Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Overseas
La résistance
s'organise
face au
« booking
crunch »
Dans un communiqué commun, l'organisation professionnelle des chargeurs (AUTF) et celle des organisateurs de transports internationaux (TLF Overseas) interpellent les compagnies maritimes sur leurs « pratiques qui pénalisent lourdement les exportateurs français, lesquels, faute de pouvoir livrer leurs clients asiatiques, perdent des ventes occasionnant ainsi des ruptures d'approvisionnement ». En effet, depuis environ deux mois, il est devenu quasi impossible de réserver d'une semaine sur l'autre (comme c'était le cas avant), aux mêmes conditions économiques, des capacités sur les porte-conteneurs en direction de l'Asie, les transporteurs maritimes arguant de « pénuries de matériels » pour fixer des délais d'embarquement pouvant aller jusqu'à 8 semaines. Ou proposent de la capacité plus rapidement, mais en procédant à des augmentations brutales et usuraires de leurs tarifs : jusqu'à quatre fois le prix pratiqué jusqu'à présent dans le sens Europe-Asie. Il est à noter que ce « booking crunch » n'existe pas du tout dans les mêmes proportions dans le sens Asie-Europe, où les taux de fret sont trois à quatre fois plus élevés que dans le sens Europe-Asie, compte tenu du déséquilibre des flux. « La situation devient invivable pour beaucoup d'exportateurs, qui sont étranglés financièrement » commente Christian Rose, le Délégué général de l'AUTF. Les deux organisations professionnelles soulignent que ce problème intervient dans la même séquence de temps que la mise en place des nouvelles alliances maritimes (depuis le 1er avril). « Les armateurs maritimes, qui n'ont pas su se préparer correctement à cette échéance, échouent maintenant à proposer des solutions correctives permettant d'assurer le service que les exportateurs et les prestataires de service sont en droit d'attendre » peut-on lire dans le communiqué. La France n'est pas la seule concernée. Et la résistance commence à s'organiser face à ce qui est considéré à mots couverts comme un diktat des compagnies maritimes pour tenter de remonter de manière très brutale leurs tarifs : les homologues de l'AUTF et de TLF Overseas au niveau européen, à savoir l'ESC (Européen Shippers Council) et le CLECAT (fédération européenne des commissionnaires de transport et commissionnaires en douane) ont envoyé cette semaine un courrier sur ce sujet à la Direction de la concurrence de la Commission de Bruxelles. JLR
Photo ©P.Plisson 3
 
   
 
 
 
Conseil
40
recrutements
côté Opérations
chez KPMG



KPMG affiche de fortes ambitions pour sa branche conseil en France, en contrepoint de ses activités d'audit. Un pôle Opérations se développe sous la direction de Laurent Chabert, intégré fin 2016 en tant qu'associé, en provenance de Wavestone (ex Kurt Salmon). Depuis son arrivée, l'équipe a déjà doublé, de 20 à 40 personnes, et l'objectif est d'atteindre les 80 d'ici la fin 2018, hors éventuelle acquisition. C'est en fait il y a 2 ans que s'est engagée en France la structuration de KPMG Advisory et de sa Practice Strategy, Customer & Operations, d'abord en recrutant des associés en provenance de grands cabinets de conseil en stratégie, et plus récemment en mettant l'accent sur ce volet Opérations qui englobe 3 grandes expertises : Achats, Production et Supply Chain. « C'est une priorité de KPMG au niveau mondial que la France tardait à mettre en œuvre. Sur ce volet Opérations les équipes mobilisés en Allemagne, UK et Italie, comptent respectivement de 250, 200 et 80 personnes », indique Laurent Chabert. L'accent a d'abord été mis sur l'expertise Achats, puis avec son arrivée sur les versants Production et Supply Chain. Sur ce dernier, les problématiques ciblées sont le S&OP, la gestion des transports et celle des entrepôts, qu'il s'agisse de revoir un schéma directeur d'implantation, d'ajuster la taille des installations, d'en optimiser l'organisation, les SI ou les process. Parmi les secteurs d'activités particulièrement visés : le retail et l'agroalimentaire, ainsi que les logisticiens. « Je gère également l'équipe Expérience Client, l'enjeu pour beaucoup d'acteurs B2B ou B2C étant justement de réaligner leur Supply Chain sur fond d'omnicanal ou de e-commerce », poursuit Laurent Chabert. Il fait également valoir l'intérêt pour KPMG de pouvoir s'appuyer sur sa notoriété en matière d'audit, ou sur ses activités liées aux fusions-acquisitions. « L'expertise de l'équipe qui se construit peut être mobilisée en amont de l'opération, en phase de Due Diligence, mais aussi en aval, pour sa mise en œuvre opérationnelle », remarque-t-il. Ingénieur de formation et titulaire d'un MBA, Laurent Chabert a plus de 20 ans d'expérience dans l'accompagnement de grands groupes et d'ETI dans leurs enjeux de transformation. Depuis 2010, il officiait chez Kurt Salmon, mais avait auparavant travaillé pendant 10 ans au sein d'IBM sur des problématiques d'intégration SI, après des débuts chez Ernst&Young, sur le volet Achats. MR
Photo : Laurent Chabert
 
 
Auto ID
Panasonic
s'apprête
à reprendre
100%
de Zetes

Via sa filiale néerlandaise Panasonic Holding B.V, le groupe nippon Panasonic a annoncé hier qu'il détenait désormais 57,01% du capital de l'intégrateur Zetes. Et qu'il allait, conformément aux réglementations applicables en Belgique, lancer une offre d'achat obligatoire inconditionnelle pour les 42,99% de parts restantes du capital de l'intégrateur belge (au prix de 54,50 € par part). La prise de contrôle s'est effectuée conformément à l'accord signé fin décembre (voir NL n°2404), qui prévoyait notamment de reprendre les 23,70% des parts détenue par la holding Zephir Corporation SA, et les 24,67% des parts que possédait la société Cobepa SA dans le capital de Zetes. Panasonic a également racheté des parts provenant de plusieurs autres actionnaires individuels, dont la direction de Zetes, ainsi qu'une participation de 5,26% par le biais de diverses transactions hors marché. En tant qu'entité détenue à 100% par Panasonic, Zetes et ses filiales (1.100 personnes dans 21 pays de la zone EMEA, pour un CA 2016 de 253,4 M€) seront maintenues au sein d'une division distincte. Comme en décembre dernier, la société japonaise précise à nouveau qu'elle « entend s'assurer » qu'Alain Wirtz et Jean-François Jacques continuent d'exercer leur fonction de dirigeants de Zetes. Le fait d'être adossée au un grand groupe mondial devrait apporter à Zetes de nouvelle opportunités commerciales, notamment auprès des multinationales que compte Panasonic dans son portefeuille client, lui ouvrir plus largement les marchés américain et asiatiques et renforcer ses capacités de R&D dans les domaines de la mobilité et de l'identification automatique. JLR  
 
 
 
WMS
Jadéo/
deguisetoi.fr
a choisi le WMS
Gildas de KLS
Le futur entrepôt à Vaulx-Milieu près de Saint-Quentin-Fallavier de la société Jadéo/deguisetoi.fr sera piloté par le WMS Gildas de KLS. A l'étroit dans ses locaux actuels de 8.000 m2, la société spécialisée dans la distribution en Europe de déguisements et d'articles de fête par internet (80.000 références proposées aux clients) devrait disposer de son nouvel outil à la rentrée 2017, avec une surface plancher de 21.000 m2. Alimentée par des convoyeurs, la zone de picking, équipée de ruchiers put-to-light sera répartie sur trois étages.
Outre l'optimisation du volume des stocks (du traitement des commandes fournisseurs à l'envoi des commandes clients), le WMS doit permettre un contrôle dynamique par l'édition de tableaux de bord en temps réel des quantités de produits permettant d'éviter les ruptures. JLR
 
   
 
Intégrateurs
Klocel et 2IDM
allient
IT logistique
et télécoms
Fondé à Chartres en 2012, Klocel s'est développé en misant notamment sur l'audit de flux logistiques et l'intégration de WMS. L'entreprise compte aujourd'hui une dizaine de collaborateurs et réalise 1,1 M€ de CA, sous la direction de son PDG et fondateur Guillaume Candau, ancien responsable informatique du prestataire logistique CEPL, racheté en 2013 par ID Logistics. Klocel annonce avoir acquis 55% de la start-up orléanaise spécialisée réseaux & télécoms 2IDM. « Grâce à ce rapprochement, Klocel va pourvoir s'appuyer sur l'infrastructure et les connaissances approfondies dans le domaine de l'hébergement et du réseau de 2IDM, et proposer des solutions full hébergées, en mode SaaS, à des tarifs compétitifs, reposant sur les WMS performants et reconnus de notre partenaire A-SIS », explique Guillaume Candau dans un communiqué. De son côté, 2IDM devient Klocel Télécom, son fondateur Guillaume Moreau étant chargé de développer son offre téléphonie & réseau pour les entreprises, grâce au statut d'opérateur téléphonique décroché le 1er mars dernier. La synergie des compétences et des offres doivent permettre d'accélérer rapidement la croissance des 2 jeunes pousses du Val de Loire. MR
 
   
  Guillaume Candau (G) et François Moreau (D),
Fondateurs respectifs de Klocel et 2IDM
 
 
Livraison
de colis
Kern France
lance
une gamme
de consignes
La filiale française de Kern AG lance une gamme de consignes automatiques baptisée Kern Lockers. Ce spécialiste des solutions de traitement de courrier élargit son positionnement pour mieux profiter de la dynamique du e-commerce. Une offre similaire a déjà été développée en Espagne, où un réseau de 179 points de retrait a été déployé avec l'entreprise Pudo International. Par ailleurs en France, le Groupe Bolloré s'est notamment appuyé sur Kern pour lancer son service de livraison/dépôt de colis Bluedistrib, avec ses consignes partagées situées dans des espaces Autolib' ou sur la voie publique. Le lancement d'une gamme étoffée anticipe un « engouement » pour ce mode de livraison dans l'Hexagone, à la fois sur les marchés professionnel et grand public. L'offre s'articule en trois types de consignes automatiques : une gamme City destinée au e-commerce et au commerce de détail, des consignes Home à être en place dans les entreprises ou les collectivités, et des consignes Cool proposées froid positif, négatif ou température ambiante pour le dépôt/retrait de produits alimentaires, surgelés ou pharmaceutiques. Sans compter des consignes dotées de colonnes « dressing » pour des services de pressing sur le lieu de travail, par exemple. Le communiqué de Kern France souligne différents atouts de ses solutions : l'accent sur la sécurité des dépôts et l'ouverture à distance, l'agencement modulaire des consignes et leur disponibilité en de nombreuses tailles. MR  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Goodman
construit
35.000 m²
à Hambourg
Goodman annonce la construction de 35.000 m² d'entrepôts sur le Port de Hambourg. Il s'agit en fait, comme pour 50% des projets entrepris actuellement par Goodman en Allemagne, d'un vaste projet de reconversion. La phase de construction démarrera en mai 2017 après démolition du vieux bâtiment par l'ancien propriétaire puis dépollution et réhabilitation du site par le développeur, et s'achèvera début 2018. Le tout sera certifié « Gold » par le Conseil Allemand de la Construction Durable (DGNB), un argument qui a fait pencher la balance en faveur de Goodman lors de l'appel d'offres. Le bâtiment comprendra 2.000 m² de bureaux et 3.000 m² d'espace apte à installer une mezzanine, le tout pouvant être loué en entier ou en cellules de 5.000 m² et plus. Situé à Moorburger Bogen, dans la zone sud du port, l'entrepôt bénéficiera d'une excellente connectivité, l'autoroute A1 se trouvant à 2 km et l'A7 à 6 km, la zone étant également desservie par le réseau secondaire (B73 et B75). Troisième port européen, Hambourg a été identifiée comme le pôle logistique le plus attractif d'Allemagne lors de l'étude Logistics & Real Estate 2016 menée par le cabinet Bulwiengesa. PM
 
   
 

Brésil
DHL rachète
Polar
Transportes
Le groupe allemand DHL renforce sa présence sur le marché de la santé au Brésil avec le rachat de son partenaire de 15 ans, Polar Transportes. Fondé en 1996, ce prestataire propose des services de transport sous température dirigée principalement destinés à des clients de l'industrie pharmaceutique. Grâce notamment à deux acquisitions, Polar Transportes a su établir une forte présence dans le sud du pays où il compte six implantations, une flotte de 300 camions et 400 collaborateurs à plein temps. « Cet investissement va nous permettre d'accroitre nos capacités sur le marché des sciences de la vie et de la santé, et le transport en température dirigée est l'un des éléments clef de ce marché. Nous sommes convaincus que Polar Transportes est le meilleur acteur pour soutenir notre croissance sur cet important marché » commente Mauricio Barros, Président de DHL Supply Chain Brésil. En effet, malgré la récession que connait le pays depuis trois ans, le secteur de la santé a augmenté de 5% en volume en 2016 et de 13,2% en valeur. Le montant de la transaction, qui reste soumise à l'approbation des autorités compétentes, n'a pas été divulgué. Avec cette acquisition, le réseau de spécialistes de la santé du prestataire logistique allemand compte désormais 160 sites et couvre 44 pays. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 avril 2017

AVRIL 2017

Enquête
WAVESTONE
« Industrie 4.0 :
et vous,
qu"attendez-vous
de la quatrième
révolution
industrielle ? »

Partenaire
SCMagazine



MAI 2017

Vendredi 12
Conférence
Paris Dauphine
Organisée par
SCMagazine en
partenariat avec
TIP Trailer
Services
« Comment
réduire
votre empreinte
carbone
transport ? »

De 14h à 17h20
Université
Paris Dauphine



Jeudi 18

Webinar
DYNASYS
« Gérez votre
Supply Chain
étendue :
Anticipez.
Optimisez.
Décidez
»

Partenaire
SCMagazine
De 17h à 17h45



JUIN 2017

Jeudi 1
Journée Demand
& Supply Chain
Planning,
5ème édition
DYNASYS
« Du S&OP
à l'IBP :
Comment aligner
Supply Chain
et Finance ? »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 17h
Palais Brongniart
Paris 2e


Jeudi 15 et
vendredi 16

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h00 à 17h00
Paris-La Défense