Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
ERP
Cegid renforce
son pôle retail
en s'offrant
Cylande


Depuis la prise de contrôle il y a un an du capital du groupe par Claudius France (dont les actionnaires sont les fonds américain Silver Lake Partners et britannique AltaOne Capital), Cegid a accéléré ses opérations de croissance externe. Après avoir racheté Qualiac le mois dernier, la société fondée par Jean-Michel Aulas vient d'annoncer l'acquisition d'un autre éditeur français de logiciels ERP, la société roubaisienne Cylande (31 M€ de CA 2016, 340 employés). Cette opération, dont le montant n'a pas été annoncé, place le nouvel ensemble dans les grands éditeurs mondiaux d'outil ERP et de gestion de la Supply Chain pour le retail, avec un CA combiné de près de 100 M€ sur ce marché et plus de 70.000 magasins utilisant les solutions Cylande ou Cegid, dans 70 pays. C'est Nathalie Echinard, Directrice de l'Activité Retail pour Cegid, qui managera la nouvelle entité, et sera secondée par Stéphane Escriva, l'actuel Directeur Général de Cylande. Jean-Pierre Paugam, le fondateur et l'actuel président de Cylande, deviendra consultant des affaires stratégiques auprès de Pascal Houillon, CEO de Cegid. Les produits Cylande (Cyrus et la suite United Retail) seront intégrés au portefeuille de Cegid (qui comprend notamment Yourcegid Retail Y2 pour le commerce spécialisé et Yourcegid ORLI pour le secteur mode et textile). Rappelons que Cegid, qui a réalisé en 2016 un CA de 307 M€ (2.200 employés), propose également une offre ERP dans le domaine de l'industrie (notamment dans l'automobile, l'aéronautique et la santé), avec Yourcegid Manufacturing Y2 (et des modules de prévisions et planification). Cette activité s'est renforcée le mois dernier avec le rachat de Qualiac, éditeur d'un ERP Finances et d'un ERP Production (chimie, pharmacie, cosmétologie, agro-alimentaire), avec un CA de 18,5 M€ en 2016 pour 157 employés. JLR
Photo : Nathalie Echinard, Directrice
de l'Activité Retail pour Cegid ©DR
 
 
 
 
Supply Chain
Magazine
Retrouvez
le sommaire
du magazine
de novembre
Supply Chain Magazine dans sa version papier et digitale est désormais disponible sur abonnement (235,85 € TTC par an pour le pack papier+numérique). En conséquence, vous ne pourrez plus le feuilleter gratuitement dans son intégralité si vous n'y êtes pas abonné. En revanche, si vous souhaitez accéder à l'édito de Jean-Luc Rognon et connaître les sujets abordés dans le numéro de novembre, vous avez la possibilité d'accéder au sommaire du magazine, dont l'enquête sur les défis du Luxe et le dossier de couverture consacré à l'immobilier logistique, avec pour titre : « choc de simplification ou pas ? » Certains diront que la réponse est presque contenue dans la question...
Pour accéder
au sommaire de novembre
Pour s'abonner à
Supply Chain Magazine
 
 
IoT
Un accord
stratégique
entre Argon
et Sigfox

Le cabinet de conseil en performance opérationnelle Argon
a annoncé un partenariat avec Sigfox, acteur de l'Internet
des objets (IoT), visant à développer de nouveaux modèles
de Supply Chain connectée pour les entreprises globales.
« La révolution digitale est en marche, 20 milliards d'objets seront connectés d'ici 2020. Les données provenant de l'IoT permettent de suivre en temps réel les flux industriels et produits finis, de réduire les leadtimes et les coûts et d'optimiser la production »,
explique-t-on chez Argon.
Les deux partenaires ont notamment mené conjointement
un projet qui concerne le suivi de containers maritimes,
avec détection en temps réel par des capteurs des opérations de déchargement des containers sur le port d'arrivée.
Cela permet d'anticiper les opérations, de réduire les délais de livraison et de donner de la visibilité au client final.
« Certains cas d'usage de l'IoT, comme le suivi de flux logistiques internationaux, nécessitent une couverture
réseau mondiale et une capacité à suivre des biens qui se déplacent entre plusieurs continents. Nous pensons que la technologie et le réseau Sigfox présent dans 36 pays, lui confère une vraie longueur d'avance »
, estime Fabrice Bonneau, DG d'Argon. JPG
Photo : Fabrice Bonneau, DG d'Argon
 
 
 
 
Grande
distribution
Segro livre
57.400 m²
à Metro
dans le 77
Début novembre, Metro Cash & Carry France a réceptionné la plate-forme de distribution de 57.400 m² qu'a développée pour son compte la foncière Segro, au sein de son Logistics Centre de Mitry-Mory, en Seine-et-Marne. Sous peu, ce site approvisionnera les entrepôts-magasins de Metro en région parisienne et dans le quart Nord-Est de la France, soit 37 établissements sur les 97 que compte dans l'Hexagone l'enseigne réservée aux professionnels. En l'occurrence, cette plate-forme sera opérée par DHL Supply Chain France, son partenaire depuis 25 ans, comme nous l'avait confié au printemps le pdg France du 3PL (voir NL n°2448). Dans l'immédiat, le site va fonctionner avec un effectif de 200 personnes, mais celui-ci sera porté à 250 à terme. On notera que non seulement le bâtiment bénéficie du label HQE, niveau « Excellent », mais aussi que Metro prévoit la montée en puissance de solutions de livraison plus respectueuses de l'environnement, en introduisant progressivement des poids-lourds GNC/GNL dans la flotte desservant ses magasins. MR
 
   
 
Productivité
Asics dote
deux entrepôts
du TC8000
de Zebra
L'équipementier sportif Asics a équipé les centaines d'opérateurs de ses centres de distribution de Montpellier et de Krefeld, en Allemagne, du terminal TC8000 de Zebra. Lancé début 2016, ce dernier a innové en matière d'ergonomie : son écran tourné vers l'utilisateur et son faible poids permettent de réduire l'effort musculaire lors des saisies répétitives, le fournisseur relevant qu'un opérateur peut avoir à en effectuer jusqu'à 2.400 au cours de sa journée de travail. Pour remplacer son parc de terminaux devenant obsolètes, Asics a déployé environ 340 terminaux de dernière génération, dont 25 longue portée permettant de lire des codes-barres jusqu'à plus de 12 m de distance. L'impact est positif en termes d'efficacité lors de la réception des marchandises et de la préparation de commandes, assurent les deux parties, en faisant valoir non seulement la satisfaction des utilisateurs mais aussi un gain de productivité équivalant à une heure gagnée quotidiennement par opérateur. MR  
   
 
 
 
Fabrication
additive
Le Cetim
caractérise
les pièces et
les matériaux
Pour répondre aux besoins croissants des marchés et au déploiement de la technologie d'impression 3D, le Cetim lance une offre complète, dédiée, pour la caractérisation des matériaux métalliques et des pièces obtenues en fabrication additive. L'intérêt ? Pouvoir prédire avec une quasi-certitude la tenue d'une pièce réalisée en fabrication additive, comme c'est le cas avec les pièces usinées. Pour cela, le centre d'expertise mécanique français a mis en place une équipe et des moyens spécialisés pour les caractérisations mécaniques et physico-chimiques des poudres (granulométrie, rhéologie, etc.), les examens des pièces macro, microscopiques et fractographiques, la détermination de densité, micro-duretés, filiations de dureté, la détermination de la profondeur de décarburation, les analyses chimiques et la simulation en laboratoire avec vieillissement accéléré (corrosion, usure et frottement, fatigue, fluage). Le dispositif est complété par une expertise dédiée aux traitements de surface et par des moyens spécialisés dans l'étude des comportements mécaniques des matériaux (essais certifiés Cofrac, ISO 17025 et Nacap). JLR  
   
  Pignon réalisé en impression 3D ©Cetim  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Clarks revoit
sa SC
avec JDA
Après quelques années mouvementées durant lesquelles la marque a connu licenciements, renouvellement de l'équipe dirigeante, chute des bénéfices et récemment relocalisation d'une partie de la production au Royaume-Uni, Clarks cherche à redynamiser sa Supply Chain en s'appuyant sur la solution de planification et calcul de réassort de JDA. Objectif : améliorer à la fois les ventes et la satisfaction client. La solution de planification devra également aider la marque à concevoir des assortiments les plus adaptés en fonction des régions et des magasins ainsi qu'aux grands comptes, tandis que le module d'exécution permettra de mieux exploiter la demande omnicanal. « Dans la chaussure en particulier, l'incapacité à fournir au client le bon produit an moment opportun peut entrainer la perte de la vente » commente Franck Lheureux, SVP région EMEA chez JDA. PM  
   
 
 
 

Espagne
Le
gouvernement
dévoile
un ambitieux
plan transport
Le plan d'innovation 2017-2020 présenté récemment par le ministre de l'Equipement Íñigo de la Serna vise à établir le leadership mondial de l'Espagne dans le transport et les infrastructures et à placer l'utilisateur final au centre du processus en s'appuyant sur la digitalisation, les nouvelles technologies, et des objectifs en termes d'efficacité énergétique et de développement durable. En ce qui concerne directement la logistique, l'intermodalité sera mise en avant avec notamment le lancement de plusieurs plates-formes digitales dont une qui permettra d'estimer sur les coûts du transport combiné rail, route et dernier kilomètre. L'amélioration de l'efficacité du transport passera par la numérisation de la route et du chemin de fer (afin d'alimenter en données les plate-formes), ainsi que le développement de systèmes de modélisation et de prévision. Enfin, le gouvernement veillera à la promotion des véhicules à énergie alternative ainsi qu'à celle des drones, lesquels devraient jouer « un rôle clé dans le développement du plan », en lien avec les plates-formes intelligentes. PM  
   
  Le ministre Íñigo de la Serna durant la présentation du plan d'innovation 2017-2020 ©DR  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

23 novembre 2017


NOVEMBRE 2017


Jeudi 23
Petit déjeuner
B2G
« Se transformer
ou disparaitre –
Comment utiliser
la Supply Chain
comme vecteur
de la
transformation ? »

Partenaires :
SCB et
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Hôtel
Prince de Galles
Paris 8e

DÉCEMBRE 2017

Mercredi 13
Webinar
COLIBRI
« Quel ROI pour
des prévisions
faites dans
un outil Cloud ? »

De 11h à 11h40
INSCRIVEZ-VOUS



JANVIER 2018


Mercredi 17

FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 25 dossiers
en compétition ! »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES

Mercredi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Musée des
Arts Forains
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES