Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Les principales infos de l’été (suite)  

Sans doute avez-vous pris quelques jours de repos et peut-être
avez-vous besoin de savoir ce qui s'est passé au cours de ces dernières semaines dans le monde de la Supply Chain. Pas de problème :
la Newsletter quotidienne de Supply Chain Magazine
vous propose tout au long de la semaine une synthèse
des principaux événements qui se sont déroulés pendant l'été.

 
 
Août
STVA ajoute
de la valeur
à sa prestation
logistique
Chez STVA la star c'est la voiture ! La preuve : le transporteur met en place sur chacun de ses sites un studio photo professionnel avec plateau tournant, et mise à disposition des clichés sur serveur FTP (File Transfer Protocol) pour le compte des clients qui le souhaitent. C'est le cas notamment sur le site de Tethys à Avrigny à quelques kilomètres de Compiègne. Sur ce parc de 38 hectares, 15.000 véhicules sont stockés, lavés, préparés, bichonnés par les opérateurs de STVA qui ont pour mission d'apporter un service personnalisé de qualité. Car si le métier d'origine était de transporter des voitures, il a bien changé depuis quelques années avec notamment l'arrivée des véhicules d'occasion. Avec ce nouveau marché, il ne s'agit plus uniquement de préparer les automobiles avant de les transporter chez les concessionnaires. Il convient de les réceptionner, de les expertiser puis de les remettre en état. Ils doivent parfois être transformés ou personnalisés pour les besoins d'un client. Au final ce ne sont pas moins de 7.500 véhicules qui sont reconditionnés sur ce site chaque année. Mais pour aller encore plus loin dans la satisfaction-client, STVA a imaginé un nouveau service : « De plus en plus d'automobilistes achètent leur voiture en consultant d'abord un site Internet, explique Jean-Michel Floret, Président du directoire de STVA. Alors nous nous sommes dit qu'une fois préparées nous pourrions photographier les voitures et ainsi permettre aux concessionnaires d'avoir un kit de photographies prêt à l'emploi, directement utilisable sur leurs sites Internet. Le rapport à la voiture change énormément. Avant les acheteurs voulaient la toucher, l'essayer. Désormais on peut acheter une voiture sur catalogue et je suis certain qu'à terme les concessions seront digitalisées ». A la veille d'un rapprochement avec la CAT, le transporteur STVA se veut plus que jamais à la pointe de l'innovation comme le prouve « STVA-Box » ou encore « STVA drive » lancé en 2017. Ce nouveau service, qui propose un convoyage sous 48h chrono par un conducteur professionnel, assure également le remarketing sur-mesure, la mise en scène des véhicules et la livraison clé en main sur un lieu choisi par le client. « Dans notre plan stratégique nous avons clairement manifesté notre intention de suivre la distribution automobile dans sa révolution digitale et de construire un groupe leader. Le choix d'un rapprochement avec une société très complémentaire comme la CAT, matérialise pleinement cette volonté », conclut Jean-Michel Floret. Rappelons qu'à ce jour STVA est une société qui appartient à SNCF Logistics. Elle réalise un CA de 320 M€ avec 2.150 collaborateurs répartis sur 30 sites. Elle dispose de 520 hectares de stockage, 120.000 m² d'ateliers en revendique 2.850.000 véhicules transportés avec sa flotte de 650 camions et de 2.600 wagons en propre. JPG
 
   
  Un des studios photos destiné à accélérer la mise en ligne
et la vente des automobiles en concession.
 
   
  Remise à neuf des véhicules  
   
  De gauche à droite :
Olivier Bour, Directeur de Tethys (STVA), Olivier Benguigui, Directeur commercial et marketing, Valérie Patry, Responsable communication corporate, Jean-Michel Floret, Président du directoire STVA.
 
 
23 août
Llamasoft lance
Supply Chain
Guru X
LLamasoft, spécialiste du supply chain design (modélisation et conception), annonce le lancement de son tout nouveau logiciel Supply Chain Guru X. Fruit de trois années de développement, cette solution remet au goût du jour les fonctionnalités héritées des applications de design LogicNet Plus et CAST, acquises via le rachat de Barloworld en 2015. Parmi les caractéristiques mises en avant par l'éditeur, notons des outils visuels qui accélèrent la configuration et la création automatique de modèles grâce à la technologie de combinaison et d'analyse des données. Des fonctions de comparaison de scénarios facilitent leur confrontation et permettent de concentrer l'analyse sur les aspects les plus importants. Des cartes et des graphes expliquent visuellement les résultats des analyses, tandis que des tableaux de bord offrent une vue synoptique permettant de cibler l'analyse et facilitant sa présentation.
L'éditeur évoque également la puissance de la solution qui intègre quatre solveurs destinés à l'optimisation des réseaux, des transports et des stocks ainsi qu'à la simulation, pour une modélisation détaillée des finances, des coûts et des processus de bout en bout. A noter enfin que les utilisateurs ont le choix entre plusieurs solveurs, ce qui a pour objectif d'accélérer la recherche de réponses aux questions les plus complexes. JPG
 
 
18 août
Avancon table
sur l'OTU


La société suisse Avancon (pour Avant-garde et Convoyeur), qui commercialise en Europe sa propre gamme de convoyage modulaire (voir NL n°2435), met sur le marché un système breveté baptisé OTU (Omnidirectional Transfer Unit) pour l'aiguillage des colis. A la base, il s'agit de petits blocs individuels (de 75 x 75 x 133 mm) pouvant être assemblés entre eux pour construire facilement n'importe quelle taille de croisements, de déviateurs, ou même de trieurs dans des systèmes de convoyeurs, afin de les adapter aux dimensions des colis. Tous les composants sont reliés par une courroie et combinés avec une crémaillère, qui provoque le mouvement des rouleaux dans n'importe quelle direction (jusqu'à près de 360°). Une fois assemblée, avec les moteurs et les unités de commande, cette « table OTU » peut être facilement intégrée dans n'importe quel système de convoyeur, d'après Avancon, qui insiste à la fois sur la facilité d'installation et sur l'accessibilité du prix par rapport à des solutions de levage pneumatique et/ou mécanique. JLR
 
   
   
 
 
 
2 août
DHL adopte
définitivement
la réalité
augmentée
Après avoir réalisé une série de tests dans des entrepôts en Europe, aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, DHL Supply Chain va déployer des solutions de réalité augmentée à grande échelle. Les gains de productivité seraient en effet de l'ordre de 15%, à la grande satisfaction des clients, et la technologie suffisamment mature pour être réplicable à travers le monde et ce quel que soit le domaine d'activité du client. Les utilisateurs seraient également ravis d'être équipés d'outils hautement technologiques et dont le poids, très faible, n'est finalement pas une contrainte. Autre gain apporté par cette technologie, le temps de formation et d'intégration des nouvelles recrues a été divisé par deux, ce qui pousse DHL SC à imaginer d'autres champs d'utilisation telle que la formation à distance, la maintenance ou encore le calcul des dimensions d'un objet ou d'un colis. Ont participé à ses tests xPick pour la partie logicielle ainsi que Glass Enterprise Edition et Vuzix (M100 et M 300), deux fournisseurs de lunettes connectées, d'autres POC actuellement en cours en Asie et en Australie et utilisant d'autres solutions ont par ailleurs généré des gains comparables. PM
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

31 juillet
(Etats-Unis)
Schucks
surveille
ses étalages
avec le robot
Tally
Dans trois de ses magasins de Saint Louis (Missouri), le distributeur américain Schnucks a mis en place fin juillet l'AGV Tally du constructeur Simbe Robotics, présenté au dernier salon NRF (voir NL n°2414). Durant cette phase de six semaines de tests, Tally arpentera trois fois par jour les allées des magasins afin de détecter les éventuelles ruptures de stock ainsi que les articles mal rangés. Son rôle n'est en aucun cas de remplacer les collaborateurs mais de leur faciliter la tâche, voire plus si affinité. « Les données collectées par Tally seront envoyées à Simbe Robotics qui procédera à une analyse dans la foulée et nous fournira des informations que nous pourrons partager avec nos fournisseurs et nos collaborateurs, à tous les échelons de notre entreprise, pour nous aider à offrir à nos clients les bons produits au bon moment. Le test de Tally se focalisera initialement sur les produits en stock, mais nous avons espoir que Tally nous ouvre les portes d'un vaste champ de possibilités avec les données qu'il collectera sur nos étagères » explique Dave Steck, Vice President IT et Infrastructure de Schnucks. Fondé en 1939 et basé à St Louis, Schnucks compte une centaine de magasins répartis dans le Missouri, l'Illinois, le Wisconsin et l'Indiana et emploie quelque 14.000 collaborateurs. PM  
   
 


18 juillet
(Etats-Unis
et Keyna)
K+N se
renforce dans
le transport
de denrées
périssables
Kuehne+Nagel a officialisé deux acquisitions dans le domaine du transport de denrées périssables. La première est celle de l'américain Commodity Forwarders Inc (CFI), spécialisé dans l'import-export aérien de fleurs et de produits agricoles et marins. Fondé en 1974 par Alfred Kuehlewind, il compte aujourd'hui 14 bureaux aux USA notamment en Alaska et à Hawaï ainsi qu'environ 700 collaborateurs. Le kenyan Trillvane a également rejoint les rangs du 3PL suisse cet été. Comptant 130 collaborateurs, il exporte depuis l'aéroport Kenyatta International de Nairobi des produits frais, notamment des légumes et des fleurs, à destination de l'Europe et en particulier du Royaume Uni. PM  
 
 

25 juillet
(Pays-Bas)
Un entrepôt
de 50.000 m²
pour gérer
chocolat, café
et pet food
de Nestlé
Kuehne+Nagel a annoncé la prise en charge de la logistique complète (transport et entreposage) de Nestlé aux Pays-Bas. Chocolat, café, produits culinaires et aliments pour animaux seront centralisés, dès 2018, dans un entrepôt de 50.000 m² construit pour l'occasion (en trois phases) et situé à Veghel dans l'ouest du pays. Partenaire de longue date, K+N gère depuis 15 ans la logistique de la division Nestlé International Travel Retail (NITR) ainsi que les flux e-commerce de Nespresso, Nescafé, Dolce Gusto et Special-T. L'industriel suisse étant engagé dans une politique « 0 impact environnemental en 2030 », le prestataire veillera à réduire au maximum celui de ses activités, notamment via l'utilisation de camions roulant au gaz naturel et en bâtissant (et certifiant) son nouveau centre de distribution selon les préceptes BREEAM. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 août 2017

SEPTEMBRE 2017

Jeudi 14
Webinar TXTChain
TXT RETAIL
« 4 bonnes
pratiques pour
une Supply Chain
plus agile »

En collaboration avec SCMagazine
De 13h30 à 14h

Mardi 26
Conférence
DYNASYS
« Du S&OP vers
l'IBP :
Accélérez
la transformation
digitale de votre
Supply Chain! »

Intervenants :
Dynasys
Wavestone
  et Retour
d'expérience :
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Mercure Lyon Centre Château Perrache



OCTOBRE 2017


Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e


Mardi 17
Conférence
ORACLE
« La digitalisation
au service
de l'excellence
transport »

Partenaires :
IBM, BP2R,
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Intercontinental
Marceau
Paris 8e


Jeudi 19 et
Vendredi 20

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense



Jeudi 19
TXT Retail
Thinking Retail
Forum
De 9h à 13h
« Planifier pour
la Renaissance
de la
Distribution »

avec l'intervention
de GiFi
De 14h à 16h30
« Conférence
PLM et SC
Collaboration »

avec l'intervention
de Dior
Maison de
l’Amérique Latine
Paris 7e