Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
SITL
L'Innovation
Logistique
à tous Prix
Pour la 1ère fois, les start-ups ont été majoritaires parmi les dossiers en compétition pour la 17e édition des Prix de L'innovation Logistique SITL. Soit 23 dossiers sur les 44 soumis à un jury de haut-vol. Lors de la cérémonie de remise qui s'est tenue hier, au dernier jour du salon, le 1er récompensé faisait pourtant figure d'habitué. Dans la catégorie Equipement de Transport, c'est l'entreprise de carrosserie Libner, déjà lauréat en 2014, qui s'est vu distinguée pour son système Bill Lift. Cette plate-forme élévatrice est intégrée dans le porte à faux arrière d'un véhicule de transport et s'utilise sans empiéter sur la chaussée. Elle facilite ainsi la livraison de marchandises en répondant aux enjeux et aux contraintes de la logistique en centre-ville. « J'ai commencé en fabriquant des roues de charrettes, et je finirais en constructeur automobile », a commenté à la tribune Joseph Libner, le Fondateur de l'entreprise. Dans la catégorie Intralogistique, c'est Getra qui a remporté la mise, avec sa filmeuse orbitale Area Cricket. Fini le film thermo-rétractable pour emballer ses produits, ou pour ses opérations de co-packing : cette dernière utilise un film étirable plus classique mais particulièrement fin, qui réduit de 60% la quantité de matière utilisée. Et en évitant le passage en four de rétraction, la consommation énergétique est quasiment divisée par 10. Côté Technologies et Systèmes d'Information, les dossiers étaient évidemment très hétérogènes, et le prix de l'Innovation est allé à PTV Group, pour son Arrival Board. Comme dans les halls d'aéroports, celui-ci permet d'afficher en temps réel les heures estimées d'arrivée des camions sur une plate-forme logistique. Le tout permet aux gestionnaires d'entrepôts d'organiser au mieux les réceptions à quai en fonction d'éventuels retards remontés via la solution, en fonction des données GPS remontées par une application mobile équipant le chauffeur.
Quant au prix de l'Innovation Service Transport et Logistique, il est allé à Wing, déjà distingué l'an dernier à l'issue du Start-up Contest. Baptisée ShipFromStore, la nouvelle prestation de cette entreprise fondée il y a moins de 2 ans s'adresse aux enseignes du retail et met les stocks de leurs magasins dans la boucle de la digitalisation. A charge pour ce prestataire de collecter les produits commandés online dans le magasin disposant de l'article en stock, et de les expédier directement aux clients. MR
Photo ©S.Laure
 
   
 
 
 
SITL
Un Start-up
Contest disputé
Difficile de faire plus variée que la palette de services et
de solutions proposées par les start-up mises en compétition pour la 2e édition du Start-up Contest SITL. Mercredi soir, 10 créateurs de ces entreprises innovantes ont eu chacun 3 minutes pour se présenter au public, avant d'être interrogés 2 minutes supplémentaires par un jury essentiellement composé de responsables Supply Chain dans des grands groupes. A l'issue des délibérations, c'est la société Ledgys qui a été distinguée, pour avoir commencé à donner un tour concret à l'utilisation de la Blockchain dans le monde de la logistique. En créant un actif numérique associé à un actif physique tout au long de la Supply Chain, sa solution et son application B-Track permettent de renouveler l'approche technologique des enjeux de sécurisation et de traçabilité des échanges. Le tout reposant sur des flux certifiés, sans possibilité de falsification. Parmi les thématiques abordées par les autres participants, on aura noté celles de la livraison du dernier km, avec SaveMyPaquet et sa solution de livraison en l'absence du destinataire reposant sur un filet sécurisé à fixer sous la porte. Ou avec TwinswHeel et son robot livreur autonome qui vise d'abord les marchés étrangers faute d'autorisation de circuler à ce stade sur les trottoirs des villes françaises. Dans l'entrepôt, Siatech a montré sa télécommande universelle sans fil ComHand permettant de piloter les mains libres les engins de manutention. Et pour localiser tous les produits stockés en temps réel, Uwinloc a présenté sa solution associant tags, e-beacons et outil logiciel. Pour un suivi plus étendu en dehors de l'entrepôt, ce sont des pastilles apposables sur les produits qu'a présentées Soft'Enov, pour assurer la traçabilité de produits sensibles ou précieux. Côté systèmes d'informations, Winddle a présenté une plate-forme collaborative permettant d'optimiser le délai de time-to-market des produits, tandis que DC Brain a fait valoir ses outils d'Intelligence Artificielle pour optimiser des flux logistiques, avec de belles références clients à la clé. Et sur le plan environnemental, Carwatt a expliqué son principe de réutilisation de batteries de voitures électriques pour électrifier en seconde main d'autres véhicules ou équipements de manutention. Enfin, un dernier candidat a tiré avantage de sa présence dans le Méga-Démonstrateur installé pour la 1ère fois sur SITL. Le vote de ses visiteurs du Méga-Démonstrateur a distingué la société Pickeos, qui participait au Start-up Contest avec une solution de Pick-to-Light basée sur des bandeaux de LED particulièrement économiques et faciles à mettre en œuvre. « Une solution qui devrait notamment intéresser les petits e-commerçants, ou les acteurs n'ayant que des budgets limités pour déployer le Pick-to-Light dans leur entrepôt », nous a expliqué Yannick Page, Fondateur et président de la start-up, en annonçant un prix de 30 euros du mètre linéaire, au moins 10 fois inférieur à nombre d'autres solutions. MR
 
   
  Yannick Page, Pickeos ©M.Robillier  
   
  Le Pick-to-Light version Pickeos se veut abordable, adaptable, et se configure depuis une application smartphone ©M.Robillier  
 
Logistique
urbaine
Paris&Co lance
le deuxième
appel à
candidatures
du Rolling Lab
C'est sur la SITL, mardi matin, que Paris&Co a choisi
de lancer officiellement l'appel à candidatures pour constituer la deuxième promotion de start-ups pour sa plate-forme d'incubation dédiée à la logistique et la mobilité. Jusque-là connue sous le nom de LMUD (Logistique et Mobilité Urbaine Durable), cette plate-forme s'intitule désormais « Rolling Lab ». Le premier appel d'offres, en mars 2016, avait permis de sélectionner la première promotion de 14 start-ups spécialisées dans des domaines assez variés tels que le covoiturage, l'économie circulaire, les utilitaires électriques, ou l'optimisation de tournées. Cette année, la clôture de l'appel d'offres est fixée au 21 avril 2017 et l'annonce des lauréats aura lieu le 12 juin. La nouvelle promotion pourrait compter a priori entre 20 et 25 start-ups, qui seront accompagnées par l'agence de développement économique et d'innovation de Paris, et hébergées dans un espace de 1.600 m2 au sein de l'hôtel logistique Sogaris de la Chapelle International (18e arrondissement), à partir de septembre. Le jury est composé des représentants des grands comptes partenaires du « Rolling Lab », qui définissent par ailleurs les thématiques qui les intéressent en fonction de leurs besoins de développement en interne. Ils sont au nombre de sept : Carrefour, Colas, Total, FM Logistic, Sogaris, le groupe RATP et un nouvel entrant par rapport à l'année dernière, le promoteur immobilier (bureau et logistique) DCB International. « L'année dernière, les thèmes était plutôt orientés autour de la mobilité, mais cette année, la dominante est davantage logistique » nous a confié Andrada Dugan, Smart City Incubation Manager pour le Projet Logistique et Mobilité Urbaines Durables chez Paris&Co. Le rôle de l'association n'est pas de prendre des participations financières dans les start-up mais de les accompagner au travers de nombreux services (incubation, relations grands comptes, coaching, animations sectorielles, mise en relation à l'international, etc.). L'écosystème de la plate-forme est à la fois un lieu d'échanges et de co-développement, d'expérimentations, ainsi qu'une cellule de veille. « Nous espérons également faire aboutir d'ici l'été le projet Urban Lab, la mise en place d'un territoire autour de nos deux sites, Chapelle International et Nord-Express, qui concentrerait les expérimentations urbaines de grande ampleur sur un terrain de jeu restreint et très opérationnel, avec une approche scientifique » a déclaré Loïc Dosseur, co-Directeur Général de Paris&Co. JLR
 
   
  Loïc Dosseur et Andrada Dugan, de Paris&Co ©JL.Rognon  
 
 
 
Aéronautique
Lisi Aerospace
externalise
sa logistique
industrielle
à Villefranche


C'est sur son nouveau site industriel, inauguré en octobre dernier à Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), que Lisi Aerospace fait appel depuis début janvier aux prestations du groupe Idéa. Cette usine modernisée de 8.500 m2, où travaillent aujourd'hui environ 250 personnes, se situe dans la zone d'activité de la Glèbe, à 5 km du site historique (toujours à Villefranche), qui présente le gros désavantage d'être en zone inondable. A terme, les 700 personnes de la filiale du groupe français Lisi, spécialisée dans la production de visserie pour l'aéronautique, devraient être « relocalisées » dans les plus de 20.000 m2 que comptera le nouveau site à l'horizon 2018. Le prestation de logistique in situ fournie par l'équipe de 6 personne du groupe Idéa sur le nouveau site consiste à gérer les différents magasins (matières premières, outillages et consommables), à distribuer les ordres de fabrication sur les lignes de production, et à transférer et trier l'ensemble des rejets de production. Par ailleurs, le groupe Idéa va mettre en place des outils de tracking, des indicateurs (KPI), et des techniques de management visuel pour s'engager dans un processus d'amélioration continue. « Les actions d'amélioration et les innovations qui seront mises en place permettront d'augmenter l'efficacité de la logistique » a déclaré Louis Cartier, Responsable logistique du site Lisi Aerospace de Villefranche de Rouergue. « Plus qu'une prestation, nous proposons une solution globale de logistique industrielle. Nous avons conclu un partenariat de confiance sur le long terme » a pour sa part précisé Cédric Valmalle, Directeur du développement du Groupe Idéa. Le prestataire français revendique une expertise dans la logistique aéronautique depuis une vingtaine d'années. JLR
Photo ci-conte : Cédric Valmalle,
Directeur du développement ©DR

 
   
  Photo ©Lisi Aeropsace  
 
Rapprochement
Précisions
concernant
la reprise de
Matrix-Sync
par Transitic
Nous l'avons annoncé dans la NL : Transitic Systems, société lilloise spécialisée dans les solutions de tri, manutention et stockage automatisés, a racheté la start-up Matrix-Sync, qui avait été placée début janvier en redressement judiciaire, sans jamais céder pour autant au découragement. Pour la petite histoire, c'est après avoir lu un article concernant Matrix-Sync dans la NL du 18 janvier 2017 (NL n° 2067) que Frédéric Weber, le Pdg de Transitic, s'est décidé à prendre rendez-vous deux jours plus tard avec Matthieu Torras, le Pdg de Matrix-Sync. « Nous étions engagés dans une démarche de croissance de notre équipe informatique, notamment pour renforcer la connectivité de notre solution Open WCS qui a connu un réel succès depuis son lancement, avec sept ou huit implémentations » nous a confié Frédéric Weber. Au vu des complémentarités des deux sociétés, la rencontre de ces deux dirigeants (âgés l'un comme l'autre de 37 ans) se révèle décisive. Transitic est fortement intéressé par Flux-Sync, la plateforme numérique développée par Matrix qui permet de gérer les flux de la Supply Chain opérationnelle de bout en bout, de la prise de commandes jusqu'aux livraisons clients (en se connectant facilement à différents logiciels existants tels que les ERP, CRM, TMS, WMS, WCS, station chargeur, plate-forme e-commerce), ainsi que par Matrix WMS, qui rajoute une corde à son arc en matière de logiciels en intralogistique. Frédéric Weber annule les recherches de recrutement en cours : basée à Versailles, l'équipe de Matrix-Sync (plus d'une dizaine de personnes, sans aucun départ depuis la mise en redressement judiciaire) constituera désormais le pôle de ressources informatiques de Transitic Systems. « Flux-Sync est une solution de monitoring et d'analyse sur l'ensemble du flux, avec une base de données commune et notre vision est de d'en faire aussi à l'avenir un outil d'analyse prédictive piloté par l'intelligence artificielle » expose Matthieu Torras. JLR
 
   
  Matthieu Torras et Frédéric Weber ©JL.Rognon  
 
 
 
Nomination
Claire Phelipon
devient
Consultante SC
Senior chez
FIL by Adameo
Claire Phelipon vient d'arriver comme consultante chez Fil by Adameo. Cette diplômée de l'université de Paris XIII – Maîtrise de droit débute sa carrière aux Ressources Humaines de Publicis Conseil puis rejoint Adecco Group en 1989. Elle va occuper plusieurs fonctions dans le recrutement, la responsabilité d'agence, la responsabilité de clientèle de grands comptes du monde du transport et de la logistique, la direction des ventes. Depuis 2013, elle était Associée Fondatrice du Cabinet de Recrutement KLR'H. JPG  
 
Gestion
d'entrepôt
Le WMS IzyPro
séduit Leisure'n
Pleasure
Dans le cadre de la réinternalisation de sa logistique, Leisure'n Pleasure, société spécialisée dans le mobilier pour l'événementiel, vient d'adopter le WMS IzyPro en mode SaaS pour son nouvel entrepôt situé à Lys-Lez-Lannoy (59). L'entreprise a par ailleurs recruté Christophe Loquet au poste de responsable logistique pour diriger ce site. « IzyPro présente de nombreux avantages, explique Fabrice Cazier, président fondateur de Leisure'n Pleasure. Il s'agit d'une solution économique. Mais c'est aussi un WMS rapide et facile à installer et à prendre en main. Enfin, son module Cartographie correspond exactement à nos attentes puisqu'il permet de moduler facilement l'entrepôt en modifiant rapidement les emplacements des allées, des racks et autres équipements ». D'une capacité de 3.000 palettes l'entrepôt dispose d'une zone de massification pour les produits qui ne peuvent pas être mis en rack comme les chalets, les kayaks et autres abris, et d'une mezzanine de plus de 100 m2 sur deux niveaux, destinée à accueillir les petites pièces (boulons, écrous, pieds des tonnelles de jardin, anneaux, bâches, etc.). Désormais Leisure'n Pleasure envoie la majorité de ses commandes le Jour J alors qu'auparavant, elles étaient envoyés à J+1. JPG  
 
Invitation
Une conférence
pour évaluer
les résultats
du DDMRP
« DDMRP : enfin des résultats concrets en France ! » Tel est le thème de la conférence organisée le 30 mars à 19h à la Maison des Centraliens à Paris par le groupement Centrale Achats Supply Chain. Divers témoignages porteront sur l'implémentation du DDMRP, ses résultats en termes de performances opérationnelles et son potentiel pour transformer l'entreprise : DDMRP chez Albea, par Vincent Thibault, Albea Group Standards & Performance director, et Hervé Bellande, Directeur associé chez Axoma Consultants. Cette présentation abordera notamment l'impact sur les stocks et les options d'évolutions de cette implémentation. DDMRP chez Allergen Pringy France, par Philip Ribbins, Fondateur Associé d'Orchestr8 Consultants, et Jean-Philippe Malfetes, Directeur France d'Orchestr8 Consultants. Cette présentation dressera aussi l'aperçu de réalisations chez British Telecom, Burberry's et Shell. DDMRP chez Michelin et Pierre Fabre, par Anthony Fouqué, Formateur-consultant chez Agilea. Cette présentation s'accompagnera d'un retour d'expérience sur trois années et des perspectives sur le Demand Driven S&OP. La conférence sera animée par David Brown-Brulant, Expert productivité, et sera suivie par un cocktail. CG
Programme
et inscription en ligne
 
 
immobilier
La plate-forme
Maisons
du Monde
(100.000 m²)
certifiée
NF HQE
Gemfi-Gicram Groupe a livré fin 2016 à l'enseigne Maisons du Monde et AEW (investisseur via son fonds européen Logistis), une plate-forme logistique de 100.000 m² (16 cellules, 96 portes à quai) implantée au sein de la zone Ecopôle de Saint-Martin-de-Crau (13) et bénéficiant de la double certification Breeam et NF HQE. Exploité par Distrimag, filiale logistique de Maisons du Monde, le bâtiment serait à ce jour le plus grand bâtiment « Logistique Neuf » certifié NF HQE niveau « Excellent » en France. A l'occasion de la SITL 2017, Viviane Rofort, directrice exécutive de Certivéa a remis à Laurent Horbette (GEMFI) et Laure Darmon (AEW), en présence de Laurent Estienne, directeur de Distrimag, le certificat NF HQE niveau « Excellent » et l'attestation de classement Afilog. JPG
 
   
  De droite à gauche : Viviane Rofort (Directrice Exécutive Certivea), Laurent Horbette (Directeur général Gemfi-Gircam Groupe), Laure Darmon (Directrice adjointe Asset Management Logistics AEW), Jean-Paul Belorgey (Directeur régional PACA Gicram Groupe)  
   
 
Retail
L'intelligence
artificielle
au service d'une
collaboration
Marketing –
Supply Chain
Vekia et Ysance annoncent le lancement d'une offre qui met leurs technologies d'Intelligence artificielle au service du parcours consommateur, depuis le pilotage de l'activité marketing omnicanal jusqu'à l'optimisation de la disponibilité en magasins. Il s'agit d'un connecteur qui facilite l'échange des données Supply Chain et marketing entre leurs solutions respectives. Ces données viennent alimenter les algorithmes des deux éditeurs afin d'affiner les calculs de prévision et d'optimisation des stocks d'une part, et des recommandations marketing d'autre part. Il en résulte un partage automatisé et une meilleure visibilité des informations entre les équipes Marketing et Supply Chain. « Aujourd'hui, les formats de magasins sont changeants, et les canaux de distribution variés et interconnectés. Le pilotage des stocks devient un véritable challenge, raison pour laquelle Vekia innove en mettant l'Intelligence artificielle au service de l'optimisation de la Supply Chain », commente Manuel Davy, Président exécutif et fondateur de Vekia. JPG
Photo : Manuel Davy
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Augmentation
des liaisons
entre Anvers
et l'Allemagne
Suite à un appel à projets lancé en octobre dernier par le Port d'Anvers, une liaison ferroviaire hebdomadaire avait été lancée par l'opérateur multimodal H&S Container Line au mois de décembre reliant entre le Port d'Anvers et Andernach (Allemagne) pour desservir les régions Rhin-Ruhr et Rhin-Main. Grâce à une aide financière accordée par l'autorité portuaire belge, H&S mettra en place une deuxième navette hebdomadaire entre le port et Andernach. En 2015, quelque 64 Mt de marchandises avaient été transportées entre ces deux régions industrielles allemandes et Anvers, le port le plus proche, dont une majorité par voie fluviale. L'appel à projets visait précisément à offrir une alternative à ce mode de transport : « Une part significative du fret entre Anvers de l'hinterland allemand sera à l'avenir acheminée par le rail. En tant qu'Autorité Portuaire, nous soutenons tous les projets contribuant à ce transfert modal essentiel » indique un porte-parole du Port d'Anvers. D'autres projets ferroviaires, non financés par le port, ont en effet également vu le jour avec pour destination l'Europe de l'Est (Autriche, Pologne, Tchéquie) et plus récemment l'Allemagne (liaisons Anvers -Wanne Eickel et Mannheim par DB Cargo, Anvers - Ludwigshaven par B Logistics). PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
17 mars 2017

MARS 2017

Jeudi 23
Séminaire
Supply Chain
Performance
DYNASYS/
WAVESTONE
« S&OP / IBP / :
un levier
de création
de valeur pour
l’entreprise,
dans un
environnement
turbulent »

Témoignage RPC
De 8h30 à 12h15
Hôtel d'Aubusson
Paris 6e



Jeudi 23
Conférence AZAP
« Accompagner
efficacement sa
croissance en
pilotant mieux
ses prévisions
& ses appro-
visionnements
»

Témoignage :
Stokomani
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h00
Terrass'Kardinal
Paris 5e


Jeudi 23
Symposium
Européen
TXT Retail
« European
Planning event
Dedicated
to End-to-End
Merchandise
Lifecycle
Management »
Avec le témoignage
d’Adidas, Furla,
Pandora, DFS,
Sonae, NYDJ
Sofitel Legend

The Grand
Amsterdam


Jeudi 23 et
Vendredi 24

Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)


Mardi 28

Conférence
DIAGMA
« Comment
concevoir, mettre
en œuvre
& valoriser
votre stratégie
d'achat
transport ? »

Témoignages de :
Carrefour,
Tetrapak & Cabot
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h00
City Chateauform
Paris 8e


Jeudi 30
Webinaire
Supply Chain
CentraleSupelec
Exed
« Comment
accompagner
la montée
en maturité
du S&OP
pour en faire
le levier central
de croissance et
de profitabilité
de l'entreprise ?

De 11h30à 12h30



AVRIL 2017


Mercredi 19
Les rencontres
PROLOGIS
« Prenez de
la hauteur sur
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
Sur invitation



MAI 2017

Jeudi 18
Webinar
DYNASYS
« Gérez votre
Supply Chain
étendue :
Anticipez.
Optimisez.
Décidez
»

Partenaire
SCMagazine
De 17h à 17h45


JUIN 2017

Jeudi 1
Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e


Jeudi 15 et
vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense