Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Rappel
Prenez part
à l'étude
Wavestone/
SCM sur
l'Industrie 4.0

Peut-être avez-vous déjà pris quelques minutes pour participer à l'enquête intitulée « Industrie 4.0 : et vous, qu'attendez-vous de la quatrième révolution industrielle ? » lancée il y a deux semaines par le cabinet de conseil Wavestone, en partenariat avec Supply Chain Magazine. Malheureusement, en raison d'un incident technique, le lien web est resté en mode test et n'a pas permis de collecter les précieuses données. Ce dysfonctionnement est désormais réparé, avec un nouveau lien actif. Nous vous invitons donc vivement à participer (à nouveau pour certains) à cette étude dont l'objectif est de dresser un état des lieux des principaux enjeux de ce thème devenu incontournable chez les industriels, et qui fait l'objet de multiples expérimentations en cours, dans les grands groupes comme dans les PME. Il s'agit également d'identifier précisément les risques et les opportunités de cette « révolution » annoncée. Que vous soyez Directeur Supply Chain, Directeur des Opérations, de la R&D ou de la Production, DG, DAF, DRH, Directeur commercial, ou DSI d'une entreprise industrielle, quel que soit son secteur, votre avis et votre vision nous intéresse. L'étude s'appuie sur un questionnaire composé de 10 questions dont les réponses seront traitées en toute confidentialité. Cela permettra de consolider un document qui sera mis à votre disposition et vous permettra d'évaluer l'avancement et la maturité de votre démarche industrie 4.0 par rapport aux meilleures pratiques. Les résultats de ces travaux seront présentés dans le cadre d'un prochain événement de restitution et de discussion. Rappelons que Wavestone est une société de conseil issue du rapprochement, début 2016, de Solucom et des activités européennes de Kurt Salmon (hors consulting dans les secteurs retail & consumer goods). JLR
Compléter le questionnaire ne vous prendra
que quelques minutes

 
 
 
 
Digitalisation
1.200 wagons
de Danone
Eaux France
vont être
connectés
Lancé en juin 2016 par Idéo pour son client Danone Eaux France, le pilote opérationnel en conditions réelles d'utilisation d'une solution de tracking de wagons développée par la start-up Everysens entre désormais en phase d'industrialisation. Idéo (filiale d'ID Logistics spécialisée dans le pilotage opérationnel multi-client) vient en effet de signer un contrat avec Everysens pour équiper avec des capteurs intelligents quelque 1.200 wagons utilisés par Danone Eaux France, au départ d'Evian, pour acheminer ses bouteilles vers Bretigny, Fos, Anvers, et au-delà, vers l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Jusqu'ici, le projet pilote s'appuyait sur quelques centaines de capteurs intelligents qui remontent en temps réel des informations sur l'état des wagons (roulage, maintenance, arrêt en transit, stationnement, etc.) vers une plateforme logicielle « Big Data » d'agrégation et de traitement des données.
L'objectif est d'en faire un véritable outil d'aide à la décision, en s'appuyant notamment sur des algorithmes de prédiction pour réduire les coûts d'exploitation, l'empreinte carbone, et améliorer le service client. Lauréat 2016 du Club Déméter et du « Digital Award » de Supply Chain Event, la solution Everysens est aussi l'une des composantes du projet Danone Eaux France/Idéo qui a remporté le Grand Prix des Rois de la Supply Chain 2017. JLR
Photo © DR
 
   
 
Optimisation
logistique
Le GRAAL
logistique
déployé chez
ParexGroup


GRAAL, ou Gestion du Rangement Automatisé pour Améliorer la Logistique. Bien trouvé, l'acronyme désigne le nouvel outil logistique utilisé au sein des sites français de ParexGroup (6 usines et 2 plates-formes logistiques dans l'Hexagone, pour 243 M€ de CA). Pour le fabricant d'enduits, colles, et autres produits destinés au secteur de la construction et de la rénovation, l'enjeu est d'améliorer le service logistique assuré à ses clients, principalement dans la distribution spécialisée. La question est capitale pour son site de Saint-Amand-Les-Eaux (59), le 3e à s'en être doté : les enseignes grand public comme Castorama, Mr Bricolage ou Brico Leclerc absorbent 75% des 80.000 tonnes de liquides, pâtes et poudres produites dans l'année (le 1er comptant pour 40% des volumes). « Nous avons même amélioré les fonctionnalités de l'outil pour fiabiliser la traçabilité de nos produits », fait valoir dans un communiqué Yoann Desbrosses, le Responsable du site nordiste. Cela participe d'une nouvelle organisation logistique qui optimise le rangement et le prélèvement, et élimine les risques d'erreurs. Par ailleurs la gestion par lots et un système de numérotation et de suivi des campagnes de production permettent de garantir aux clients la livraison d'un produit le plus « frais » possible (portant la date de péremption la plus lointaine possible). Cette logistique est désormais 100% informatisée, de la saisie de commande à l'expédition en passant par les mouvements de palettes, l'outil développé pour ParexGroup étant relié à l'ERP JD Edwards. Il assure aussi la gestion de la file d'attente des camions, qui sont dirigés en moins de 10 minutes vers l'aire de chargement où attend la commande. GRAAL a ainsi permis d'améliorer le taux de service portant sur la disponibilité et la livraison des produits, vendus sous la marque Parexlanko, qui atteint 99% pour Castorama, l'enseigne la plus exigeante du marché. Au total, le site de Saint-Amand-Les-Eaux gère et conditionne quelques 22.000 commandes par an, pour des livraisons vers ses clients professionnels et pas moins de 400 magasins dans tout l'hexagone. MR
Photo ©ParexGroup
 
   
 
 
 
Logistique
urbaine
Heppner teste
sur Strasbourg
un camion
100%
électrique
L'Electron II, conçu par le carrossier Gruau et présenté comme le premier véhicule utilitaire de 3,5 t entièrement électrique, est actuellement en phase d'expérimentation chez Heppner pour la livraison du dernier kilomètre à Strasbourg. Il existe en trois configurations de puissance de batterie : 38kWh pour une circulation en centre-ville, mais aussi des versions plus puissantes, à 51kWh et 58kWh, pour une utilisation péri-urbaine. Selon Gruau, son autonomie réelle peut atteindre près de 270 km. A noter également la possibilité d'une recharge rapide entre deux tournées. « Notre volonté est de sélectionner les technologies possibles tant sur les VUL pour les centres-villes que sur les porteurs pour les zones rurales, voire les tracteurs pour assurer les liaisons inter-cités. C'est pour nous un plan à 10 ans dont les premières initiatives seront des exemples de politique à suivre et cela par petites touches dans la concertation, le pragmatisme et la bonne compréhension des impératifs de chacun » a déclaré Christophe Thiebaud-Girard, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations chez Heppner. JLR
 
   
 
Automobile
STVA aux
petits soins
pour
le lancement
européen
de la Suzuki
Swift
Du 20 au 24 mars a eu lieu à Nice la journée presse pour
le lancement européen de la nouvelle Suzuki Swift :
60 véhicules flambant neufs ont été essayés par plus
de 400 journalistes venus de 25 pays d'Europe. C'est STVA (groupe SNCF) qui était derrière la logistique de cette opération. La prestation des équipes STVA (40 experts et techniciens) comprenait l'acheminement des voitures depuis le port de Livourne en Italie jusqu'au site de Mougins, à proximité de Nice, et leur contrôle. Les Swift ont ensuite été préparées par les techniciens de Suzuki France puis rôdées sur une distance de 500 km avec divers points de vérification. Avant de rejoindre le parking de l'aéroport de Nice, STVA les a à nouveau contrôlées et préparées en suivant une checklist établie par Suzuki. Sous oublier la dernière touche : préparation esthétique et la mise en carburant des véhicules. Durant les quatre jours de tests presse, le prestataire était également responsable du maintien de l'aspect esthétique des voitures et assurait une astreinte technique 24h/24. Enfin, ce sont également les équipes STVA ont réceptionné les Swift à l'issue de l'opération, à Monaco, pour les charger sur des camions, direction l'aéroport de Nice, avant une dernière préparation technique. JLR
Photo ©STVA C.Giraud
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Rhenus pousse
les murs pour
l'e-commerce
En réponse au boom du e-commerce outre-Rhin,
en croissance de 12,5%, Rhenus a lancé l'agrandissement de 3 de ses sites, pour une surface totale de 75.000 m². Pour sa branche Warehousing Solutions, l'enjeu est d'accompagner l'accroissement des besoins de ses clients et d'avoir les capacités pour répondre aux goulots d'étranglement propres à la vente en ligne. Outre-Rhin, l'e-commerce représente 53 Mds€ de CA, soit près de 13% de la distribution allemande. Les sites concernés sont ceux d'Eisenach, ouvert en 2012 au centre de l'Allemagne, dont la surface va passer de 40.000 à 60.000 m² d'ici fin novembre. A Dortmund, les travaux ont commencé en février pour ajouter 34 .000 m² d'espace de stockage qui porteront à 84.000 m² la capacité de Rhenus sur la zone d'ici la fin de l'année. Enfin, le centre de distribution multi-utilisateurs d'Hambourg-Harburg totalisera 52.500 m² d'ici l'été, 21.000 m² étant en construction sur ce site équipé pour le stockage de produits dangereux, notamment inflammables. Le logisticien souligne le challenge qu'implique le e-commerce en matière de planification des besoins, non seulement sur ce volet construction, mais aussi en termes de développements IT, notamment au niveau de son WMS. MR
Photo ©Rhenus
 
   
 

USA
UPS améliore
son offre
Ground
UPS a décidé de donner un nouvel élan à son service
« Ground » (routier) en proposant en standard la livraison
et la collecte le samedi, des services qui n'étaient jusqu'à présent accessibles qu'en option via le choix de livraison « UPS Red » (aérien, J+1 garanti). Le service fonctionnera donc six jours par semaine au lieu de cinq, au bénéfice des chargeurs qui gagneront de fait un jour sur leurs délais de livraison. Il sera disponible à travers les réseaux de points de collecte UPS Access Point et UPS MyChoice, soit 8.000 emplacements, en plus des entrepôts de l'expressiste. UPS avait nettement ressenti ce besoin à travers sa dernière étude UPS Pulse of the Online Shopper dont les résultats montraient que 46% des internautes abandonnent leur achat lorsque les délais proposés sont trop longs alors que, précisément, 62% d'entre eux choisissent le service Ground. Après validation des tests menés à Atlanta, Philadelphie et Los Angeles, l'extension du service débutera ce mois-ci à New York, Boston et Chicago et englobera d'ici novembre, à temps pour les fêtes de fin d'année, 4.700 villes américaines. Ce chiffre devrait grimper à 5.800 d'ici fin 2018. Vu par UPS comme la plus grande transformation de son histoire, soit en 109 ans, ce projet repose sur les infrastructures et la flotte existantes mais va générer l'embauche de 6.000 nouveaux collaborateurs. PM
 
   
 

USA
Yusen Logistics
se réorganise
La Business Unit « Warehouse Division » de Yusen Logistics Americas a changé de nom au 1er avril pour devenir « Contract Logistics Group ». « Ce nouveau nom reflète l'étendue croissante des services que nous proposons à nos clients » explique Gerald Hofmann, SVP et General Manager de la B.U., « Nous sommes en train de renforcer nos capacités pour offrir des solutions intégrées et personnalisées et ainsi approfondir nos relations avec nos clients ». YL Americas dispose d'un réseau de 14 entrepôts situés aux quatre coins du pays, ses services comprennent notamment la logistique des retours, la préparation de commandes, le cross-dock, le yard management et le transport. A ce propos, le prestataire annonce d'autre part le lancement d'une B.U. transport appelée « Transportation Solutions Group », TSG. Son but sera également de fournir des solutions répondant aux besoins des chargeurs de manière personnalisée notamment sur trois catégories :
1 le transport spécialisé et les solutions dites de niche telles que le transport multimodal transfrontalier (USA-Mexique) en lots complets (les lots partiels seront gérés en tant que commissionnaire en transport),
2 Les services associés notamment la consolidation et l'éclatement, cross-dock, manutention, stock avancé fournisseur et courtage en douane, et
3 une activité de type tour de contrôle avec la gestion des fournisseurs et l'optimisation du transport et des tournées.
« Fondé sur une mission de partenariat et de collaboration,
le TSG va aider Yusen Logistics à fournir des services
complets et va favoriser l'innovation
» indique Kunihiko (Ken) Miyoshi, Président & CEO Yusen Logistics Americas. TSG travaillera étroitement avec le reste du groupe pour développer des solutions complètes afin de mieux servir différents verticaux, notamment le secteur de la pièce détachée dans l'automobile. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
7 avril 2017

AVRIL 2017

Enquête
WAVESTONE
« Industrie 4.0 :
et vous,
qu"attendez-vous
de la quatrième
révolution
industrielle ? »

Partenaire
SCMagazine



Jeudi 13
Webconférence
CentraleSupélec
« Acheteurs,
comment
la révolution
numérique
bouleverse
votre
contribution à
la performance
de l'entreprise ? »

De 11h30à 12h30


Mercredi 19

Les rencontres
PROLOGIS
« Prenez de
la hauteur sur
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
Sur invitation



MAI 2017

Jeudi 18
Webinar
DYNASYS
« Gérez votre
Supply Chain
étendue :
Anticipez.
Optimisez.
Décidez
»

Partenaire
SCMagazine
De 17h à 17h45



JUIN 2017

Jeudi 1
Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e


Jeudi 15 et
vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense