Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Etude
Les six
chantiers de
la logistique
au service de
l'omnicanal
Le cabinet CXP Group, en partenariat avec Pitney Bowes, Sigma Informatique et Manhattan Associates, vient de sortir une étude menée en mars 2017 auprès de 148 enseignes de distribution en France engagées dans le chantier de l'omnicanal. Il est en ressort entre autres que 65% des répondants (équipes IT et métiers) sont mobilisés sur des projets de mise en place de parcours client omnicanal qui ont un impact sur les schémas et l'organisation logistiques. Il est intéressant de regarder plus en détail sur quoi portent ces chantiers logistiques : près de la moitié des répondants concernés travaillent sur des projets d'implantation des entrepôts, 36% sur la localisation des points de vente, 31% sur la transversalité entre la logistique et les autres départements, 28% sur la réorganisation des schémas de livraison, 27% sur l'intégration de points relais, et 26% sur la redéfinition des rôles entre les services internes et les prestataires. Evidemment, la somme dépasse largement les 100%, signe que tous ces projets de logistique omnicanal sont souvent menés de front dans les entreprises. JLR  
   
 
 
 
Emploi
La logistique
arrive en tête
du recrutement
d'intérimaires
dans 4 régions

Ce n'est pas nouveau, la logistique fait largement appel à l'intérim, notamment pour gérer les pics d'activité saisonniers. Selon le baromètre emploi spécial intérim réalisé par Qapa.fr à partir des 25.000 missions d'intérimaires déposées cette année sur son site (jusqu'au 31 mai), la logistique ressort clairement comme le secteur le plus porteur pour l'intérim dans quatre super-régions : l'Ile-de-France, l'Auvergne Rhône-Alpes, le Centre-Val de Loire et les Hauts-de-France. Autrement dit, on retrouve la fameuse dorsale où la densité d'entrepôts logistiques est la plus importante, à l'exception de la région de Marseille (Provence-Alpes-Côte d'Azur), où c'est le secteur commerce-vente qui est le plus gros demandeur en termes d'emplois intérimaires. Le baromètre Qapa.fr fait également remarquer une certaine disparité des salaires en fonction des régions et des secteurs. La société en profite d'ailleurs pour mettre en avant la singularité de son service Qapa Interim de recrutement d'intérimaires en temps réel 100% digital et mobile qu'elle a lancé l'année dernière. « Chaque mois, nous gérons plus de 2.000 contrats d'intérim et permettons aux recruteurs d'avoir un accès vraiment transparent sur le prix. En effet, Qapa récupère seulement 15% de commission sur le salaire brut chargé au lieu de 30 à 40% via une agence d'intérim traditionnelle. De plus, le recruteur récupère automatiquement les allègements Fillon sur les bas salaires » précise Stéphanie Delestre, la Fondatrice de Qapa.fr. JLR
Photo : Stephanie-Delestre, QAPA.FR
 
 
Erratum
Précisions sur
les partenaires
d'Undiz
Contrairement à ce que nous indiquions hier dans la brève
« Zebra dans les dessous de l'Undiz Machine », le WMS de Manhattan Associates n'est pas partie prenante de ce concept innovant de l'enseigne de sous-vêtement du groupe Etam Développement. C'est bien la solution de Retail Reload qui gère les questions de stocks en magasin. Quant au volet WMS à proprement parler, il est en cours d'évolution : la solution d'Inconso a été retenue courant 2016, et entame son déploiement au sein d'Undiz. Le projet s'élargira ensuite aux autres enseignes du groupe, 1.2.3 et Etam, y compris à l'international. MR
 
 
 
 
Nominations
Deux anciens de
Lowendalmasaï
chez EIM


Le cabinet EIM, spécialisé en management de transition, a annoncé l'arrivée en tant qu'associés de Thierry Fournier et Florent Chapus, qui ont comme point commun d'avoir tous deux travaillé chez Lowendalmasaï. Ancien consultant d'Arthur Andersen et de Bain & Company, Thierry Fournier a même été le co-fondateur de Masaï, cabinet de conseil spécialisé dans l'optimisation des coûts d'achats et logistiques revendu au groupe Lowendal en 2006 (Voir NL n°179). Avant de rejoindre EIM début 2017, ce diplômé d'HEC, titulaire d'une licence droit des affaires, a été pendant 3 ans Directeur des opérations internationales chez Cromology, un des leaders en Europe dans la fabrication et la distribution de peinture décorative. Egalement diplômé HEC, Florent Chapus (49 ans) est un ancien consultant du Boston Consulting Group où il a mené des projets de retournement et d'accélération d'entreprises avant d'être embauché en 2004 par la SNCF pour travailler au retournement d'une Business Unit de sa branche Fret. Il a rejoint ensuite Manpower en 2007, comme Directeur commercial et marketing, pour mener la diversification de l'offre, puis l'afficheur CBS Outdoor en 2009. En 2013, en tant que conseiller d'abord puis actionnaire, il a participé au redéveloppement puis à la vente de Lowendalmasaï en 2015 à Alma Consulting Group pour former la société Ayming. JLR/JPG
Photo 1 : Thierry Fournier
Photo 2 :
Florent Chapus

 
 
Supports de
manutention
Des bacs
plastique
pliables
sans charnière
ajoutée
Pour sa nouvelle génération de bacs pliables plastique GDR, le fabricant belge Gamma-Wopla a conçu une nouveau cadre qui permet de clipser directement le couvercle. Pas besoin d'ajouter une charnière qui, en dépassant légèrement du bac, fragilise l'ensemble lors de la manutention. Parmi les autres nouveautés figure notamment des espaces supplémentaires à surface perlée pour placer des étiquettes adhésives (deux sur le couvercle ainsi que sur les côtés 600mm et 400mm) et des emplacements prévus l'identification code-barres ou RFID (deux positionnées sur le cadre supérieur et deux autres sur le cadre inférieur). A noter également deux petites ouvertures arrondies sur le couvercle (pouvant être au choix obstruées ou ouvertes) pour permettre une ouverture plus aisée du bac, et un double système de verrouillage sur chaque paroi latérale.
Côté sûreté, les bacs peuvent être plombés sur le cadre supérieur ainsi que sur le cadre inférieur, et comportent des poignées sécurisées avec une protection centrale pour éviter le vol. deux modèles de bacs pliables GDR sont disponibles, aux dimensions 600x400x220 mm (volume de remplissage de 39 l) et 600x400x320 mm (59 l). JLR
 
   
 
Maritime
K + N indique
son impact CO
2
sur les factures
Depuis mai 2017, le total des émissions de CO2 générées par les opérations de fret maritime est indiqué au bas des factures de Kuehne + Nagel. Le calcul est réalisé par Global Seafreight Carbon Calculator (GSCC), l'outil maison capable d'estimer en un instant les émissions de CO2, SOX et NOX des expéditions de porte-à-porte, en lots partiels et complets. « Notre but est de favoriser la visibilité et la prise de conscience de l'impact environnemental du fret maritime dans la Supply Chain. Cet outil aidera la prise de décision en matière d'émissions carbone(...). Afin d'aider nos clients à atteindre leurs propres objectifs de réduction de CO2, nous pouvons déplacer leurs marchandises en minimisant leur impact carbone » commente Otto Schacht, membre du comité directeur de K + N. Comme c'est le cas pour les autres parties de la SC (entreposage, transport aérien et routier), les données sont consultables en ligne via le portail KNLogin, facilitant le suivi et l'établissement de rapports sur le bilan carbone des activités de chacun. Les données concernant les émissions émanant du transport maritime au sens strict (de port à port) des expéditions en lots complets sont par ailleurs compilées par le Clean Cargo Working Group (CCWG) dont les armateurs membres gèrent 87% des flux de conteneurs à travers le monde. PM  
 
Chariots
élévateurs
Mitsubishi
élargit sa
gamme à mât
retractable
Travailler avec des charges encombrantes ou de taille inhabituelle ne doit pas compromettre la manœuvrabilité d'un chariot. C'est à partir de cette réflexion que Mitsubishi Forklift Trucks a développé le Sensia EX et élargit sa gamme de chariots à mât rétractable. Deux nouveaux modèles proposent six modes multidirectionnels de translation, sélectionnables par clavier numérique. Toutes les roues du chariot sont directrices à 360° : elles tournent à l'intérieur du châssis et sont ainsi que les charges protégées d'éventuels dommages. Le mode Professionnel permet aux caristes expérimentés de maximiser la productivité, alors que le mode ECOnomic propose une manipulation plus souple pour les débutants. Le Sensia EX est également équipé, en standard, du système Mitsubishi : le Sensitive Drive System. Celui-ci ajuste « sur mesure » les performances du chariot aux besoins de chaque cariste et de la charge, assurant à la fois stabilité et agilité. Cette gamme est également équipée du « Passive Sway Control », qui atténue les éventuels mouvements du mât apparaissant lors de la manipulation des charges en hauteur. Selon le constructeur, les moteurs hydraulique AC, efficaces et puissants, maximisent l'engagement du chariot entre deux charges de batterie. La cabine spacieuse est équipée en standard d'un accoudoir totalement réglable à main droite, et d'un large choix de sièges confortables. Cet accoudoir supporte à la fois le poignet et l'avant-bras, évite au coude d'être en contact permanent et minimise les mouvements, réduisant ainsi les risques de blessures. JPG  
   
 
INFOS INTERNATIONALES
 

Etats-Unis
Les employés
de Walmart,
à la fois
livreurs et
étudiants
à vie ?

A l'occasion de la 47e réunion d'information avec les actionnaires, et devant 14.000 collaborateurs, Doug McMillon, CEO de Walmart, a dévoilé son ambitieux plan d'innovation et d'investissement. « Nous avons commencé à réinventer le futur du shopping » a-t-il lancé. « Ensemble nous allons construire un nouveau Walmart. Faire ses courses chez nous va devenir plus rapide, plus simple, et plus agréable ». Afin d'économiser sur les coûts de la logistique du dernier kilomètre, Walmart vient de lancer un pilote consistant à faire livrer certaines commandes par les employés eux-mêmes durant leur trajet domicile-travail. Ceux-ci sont bien entendu rémunérés pour la course et permettent au distributeur de gagner plus facilement à la fois les centres urbains et les zones rurales. Parmi les autres projets visant à faciliter la vie du client figurent des écrans tactiles et des casiers automatiques potentiellement installés à l'intérieur et à l'extérieur du magasin. Au rayon Hi Tech, Walmart envisage d'une part de déployer des AGV capables de scanner les allées et de lancer des alertes lorsque des étagères sont vides ou mal rangées, mais aussi d'investir davantage dans les algorithmes de « pricing » et dans le machine learning. Par ailleurs, Walmart affiche son souhait de remplir un rôle un ascenseur social pour ses 2,3 M de collaborateurs qu'il invite à devenir des « étudiants à vie ».
Si apprendre à gérer un magasin ou un entrepôt est actuellement un objectif réalisable pour les collaborateurs, Walmart affirme vouloir leur donner accès à des formations encore plus prometteuses : data scientists, ingénieurs en machine learning ou encore développeurs d'applications. « Le secret de notre succès repose sur nos collaborateurs, il passera par nous » conclut Doug McMillon. PM
Photo : Doug McMillon, CEO de Walmart
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 juin 2017

JUIN 2017

Jeudi 12
COMPLET
28e édition du
Trophée de Golf

Organisé par
SCMagazine,
Logistiques
Magazine,
L'Officiel des
transporteurs
et Actu-transport-
logistique.fr
En partenariat
avec :EOL,
GENERIX Group
De 10h à 19h15
Golf de
Saint-Cloud
Paris



Mardi 20
Restitution
Enquête
TALANCONSULTING
Track & Trace
2017
« Besoins
et solutions
de traçabilité
dans le transport :
enquête et retour
d'expérience »

En collaboration
avec :
l'Institut du
Commerce
et SCMagazine
De 9 h à 12h
Au siège de
TalanConsulting
Paris 16e


Jeudi 22
Conférence
WAVESTONE
Restitution
de l'étude
« Industrie 4.0 :
Quelles réalités,
quel potentiel ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
Châteauform'City
Monceau
Paris 8e


Vendredi 30

Conférence
S&OP/IBP
Organisée par
JDA Software
« Développez
vos prévisions,
segmentez
(mieux), et
rentabilisez vos
opérations !
»
Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris Dauphine
Paris 16e