Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Logistique
Nouvelle
orientation
stratégique
pour GSA


Le nom de GSA ne vous dit peut être pas grand-chose.
Et pourtant depuis sa création en 2008, ce prestataire logistique, spécialisé dans le pneumatique, a connu une croissance organique régulière. Pour la première fois, Umberto Assabese, son fondateur, confie son intention de se développer sur de nouveaux marchés : « Nous faisons le constat que GSA a besoin, pour atteindre un nouveau palier, de gagner de nouveaux clients dans des domaines comme la chaussure, la boisson, la VPC et tout ce qui constitue l'équipement automobile », Explique-t-il.
Mais pour bien comprendre l'évolution de cette entreprise, ses nouveaux enjeux et ses chances de succès, il convient de remonter à sa genèse : « Je suis entré chez Pirelli en 82 avec une formation comptable et financière. Ce groupe italien avait acquis une société de logistique (Technologistica) et m'a demandé de prendre la direction de l'entité basée au Benelux, explique Umberto Assabese. C'est dans cet univers, fortement imprégné de la culture automobile, que j'ai acquis une solide connaissance d'une logistique très pointue : celle du pneumatique. Plus tard, cette société a été rachetée par TNT et, en juin 2008, après d'autres responsabilités dans le secteur de la logistique, j'ai décidé de créer GSA. Nous avions la compétence, les réseaux, les outils et très vite nous avons remporté plusieurs appels d'offres dans le pneumatique. C'est une activité très particulière avec des exigences fortes en termes de typologie de plates-formes et de gestion des opérations. Il convient d'utiliser des équipements de stockage adaptés, des engins de manutention spécifiques, être capable de gérer la traçabilité à l'unité (pour des raisons de sécurité)... bref c'est un vrai métier ! » Forte de ce savoir-faire très particulier, l'entreprise se développe et gagne d'autres clients dans le domaine des alcools mais aussi dans l'e-commerce (les flux amonts de Showroom privé). Elle signe avec le fabricant brésilien Havaianas (leader dans les tongs), et dernièrement avec Falken. « Aujourd'hui nous employons 180 personnes sur 4 plates-formes, mais nous souhaitons passer à la vitesse supérieure. Cela signifie de nouveaux clients, mais aussi des acquisitions pour ouvrir des sites en Europe du nord, sur la péninsule ibérique et en Italie. Nous sommes accompagnés dans ce projet par des cabinets spécialisés pour étudier toutes les opportunités qui pourraient se présenter ». Notons par ailleurs que la société GSA, qui est restée très discrète depuis sa création, a décidé de sortir de l'ombre.
Un département marketing et communication vient d'être créé et l'entreprise sera présente sur les prochains événements majeurs : Rois de la Supply Chain en janvier 2018 et SITL au printemps prochain. JPG
Photo : Umberto Assabese
 
 
 
 
Stratégie
Log's signe
un accord avec
7 banques
françaises
pour réaliser
«Ambition 200»

Le prestataire logistique Log'S a contractualisé le
29 septembre un accord avec un pool de 7 grandes banques françaises (CA, CIC, BPI, BNP, BPN, Arkea et Caisse D'Epargne) dans le but d'accompagner son plan de développement « Ambition 200 » lequel se résume en 3 grands objectifs: atteindre les 200 M€ de CA, dépasser le million de mètres carrés d'entrepôts et employer 2.500 collaborateurs. Pour atteindre ces objectifs, cet accord à doter Log's de nouveaux moyens. Ainsi, la robotique, les nouveaux systèmes d'informations, les 300.000 m2 de plates-formes en cours de réalisation en Hauts de France ainsi que les talents associés, seront, selon Franck Grimonprez, président du groupe, totalement opérationnels d'ici 2020. Log's va également poursuivre sa croissance externe et son développement international avec l'ambition d'accompagner ses clients et le commerce connecté partout où les marchés sont en forte croissance. « Les partenariats établis confortent Log's comme l'un des acteurs leaders dans les mutations d'aujourd'hui vers toutes les formes de commerce de demain, des usines de production jusqu'à la livraison au client final qu'il soit BtoB ou BtoC », indique le prestataire dans un communiqué. Log's qui va fêter ses 15 ans dans quelques jours, souligne qu'il est déjà aux côtés de tous les grands projets structurants multimodaux fluviaux et ferroviaires des 15 prochaines années. JPG
Photo : Franck Grimonprez
 
 
Immobilier
Panhard vend
une plate-forme
de 30.500 m²
Le Groupe Panhard a vendu à Barings en VEFA (vente en état futur d'achèvement) une plate-forme logistique de 30.500 m² sur la commune du Coudray-Monceaux (91). Les travaux ont démarré courant septembre et le bâtiment devrait être livré en juillet 2018. Celui-ci est composé de 6 cellules avec une hauteur libre de 12 mètres. Il fait l'objet d'une certification BREEAM « Very good » et a obtenu un classement Afilog « performant 2 étoiles ». Avec la réalisation de ce dernier bâtiment, le groupe Panhard aura développé, sur le Parc logistique des Haies Blanches, plus de 200.000 m² de surfaces logistiques avec des utilisateurs comme Auchan, Carrefour, XPO et Kuehne Nagel. JPG  
 
 
 
Intelligence
artificielle
Nouveau
directeur
commercial
chez Vekia


François Stoop rejoint le spécialiste de l'intelligence artificielle Vekia en tant que Chief Commercial Officer. Diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur (ESCE) et passé par un cursus de l'Insead il y a une quinzaine d'années, il dispose d'une solide expérience dans la formation et la gestion d'équipes, ainsi que dans le développement d'activité dans les secteurs fortement concurrentiel du Retail et de l'habillement. Ces deux dernières années, il était en l'occurrence VP en charge des Ventes Europe de First Insight, basé à Londres, mais son parcours professionnel l'a vu aussi passer chez Yoorop, GT Nexus ou Cap Gemini Ernst & Young. Au sein de l'équipe dirigeant de Vekia, il pilotera l'équipe commerciale et marketing avec pour principale mission de poursuivre le développement international de l'activité sur des marchés stratégiques comme la Chine, les Etats-Unis et le Royaume-Uni. En parallèle, l'autre enjeu-clé pour la start-up française sera de déployer ses solutions dans d'autres secteurs que le Retail, où elle a fait la démonstration de sa valeur ajoutée notamment pour optimiser la gestion de stocks de nombreuses enseignes hexagonales comme les Galeries Lafayette, Leroy Merlin, Etam, But ou la Fnac. Rappelons que pour mener cette phase cruciale de son développement, Vekia a levé pas moins de 12 M€ début septembre (voir NL n° 2549). MR
Photo : François Stoop, Directeur commercial de Vekia
 
 
Emploi
Lancement
opérationnel
de Tremplin
Favoriser le recrutement et l'attractivité des métiers du transport et de la logistique : c'est l'objectif que s'est donné l'initiative TREMPLIN (TRansport, EMPLoi, Innovation), portée par les entreprises de la branche via leurs organisations professionnelles. En l'occurrence la FNTR (Fédération Nationale des Transports Routiers), l'Union TLF (Union des entreprises de transport et de logistique de France), la FNTV (Fédération Nationale des Transports de Voyageurs), la CSD (Chambre Syndicale du Déménagement) et l'Unostra. La démarche a entamé sa phase opérationnelle fin septembre avec la mise en ligne sur le site www.tremplin2017.fr d'un questionnaire destiné aux entreprises du secteur. D'ici la fin octobre, l'enjeu est de recenser leurs besoins de recrutement et les profils recherchés, et de pouvoir ensuite les cartographier par bassins d'emplois. En parallèle, des travaux viennent d'être engagés avec les services publics de l'emploi afin de détecter des candidats susceptibles d'être directement embauchés, ou de bénéficier de formations leur permettant d'être rapidement opérationnels. La constitution de ce vivier se poursuivra jusqu'à fin novembre, mais c'est dès le courant du mois prochain que débuteront les premières mises en relation entre postulants et entreprises de transport ou de logistique. Avec recrutements à la clé, comme on peut l'espérer pour les différentes parties prenantes de la démarche. MR  
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
DHL teste
la livraison
robotisée
C'est à Bad Hersfeld, ville de 30.000 habitants située en Allemagne centrale, que DHL va tester les robots de livraison. Il ne s'agit pas d'humanoïdes mais de petits AGV Effibot conçus par la société française Effidence et déjà testés par DHL en entrepôt (voir NL n°2291). L'idée derrière ce nouveau POC (Proof of Concept) est similaire, il s'agit de soulager la charge portée par le personnel de DHL, en l'occurrence des facteurs dont l'âge moyen ne fait qu'augmenter, ainsi qu'un employé de la ville de Bad Hersfeld chargé de transporter le courrier entre les différents bureaux administratif de la ville. Capables de transporter jusqu'à 150 kg, ces robots seront en premier lieu utilisés pour le port des colis, ils suivront les facteurs comme leur ombre dans les rues et pourront tracter jusqu'à six remorques, de quoi assurer des tournées complètes. « Nous utilisons déjà différents outils pour aider notre personnel, notamment des e-Bikes et des e-Trikes pour les livraisons postales, et nous étudions de nouvelles innovations robotiques » rappelle Jürgen Gerdes, CEO de la division colis de DHL Post eCommerce, « Ce test doit nous apporter de nouvelles pistes sur la façon dont nous pouvons améliorer le service de livraison pour nos employés ». Ce POC initial durera six semaines, il sera suivi d'une période d'analyse et de recherche d'améliorations puis de nouveaux tests de validation. PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 octobre 2017

OCTOBRE 2017

Mardi 10
Webinar ACTEOS
et SOTI
« Gestion de
la mobilité dans
la Supply Chain,
Acteos et SOTI
présentent
la solution
MobiControl »

De 14h à 14h45

Mercredi 11
Conférence
BOARD
« Transformer la
Planification
et l'Analyse
dans le Retail
avec BOARD ! »

Témoignage client
de Marc Schillaci, Président d'Oxatis
De 15h à 18h
Centre de
conférences
Paris Victoire
Paris 8e


Jeudi 12
Forum RELEX
« Efficient Supply Chain For Retail »
Partenaires :
MARTEC International
et SCMagazine
DE 14h30 à 18h30
Ambassade
de Finlande
Paris 7e


Mardi 17
Conférence
ORACLE
« La digitalisation
au service
de l'excellence
transport »

Partenaires :
IBM, BP2R,
SCMagazine
De 8h30 à 11h30
Hôtel Intercontinental
Marceau
Paris 8e


Mercredi 18
et jeudi 19

26e Top
Transport
Europe
« Les rendez-vous
d'affaires
des chargeurs
européens »

Palais du Pharo
Marseille


Jeudi 19 et
Vendredi 20

Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques de
la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense


Jeudi 19
TXT Retail
Thinking Retail
Forum
De 9h à 13h
« Planifier pour
la Renaissance
de la
Distribution »

avec l'intervention
de GiFi
De 14h à 16h30
« Conférence
PLM et SC
Collaboration »

avec l'intervention
d'un acteur du luxe
Maison de
l’Amérique Latine
Paris 7e



NOVEMBRE 2017

Mardi 7 et
Mercredi 8
Salon
Supply Chain
Event
« Vers une
Supply Chain
Digitale et
collaborative »

Paris
Porte de Versailles
Pav. 4


Mardi 14

Conférence ZETES
Supply Chain
Execution
« Respect des
engagements
clients
et réduction
des coûts :
comment
concilier ces deux
objectifs ? »

Sponsors : Zebra,
Panasonic
Business,
Honeywell
Partenaire :
SCmagazine
De 15h à 19h
Cocktail dinatoire
jusqu'à 23h
FNTP, Paris 8e


Jeudi 23
Petit déjeuner
B2G
« Se transformer
ou disparaitre –
Comment utiliser
la Supply Chain
comme vecteur
de la
transformation ? »

Partenaires :
SCB et
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Hôtel
Prince de Galles
Paris 8e