Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
La Supply Chain
digitale et
collaborative
à l'honneur

Demain matin Supply Chain Event ouvrira ses portes au parc des expositions de la Porte de Versailles (Paris) pavillon 4.2. Sur les stands, de nombreuses nouveautés autour de la transformation digitale : Objets connectés, traçabilité, impression 3D, automatisation, robotisation, plateformes collaboratives... mais aussi des démonstrations et des prises de parole dans la salle « ateliers ». Côté conférences, un programme particulièrement riche avec, dès l'ouverture, une matinée « Aslog » autour de 3 thématiques : le management du risque transport, les apports de la Blockchain et la logistique urbaine de demain. Dans l'après-midi l'Institut du Commerce, dirigé par Xavier Hua, vous offrira les premiers résultats d'une étude « dernier kilomètre : cartographie et mise en cohérence des flux BtoC et BtoB avec de nombreux témoignages d'experts dont , William Koeberlé (Président du CdCF), Jean-Luc Jarrin, Jean-Paul Rival (Président de Concerto), Jean-Louis Boudol (La Poste), Rémi Paing (Fraikin), Fabien Esnoult, Olivier Capron (Carrefour), Isabelle Badoc (Generix). Au programme de ces deux jours, une autre demi-journée à ne pas rater, celle de GS1 France qui apportera avec Stephane Cren, un éclairage sur les initiatives autour de la Supply Chain collaborative, l'Internet physique, mais aussi l'interconnexion des agendas numériques pour créer un nouveau levier d'optimisation dans le domaine du transport. Parmi les temps forts de cet événement entièrement consacrés à la Supply Chain « digitale et collaborative », vous pourrez également découvrir des retours d'expériences (par exemple l'approvisionnement des pièces de rechange chez Airbus via le prestataire Idea et les robots Scallog) mais aussi des études et des témoignages avec la participation de grands noms comme, Samsung Electronics, KPMG, Saint Gobain Glass Logistics, Capgemini Consulting, etc. Notons qu'à l'issue de la première journée, un cocktail organisé vers 19h, vous permettra de poursuivre votre visite par un échange convivial avec les exposants et les autres visiteurs, autour d'un verre. Enfin n'oubliez pas mercredi vers midi, le 2e Digital Award » qui récompensera la technologie la plus innovante du salon. Et bien sûr, toute l'équipe de Supply Chain Magazine vous donne rendez-vous dès demain matin sur son stand pour répondre à vos demandes concernant la rédaction, la publicité ou les abonnements. JPG
Pour obtenir gratuitement
votre badge visiteur.
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Résultats
trimestriels
record pour
XPO Logistics
XPO Logistics a annoncé la semaine dernière des résultats record pour son troisième trimestre 2017, avec hausse de +4,8% par rapport à la même période de 2016 à la fois de son CA, à 3,89 Md US $, et de l'EBITDA ajustée, à 369,6 M US$ (résultat opérationnel avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisation, auquel est retranché les 14,2 M US $ de coûts d'intégration et de rebranding). C'est sur la partie logistique (37% du CA annuel) que l'activité du 3PL américain a le plus augmenté, avec une progression du CA trimestriel de +8 ,1% à 1,46 Md US $, portée notamment en Europe (anciennement ND Logistics) par de nouveaux contrats dans l'e-commerce et la température dirigée au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas et aux Etats-Unis (e-commerce et industrie). Le CA trimestriel de la partie transport progresse de +2,5%, à 2,47 Md US $. En revanche, l'activité Global Forwarding, encore en phase de recentrage et de restructuration de son réseau, a diminué d'environ 10% (à 75,8 M US $) par rapport au troisième trimestre 2016. JLR
(Voir interview de Malcolm Wilson au bas de cette page)
Photo ©XPO
 
   
 
Voice picking
Zebra stoppe
la commercia-
lisation de TekSpeech Pro


Dans une note interne datée du 19 octobre 2017, Zebra annonçait la fin de la commercialisation de son logiciel de reconnaissance vocale TekSpeech Pro. Les versions 3 et 4 sont concernées, elles demeurent disponibles à la vente jusqu'au 15 janvier 2018, leur support technique étant assuré jusqu'au 15 janvier 2021. « Suite à une longue période de réflexion, Zebra a décidé de mettre fin au produit TekSpeech Pro » confirme Bill Abelson, Responsable Sr des relations publiques pour l'Amérique du Nord et l'Amérique Latine, joint par Supply Chain Magazine, « Bien que nous nous retirions de TSP, notre intérêt pour les technologies vocales demeure fort et nous travaillerons avec nos partenaires pour fournir des solutions permettant notre croissance et renforçant les liens avec notre écosystème de partenaires. De plus, Zebra continuera de développer des terminaux et accessoires aptes à accueillir les solutions vocales d'autres éditeurs ». Interrogé sur l'éventualité de développer une solution de remplacement avant l'échéance ce janvier 2021, B. Abelson s'est contenté d'indiquer qu'elle ne figurait pas sur la roadmap actuelle et qu'il ne pouvait s'exprimer sur le plus long terme. Développé à la fin des années 1990 par Teklogix, Tek Speech Pro était entré dans la gamme de Zebra via une succession de rachats dont à l'origine celui de Teklogix par Psion en 2000, puis de Psion par Motorola en 2012 (voir NL n°1439), et enfin de Motorola Enterprise Business par Zebra en 2014 (voir NL n°1813). PM  
 
 
 
Transport routier
Pas de
platooning sans
automatisation
de la gestion
des OT

C'est évident, une évolution réglementaire sera nécessaire pour que se développe le platooning, ce dispositif technique qui permet de faire rouler des poids-lourds en peloton de manière connectée et automatisée, sous le contrôle du camion de tête. Mais pour que le platooning ait un réel intérêt, il faudra surtout que les processus de gestion du transport, de la demande initiale à la facturation, soient automatisés, selon Gunnar Gburek, porte-parole et responsable des affaires commerciales de la plateforme TimoCom. « Quiconque veut répondre aux attentes à l'égard des camions autonomes doit également veiller à ce que les procédures administratives liées aux ordres de transport se déroulent également de façon autonome. Autrement, les technologies resteront emprisonnées dans l'âge de pierre analogique » considère-t-il, non sans arrière-pensée. En effet, la nouvelle application TC Transport Order de Timocom va dans ce sens, avec une réduction annoncée des frais de gestion et d'administration d'au moins un tiers... JLR
Photo : Gunnar Gburek, porte-parole et responsable des affaires commerciales de la plateforme TimoCom.
 
 
Avant-première
Supply Chain
Event
Nov@log
met en avant
5 adhérents
innovants
Le pôle de compétitivité Nov@log, dédié à la logistique et à la supply chain, convie 5 de ses adhérents à participer au salon à ses côtés pour présenter leurs projets innovants. Notamment Stockbooking, qui propose un service de stockage flexible et mutualisé, via une solution construite autour de process opérationnels harmonisés, quels que soient le lieu de stockage et le fournisseur de capacités. De son côté, Siatech présente son bracelet connecté Com Hand, qui permet de piloter par geste des applications industrielles variées et fait déjà l'objet d'expérimentations chez Geodis ou Saint-Gobain DSC. L'innovation s'attaque aussi à la palette avec IP3 Concept, qui en a développé une version en carton entièrement recyclable, reposant sur des plots constitués de carton ondulé. La supply chain anti-gaspi s'illustre également avec Biotraq, dont la plate-forme et les capteurs connectés permettent un suivi en temps réel de la qualité des produits périssables. Enfin, BDM Conseil propose son expertise en supply chain et en équipements industriels, y compris via des programmes de formation comme ceux consacrés au Lean Management ou à la supply chain globale.
Des entreprises à rencontrer Stand F05
 
 
 
 
Street Art
La logistique
s'affiche
en façade
à Rungis
A l'occasion des 50 ans de sa plate-forme historique de Rungis, Sogaris a fait appel à un artiste et graphiste lyonnais, Cart'1, pour réaliser fresque de street art de 540 m2 sur la façade d'un de ses entrepôts (bâtiment M), visible depuis la ligne de tramway T7 et l'autoroute A86. C'est une belle occasion d'attirer l'œil et l'intérêt du grand public sur l'activité logistique « souvent méconnue, invisible, bien qu'essentielle ». L'inauguration est prévue le 13 décembre en présence de tous les collaborateurs de Sogaris. JLR
Photo ©DR
 
   
 
Avant-première
Supply Chain
Event
Infflux présente
la version 7.57
du logiciel
Bext WS
A l'occasion de l'édition 2017 du Supply Chain Event, Infflux présente la version 7.57, de sa solution de gestion d'entrepôt BEXT WS d'Infflux. Celle-ci s'enrichit de nouvelles fonctionnalités pour accélérer la diffusion des « bonnes pratiques » logistiques auprès des collaborateurs concernés, véritables acteurs du changement de la digitalisation de la chaîne de valeur. Selon l'éditeur, la version 7.57 du WMS Bext, est un « condensé du savoir-faire et du retour d'expérience d'infflux » qui revendique 250 sites logistiques à son actif. Elle se distingue dans sa facilité de déploiement, d'intégration technologique et dans l'« embarquement » des collaborateurs dans l'optimisation des process. Cette nouvelle version, orientée intégration et expérience utilisateur, s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise de se développer en Europe en s'appuyant sur des partenaires « métiers » locaux qui commercialiseront sa gamme. Par alleurs, Supply Chain Event sera l'occasion pour Infflux de présenter son nouveau partenaire et co-exposant du stand : l'éditeur Syslife (Adexio). Depuis plus de 20 ans, Adexio optimise les prévisions de vente et la planification des flux d'entreprises tels comme Leroy Merlin, Gamm Vert, Truffaut, Weldom, etc. « Ce nouveau partenariat, qui se traduit par une mutualisation des « savoir-faire » et une connexion des solutions », indique-t-on chez Infflux. A voir sur le stand C34  
 
 
 
Console
Une
1
ère mondiale
dans la logistique
du dernier
kilomètre
Le 7 novembre dès minuit et une minute, Bluedistrib livrera la Xbox One X de Microsoft aux clients de Cdiscount du Grand Paris. Alors que cette console sera mise en vente le jour même dans des magasins (qui n'ouvrent pas avant 8h), les « gamers » impatients, qui auront précommandé avant le 2 novembre leur console sur le site du e-commerçant pourront se rendre dans l'un des 52 espaces Bluedistrib accessibles 24h/24 et 7 jours/7 pour la retirer. Les marchandises seront acheminées chez Bluedistrib qui les mettra à disposition dans ses consignes. À Minuit +1', les destinataires recevront par SMS leur code de déverrouillage, pourront récupérer leur console et être ainsi les premiers à jouer, avant même l'ouverture des magasins. « Il s'agit d'une logistique hautement sécurisée mêlant flux physique et high-tech afin de garantir à nos partenaires, la non diffusion avant l'heure H », explique Sandrine Ressayre, directrice Bluedistrib. Cette opération marque aussi le lancement d'une nouvelle gamme d'offre de Bluedistrib : des livraisons à jourJ, et heureH combinée à une opération de communication complète pour accompagner ses partenaires au travers de leurs ventes privées ou leurs lancements de produits. JPG
 
 
Avant-première
Supply Chain
Event
Transporeon
enrichit
sa plate-forme
Ticontract
L'éditeur de solutions transport en mode Saas Transporeon présente Porte de Versailles les nouvelles fonctionnalités de sa plate-forme Ticontract Tendering, qui permet aux chargeurs et distributeurs d'accélérer leur processus d'appels d'offres et de mieux contrôler leurs coûts transport. Rebaptisée Tendering 4.0, celle-ci se veut plus ergonomique et intuitive, par exemple pour rechercher un transporteur et l'inviter à participer à un appel d'offres. Et lorsque le chargeur propose à un partenaire transport de s'enregistrer sur la plate-forme, il peut désormais suivre en temps réel son statut d'inscription, pour le relancer si nécessaire. L'ajout de fonctionnalités porte également sur la gestion des accès entre les différents utilisateurs au sein de l'entreprise, et de leur visibilité sur les offres tant que la consultation n'est pas clôturée. Et à l'issue de celle-ci, une réouverture est désormais possible pour permettre à un transporteur de corriger ou mettre à jour sa proposition. Transporeon innove par ailleurs en lançant un nouvel outil baptisé Spot Tendering, dédié à la gestion des commandes urgentes et inhabituelles. Notamment dans le cas où la ligne de transport est occasionnelle, sans contrat existant à la clé, ou pour palier l'indisponibilité d'un transporteur habituel. L'outil permet de lancer un appel d'offres simplifié en une minute en utilisant des modèles pré-paramétrés, et en l'adressant à un groupe de transporteurs prédéfinis parmi les 35.000 connectés à la plateforme Ticontract. Un clic suffit ensuite à confirmer son choix de transporteur, et à informer les autres de l'attribution. A voir Stand D34  
   
 
Interview
(suite)




Malcolm Wilson

« Nous développons un réseau européen sur la livraison
du dernier km »
Malcolm Wilson, Président du directoire
de XPO Logistics Europe


Même si les résultats financiers détaillés de la filiale européenne de XPO Logistics, rendus publics deux fois par an, ne seront présentés qu'en février prochain, Malcolm Wilson, Président du directoire de XPO Logistics Europe, a accepté de partager avec nous quelques tendances du secteur et de l'activité européenne de XPO Logistics.

Supply Chain Magazine : Sans donner de chiffres, pouvez-vous quand même nous dire si les résultats de XPO Logistics Europe sont en ligne avec ceux de sa maison-mère ?
Malcolm Wilson : oui, la tendance générale aux Etats-Unis et en Europe est sensiblement la même. Sur l'activité Supply Chain Europe, notre CA progresse d'environ 15% durant la même période, avec une forte présence dans l'e-commerce et dans la logistique du froid notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, mais aussi en France, même si je ne peux pas citer les noms des clients. Côté transport également, l'activité a très bien performé. Nous avons bénéficié d'une situation économique favorable en Europe, et en France, nous observons chez nos clients un vrai regain de confiance depuis l'élection présidentielle.

SC Mag : quels sont vos projets européens en matière de livraison du dernier kilomètre, une activité dejà très développée par XPO Logistics aux Etats-Unis ?
M. Wilson :nous sommes en train de mettre en place progressivement, par étapes, un réseau européen dans ce domaine, en s'appuyant sur l'expertise et la technologie développé outre Atlantique. Nous avons commencé par le Royaume-Uni, l'Irlande et les Pays-Bas. La France est sur notre agenda, vous verrez sans doute arriver de nouvelles choses l'année prochaine.

SC Mag : Quels sont les projets en cours en matière d'automatisation ?
M. Wilson : Nous sommes déjà l'un des 3PL européens les plus actifs en matière d'entrepôts automatisés (tireurs, transstockeurs, etc). Ce que nous testons en ce moment avec plusieurs de nos clients, c'est l'utilisation de systèmes innovants telles que les drones pour les inventaires, ou les cobots, des solutions qu'on avait du mal à imaginer il y a encore peu de temps. Nous avons deux projets pilotes d'entrepôt du futur en cours au Royaume-Uni et Pays-Bas.

SC Mag : En logistique contractuelle, XPO Logistics est assez présent aux Etats-Unis dans l'industrie, notamment aérospatiale. Prévoyez-vous de vous développer dans ce secteur en Europe ?
M. Wilson : Bonne question…En logistique contractuelle, les activités de XPO Logistics de part et d'autre de l'Atlantique sont assez complémentaires. Nous sommes très performants sur certains marchés verticaux, comme l'e-commerce, et l'activité nord-américaine peut bénéficier de notre expertise, et à l'inverse, il y a au moins deux marchés verticaux sur lesquels nous pouvons apprendre beaucoup de XPO Logistics US, ce sont les industries pharmaceutique et aérospatiale.
Propos recueillis par Jean-Luc Rognon
 
 
INFO INTERNATIONALES  

USA
Blackstone
achète
un portefeuille
en Californie
500 M$, c'est le montant que vient d'investir Blackstone dans un portefeuille logistique de 372.000 m² acquis auprès de Principal Real Estate Investors, selon des informations recueillies par le Wall Street Journal. Cette transaction intervient alors que l'investisseur américain avait semblé se désengager de la logistique ces dernières années. Blackstone s'est en effet séparé de sa branche logistique américaine IndCor Properties en 2015 (pour 8,1 Md$) ainsi que de sa B.U. européenne Logicor cet été, cédée au fonds souverain chinois Chinese Invest Corp (pour 12,25 Md€), une opération qui devrait être bouclée avant la fin de l'année. Cette transaction démontre pourtant une nouvelle fois que Blackstone n'a d'ailleurs pas tourné le dos à la logistique puisqu'il avait déjà racheté un autre portefeuille californien à LBA Realty LLC pour 1,5 Md$ en septembre 2016. Il s'agit donc peut-être d'un recentrage sur des régions à la population particulièrement dense telle que la Californie, ou, comme le suspecte le Wall Street Journal, d'une volonté de l'investisseur de remodeler son patrimoine afin de se focaliser davantage sur la logistique du dernier kilomètre. En comptant cette nouvelle acquisition, le patrimoine de Blackstone comprendrait quelques 14 millions de m² d'actifs logistiques répartis entre l'Amérique du Nord, l'Europe, la Chine et l'Australie. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

6 novembre 2017


NOVEMBRE 2017


Mardi 7 et
Mercredi 8
Salon
Supply Chain
Event
« Vers une
Supply Chain
Digitale et
collaborative »

Paris
Porte de Versailles
Pavillon 4

Mardi 14
Conférence ZETES
Supply Chain
Execution
« Respect des
engagements
clients
et réduction
des coûts :
comment
concilier ces deux
objectifs ? »

Sponsors : Zebra,
Panasonic
Business,
Honeywell
Partenaire :
SCmagazine
De 15h à 19h
Cocktail dinatoire
jusqu'à 23h
FNTP, Paris 8e

Jeudi 23
Petit déjeuner
B2G
« Se transformer
ou disparaitre –
Comment utiliser
la Supply Chain
comme vecteur
de la
transformation ? »

Partenaires :
SCB et
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Hôtel
Prince de Galles
Paris 8e