Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Produits
culturels
Legendre
industrialise
la gestion
de 100%
des retours
invendus
de la Fnac
Retours gagnants pour Legendre Transport et Logistique. Le groupe familial vient d'inaugurer officiellement hier un trieur haute cadence installé au dernier trimestre 2016 sur son site de Montigny-le-Bretonneux (78) pour gérer les retours invendus des produits culturels (livres, DVD, Bluray, CD, logiciels) de tous les magasins Fnac en France (environ 115 points de vente). Signé en septembre 2015 à l'issue d'un appel d'offre, le contrat d'une durée de 5 ans entre le prestataire et la Fnac comprend des engagements de productivité, de performance (via des KPI), de réduction des coûts et de traçabilité totale. Sur 4.500 m2 de son entrepôt de Montigny, le groupe Legendre accompagnait déjà la Fnac depuis 2004 dans son système de gestion des retours de produits culturels, mais uniquement sur la région parisienne, et en mode manuel. Sur le reste de la France, c'était la plate-forme de tri Prisme, gérée par la CLIL (Commission de liaison interprofessionnelle du livre), qui effectuait auparavant la prestation. Du coup, en industrialisant sa prestation à l'aide de son nouveau trieur, Legendre va plus que doubler les volumes de retours invendus qu'il traite, en passant de 7 M d'unités par an (pour l'Ile de France) à environ 15 M (au niveau national). Rappelons que dans le domaine des produits culturel et du livre en particulier, le taux de retour se situe entre 20 et 25% des flux aller. « Un projet de cette envergure ne peut réussir qu'en étroite collaboration avec les équipes Fnac, avec une totale implication et un partage d'expériences » a déclaré François Legendre, le Président du groupe éponyme. Parallèlement, la Fnac a repensé de bout en bout son schéma de retours invendus, en mettant en place depuis 2015 une traçabilité dès les rayons des magasins (avec des terminaux RF), sans avoir à réaliser comme auparavant un pré-tri par fournisseur. Les équipes logistiques et projets du groupe Legendre ont développé des applications sur-mesure pour le pilotage et la supervision du trieur, ainsi que pour fiabiliser les retours, les expéditions vers les quelque 950 fournisseurs de la Fnac, les remboursements et la traçabilité, avec les intégrations nécessaires vers le WMS de l'entrepôt (Reflex de Hardis) et le SI de la Fnac. « La traçabilité totale qu'offre la solution actuelle limite au maximum les litiges sur toute la chaîne, du magasin aux éditeurs en passant par la logistique, et permet d'objectiver la relation avec l'ensemble des acteurs » a souligné Mourad Bensadik, le Directeur des opérations logistiques et transport de la Fnac. (voir suite) JLR  
   
  François Legendre, le Président du groupe Legendre
et
Mourad Bensadik, le Directeur des opérations logistiques
et transport de la Fnac ©JL.Rognon
 
   
  Legendre à Montigny  
   
 
 
 
Supply Chain
Magazine
Vos photos
et vos
témoignages
nous
intéressent
pour le
« spécial
entrepôt » du
mois de mai !
C'est un numéro « Spécial Entrepôt » que vous pourrez découvrir en mai prochain ! Supply Chain Magazine propose en effet de consacrer l'essentiel de son contenu à l'entrepôt sous toutes ses formes : le bâtiment, sa localisation, son organisation, son optimisation, mais aussi… son histoire. Toutes les personnes qui possèdent de vieilles photos d'entrepôts (libre de droit et d'utilisation) ou qui auraient de courtes anecdotes à raconter pour illustrer l'évolution de l'entrepôt- depuis les premiers magasins généraux jusqu'à nos jours - sont invitées à nous faire parvenir leurs documents ou leurs témoignages : jph.guillaume@scmag.fr Les sociétés commerciales concernées par ce dossier (prestataires, éditeurs informatiques, fournisseurs d'équipements de manutention, acteurs immobiliers...) qui souhaitent être associées à ce numéro exceptionnel, peuvent contacter dès maintenant notre service publicité pour bénéficier des meilleures conditions : audrey.zugmeyer@scmag.fr
Tél. 06 50 77 72 89

 
 
Produits
culturels
(suite)
Un trieur qui
ne demande
qu'à être
mutualisé


Pour le groupe Legendre, avec l'extension à la France entière du périmètre de son contrat avec la Fnac, le passage au tri automatisé n'a pas supprimé d'emplois, au contraire. Non seulement l'équipe a été conservée, mais dix postes à plein temps ont été créés, sur un total de 25 à 30 personnes (suivant la saison, avec notamment un gros pic d'activité après Noël). La machine de tri, dotée de 64 sorties, a été fournie par la société néerlandaise Distrisort. Elle représente un investissement compris entre 1 et 2 M€. Capacité totale : 11.500 produits triés par heure, soit 52.000 unités par jour. Pour l'instant, ce bel outil n'est utilisé que huit heures, voire seize heures par jour (pour les pics d'activité).
« Il reste un shift de disponible toute l'année, et notre objectif est de faire venir d'autres flux, avec des produits compatibles, comme peuvent l'être par exemple le textile à plat, ou les petits équipements high tech légers. Nous avons plusieurs pistes »
nous a confié Damien Tricard, le DG du groupe Legendre. Le tout en accord, bien entendu, avec son client Fnac, dont Legendre est l'unique prestataire logistique en France (hormis les retours, toute la logistique de la Fnac est réalisée en interne).
« La mutualisation de la machine de tri a naturellement fait partie de nos échanges dès le début avec le groupe Legendre car notre flux n'est pas suffisant pour justifier une utilisation en 3x8. L'idée est de massifier pour leur permettre d'aller chercher un levier de croissance important avec des flux complémentaires »
résume Mourad Bensadik, le Directeur des opérations logistiques et transport de la Fnac. JLR
Photo : Damien Tricard, Directeur Général
du groupe Legendre
 
   
 
 
 
Logistique
publi-
promotionnelle
Bon début
d'année pour
Eurodislog
qui signe avec
Hanes Brands
France
L'année 2017 débute sous de très bons auspices pour Eurodislog, spécialiste de la logistique publi-promotionnelle. Après avoir connu une croissance de près 12% de son chiffre d'affaire en 2016. le prestataire signe un contrat pour la Logistique de la PLV du groupe Hanes Brands (Dim, Playtex, Wonderbra, Shock Absorber). En effet, Hanes Brands France a décidé d'externaliser cette activité et de lui confier la gestion de ses supports d'animation et de communication en point de vente. « Nous avons trouvé dans la solution logistique d'Eurodislog, une offre complète, qui va nous permettre d'optimiser la gestion de notre PLV mais aussi d'offrir des solutions de stockage pour notre force de vente sur l'ensemble du territoire. Nous avons été satisfait de l'équipe projet qui nous a accompagné tout au long de ce transfert, tant d'un point de vue opérationnel que sur les outils informatiques », confie Dimitri Canalias (Responsable Développement des Ventes). « Trois autres contrats sont en cours de signature », affirme Nicolas Morisse, Directeur Général de l'entreprise qui anticipe une croissance de 20% en 2017. JPG
 
   
 
Résultats
ID Logistics
confirme
sa croissance
en 2016

Le groupe ID Logistics (Roi de la Supply Chain 2017 avec Danone Waters) confirme sa croissance à l'occasion de l'annonce de ses résultats annuels. En progression de 15%, (+9,8% à données comparables), le 3PL a franchi le cap du milliard d'euros (1.070 M€). En France, l'activité progresse de +12,5% à 581,7 M€. Cette belle performance résulte du démarrage de nouveaux contrats conjugué à une bonne tenue des clients historiques (Cf. NL n°2425). À l'international, le CA ressort à 488,3 M€, en progression de +18% (+6,2% à données comparables).
Selon Eric Hémar, PDG de l'entreprise, cette dynamique devrait se poursuivre en 2017 et au-delà : « ID Logistics a franchi le milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2016 et dispose d'une bonne croissance embarquée pour 2017. L'entreprise a surtout réussi à poursuivre la diversification de son portefeuille clients en accélérant dans le e-commerce, en pénétrant des secteurs d'activités nouveaux comme la santé, la mode ou l'automobile et en attirant de nouveaux clients, leaders mondiaux dans leur domaine. Ces investissements consentis en 2016, qui pèsent temporairement sur les marges, forment le socle de nos relais de croissance des prochaines années ». JPG
Photo :
Eric Hémar
 
 
Immobilier
logistique
Segro lance la
reconversion
du site PSA
d'Aulnay
La construction d'une 1ère plate-forme de 26.000 m² a commencé mi-mars au sein du parc logistique que Segro développe à Aulnay-sous-Bois, sur une parcelle de 18 hectares. C'est le début d'un retour de l'activité sur ce site emblématique : jusqu'en 2014, il était occupé par l'usine de PSA dont la fermeture avait fait grand bruit, ayant employé jusqu'à 3.000 personnes sur ses 160 hectares. Avec cette opération, Segro confirme son savoir-faire dans la requalification de friches industrielles, souligne dans un communiqué le spécialiste de l'immobilier industriel et logistique. Il mentionne également que l'occupant de ce 1er bâtiment est un « acteur international de la grande distribution » auquel cette future plate-forme logistique certifiée HQE permettra « d'assurer une distribution urbaine écoresponsable, garantissant une empreinte écologique réduite et des délais de livraison rapides ». La presse locale avait évoqué le nom de Carrefour, pour une activité e-commerce, sachant que le groupe s'intéresserait à une parcelle attenante de 16 hectares pour développer en propre un autre site logistique. Il faut dire que le site de Seine-Saint-Denis bénéficie d'un attrait sans pareil : à 15 km de Paris, en bordure de l'A1 et à l'intersection de l'A104, et bien desservi par les transports en commun, métro compris. Cela explique pourquoi le prix de 100 euros du m² aurait servi de référence aux discussions liées à l'acquisition du foncier. Segro a confié la réalisation de ce 1er bâtiment à Quartus Tertiaire & Logistique (ex-Abcd) pour une livraison en novembre 2017, l'implantation laissant possible l'ajout ultérieur d'une cellule de 6.000 m² supplémentaire. D'ici là, des travaux pourraient également être lancés sur le reste du futur Segro Logistics Parc Aulnay, pour lequel un potentiel de développement de 90.000 m² avait été évoqué à l'origine. Cela devrait être un peu moins vu que l'implantation d'une messagerie, plus consommatrice de foncier, est évoquée. Les discussions sont aussi avancées avec un client susceptible d'occuper 80% d'un 2e bâtiment, dont Segro lancerait la construction d'ici la fin de l'année. L'ensemble confirme en tout cas le groupe comme l'un des tout premiers propriétaires logistiques dans la zone du Grand-Roissy, où se situent 15 de ses 28 parcs en région parisienne. Ainsi en novembre 2017, Segro va également livrer une plate-forme de 56.000 m² à Metro Cash & Carry France, sur son parc de Mitry-Mory. MR
 
   
  Segro Logistics Park Aulnay ©Segro  
 
Bricolage
Unibal
et Heppner
signent
un accord de
partenariat
Unibal et Heppner viennent de signer un accord de partenariat, permettant à Unibal d'intégrer les travaux de l'Institut du Commerce (rassemblant Industriels et Distributeurs) et de renforcer sa Commission logistique. L'objectif est d'accompagner les industriels du Bricolage dans la montée en maturité de la Supply Chain de la filière. Les champs d'action sont au nombre de trois : représenter la voix des adhérents d'Unibal vis-à-vis de l'Institut du Commerce ; présenter/amender/valider les travaux d'Institut du Commerce lors de la commission logistique Unibal qu'accompagne Heppner en tant qu'expert ; effectuer une veille active et faciliter les échanges d'expérience et de Bonnes Pratiques entre les adhérents d'Unibal. Adhérent d'Institut du Commerce, Unibal au travers de sa Commission logistique diffuse les informations relatives aux travaux menés par l'Institut du Commerce (anciennement ECR) dans le cadre de sa commission Supply Chain, et accompagne la formation logistique de ses adhérents. JPG  
 
Rail
Le réseau
ferroviaire
Chine-Europe
d'UPS
progresse
UPS a annoncé aujourd'hui l'ajout de six gares à son réseau ferroviaire multimodal entre l'Europe et la Chine. Les gares supplémentaires permettront aux clients qui exportent des marchandises sur la plus grande voie commerciale du monde, d'avoir une alternative aux modes fluvial et aérien. Les gares de Changsha, Chongqing, Suzhou et Wuhan rejoignent le réseau chinois composé actuellement des gares de Zhengzhou et de Chengdu. En Europe, ce sont les stations de Duisbourg (Allemagne) et de Varsovie (Pologne) qui s'ajoutent à Lodz (Pologne) et à Hambourg (Allemagne). « Notre service ferroviaire Chine-Europe peut permettre à nos clients d'économiser jusqu'à 65% par rapport au fret aérien, et améliore le délai de transit de 40% par rapport au service de fret maritime traditionnel », affirme Cindy Miller, présidente d'UPS Global Freight Forwarding. Les quatre nouvelles gares chinoises ont été choisies pour leur proximité avec les usines industrielles, commerces et centres culturels de provinces situés dans l'intérieur de la Chine. JPG  
 
Transport
Gefco signe
avec Würth
Gefco se voit confier, la logistique de distribution de Würth France sur les régions Ile-de-France, Ouest et Sud-Ouest. Le contrat, conclu pour 3 ans, porte sur l'organisation et la prise en charge des expéditions quotidiennes, depuis les plateformes Würth d'Erstein et de Montélimar et à destination des clients et des points de vente de l'enseigne dans les régions de l'Ile-de-France, du Sud-Ouest et de l'Ouest.
Würth assure la fourniture et la distribution de matériels
de montage et de fixations destinés à l'artisanat et
l'industrie. Pour ses besoins Gefco a mis en place un
modèle d'expédition en « injection directe régionale de groupage ». JPG
 
 
Prévisons-
planification
Brunel Chimie
Dérivés opte
pour Demand
Planning
de Dynasys
DynaSys annonce la signature d'un nouveau contrat avec Brunel Chimie Dérivés. Le spécialiste des produits d'entretien a choisi la solution Demand Planning de DynaSys pour améliorer ses prévisions des ventes. Selon l'éditeur, les caractéristiques de l'outil qui auraient permis de remporter ce contrats sont principalement son ergonomie et sa convivialité permettant une prise en main rapide par les utilisateurs, sa notoriété, son mode « Ready To Plan » basée sur les « Best Practices » et permettant une implémentation rapide, sa flexibilité et ses capacités d'évolution. Rappelons que Brunel Chimie Dérivés propose des marques fortes telles que Starwax, Starwax The Fabulous, Kapo ou encore Sinto. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Suède
DSV teste un
camion hybride
à Malmö
DSV Suède vient de déployer à Malmö un camion hybride capable de fonctionner aussi bien à l'électricité qu'au HVO 100, un diesel 100% synthétique issu de la biomasse. Ce Mercedes-Benz Atego va être testé en conditions réelles, dans les rues de Malmö et ses environs, pendant une période de six mois à la suite de laquelle les résultats seront étudiés de près. Avec le HVO 1000, DSV attend des réductions des émissions de 90% pour le CO2 et de 20% à 60% sur les CO, HC, NOx et microparticules. « Le Mercedes Atego Hybrid est notre dernier investissement en date en matière de véhicules environnementaux certifiés et s'inscrit dans la droite ligne de nos efforts à long terme de réduction de notre impact environnemental » commente Staffan Klinterhäll, Manager Commercial Régional de DSV, « Nous entrevoyons clairement des avantages à disposer d'un autre type de propulsion en situation de trafic urbain, la combinaison du HVO et de l'électricité produisant des émissions de CO2 largement inférieures ». Si le bilan s'avère être à la hauteur des attentes, DSV devrait déployer cette solution à plus large échelle et dans d'autres grandes agglomérations. PM  
   
 

Emirats
Arabes Unis
Ikea va tester
les drones
d'inventaire
C'est dans son centre de distribution de Dubaï – Sud qu'Ikea s'apprête à tester les drones d'inventaires. « Actuellement, nous suivons nos stocks en scannant de puces RFID, mais nous sommes en train d'examiner la technologie des drones d'entrepôt dans l'espoir d'obtenir des données en temps réel » a expliqué Abdelaziz Kadri, Directeur du site, à nos confrères d'Arabian Supply Chain. Inauguré en mai 2016, cet entrepôt mesure 100.000 m², offre 120.000 m³ de volume de stockage et abrite plusieurs dizaines de milliers de références, ce qui explique sans doute la volonté du distributeur suédois d'optimiser la visibilité sur les stocks. Le pilote doit avoir lieu dans les prochains mois, il sera le premier du genre dans la région du Moyen-Orient. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
29 mars 2017

MARS 2017

Jeudi 30
Webinaire
Supply Chain
CentraleSupelec
Exed
« Comment
accompagner
la montée
en maturité
du S&OP
pour en faire
le levier central
de croissance et
de profitabilité
de l'entreprise ?

De 11h30à 12h30



AVRIL 2017


Enquête
WAVESTONE
« Industrie 4.0 :
et vous,
qu"attendez-vous
de la quatrième
révolution
industrielle ? »

Partenaire
SCMagazine


Jeudi 13
Webconférence
CentraleSupélec
« Acheteurs,
comment
la révolution
numérique
bouleverse
votre
contribution à
la performance
de l'entreprise ? »

De 11h30à 12h30


Mercredi 19

Les rencontres
PROLOGIS
« Prenez de
la hauteur sur
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
Sur invitation



MAI 2017

Jeudi 18
Webinar
DYNASYS
« Gérez votre
Supply Chain
étendue :
Anticipez.
Optimisez.
Décidez
»

Partenaire
SCMagazine
De 17h à 17h45



JUIN 2017

Jeudi 1
Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e


Jeudi 15 et
vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense