
de distribution
d'Amazon
près d'Amiens


Hier a été posée la 1ère pierre symbolique du nouveau site logistique d'Amazon à Boves, près d'Amiens en présence des acteurs du chantier et des élus locaux et régionaux. Le chantier a commencé il y a 5 mois et sera livré par le promoteur immobilier et investisseur Goodman et le contractant général Quartus Tertiaire et Logistique mi-septembre 2017 au géant mondial du e-commerce. D'une surface de 107.267 m2 et de 10,5 m de hauteur, il sera le plus grand des 5 sites de distribution du groupe américain en France. Il compte 10 cellules de 6.000 m2 et une 11e pour la réception. Il dispose de 85 quais afin de pouvoir traiter jusqu'à 400 à 500 camions par jour. Toutes les cellules seront équipées de palettiers de grande hauteur, 3 auront des allées étroites pour les produits à faible rotation de grande taille. Le projet est dans une démarche de certification Breeam Very Good. Hubert Flandre, Directeur général adjoint d'Amiens Métropole, se félicite de l'avancement rapide du projet : « L'enquête publique sureté sécurité et le dossier ICPE ont été bouclés en 97 jours au lieu de 9 mois habituellement, entre fin juin et début octobre 2016. » Ce nouveau site va permettre de créer 500 CDI sur 3 ans. Amazon est en cours de recrutement des managers du site. 30 postes de managers restent à pourvoir d'ici l'été.
A l'été, il cherchera ses employés. Le site aura besoin au total de 300 conducteurs d'engin à mât rétractable disposant du CACES 5. CC
 
 
Implantation
(suite)
Amazon
spécialise
ses sites
logistiques

La stratégie industrielle en France d'Amazon se réoriente. L'e-commerçant a estimé avoir atteint une taille critique qui lui permet de spécialiser les sites. Le site Internet permet d'acheter 200 millions de références, dont la moitié expédiée et vendue par Amazon, l'autre via la marketplace. Ronan Bolé, Directeur des opérations France d'Amazon, explique : « Amazon veut être la compagnie au monde la plus orientée client : nous ciblons ce que veut le client, ce que nous pouvons lui offrir de façon simple. Quand le nombre de références disponibles augmente, la Supply Chain doit suivre. La France est au centre du réseau logistique européen d'Amazon ». Pour les articles qui ne sont pas à vente récurrente ou « high runners » (qui eux restent stockés dans différents sites), le groupe américain a décidé de faire une répartition par site. Ainsi, le site de Chalon sur Saône est devenu le pivot du domaine « chaussures et habillement » pour l'Europe du Sud. Les sites de Montélimar, Saran, près d'Orléans et Lauwin Planque près de Douai vont se spécialiser dans le stockage des articles de petite taille. Le site de Boves qui ouvre en septembre prochain va se spécialiser sur les produits de grande taille (ayant une arête supérieure à 40 cm). Outre les 5 centres de distribution français, le distributeur en ligne dispose d'un centre de tri à Saran et va en ouvrir un second à Douai en fin d'année. Amazon possède 31 centres de distribution en Europe. 9 nouveaux centres vont être ouverts entre juillet et septembre 2017 pour porter le nombre à 40. CC
Photo :
Ronan Bolé, Directeur des opérations France d'Amazon pour Amazon spécialise ses sites logistiques©C.Calais
 
   
  Chantier d'une cellule du csite d'Amazon à Boves pour Le plus grand centre de distribution d'Amazon près d'Amiens ©C.Calais  
 
3 questions à
Xavier Bertrand
Les Hauts-de
France
disent oui à
la logistique
Supply Chain Magazine : Comment se positionnent les Hauts-de-France sur le terrain logistique ?
Xavier Bertrand, Président de la région des Hauts-de-France : Nous disons oui à la logistique. Nous voulons faire des Hauts-de-France le plus grand hub logistique en Europe pour les investisseurs internationaux. Nous avons des terrains, et la logistique crée des emplois qui ne sont pas délocalisables.

SCMag : Quelle est la dynamique régionale ?

X.B. : Nous réunissons des élus favorables à la logistique. Nous avons des mairies, des communautés d'agglomération et des départements qui travaillent en mode projet comme dans le privé ce qui permet d'accélérer les développements.

SCMag : Qu'envisagez-vous à l'avenir pour poursuivre le mouvement ?
X.B. : Nous allons adapter l'offre de nos centres de formation pour répondre aux besoins des entreprises. Et la région continuera d'accompagner les acteurs de la logistique. CC
 
   
  Xavier Bertrand, Président des Hauts-de-France pose la première pierre du site d'Amazon de Boves en compagnie des représentants d'Amazon, de Goodman et de Quartus ainsi que d'élus locaux. pour Les Hauts-de-France disent oui à la logistique. ©C.Calais  
 
Immobilier
logistique
Carrefour
procède à
l'agrandissement
de deux
plates-formes
logistiques
Carrefour va réaliser une extension de 11.000m² sur sa plate-forme logistique située à Rennes Le Rheu (35). Cet agrandissement fait suite à celle livrée courant 2015 sur le bâtiment de la Plaine de l'Ain à Saint Vulbas (01). Ces 2 bâtiments, propriété de Parcolog, développent dorénavant chacune 63.000m². Une réserve constructible permet encore d'agrandir ces plates-formes. La construction de ces extensions a été réalisée par GSE. Le patrimoine Parcolog représente 1 million de m² d'entrepôts « classe A » en France avec des disponibilités locatives en Ile-de-France, et en Bourgogne. JPG  
 
Nomination
Scallog renforce
et structure
ses équipes
Scallog, spécialiste du « good to man », annonce la nomination de Pierre- Yves Minarro au poste de Directeur Général Adjoint et l'arrivée de Romain Demay comme nouveau responsable commercial. Pierre-Yves Minarro débute sa carrière en 1985 chez Computer Associates, Ingres et Compuware. En 1997, il intègre l'éditeur canadien Cognos comme Directeur Général France et Vice-Président Europe du Sud jusqu'en 2003. En 2005, il occupe ensuite le poste de Vice-Président Europe chez d'Intentia/Lawson puis devient Président Directeur Général d'Opti-time. Il était auparavant DGA Diagma/Azap, spécialiste de la Supply Chain. Sa longue expérience dans l'industrie du logiciel, des services informatiques ainsi que dans le domaine décisionnel l'a conduit à s'intéresser au concept de logistique du futur. « Mon objectif est en priorité d'accélérer la dynamique de croissance et de pérenniser les produits et les ventes de Scallog ». Romain Demay a occupé pour sa part la responsabilité de directeur grands comptes de la filiale française de Swisslog de 2012 à 2017. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  
Aéronautique
SAS reste fidèle
à K + N
Déjà client depuis 2006, SAS Scandinavian Airlines a prolongé son contrat d'externalisation avec Kuehne + Nagel jusqu'en 2020. Dans le cadre de ce contrat, le prestataire prend en charge les opérations logistiques sur différents sites de son client à travers le monde ainsi que le mouvement des pièces détachées utilisées dans la maintenance des avions, des pièces pouvant aller d'un composant moteur de grandes dimensions à la simple vis maintenant en place les fenêtres du cockpit. Ce service critique devant être opérationnel et efficace 24h/24, 7j/7, le 3PL s'est engagé dans une politique d'amélioration continue visant à la fois l'optimisation des process et la réduction des coûts. « Notre partenariat avec Kuehne + Nagel assure une Supply Chain sans accroc et innovante, ce qui est extrêmement important pour les compagnies aériennes », commente Gustav Johansson, Strategic Relationship Manager chez SAS. K + N compte de nombreux clients dans le secteur aéronautique, aussi bien des constructeurs que des loueurs et MRO (Maintenance Repair and Overhaul). PM
 
 
Résultats
Mix de
challenges et
de succès pour
Ceva en 2016

Après avoir traversé quelques turbulences au premier semestre, Ceva Logistics termine l'année 2016 sur une performance encourageante. En effet, si son CA sur l'année recule de 4,6% à 6,646 Md€ (-1,4% hors effet de change), le prestataire progresse sur tous les plans au T4 : +0,8% sur les ventes à 1,735 Md€ (+4,3% en € constant), +7,5% et +8,9% de volumes respectivement en fret aérien et maritime. Sur l'année, la division Fret Management enregistre +6 ,7% et +4,1% en volume aérien et maritime, notamment grâce à des gains significatifs en Asie. Malgré une baisse globale des tarifs de transport, compensée en partie par une reprise observée après la chute de Hanjin, la rentabilité de la branche s'est améliorée en 2016 (EBITDA +12,5%) suite aux efforts portant sur la productivité, notamment via l'automatisation, les achats et la gestion du transport. Après une longue période de difficulté, la B.U. Logistique Contractuelle a repris des couleurs au second semestre, signant ou renouvelant plusieurs gros contrats (Ford, Mercedes, Marangoni, Miele...). Elle clôture ainsi l'année avec +2,5% de CA (en € constant) et anticipe une nouvelle progression en 2017. « Malgré les challenges qu'a connu le secteur en 2016, nos résultats sur l'année démontrent que nous continuons d'aller dans la bonne direction », se réjouit Xavier Urbain, CEO de Ceva. PM
Photo : Xavier Urbain
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 mars 2017

MARS 2017

Mardi 14 au
Jeudi 16
Salon SITL
« Semaine
internationale
du transport
et de
la logistique »

Paris Porte de
Versailles
Pavillon 1



Jeudi 23

Séminaire
Supply Chain
Performance
DYNASYS/
WAVESTONE
« S&OP / IBP / :
un levier
de création
de valeur pour
l’entreprise,
dans un
environnement
turbulent »

Témoignage RPC
De 8h30 à 12h15
Hôtel d'Aubusson
Paris 6e


Jeudi 23
Conférence AZAP
« Accompagner
efficacement sa
croissance en
pilotant mieux
ses prévisions
& ses appro-
visionnements
»

Témoignage :
Stokomani
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Terrass'Kardinal
Paris 5e


Jeudi 23
Symposium
Européen
TXT Retail
« European
Planning event
Dedicated
to End-to-End
Merchandise
Lifecycle
Management »
Avec le témoignage
d’Adidas, Furla,
Pandora, DFS,
Sonae, NYDJ
Sofitel Legend

The Grand
Amsterdam


Jeudi 23 et
Vendredi 24

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)


Mardi 28

Conférence
DIAGMA
« Comment
concevoir, mettre
en œuvre
& valoriser
votre stratégie
d'achat
transport ? »

Témoignages de :
Carrefour,
Tetrapak & Cabot
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
City Chateauform
Paris 8e


AVRIL 2017

Mercredi 19
Les rencontres
PROLOGIS
« Prenez de
la hauteur sur
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
Sur invitation



MAI 2017

Jeudi 18
Webinar
DYNASYS
« Gérez votre
Supply Chain
étendue :
Anticipez.
Optimisez.
Décidez
»

Partenaire
SCMagazine
De 17h à 17h45


JUIN 2017

Jeudi 1
Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e