Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Recherche
Participez
à l'enquête sur
l'innovation
chez les
prestataires
logistiques


Plusieurs chercheurs d'Aix-Marseille Université (au sein de Cret-Log) conduisent actuellement une enquête au niveau européen sur l'innovation des prestataires de services logistiques (PSL). Il s'agit d'une part de mieux comprendre la manière dont se créent et se développent les offres de services innovantes proposées par les PSL, mais également d'identifier les différentes natures et types d'innovations (offres de services, technologies, processus, etc). Si vous êtes prestataire de services logistiques au sens large (entreposage, préparation de commandes, reverse logistics, groupage, ingénierie, opérations en douane, transport ou autres prestations à valeur ajoutée en Supply Chain), n'hésitez pas à prendre quelques minutes pour répondre à leur questionnaire avant le 30 septembre. « Nous garantissons les conditions d'anonymat et de confidentialité. Aucune donnée nominative ne sera conservée à l'issue du questionnaire. Les réponses donneront lieu à des publications scientifiques (articles, communications) dans lesquelles n'apparaîtront aucun nom de personne, ni d'entreprise » nous a précisé Elodie Kacioui-Maurin, Maître de conférences à Aix-Marseille Université et Responsable pédagogique du Master 1 Management Logistique et Stratégie (MLS). JLR
Photo : Elodie Kacioui-Maurin, Maître de conférences à Aix-Marseille Université
Contact pour plus d'informations sur ce projet
de recherche : innovationspsl@gmail.com

Pour répondre
au questionnaire
 
 
 
 
Invitation
Supply Chain
agile,
mode d'emploi
par TXT Retail
Le 14 septembre, de 13h30 à 14h, TXT Retail, éditeur spécialisé dans les solutions collaboratives intégrées de bout en bout pour les secteurs de la mode, du luxe et des biens de consommation, vous propose un webinaire intitulé « quatre bonnes pratiques pour une supply chain agile », en collaboration avec Supply Chain Magazine. Pour éliminer les retards de livraison, ou sortir du capharnaüm d'e-mails incessants échangés avec ses sous-traitants, la recette paraît simple : 1/ gérer les retards et prendre les bonnes décisions basées sur des scénarios, 2/ mieux collaborer avec ses partenaires pour générer davantage de valeur ajoutée, 3/ faire les meilleurs choix en termes de circuits et de transport, et enfin 4/ suivre les différentes étapes de la commande, en interne comme en externe, pour avoir une meilleure visibilité globale. Encore faut-il savoir comment s'y prendre. C'est tout le sujet de ce court webinar, proposé par Nicolas Peraldo, directeur de ventes de TXT Retail pour la France et de Rémi Sagnes, consultant métier chez TXT Retail. Ils s'appuieront pour cela sur leur expérience de projets réalisés avec des grandes entreprises leaders dans le domaine de la distribution sélective et de la mode.
Pour s'inscrire
au webinaire

 
 
RH
Randstad
dématérialise
l'intérim
logistique
La branche française du n°2 mondial des services RH a lancé en juillet Randstad-Direct.fr, une solution permettant de gérer le recrutement d'intérimaires 100% en ligne. La formule cible les besoins urgents et ponctuels des TPE et PME, notamment dans les métiers de la logistique afin de faire face à des pics d'activité ou aux absences non-programmées de salariés. Pour ces besoins temporaires de manutentionnaires, de préparateurs de commandes ou de conducteurs d'engins, Randstad Direct permet de gérer en ligne l'intégralité des démarches de recrutement : depuis la qualification du besoin jusqu'au paiement, en passant par la description de la mission et la sélection des candidats. Au-delà du côté pratique et efficace, Randstad fait valoir que les compétences de tous les candidats ont préalablement été validées par ses consultants au sein de son réseau de 740 agences et bureaux partout en France. Un atout pour faire la différence avec les plates-formes online déjà existantes. « La nôtre reprend les codes du e-commerce pour proposer un moyen de recruter simplement et rapidement des professionnels qualifiés parmi plus de 160.000 candidats. Nos clients utilisateurs proviennent de tous les secteurs d'activité, notamment le BTP, la logistique, l'évènementiel, le e-commerce, etc. », assure dans un communiqué Kaëlig Sadaune, le responsable de Randstad-Direct.fr. MR  
   
 
 
 
Fret aérien
Avis de pénurie
de capacités
pour la fin
de l'année
La capacité disponible pour le fret aérien international pourrait ne pas suffire à faire face à la hausse de volumes prévue pour la fin de l'année, a annoncé le prestataire allemand Dachser vendredi dans un communiqué. Cette pénurie potentielle concernerait notamment les flux de l'Europe vers l'Asie. Dachser explique que dans le passé, les compagnies de fret aérien ont réduit la surcapacité et que les volumes de fret aérien augmentent en raison du manque de capacité du fret maritime. De plus, les réservations actuelles sont annulées par les compagnies de fret aérien. Les engorgements des compagnies et des partenaires commerciaux pourraient augmenter les délais d'expéditions. La recommandation du logisticien : « réserver les expéditions de fret aérien le plus tôt possible, pour qu'elles puissent être acheminées comme prévu ». Pour faire face au pic saisonnier automnal, le logisticien anticipe de son côté en prévoyant des vols affrétés en exclusivité, en transférant les flux vers des plus petits aéroports et en augmentant les capacités permanentes chez les partenaires aériens stratégiques. SLG  
   
 
Location
de matériel
Les ambitions
d'Aprolis
en 2018
Le spécialiste de la location d'engins de manutention a réalisé pas moins de 10 acquisitions au cours des 12 derniers mois et tire les bénéfices de son développement à l'international. Aprolis annonce ainsi 275 M€ de CA sur son exercice 2017 contre 180 au cours du précédent. Soit une croissance de +57% qui lui permet d'afficher sereinement un objectif de 300 M€ de CA pour l'année prochaine. Sur ses 10 opérations de croissance externe, 6 ont concerné son cœur de métier historique, la location de chariots élévateurs. Sur le marché français, Aprolis a renforcé sa couverture de toute la façade Ouest de la France, ainsi que d'autres bassins d'activités dynamiques (voir la carte ci-dessous). Les entités qui ont rejoint le groupe ont conservé leur autonomie, mais elles peuvent désormais proposer une gamme élargie de matériels de manutention. L'offre proposée à travers le réseau d'Aprolis s'est par ailleurs étendue à d'autres types d'équipements dédiés au nettoyage et au rail-route avec notamment l'acquisitions de VMI-nettoyage industriel. Mais c'est son développement à l'international qui a permis à Aprolis d'enregistrer un bond aussi significatif de son activité. Notamment le rachat d'Alfaland, qui a réalisé 60 M€ de CA l'an dernier dans la péninsule ibérique.
Déjà implanté en Belgique et au Luxembourg, Aprolis a par ailleurs lancé une joint-venture avec Aden Service en Chine, sous la marque Asap Rental, et réalise désormais 25 % de son CA hors de France. MR
 
   
 
 
 
Livre blanc
Les prérequis
au Demand
Sensing selon
Oliver Wight



Avez-vous songé au « Demand Sensing » pour faire face au comportement erratique de la demande ? L'idée consiste à capter les signaux au plus près des clients pour gagner en agilité et en réactivité et satisfaire le client tout réduisant le coût, et le chaos dans votre supply chain. Mais encore faut-il avoir le niveau de maturité requis. C'est à cette fin que le cabinet de conseil américain Oliver Wight s'est fendu d'un petit livre blanc intitulé « Demand Sensing and Execution staying ahead of the consumer revolution ». « Il y a un certain nombre de prérequis, notamment la mise en place d'un processus IBP (Integrated Business Planning) en bonne et due forme, l'accès aux données, la visibilité et l'intégration trans-organisationnelle » estime Debbie Bowen-Heaton, co-auteur de l'ouvrage. « Les entreprises doivent voir le Demand Sensing comme un outil d'affinage, mais les bases doivent être maitrisées ». Le livre blanc recommande toutefois ne de pas passer trop de temps sur cette phase préparatoire : « Le comportement du consommateur a changé de manière radicale ces dernières années, ces attentes sont d'un tout autre niveau mais sa loyauté est inexistante » précise Birgit Breitschuh (co-auteur), « Par conséquent, la façon dont les entreprises prévoient, gèrent et répondent à ces nouveaux challenges devient un aspect fondamental de leur succès ou, à défaut, de leur disparition ». Ce livre blanc est téléchargeable gratuitement sur le site web d'Oliver Wight. PM
Photos de haut en bas : Debbie Bowen-Heaton
et
Birgit Breitschuh
Livre blanc téléchargeable
gratuitement

 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
BluJay prépare
de nouvelles
acquisitions



Née en mars dernier de la fusion des éditeurs Kewill et LeanLogistics (voir NL n°2455), BluJay vient de lever 500 M$ auprès de TPG Specialty Lending et de BlueBay Asset Management's Private Debt Group pour financer sa croissance, notamment externe. Quelque 200 M$ seront en effet réservés à des acquisitions dans son secteur, celui des plate-formes de gestion du commerce international (Global Trade Management). « Ce financement nous offre davantage de flexibilité en ce qui concerne de futures acquisitions. Notre but est d'améliorer sans cesse notre réseau de commerce international, d'atteindre de nouveaux marchés, d'ajouter de nouveaux services et en définitif d'en offrir davantage à nos clients » résume Douglas Braun, CEO de BluJay Solutions. Au cours des 18 derniers mois, BluJay a conquis 269 nouveaux clients répartis dans 18 pays et sur quatre continents. Suite à la fusion, l'éditeur compte désormais 1.100 collaborateurs dont 400 en R&D. PM
Photo : Douglas Braun, CEO de BluJay
 
 
 
 

Canada
Walmart.ca
devient
une place de
marché
Les frontières entre e-commerce et distribution traditionnelle sont de plus en plus floues, comme le démontre la dernière initiative de Walmart Canada. Le 29 août, son site marchand est en effet devenu une place de marché, qui inclut désormais l'offre de 27 vendeurs tiers sélectionnés pour la profondeur de leur offre, leur réputation en tant que web marchand et leur service client, en doublant au passage le nombre de références disponibles sur Walmart.ca. Le plan de croissance du distributeur est ambitieux : il s'est fixé pour objectif de quadrupler le nombre de références proposées sur son site avant la fin de l'année, le tout sans construire le moindre entrepôt. « Notre but est simple : que le shopping devienne plus facile et plus pratique pour nos clients. L'expansion de Walmart.ca va nous permettre d'accroitre rapidement notre assortiment produit à travers des vendeurs sélectionnés parce qu'ils répondent aux besoins de nos clients » explique Rick Neuman, EVP Technology & eCommerce chez Walmart Canada. Nous serions tentés d'ajouter à la liste des objectifs : offrir la plus féroce résistance qui soit à Amazon... PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
31 août 2017

SEPTEMBRE 2017

Jeudi 14
Webinar TXTChain
TXT RETAIL
« 4 bonnes
pratiques pour
une Supply Chain
plus agile »

En collaboration avec SCMagazine
De 13h30 à 14h

Mardi 26
Conférence
DYNASYS
« Du S&OP vers
l'IBP :
Accélérez
la transformation
digitale de votre
Supply Chain! »

Intervenants :
Dynasys
Wavestone
  et Retour
d'expérience :
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Mercure Lyon Centre Château Perrache


OCTOBRE 2017


Jeudi 5
Séminaire
E2OPEN
« L'Oréal :
Intégrer ses
fournisseurs
sur le cloud
dans un contexte
de demande
toujours plus
imprévisible »

Témoignage :
L'OREAL
Partenaire :
SCMagazine
De 8h00 à 10h20
Hôtel W
Paris-Opéra
Paris 9e

Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e


Mardi 17
Conférence
ORACLE
« La digitalisation
au service
de l'excellence
transport »

Partenaires :
IBM, BP2R,
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Intercontinental
Marceau
Paris 8e


Jeudi 19 et
Vendredi 20

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense


Jeudi 19
TXT Retail
Thinking Retail
Forum
De 9h à 13h
« Planifier pour
la Renaissance
de la
Distribution »

avec l'intervention
de GiFi
De 14h à 16h30
« Conférence
PLM et SC
Collaboration »

avec l'intervention
de Dior
Maison de
l’Amérique Latine
Paris 7e