Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Un pont entre
l'Amérique
et le vieux
continent

La semaine dernière, nous avons annoncé ici-même qu'un accord majeur de coopération avait été signé entre l'Aslog et l'Apics (association américaine de 45.000 membres et de 300 partenaires). Lors du 54ème congrès de l'Apics, Jean-Michel Guarneri, président de l'Aslog, avait spécialement fait le déplacement à San Antonio pour confirmer de vive voix, et devant les 2.500 participants, (NL n°2577) l'engagement de son association. Déjà les axes de coopération et les premiers groupes de travail communs se mettent en place. Des actions prioritaires, comme un espace Apics au sein du site internet de l'Aslog, et la constitution d'un chapitre français réunissant tous les membres certifiés souhaitant échanger avec leurs pairs, sont également engagées. Les groupes de travail bilatéraux porteront sur des sujets comme l'omnicanal, la RSE dans la Supply Chain, la logistique urbaine et la logistique hospitalière. Loin d'être anecdotique, cet accord constitue un véritable pont au-dessus de l'Atlantique, non seulement pour promouvoir les bonnes pratiques entre les deux continents, mais aussi et surtout pour favoriser les échanges et permettre aux professionnels de la Supply Chain une ouverture sur l'international. D'autant que l'Aslog développe dans le même esprit des relations avec le BVL allemand. Alors, pour tous ceux qui souhaiteraient mesurer les apports de cette communauté professionnelle « étendue », sachez que l'Apics sera l'invitée du prochain congrès de l'Aslog le 7 juin prochain (1). Ce sera sans doute pour les partenaires, l'occasion de montrer les premiers résultats de cette collaboration, mais aussi leur plan de marche pour les années à venir. JPG
(1) Une annonce sera faite lors de la matinée Aslog organisée le 7 novembre dans le cadre
de Supply Chain Event.

Plus de
renseignements
 
 
 
 
Excellence
Awards
Sabine Siméon,
Directrice
Supply Chain
Schindler,
reçoit le prix du
« Leader
Supply Chain »



Lors du congrès annuel de l'Apics, (voir ci-dessus) une française a été récompensée, devant les 2.500 participants présents, à la remise des prix « Excellence Awards » décernés par l'association. Sabine Siméon, directrice Supply Chain Europe de l'ascensoriste Schindler Group (CA : 8.6 milliards CHF, 57.000 collaborateurs), a reçu le prix du « Supply Chain Leader ». Ce prix reconnait le leadership d'une personnalité pour ses réalisations individuelles et son dévouement au progrès de la Supply Chain, au sein de son entreprise. « Nous sommes fiers de récompenser les lauréats du Prix d'excellence 2017 pour leurs contributions remarquables à leurs organisations respectives et à la communauté Supply Chain dans le monde », a déclaré Abe Eshkenazi, Président de L'Apics. « Ces personnalités illustrent les valeurs fondamentales de l'innovation, du progrès continu et de la responsabilité sociale que l'Apics s'efforce de promouvoir. » Avec des catégories telles que l'éducation, la responsabilité sociale et l'innovation dans la Supply Chain, le programme Apics Excellence Awards récompense les nominations des membres de l'Apics à travers le monde. Frédéric Gomer, associé du cabinet B2G Consulting a souligné que Sabine Siméon a dirigé le programme Transform to Outperform, une initiative majeure de transformation de la Supply Chain du groupe Schindler. « Ce programme a eu pour objectif de positionner Schindler en tant que leader mondial au niveau de sa marge et de sa performance opérationnelle. C'est un honneur pour B2G d'avoir contribué à la réussite de ce projet tout aussi ambitieux que passionnant et de voir sa réalisation reconnue dans ce prix prestigieux », a ajouté Frédéric Gomer. « Au-delà des résultats financiers et opérationnels remarquables que nous avons obtenu par le programme de transformation, nous avons développé, avec le support de B2G, notre capacité interne à renouveler notre organisation opérationnelle, en fonction des exigences et contraintes du marché », a commenté pour sa part Sabine Siméon. JPG
Photos de haut en bas :
Sabine Siméon et Frédéric Gomer
 
 
INVITATION
Comment
concilier
respect des
engagements
clients
et réduction
des coûts ?
Zetes et Supply Chain vous invitent le 14 novembre prochain de 15h à 19h (FNTP rue de Berri à Paris) à une conférence sur le thème « respect des engagements clients et réduction des coûts : comment concilier ces deux objectifs ». Chaque année Zetes, expert en solutions d'optimisation Supply Chain, organise un road show en Europe pour vous informer des dernières avancées du secteur, et pour vous faire bénéficier de son expertise et de celle de ses clients. Ces conférences sont organisées dans plusieurs pays en Europe : l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, l'Espagne... et la France. Lors de la réunion qui se tiendra à Paris le 14 novembre prochain, vous découvrirez comment respecter vos engagements clients tout en maitrisant vos coûts, grâce à un pilotage temps réel et agile de votre Supply Chain et à l'utilisation de technologies de traçabilité adaptées à vos processus opérationnels. Cette demi-journée se poursuivra par un cocktail dinatoire ludique au cours duquel vous pourrez jouer au « casino du vin ».
Programme complet
et inscription en ligne.
 
 
 
 
Intelligence
artificielle
Vekia veut
se développer
aux Etats-Unis
La société Vekia annonce qu'elle représentera officiellement la French Tech, pour la deuxième année consécutive, à l'occasion de la 107e édition du NRF Retail's Big Show, qui aura lieu du 14 au 16 janvier 2018 à New York. L'éditeur a été sélectionné par Business France parmi 60 candidatures en tant que « Start Up Mature » pour représenter la French Tech lors du rendez-vous incontournable pour tous les acteurs du Retail. Il exposera sur le stand Business France / La French Tech (stand n°1155). Après une première participation au NRF en janvier dernier et une récente levée de fonds de 12 millions d'euros, la pépite de la French Tech entre dans une phase de maturité qui lui permet de se préparer à adresser le marché américain de la distribution. Vekia prévoit d'ouvrir son bureau aux Etats-Unis en 2018 et a l'intention d'envoyer plusieurs de ses collaborateurs pour y préparer cette implantation. JPG
 
 
Rois de la
Supply Chain
2018
Plus que 9 jours
pour participer à
la compétition !

Nous vous rappelons que Supply Chain Magazine organise la 12ème édition des Rois de la Supply Chain. Toutes les entreprises ayant réalisé un projet innovant dans le domaine de la Supply Chain (approvisionnement, pilotage des flux, planification, logistique, transport...) peuvent concourir. La présentation des 8 dossiers « nominés » aura lieu le 17 janvier prochain dans les Salons de l'Aveyron (Paris Bercy). Comme l'an passé le public votera dans 3 catégories :
1. Grand Prix,
2. Coup de cœur et
3. Innovation.
La remise des trophées se déroulera le soir même au cours d'une grande cérémonie conviviale et festive. Elle aura lieu dans le cadre prestigieux et magique du Musée des Arts Forains à Paris Bercy.
Si vous souhaitez concourir vous pouvez demander le dossier de participation et le règlement à Nathalie Bier :
nathalie.bier@scmag.fr / 01 43 76 64 53 Mais attention :
il ne reste plus que 9 jours pour nous renvoyer ce dossier ! Participation entièrement gratuite et sans obligation.
 
 
 
 
Produits frais
Stef accueille
Mademoiselle
Desserts
sur son site de
Thenon
Voici un bel exemple de coopération industrielle entre un prestataire logistique et son client, en l'occurrence Stef et le groupe Mademoiselle Desserts, qui ont inauguré vendredi un nouvel atelier de production à Thenon en Dordogne. Le site choisi est une plate-forme Stef dédiée à la logistique amont et aval des produits alimentaires surgelés des industriels de l'agro-alimentaire de la région. Les équipes de Stef y réalisent le stockage des matières premières (soit environ 50 ingrédients : beurre, poudre d'amande, œufs, lait frais...) et des produits finis pour Mademoiselle Desserts. Mais l'industriel a choisi d'aller plus loin en imaginant la construction d'un nouvel atelier de production de 1.600 m2 en continuité du site logistique, pour le conditionnement des produits de la nouvelle marque propre du groupe, Oh Oui ! (cheesecake, flan pâtissier, fondant au chocolat, financier aux pommes, brownie et d'une gamme de pâtisseries sans gluten), principalement destiné au rayon snacking de la grande distribution. Montant total de l'investissement : 6 M€, dont plus des 2/3 ont été pris en charge par Mademoiselle Desserts (acquisition des machines de production), le tiers restant, pour la rénovation du bâtiment existant, ayant été financé par Stef. Le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine et le Conseil Départemental de la Dordogne ont également apporté une aide respective de 150.000 € et de 50.000 € à Mademoiselle Desserts pour son installation à Thenon. Dans la phase de démarrage, le site de Thenon compte 18 collaborateurs pour sa partie industrielle et stockage, mais l'effectif pourrait atteindre 30 à 40 personnes à moyen terme. JLR  
   
  De gauche à droite : Bertrand Bompas (Directeur général de STEF Logistique), Benjamin Delrieux (Conseiller Régional de Nouvelle-Aquitaine), Anne-Gaëlle Clerc-Baudouin (Préfète de la Dordogne), Didier Boudy (Président du groupe Mademoiselle Desserts), Colette Langlade (1ère Vice-Présidente du Conseil Départemental de la Dordogne), et Dominique Bousquet (Maire de Thenon)  
 
Messagerie
palettisée
XPO Logistics
inaugure une
plate-forme
près de Rennes

En Bretagne, le dernier investissement en date de XPO Logistics est une plate-forme de messagerie palettisée. D'une surface de 4.500 m2, avec 50 portes à quai, le bâtiment a été inauguré vendredi dernier en présence des élus et des acteurs locaux. Installée à Pleumeleuc (Ille-et-Vilaine), à 15 kilomètres de Rennes, la plate-forme mobilise une équipe de 85 personnes. Les activités de l'ancienne plate-forme de Loscouet-sur-Meu (Côtes d'Armor, 3.000 m2 de quai, 42 portes à quai), située à une trentaine de km, y ont été transférées. « Nous sommes fiers d'enrichir notre réseau de 24 agences en France avec 2 000 mètres carrés de capacité de plateforme supplémentaire dans la zone stratégique de Rennes, en ligne avec nos investissements similaires dans notre réseau en 2017 », a déclaré Luis Gomez, Directeur Général de la division transport de XPO Logistics Europe. JLR
Photo : Luis Gomez, Directeur général de la division transport de XPO Logistics Europe
 
 
 
Miracle
A Lourdes un
E.Leclerc Drive
sort de terre
en seulement
4 semaines
Adossé à l'hypermarché E.Leclerc de Lourdes, un drive unique en son genre a ouvert en juin dernier. Ce sont deux nouveaux bâtiments de stockage qui sont sortis de terre en moins de 4 semaines et qui ont permis à l'enseigne de grande distribution de lancer son activité en un temps record. Répondant à des contraintes techniques et esthétiques de taille, les bâtiments imaginés, conçus et installés par Spaciotempo ont répondu au cahier des charges, en coordination avec de nombreux corps de métiers. Quatre semaines ont suffi pour monter ces deux bâtiments de respectivement 25 mètres et 40 mètres de long. De l'équipe travaux, composée d'un conducteur de travaux et de 5 monteurs, à la direction commerciale en passant par le bureau d'étude et le département achats, c'est toute l'équipe Spaciotempo qui a participé à ce chantier. Ils ont également travaillé main dans la main avec 6 sous-traitants et de nombreux corps de métiers : électriciens, entreprise chargée de la signalétique, des alarmes ou de l'informatique... JPG  
 
Avant-Première
SCE Transwide
lancera lors de
Supply Chain
Event
plusieurs
nouveautés
Lors du salon Supply Chain Event qui se déroulera les 7 et 8 novembre prochains, Transwide annoncera plusieurs nouveautés : « TenderEasy », une plateforme basée sur le web, approuvée par des entreprises de classe mondiale. Créez des offres pour tout type de fret – routier, ferroviaire, maritime, aérien – et analysez vos scénarios d'enchères en quelques secondes. « Rapports » : analysez vos KPI de transport. Vous obtenez un accès instantané aux rapports couvrant les paramètres de transport les plus importants. Obtenez des informations concrètes avec une vue détaillée des performances, des frais de transport et des cartes de pointage de l'opérateur. « Rate shop ». Sélectionnez facilement vos contrats de transport avec le meilleur taux et attribuez l'ordre en un clic. Transwide, TMS dans le cloud, transforme la façon dont les expéditeurs et les fournisseurs de logistique fonctionnent et collaborent avec leur communauté de transporteurs. Avec des partenaires intégrés, l'éditeur propose une visibilité globale, une automatisation des processus de bout en bout et en fournissons un aperçu détaillé pour une amélioration en continu. A découvrir sur le stand E22.  
 
Transport
Le transport
fluvial innove
en vert
De nombreux acteurs du fret fluvial se sont réunis à l'initiative de TLF pour échanger sur l'avenir du secteur au port de Gennevilliers la semaine dernière. Un avenir qu'ils envisagent plus vert, poussés notamment par le règlement européen 2016/1628 sur les engins mobiles non routiers. Celui-ci impose qu'à partir d'une date comprise entre le 1er janvier 2019 et le 1er janvier 2021 selon la catégorie de moteur, les engins, dont les navires fluviaux, soient équipés de moteurs moins polluants, tant au niveau des gaz à effet de serre que des particules fines. En France, malgré la taille réduite du marché français (10.000 moteurs par an), des initiatives vertes ont déjà été lancées. A Lyon, la déchetterie fluviale River'Tri, après un test fin 2016, s'amarre désormais chaque samedi quai Fulchiron, équipée d'un propulseur à hydrogène. 2,3 M€ y ont été investis en deux ans. Sur le Rhin, la barge Eiger Nordwand de Danser, remotorisée, est propulsée au GNL depuis juillet 2015. « Nous avons eu du mal à convaincre les équipages de monter à bord à cause du danger potentiel », concède Guy Erat, Directeur de Danser France. Le groupe néerlandais spécialisé dans le transport de conteneurs réfléchit à équiper d'autres bateaux de taille équivalente au sein de sa flotte. Didier Leandri, Président Délégué Général du Comité des Armateurs de France a souligné plusieurs initiatives, dont Distriseine et Watertruck, avant d'appeler à « être collectivement plus agiles sur l'innovation. Par exemple, l'installation d'une dizaine de bornes électriques a mis 3 ans sur l'axe Seine, dans les Hauts-de-France cela a pris 6 mois avec une autre technologie ». CC  
   
  Journée d'échanges organisée par TLF, sur un bateau au port de Gennevilliers ©C.Calais  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Canada
Métro revoit
sa distribution


400 M$ CAD (270 M€), c'est le montant que va investir le québécois Métro Inc dans son réseau de distribution en Ontario entre 2018 et 2023. Deux centres de distribution, l'un pour les produits frais et l'autre pour les surgelés, remplaceront une infrastructure en place depuis plus de 50 ans. Ils seront équipés de nouvelles technologies, l'automatisation occupant une place centrale dans ce projet. « Cet investissement permettra à Métro de poursuivre sa croissance et son expansion dans le marché de l'Ontario », a déclaré Eric R. La Flèche, PDG de Métro, « Grâce à notre chaîne d'approvisionnement modernisée, nous serons en mesure de répondre encore mieux aux besoins de nos clients ». Le distributeur canadien exploite actuellement six centres de distribution en Ontario dont quatre à Toronto et deux à Ottawa. « Les nouveaux centres de distribution offriront une plus grande variété de produits, une précision accrue dans la préparation des commandes de même que davantage de flexibilité, ce qui nous permettra d'améliorer le service à notre réseau de magasins et à nos clients », ajoute Carmen Fortino, VP exécutif et chef de la division Ontario de Métro. Sur les 1.500 personnes travaillant dans ces plates-formes, environ 180 emplois à temps plein et 100 à temps partiel seront supprimés à compter de 2021, un plan de reconversion sera établi d'ici là afin de faciliter leur transition professionnelle. Avec plus de 600 supermarchés et 250 pharmacies, Métro compte plus de 65.000 collaborateurs et réalise un CA de 12,8 Md$ CAD (8,7 M€). PM  
 
Santé
DHL lance
un service
du dernier km
pour
les équipements
médicaux
En réponse à une demande du marché, une conséquence notamment du vieillissement de la population, DHL vient de lancer un service de livraison du dernier kilomètre destiné aux équipements médicaux. Selon DHL en effet, les clients, à savoir les hôpitaux et les fabricants d'équipements, cherchent à réduire les coûts des stocks tout en assurant la meilleure disponibilité possible. Des entrepôts à proximité des centres urbains assurent ainsi la disponibilité des équipements tandis qu'une plate-forme apporte une visibilité et une traçabilité complète des stocks déployés en hôpital et chez les représentants commerciaux. Les commandes d'équipements peuvent être placées directement sur la plate-forme, DHL peut également en prendre connaissance via un message EDI, elles sont ensuite livrées dans les plus brefs délais. « Cette solution s'appuie sur notre expérience dans le domaine des sciences de la vie et sur notre capacité à gérer des livraisons critiques partout dans le monde et dans des environnements complexes » commente Tim Slater, CEO de DHL Supply Chain Life Sciences, « Elle est réplicable, fournit une visibilité totale sur les stocks et répond aux rigoureux standards du secteur. Elle permet une réduction des capitaux immobilisés dans les stocks de sécurité et offre une disponibilité en juste-à-temps aux hôpitaux ». Des services à valeur ajoutée tels que le kitting sont disponibles ainsi que la gestion des retours. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 octobre 2017

NOVEMBRE 2017


Mardi 7 et
Mercredi 8
Salon
Supply Chain
Event
« Vers une
Supply Chain
Digitale et
collaborative »

Paris
Porte de Versailles
Pav. 4

Mardi 14
Conférence ZETES
Supply Chain
Execution
« Respect des
engagements
clients
et réduction
des coûts :
comment
concilier ces deux
objectifs ? »

Sponsors : Zebra,
Panasonic
Business,
Honeywell
Partenaire :
SCmagazine
De 15h à 19h
Cocktail dinatoire
jusqu'à 23h
FNTP, Paris 8e

Jeudi 23
Petit déjeuner
B2G
« Se transformer
ou disparaitre –
Comment utiliser
la Supply Chain
comme vecteur
de la
transformation ? »

Partenaires :
SCB et
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Hôtel
Prince de Galles
Paris 8e