Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Où est passé
l'esprit France
Logistique
2025 ?
Lancées la semaine dernière, les Assises de la Mobilité se poursuivront jusqu'en décembre. Mais ceux qui s'attendaient à voir traiter le sujet de la stratégie et de la compétitivité de la filière logistique et du transport de fret en sont pour leurs frais. La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a été très claire : ce thème fera l'objet, avec les acteurs concernés, d'une « démarche logistique à l'automne ». Les Assises seront consacrées en priorité au transport de voyageurs et à la logistique urbaine. Principal argument avancé pour justifier ce traitement à part : la logistique et le transport de fret concernent moins le grand public. Certes, les marchandises ne votent pas, mais est-ce une raison pour les sortir ainsi du débat public ? D'autant qu'en ces temps de grève des routiers, le sujet ne devrait pas paraître si lointain que ça à beaucoup d'automobilistes. Mais ce qui est plus inquiétant, c'est qu'apparemment la démarche ne serait plus systémique, mais pourrait bien être à nouveau morcelée entre les différentes filières, logistique, routier, maritime, ferroviaire, aérien, dans l'objectif de bâtir un plan d'action global pour 2018. Y aurait-il un risque d'essoufflement de la « dynamique collective » si chère à l'esprit du projet France Logistique 2025 présenté en mars 2016 à la SITL par le secrétaire d'Etat au transport du précédent gouvernement ? A l'époque, l'un des objectifs affichés était notamment de faire de la chaîne logistique dans son ensemble un levier de transformation du comportement des acteurs économiques et de la transition énergétique. Nous verrons bien si ces craintes sont justifiées ou non. Le prochain rendez-vous devrait être le discours annoncé d'Élisabeth Borne lors du prochain congrès de la FNTR, le 10 octobre. JLR
Pour relire le discours de l'ancien secrétaire
d'Etat aux transports Alain Vidalies au sujet
de France Logistique 2025 prononcé
le 22 mars 2016 à la SITL
 
 
 
 
Grande
distribution
Lidl en plein
chantier de
reconstruction
de ses
plates-formes
logistiques
« Lidl développe et construit quatre plateformes logistiques en même temps sur la France. Je rappelle que nous allons refaire 1.000 magasins sur les 1.500 implantés en France et que nous allons reconstruire 20 plateformes sur les 25 que compte Lidl » a déclaré la semaine dernière Boris Cuvillier. Le directeur immobilier de Lidl France était présent le 21 septembre pour la pose de la première pierre d'un nouvel entrepôt régional de l'enseigne, à Montchanin en Saône-et-Loire. Construit par Bouygues Bâtiment, cet entrepôt de 53.000 m² représente un investissement de 50 M€ et devrait être opérationnel en 2018 pour approvisionner 65 magasins de la région. Il aura le double de surface de l'entrepôt actuel, situé à Montceau-les-Mines, à 15 km de là, où travaillent 200 personnes. A terme, selon Lidl, l'ouverture de cet entrepôt devrait permettre 20 à 30 créations de postes. Il s'agira de la plus grande plateforme logistique Lidl de France. En moyenne, un entrepôt régional Lidl expédie chaque semaine environ 8.900 palettes et près de 600.000 colis via 270 tournées de livraison. JLR
 
   
  Boris Cuvillier, le Directeur immobilier de Lidl France, lors de la pose de la première pierre du site Lidl de Montchanin. ©DR  
 
Invitation
Comment
transformer
la Planification
et l'Analyse
dans le Retail
Board et Supply Chain Magazine vous invitent à une demi-journée de conférences le 11 octobre, de 15h30 à 18h00 au centre Paris Victoire (dans le 9e arrondissement de Paris). Le thème de ce Board Retail Tour : « Transformer la Planification et l'Analyse dans le Retail » en tirant partie des possibilités offertes par les nouveaux outils d'aide à la décision (technologies cognitives, collaboration « In-Context », analyses en libre-service, etc.). Au programme, une présentation par Gilles Alais, Country Manager de Board France, de la solution Board, conçue avec une approche résolument orientée retail. Cette intervention sera suivie d'une démonstration par Fabio Lovesio, spécialiste retail chez Board International, et d'un retour d'expérience de Marc Schillaci, Président Fondateur d'Oxatis. L'après-midi se terminera par un cocktail.
Programme complet
et inscription en ligne

 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Contrats divers
et diversifiés
pour Gefco
en 2017
Un CA en hausse de 1,9% (pour un total de 2,2 Mds€) et une Ebitda qui décolle à +25,8%. A l'occasion de la publication de ses bons résultats pour le 1er semestre 2017, Gefco a souligné la semaine dernière que sa croissance était avant tout tirée par sa stratégie de diversification. Certes, l'activité automobile reste un axe fort, avec notamment en Argentine, l'extension de son partenariat avec Volkswagen pour ses usines basées à Rosario et Buenos Aires, avec la plate-forme en ligne Auto 1, consacrée au marché de l'occasion, et au Royaume-Uni, Gefco a renforcé ses prestations pour BMW avec des services de préparation en atelier pour les motos et les véhicules neufs et une solution de reconditionnement pour les flottes de véhicules en fin de première vie. Mais il y a aussi de nouveaux contrats dans d'autres secteurs, comme celui avec Kiabi pour ses magasins situés en Normandie et dans le Sud-Ouest, ou un autre au Royaume-Uni avec « une entreprise pétrolière leader », pour la logistique et le transport de bidons de lubrifiants vers la CEI en utilisant une solution multimodale. Côté diversification, Gefco a également confirmé son entrée sur le marché dynamique de la Santé et des Sciences de la vie, en renforçant sa collaboration avec Mundipharma Medical Company. JLR  
   
 
Prestataire
logistique
Alainé s'installe
à Strasbourg
Le groupe mâconnais de transport et de logistique
a pris en location deux cellules d'une plate-forme logistique strasbourgeoise à partir du 1er septembre. Difficile de savoir quelles opérations le discret Alainé réalisera sur les 9.639 m² en question, l'opération n'ayant fait l'objet que d'une communication d'EOL.
Le spécialiste de l'immobilier d'entreprise l'a conseillé pour cette prise à bail, tandis que CBRE Rive Gauche faisait de même pour le bailleur, Icade. MR
 
   
  La plate-forme de classe A choisie par Alainé  
 
 
 
Supports
de manutention
Une palette
plastique
poids plume
très emboitable
Le fabricant belge Smart-Flow met sur le marché une nouvelle palette plastique emboitable de 800 x 1200 mm dénommée SF800 NL. Son gros avantage est son poids, inférieur à 5 kg (4,7 kg) qui en fait l'une des plus légères palettes plastiques du marché, sans parler de la comparaison avec les palettes bois (dont le poids peut atteindre les 25 kg). Selon Smart-Flow, l'autre caractéristique intéressante de ce modèle emboitable est sa faible hauteur (125 mm seulement), ce qui permet de charger jusqu'à 2.000 palettes vides dans un seul camion, contre 1.500 à peine pour les autres palettes emboitables. L'ergonomie de la SF800 NL a été particulièrement soignée, avec ses 9 pieds arrondis et ses trois semelles clipsables en option. A noter également des pentes spécialement créées sur chaque entrée pour faciliter le désemboitement et les nombreux emplacements pour ajouter des étiquettes codes-barres ou RFID. JLR
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Europe
Version 2017
du Top 15
Gartner des SC
européennes
En fin de semaine dernière, le cabinet de recherche et d'analyse américain a dévoilé son classement 2017 des organisations Supply Chain européennes. Sans trop de surprise, Unilever monte encore sur la 1ère marche du podium, décrochant un remarquable de 6,39 qui lui permet de maintenir la distance avec ses deux dauphins de l'année passée. Inditex se hisse toutefois sur la 2e marche (4,98) grâce à une progression plus importante qu'H&M (4,63), rétrogradé à la 3e place. Nestlé conserve sa 4e place décrochée l'an dernier, ce qui n'est pas le cas de Schneider Electric, renvoyé du 5e au 7e rang, derrière Nokia et BASF (ce dernier n'ayant rejoint le Top 15 que l'année dernière). Les nouveaux promus de l'année s'adjugent les 3 dernières places, soit dans l'ordre Adidas, Roche et Siemens.
On notera que la méthodologie de ce Top 15 favorise une certaine inertie dans le changement, puisque les notes sur le rendement des actifs, la rotation des stocks ou la croissance des revenus prennent en compte les 3 années écoulées, pour 50, 30 et 20% de la note. Sans compter que celles-ci comptent seulement pour 50% dans le score final, à égalité avec l'opinion du cabinet Gartner et d'un panel de pairs. MR
 
   
  Notes : 1. ROA : ((net income 2016/total assets 2016)*50%) + ((idem 2015*30%) + ((idem 2014*20%)
2. Inventory Turns: 2016 cost of goods sold/2016 quarterly average inventory
3. Revenue Growth: ((change in revenue 2016-2015)*50%) + ((idem 2015-2014)*30%) + ((idem 2014-2013)*20%)
4. CSR Component Score: Index of third-party corporate social responsibility measures of commitment, transparency and performance
5. Composite Score: (Peer Opinion*25%) + (Gartner Research Opinion*25%) + (ROA*20%) + (Inventory Turns*10%) + (Revenue Growth*10%) + (CSR Component Score*10%) Source: Gartner (September 2017)
 
 

Monde
Le Top 10 des
constructeurs
de chariots
élévateurs
32 MdUS$, c'est le chiffre d'affaires cumulé réalisé en 2016 par les 20 constructeurs de chariots élévateurs répertoriés dans le classement de nos confrères américains de Modern Materials Handling (MMH). En croissance de 7,5%, le monde des chariots vit depuis un an un moment particulier de sa longue histoire : plutôt que de se racheter entre eux, certains constructeurs procèdent désormais à des acquisitions verticales : Toyota a acquis Vanderlande et Bastian Solutions et le groupe Kion s'est offert Dematic, Egemin et Retrotech. Le classement MMH, calculé selon les ventes groupe de chaque constructeur, s'établit comme suit :
1 Toyota Material Handling avec un CA de 8,5 Md$
2 Le Groupe Kion (Fenwick-Linde-Still-Baoli)
avec 5,9 Md$ de CA,
3 Mitsubishi Nichiyu Forklift (3,5 Md$, + 69,3%) qui saute de la 6e à la 3e place après son rachat d'Unicarriers
(anciennement 7e),
4 Jungheinrich (3,2 Md$),
5 Crown Equipment (2,9 Md$),
6 Hyster Yale (2,6 Md$),
7 Anhui Forklift (928 M$) qui a lancé la marque CHL
(destinée aux marchés émergeants),
8 Doosan (706 M$),
9 Hangcha (704 M$), qui prend 3 places et
10 Clark, l'inventeur du chariot élévateur (739 M$). PM
 
   
  Toyota Material Handling, numéro un mondial
avec un CA de 8,5 Md$
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
25 septembre 2017

SEPTEMBRE 2017

Mardi 26

Conférence
DYNASYS
« Du S&OP vers
l'IBP :
Accélérez
la transformation
digitale de votre
Supply Chain! »

Intervenants :
Dynasys
Wavestone
  et Retour
d'expérience :
Sanofi Pasteur
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 12h15
Mercure Lyon Centre Château Perrache


Mercredi 27
Matinée
SHIPPEO
« Tracking des flux
de transport :
enjeux et
bénéfices pour
les acteurs de
l'industrie et de
la distribution »
Participation de:
SCMagazine,
De 9h30 à 12h
Maison
du Danemark
Paris 8e


OCTOBRE 2017


Jeudi 5
Séminaire
E2open
« L'Oréal :
Intégrer ses
fournisseurs
sur le cloud
dans un contexte
de demande
toujours plus
imprévisible »

Témoignage :
L'OREAL
Partenaire :
SCMagazine
De 8h00 à 10h20
Hôtel W
Paris-Opéra
Paris 9e


Mercredi 11

Conférence
BOARD
« Transformer la
Planification
et l'Analyse
dans le Retail
avec BOARD ! »

Témoignage client
de Marc Schillaci, Président d'Oxatis
De 15h à 18h
Centre de
conférences
Paris Victoire
Paris 8e


Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e


Mardi 17
Conférence
ORACLE
« La digitalisation
au service
de l'excellence
transport »

Partenaires :
IBM, BP2R,
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Intercontinental
Marceau
Paris 8e


Mercredi 18
et jeudi 19

26e Top
Transport
Europe
« Les rendez-vous
d'affaires
des chargeurs
européens »

Palais du Pharo
Marseille


Jeudi 19 et
Vendredi 20

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense


Jeudi 19
TXT Retail
Thinking Retail
Forum
De 9h à 13h
« Planifier pour
la Renaissance
de la
Distribution »

avec l'intervention
de GiFi
De 14h à 16h30
« Conférence
PLM et SC
Collaboration »

avec l'intervention
d'un acteur du luxe
Maison de
l’Amérique Latine
Paris 7e



NOVEMBRE 2017

Mardi 14
Conférence ZETES
Supply Chain
Execution
« Respect des
engagements
clients
et réduction
des coûts :
comment
concilier ces deux
objectifs ? »

Sponsors : Zebra,
Panasonic
Business,
Honeywell
Partenaire :
SCmagazine
De 15h à 19h
Cocktail dinatoire
jusqu'à 23h
FNTP, Paris 8e