Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Agroalimentaire
Quand
les robots
prennent de
la brioche…
L'usine Pasquier de Chatelet-en-Brie devait faire face à un double défi : augmenter à la fois ses cadences et son taux de préparation de commande. Dans ce site industriel où les opérateurs doivent déjà manipuler jusqu'à 7,5 tonnes de cartons de brioche par jour, une solution de stockage grande hauteur couplée à une zone de préparation robotisée a été retenue. La zone de stockage est composée de 4 transstockeurs double profondeur pour une capacité de 3.100 palettes (emballages et produits finis). La préparation de commandes à la couche sera assurée par un robot poly-articulé, le complément au colis sera réalisé sur un poste de préparation manuelle qui pourra être robotisé ultérieurement. L'installation est également configurée pour des opérations de reverse picking. L'ensemble sera piloté par le logiciel de gestion Stockware développé par Alstef. La zone de préparation ainsi que la zone d'expédition sont équipées avec des navettes ProxiShuttle développées par l'équipementier français, pour les fonctions de buffer et de séquencement. Chatelet-en-Brie sera la 7e usine du Groupe Pasquier mécanisée par Alstef depuis 1997. JPG  
 
 
 
Sondage
Selon Bp2r,
l'embellie
que connait
le transport
routier
pourrait
avoir des
conséquences
sur les tarifs
Pour la 7e année consécutive, Bp2r a questionné la communauté des transporteurs sur leur perception de la conjoncture du transport routier de marchandises. Les résultats montrent que la timide reprise entrevue l'an passé se confirme très largement. Selon ce sondage le moral des transporteurs serait même au beau fixe, tandis que leur situation financière s'améliore significativement. Les entrepreneurs interrogés décrivent très majoritairement une hausse de l'activité et sont même nombreux à parler d'une forte croissance. Exprimé en chiffres, ils sont 77% à avoir constaté une progression de leur activité depuis le début de l'année, contre 54% l'an passé à la même période. Par ailleurs, 80% d'entre eux estiment qu'ils atteindront leurs objectifs d'activité en cours. L'avenir proche semble également assez positif : les transporteurs hexagonaux font le pari, pour 75% d'entre eux, d'une hausse des volumes transportés dans les 6 prochains mois. C'est 26 points de plus que l'an passé, et 49 de plus qu'en 2012, au plus profond de la crise. Bp2r estimait l'an passé que les investissements en ressources humaines et matérielles, en légère hausse, devraient se poursuivre. C'est effectivement ce qui s'est produit, dans des proportions d'ailleurs assez importantes du fait de la nette amélioration des résultats et du fort optimisme à court terme. Par rapport à l'an passé, ils semblent bien davantage enclins à poursuivre ces investissements. Depuis le début de l'année, 61% des transporteurs français déclarent avoir recruté davantage que ne l'imposait le renouvellement des effectifs, 7 points de plus que l'an passé. Et là encore, la confiance règne puisqu'ils sont 71% à prévoir la poursuite de cette politique. Ils n'étaient que 51% l'an passé. Au niveau de la tarification d'ailleurs, les effets de la reprise se font très visiblement sentir : ils seront 26% à demander une revalorisation supérieure ou égale à 4%, et 53% à espérer une revalorisation allant de 2 à 3,99%. JPG  
 
 
 
Formation
Près de 3.000
personnes
ont découvert
les métiers
du Transport et
de la Logistique
en Occitanie !
Du 20 au 24 Novembre derniers, l'AFT Occitanie et le CRFPTL Occitanie (Comité Régional de Formation Professionnelle dans les Transports et la Logistique) ont permis à près de 3.000 personnes, dont une grande majorité de collégiens et lycéens, de découvrir les métiers du Transport et de la Logistique au sein du « 1er Village des Métiers en Transport-Logistique ». L'objectif de ce village était de mettre en avant l'importance de cette activité dans notre vie quotidienne en proposant un circuit de découverte basé autour d'un scénario original : se mettre à la place d'un jeune étudiant sur le point de quitter Toulouse pour poursuivre ses études à Nantes en colocation. Les visiteurs ont ainsi été amenés à réaliser un parcours traversant 6 pôles distincts à l'issue duquel ils ont pu s'informer sur les formations. Ce parcours débutait par le transport de voyageurs, indispensable pour se déplacer et était suivi du déménagement des effets personnels.
Suivaient la logistique, le multimodal et le transport de marchandises pour l'emménagement (commande et livraison de mobilier). JPG
 
   
 
 
 
Manutention
Transporter
des palettes
sans pression
Interroll développe déjà depuis quelques temps le RollerDrive 24 V CC pour la manutention sans pression des charges isolées. Désormais, le catalogue de l'équipementier suisse comprend également une solution dédiée pour le transport des palettes. Disponible dès maintenant, cette nouvelle unité de commande de palettes (Pallet Control 6000), comprend entre autres, les rouleaux, la carte de pilotage MultiControl et l'entraînement pour convoyeur de palettes. Elle permet d'utiliser le système d'entraînement de 400 V AC. Son rôle est de faciliter les flux de marchandises à un coût maitrisé : jusqu'à présent, le transport des palettes sans aucune pression impliquait des coûts élevés avec l'utilisation d'un logiciel contrôleur logique programmable (PLC) et de pneumatiques pour garantir l'automatisation du flux de marchandises. Désormais, la solution proposée élimine la centralisation des câblages et la programmation du PLC. La nouvelle unité de commande fait le lien entre l'entraînement et la carte MultiControl. Ainsi, seuls les entraînements pour les convoyeurs de palettes nécessaires sont activés. JPG  
   
 
Manutention
Un nouveau
chariot pour
allées étroites
chez Fenwick
Avec sa levée jusqu'à 18 mètres la nouvelle série K de Fenwick-Linde porte la manutention de palettes et le picking en allées étroites au plus haut niveau. Elle apporte également une nette amélioration en termes de performance et de sécurité, notamment grâce au « contrôle dynamique d'extension des fourches », système qui réduit les oscillations du mât et de la cabine lors des mouvements des fourches pendant les opérations de stockage / déstockage dans le rayonnage. Le cariste et les fourches arrivent plus rapidement au niveau du rayonnage souhaité, ce qui augmente selon le constructeur, la productivité jusqu'à 25% par rapport à un contrôleur standard sans détection de poids de la charge. JPG  
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Espagne
Le plan de
conquête de
Leroy Merlin
Leroy Merlin a l'ambition de conquérir le marché espagnol en servant mieux (que ces concurrents) ses clients, c'est ce qui ressort d'un article publié par nos confrères de Cuadernos de Cominicacion. Pour se donner les moyens de ses ambitions, il va faire construire un centre de distribution de 60.000 m² à Meco, au nord-est de Madrid. Afin de mieux quadriller le pays, la chaîne de bricolage prévoit également de s'implanter dans chaque grande ville, en testant différents formats de magasins dont des « pop-up stores ». Elle semble par ailleurs déterminée à devenir une société davantage « logistique », axée sur l'exécution du dernier kilomètre, mais aussi plus digitale. Son Directeur Général Ignacio Sánchez Villares a en effet indiqué à la presse qu'il se considérait désormais être davantage en concurrence avec Alibaba et Amazon qu'avec les autres distributeurs spécialisés dont le niveau de digitalisation « serait proche du zéro ». A ce propos, ses objectifs de ventes e-commerce se situent entre 40 et 45 M€ pour 2017 et au-delà de 100 M€ 2018 dès 2018. PM
Source : Cuadernos de Comunicacion
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

29 novembre 2017


DÉCEMBRE 2017


Mercredi 13
Webinar
COLIBRI
« Quel ROI pour
des prévisions
faites dans
un outil Cloud ? »

De 11h à 11h40
INSCRIVEZ-VOUS

JANVIER 2018

Mercredi 17

FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 25 dossiers
en compétition ! »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES

Mercredi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Musée des
Arts Forains
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES