Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Coopération
Une délégation
allemande
en visite
en France
Dorothee Bär, la Secrétaire d'État parlementaire du Ministère fédéral allemand des transports et des infrastructures numériques, est en visite cette semaine en France, dans le cadre d'un voyage d'étude et de rencontres organisé par Logistics Alliance Germany (LAG), un partenariat public-privé entre le gouvernement fédéral et des entreprises (PME et grandes groupes) et associations du secteur logistique en Allemagne (comme Krone Commercial Vehicle Group, KombiConsult, Paul Schockemöhle Logistics Group, le groupe de transport Mosolf, ou encore BGL, l'association fédérale allemande pour le fret routier et la logistique). L'objectif principal affiché ? Explorer les possibilités de coopération franco-allemande dans le domaine de la logistique et de mieux connaître les innovations françaises. Dorothee Bär nous en dit plus dans l'interview qu'elle a accordée à Supply Chain Magazine. JLR
(Voir interview de Dorothee Bär en bas de page)
 
 
 
 
MES
Astrée
Software
ouvre
une agence
à Toulouse
Astrée Software, éditeur du logiciel MES AquiWEB, poursuit sa stratégie de croissance en ouvrant une nouvelle agence régionale à Toulouse. L'éditeur indique qu'il souhaite se positionner au plus près de ses clients et partenaires. « En France, nous avons de nombreuses références dans le domaine de la sous-traitance aéronautique et implanter une agence sur Toulouse nous permettra d'être au cœur de ce marché », précise Nicolas StorI, co-Fondateur d'Astrée Software. Dans cette région, ses principales références s'appellent Syngenta, Arysta Lifescience ou encore Pierre de Plan. JPG
 
 
Digital
Generix Group
reconnu par
la Fédération
des Tiers
de Confiance
du Numérique

Generix Group officialise son statut accordé par la Fédération des Tiers de Confiance du Numérique (FNTC). Depuis mars 2000, les initiatives se succèdent pour adapter le code civil à l'ère du numérique. Désormais, tel que l'indique l'article 1316 de la loi 2000-230 « l'écrit sous forme électronique est admis en preuve au même titre que l'écrit sur support papier ». Si ces initiatives élèvent le document dématérialisé au rang de preuve au même titre que l'écrit sur support papier, celles-ci exigent que ces documents soient établis et conservés dans des conditions garantissant leur intégrité. « Depuis 25 ans, nous accompagnons les entreprises dans les enjeux liés à la dématérialisation de leurs échanges avec une expertise métiers fortement développée autour des processus d'approvisionnement, de logistique ou de facturation », explique Christophe Viry, Directeur stratégie et produit chez Generix Group. « La FNTC opère avec pertinence la fusion de la technologie avec le droit et le chiffre. A ce titre, être identifié comme tiers de confiance par un tel organisme renforce le poids de notre expertise et de notre savoir-faire au sein de notre écosystème », conclut Christophe Viry. JPG
Photo : Christophe Viry
 
 
 
 
Nomination
Thibaut David
devient
Territory
Manager France
pour la division
Supply Chain
d'Ivanti
Thibaut David est nommé responsable France d'Ivanti Supply Chain. Cet ingénieur de l'ESME-sudria a commencé sa carrière chez Atos en 1996 avant de rejoindre Symbol Technologies fin 1998. Il a gravi les échelons en passant de chef de projets France pour de grands comptes tels qu'Air France, Decathlon, La Poste, Metro, ou LVMH à ingénieur avant-ventes pour la région EMEA. Il a rejoint l'organisation Nord Amérique de Motorola Solutions en tant que Global Account Technical Architect en 2007 où il a été en charge des projets stratégiques de mobilité pour la Supply Chain chez Nestlé (2006-2011) et pour l'ensemble du Coca-Cola System (2009-2016) avec un rayon d'action international. Il poursuit au poste de Global Accounts Technical Lead chez Zebra lors du rachat en 2014 de Motorola Solutions Enterprise Business. Il a notamment vendu les solutions Zebra de mobilité pour la supply chain, et a joué un rôle pivot dans la coordination commerciale et technique de projets complexes. JPG  
 
Interview
« Nous voulons
renforcer
la coopération
avec
d'autres pays
européens,
dont
la France »




De passage mardi à Paris dans le cadre d'un voyage de 5 jours en France, Dorothee Bär, la Secrétaire d'État parlementaire du Ministère fédéral allemand des transports et des infrastructures numériques, répond à nos questions sur l'objectif de cette visite et sur les projets de coopération logistique entre la France et l'Allemagne.

Supply Chain Magazine : Ce déplacement à l'étranger, pour aller à la rencontre des entreprises, est-il habituel ou est-ce une démarche nouvelle du Ministère des Transport fédéral ?
Dorothee Bär : En fait, nous avons déjà effectué de nombreux déplacements au cours des dernières années mais cependant cela avait toujours concerné des pays en dehors de l'Europe. Avec comme principal objectif de vendre les solutions et les services logistiques développés par l'Allemagne, et de démontrer que l'Allemagne est le champion de la logistique, ce qui a d'ailleurs été confirmé par l'indice de performance logistique de la Banque Mondiale. Aujourd'hui, nous y ajoutons une démarche supplémentaire qui vise à renforcer la coopération avec d'autres pays à l'intérieur de l'Europe afin que celle-ci soit à même de rivaliser en termes de performances dans la logistique et le transport avec les Etats-Unis et la Chine. Il est allé de soi que le premier pays que nous voulions visiter dans cette perspective était la France, qui est à la fois l'un de nos proches voisins et notre allié le plus important.

Supply Chain Magazine : Quelles entreprises et organisation avez-vous rencontrées durant cette semaine ?
Dorothee Bär : Lundi, nous avons rendus visite à des groupes automobiles tels que PSA et Renault, à Roissy Développement et Euro-Carex, mais aussi à une start-up de la robotique (Softbank Robotics). A Paris, nous avons également visité les installations utilisées pour la logistique urbaine fluviale pour Franprix et nous avons rencontré les représentants d'Afilog, du Groupement National des Transports Combinés (GNTC), de SNCF réseau et du Rolling Lab de Paris&Co. Nous avons poursuivi notre voyage vers Lyon (ndlr : avec notamment le Pil'es, le pôle d'intelligence logistique et le pôle de compétitivité LUTB Transport & Mobility Systems) et Marseille (en particulier le port et le cluster PACA Logistique) car il est important de visiter également des pôles régionaux. Nous avons vu également des entreprises et des initiatives dans le domaine du numérique.

Supply Chain Magazine : comment s'est effectué le choix de ces visites ?
Dorothee Bär : en règle générale, nous essayons de prévoir un programme aussi vaste que possible. Bien entendu en tant que représentants du ministère, nous sommes très attachés à avoir aussi des échanges au niveau politique, mais il s'agit également de faire avancer les discussions entre des entreprises du secteur privé qui souhaitent établir ou approfondir des contacts. Certains membres de LAG ont exprimé leur souhaits, nous avons également tenu compte des demandes remontées par notre ambassade, dans le cadre de préparation des rencontres et des conseils de ministres franco allemands par exemple.

Supply Chain Magazine : avez-vous rencontré des représentants du Ministère des transports ? Quelles sont les bases actuelles de la coopération entre les deux pays en matière de logistique ?
Dorothee Bär : Nous avions prévu mardi un rendez-vous avec le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi mais il a été décommandé lundi. Cela dit, le principe d'une rencontre prochaine est arrêté. Et notre ministre, Alexander Dobrindt, a déjà rencontré son homologue française Elisabeth Borne. Jusqu'à présent, il n'y avait pas réellement de priorités ou d'axes forts de coopération entre nos deux pays en matière de logistique. Je suis assez fière d'annoncer tout de même que nous avons signé l'année dernière avec l'ancien Ministre des transports Alain Vidalies un accord de principe sur la mise en place d'un site routier d'expérimentation transfrontalières en conditions de trafic réel sur le numérique (mobilité, 5G, platooning), sur l'autoroute A9 entre la France et l'Allemagne (à partir de Metz).

Supply Chain Magazine : Vu de France, l'Allemagne est souvent considérée comme un modèle en matière de logistique. Néanmoins, avez-vous repéré des réalisations françaises dont vous pourriez- vous inspirer ?
Dorothee Bär : Bien sûr. J'ai par exemple été très impressionnée par ce qui nous a été présenté en matière de logistique urbaine avec Franprix sur la Seine. En Allemagne, nous avons beaucoup de villes qui sont traversées par un fleuve ou une rivière et où nous pourrions davantage utiliser la navigation fluviale pour desservir les centres villes. J'ai 'impression que ce que vous faites sur la Seine est bien plus avancés que ce que nous faisons sur le Rhin, le Main ou la rivière Isar à Munich. Supply Chain Magazine : l'initiative France Logistique 2025, qui vous a été présentée mardi par Afilog, s'est largement inspiré du « Master Plan » logistique lancé par l'Allemagne en 2010. Comment cette démarche a-t-elle évolué en Allemagne ? Dorothee Bär : c'est un document qui a connu une mise à jour, et même une sorte de refonte. Il ne s'agit plus d'un document statique, nous essayons d'en faire quelque chose de vivant, pour permettre de suivre les évolutions, d'y apporter des adaptations. Si bien que certaines tâches dont nous nous sommes acquitté sont marquées comme telles, ce qui permet également de voir l'avancement des travaux. Nous avons mené par exemple dernièrement un projet visant la configuration des quais de chargement des plates-formes logistiques et lancé quelques études, sur les vélos cargo ou sur la sécurité/sûreté des chargements par exemple. Nous venons également de boucler un plan des infrastructures fédérales de transport à l'horizon 2030.
Propos recueillis par Jean-Luc Rognon
Photo : Dorothee Baer ©Tobias Koch
 
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES
 

Allemagne
De nouveaux
modules pour
la gestion
du transport
chez Stabilo
Le spécialiste des fournitures de bureau, Stabilo International GmbH, améliore ses opérations de transport et d'expédition sur le site de Weißenburg via sa filiale, Schwan-Stabilo qui a travaillé avec inconso AG sur l'adaptation du module système SAP-LE TRA (Logistics Execution Transportation). La logistique Stabilo utilise dorénavant des dialogues mobiles pour l'exécution des processus, qui vont de l'enregistrement des données du véhicule et des moyens de chargement, à la génération de la confirmation des unités d'expédition à charger jusqu'à la saisie des données concernant les marchandises dangereuses. Les ordres de transport sont créés automatiquement, les bons de livraison et les documents de transport imprimés, les prestataires informés et les sorties de marchandises réservées. De plus, l'industriel utilise maintenant des processus pour l'optimisation de chargement. L'add-on d'inconso et SAP gère la planification des transports pour l'exportation et la détermination des espaces de chargement nécessaires. JPG
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Chef de publicité
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
22 juin 2017

JUIN 2017

Jeudi 22

Conférence
WAVESTONE
Restitution
de l'étude
« Industrie 4.0 :Quelles réalités,
quel potentiel ? »
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 10h30
Châteauform'City
Monceau
Paris 8e



Jeudi 29
à partir de 19h
Gala de l'Agora
en Partenariat
avec Supply Chain
Magazine

Pavillon d'Armenonville
Avec
Nicolas Bouzou Soirée réservée
aux responsables Supply
de l'industrie et
de la distribution

Vendredi 30
Conférence
S&OP/IBP
Organisée par
JDA Software
« Développez
vos prévisions,
segmentez
(mieux), et
rentabilisez vos
opérations !
»
Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris Dauphine
Paris 16e


JUILLET 2017


Mardi 11

FORUM D'ETE
« Les nouveaux
Business Models
en Supply Chain »

Organisé par
SCMagazine
En partenariat avec
ESCP Europe
De 9h00 à 17h00
ESCP Europe
Paris 11e



OCTOBRE 2017

Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e