Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Construction
Bouygues
Construction
booste
son chantier de
transformation
digitale


Déjà engagé depuis plusieurs années dans le déploiement du BIM (Building Information Modeling), Bouygues Construction a signé récemment un accord avec Dassault Systèmes et Accenture pour l'accompagner dans l'intensification et l'industrialisation de sa démarche de transformation digitale de ses activités de projets. Il s'agit de développer un environnement digital de management collaboratif des projets de construction, basé sur la plateforme 3Dexperience de Dassault Systèmes, comme c'est déjà le cas dans d'autres secteurs comme l'automobile, l'aéronautique ou la construction navale. « En fournissant à nos collaborateurs et à notre supply chain une plateforme digitale, exploitant l'ensemble des données de nos projets de façon transversale, cette solution est un gage d'une meilleure efficacité pour répondre aux attentes de nos clients » a déclaré Philippe Bonnave, Président-directeur général de Bouygues Construction.
L'objectif est de mutualiser l'information des projets tout
au long de leur cycle de vie, de la phase de conception
jusqu'à l'exploitation, et de la partager avec l'ensemble
des acteurs, internes comme externes, mais aussi de rationaliser les modes de fonctionnement sur la base de processus plus standardisés. « Cette initiative est l'une des toutes premières au niveau mondial dans le secteur de la construction. En utilisant les dernières technologies numériques pour permettre la collaboration simultanée de tout l'écosystème d'un projet de construction, Bouygues Construction (11,8 Mds€ de CA en 2016) pourra mieux maitriser les coûts et les délais, tout en minimisant les risques et en s'adaptant aux évolutions éventuelles des besoins des clients et des normes en vigueur, qui peuvent être nombreuses en cours de chantier » a précisé Christian Nibourel, Président d'Accenture en France et Benelux. JLR
Photo : Philippe Bonnave, Pdg de Bouygues Construction ©Didier Cocatrix
 
 
 
 
Nomination
ID Logistics
nomme une
DGA en charge
des RH


Le groupe ID Logistics a officialisé la nomination, effective depuis fin septembre, de Marie Gay-de Tailly en tant que DGA en charge des ressources humaines. Cette diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris et titulaire d'une licence en droit et d'un DESS en Ressources Humaines a été précédemment DRH et membre du comité exécutif de plusieurs filiales du groupe Safran (directrice du développement RH à l'international chez Snecma entre 2004 et 2006, DRH de Messier Services entre 2006 et 2001 et DRH de Morpho depuis 2011). Elle a débuté sa carrière en 1991 en tant que DRH du groupe Saint-Mamet, puis a rejoint en 1996 Nestlé Waters en tant que directrice du développement des compétences avant de prendre la direction générale de l'organisme de financement et de conseil pour la formation professionnelle Agefos-PME (de 2002 à 2003). Au sein du prestataire logistique, elle est désormais rattachée à Christophe Satin, directeur général délégué du groupe, avec comme mission de définir et mettre en place la politique des Ressources Humaines pour l'ensemble des 17 entités ID Logistics dans le monde. JLR
Photo : Marie Gay-de Tailly, ID Logistics
 
 
Anniversaire
30 ans de
mathématiques
décisionnelles
pour
Eurodecision
Même si les statuts juridiques de la société ont été déposés en 1983 par Eric Jacquet-Lagrèze (décédé cette année), alors enseignant à l'Université de Paris Dauphine, Eurodecision n'a réellement débuté ses activités qu'en 1987. « Quand nous nous sommes rencontrés, Eric était mon directeur de thèse. On s'est dit qu'on allait utiliser cette entité juridique pour vendre des logiciels de statistique, d'analyse de données et d'analyse multicritère que l'on avait développés dans le cadre de nos travaux de recherche » se souvient Denis Montant, co-fondateur et actuel Pdg de l'entreprise.
Trente ans plus tard, la société compte 55 collaborateurs (dont une dizaine en SC) pour un CA 2017 de 5,5 M€, et a réalisé au total 700 projets de recherche opérationnelle et d'aide à la décision en planification des ressources et de la supply chain (production, distribution, appros). Depuis 2010, Eurodecision a élargi son offre au « data analytics » (Business Intelligence, Big Data, Machine Learning). A noter également le lancement cette année de SCOP, une plateforme web d'optimisation globale de la supply chain. Dans un avenir proche, la société ambitionne de poursuivre son développement autour de la commercialisation de solutions logicielles d'optimisation en mode SaaS, dans l'économie collaborative, et dans le domaine de l'IoT, avec le lancement d'une offre de traçabilité sur mesure en partenariat avec Rtone. JLR
 
   
  Denis Montaut et Eric Jacquet-Lagrèze en 1995  
 
 
 
Logistique
urbaine
La solution
MyHub
remporte le
prix du jury
d'un hackhaton
nantais
Le prix du jury du 2e hackathon de l'Alliance Centrale-Audencia Business School -Ensa Nantes, qui s'est achevé la semaine dernière, a été décerné à un projet de logistique urbaine « rentable et durable » dénommé MyHub, proposé par le nantais Keran (société d'ingénierie en logistique urbaine) et la société Niji (spécialiste de la transformation numérique). L'idée est de disséminer dans la ville des centres de logistique, dans des zones peu fréquentées, approvisionnés par rail ou par tramway, les camions restant en périphérie.
« Les espaces logistiques urbains (ELU) existent déjà. Ce que nous ont apporté les étudiants, c'est l'idée d'en faire des lieux de vie avec des cafés, restaurants, etc. C'est un axe qui n'a jamais été développé par les acteurs de la chaîne logistique »
a déclaré Florent Yann Lardic, responsable innovation et développement de Keran. JLR
 
   
 
Formation
L'AFT lance
le site
d'orientation
Choisis-
ton-avenir



Face aux difficultés de recrutement de la filière transport/logistique, et pour que ses métiers gagnent en visibilité, l'AFT élargit la palette de ses initiatives avec le site Choisis-ton-avenir.com, également décliné en appli mobile pour smartphone. Le dispositif mis en place par l'organisme de formation professionnelle s'adresse aussi bien aux plus jeunes, collégiens et lycéens, qu'aux demandeurs d'emplois ou aux personnes en reconversion. Ce portail d'information leur permet de se familiariser avec plus de 40 métiers du secteur, relevant de sept domaines d'activité : conduite, logistique/manutention/magasinage, maintenance, exploitation transport, exploitation logistique, vente-achats, direction supply chain & transport. Il permet aussi de s'informer sur l'ensemble des formations certifiées du secteur, du niveau CAP au bac +6, puis de localiser et de contacter l'établissement scolaire ou le centre de formation le plus proche de chez soi ou le mieux adapté à son besoin. Notons que le développement de ce site internet et de l'application mobile ont été cofinancés par la taxe d'apprentissage collectée par l'OPCA Transport & Services, en partenariat avec le ministère de l'Education Nationale. MR
Photo ci-contre : visuels application mobile Choisis ton avenir
 
   
  Site Choisis-ton-avenir.com  
 
 
 
Emploi
L'embauche
en panne en
transport
et logistique
début 2018
Selon le baromètre des perspectives d'emploi pour le 1er trimestre 2018 réalisé par ManpowerGroup dans 43 pays, les perspectives en matière de prévisions d'embauche ne sont pas bonnes en ce qui concerne le secteur Transport et Logistique en France. A l'inverse de la construction (+5 points par rapport à T1 2017), les perspectives des entreprises du secteur T&L sont en repli de -23 points par rapport à la même période l'an dernier. Alors qu'elles affichaient une prévision positive depuis sept trimestres consécutifs, elles sont négatives, à -6% pour le début 2018. JLR
Source ManpowerGroup
 
   
  Prévisions nettes d'emploi et données corrigées des variations saisonnières (en noir) dans le secteur Transport & Logistique en France entre 2007 et 2018.  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Viastore
renforce son
offre logicielle
avec des
partenaires
ERP et SAP

L'intégrateur de systèmes intralogistiques Viastore Systems et sa branche d'édition logicielle Viastore Software ont connu une année faste en 2017 : le CA du groupe a augmenté d'environ 10%, pour atteindre 130 M€. Et son carnet de commandes atteint un niveau « très élevé », a fait valoir son Pdg Philipp Hahn-Woernle lors de sa conférence de presse annuelle, qui s'est tenue à Stuttgart il y a quelques jours. Cette entreprise familiale n'a cessé d'évoluer depuis sa création il y a 125 ans, comme fabricant de balances et de grues, et son activité logicielle articulée autour de son système de gestion d'entrepôt Viadat est aujourd'hui l'un des piliers de sa croissance, sur fond d'automatisation et de digitalisation des processus logistiques. Deux nouveaux partenariats viennent renforcer son positionnement. Le premier avec ProAlpha, le 3e fournisseur d'ERP pour les entreprises de taille moyenne outre-Rhin : les deux entreprises avaient déjà collaboré par le passé, notamment pour des clients du secteur automobile, mais leur coopération prend un tour stratégique. En mettant l'accent sur la standardisation, l'interconnexion de leurs solutions va permettre de réduire significativement les délais et les coûts de mise en œuvre des projets menés en commun. Le second partenariat annoncé par Viastore concerne Prismat, une société de conseil spécialiste depuis plus de 25 ans des solutions logistiques sous environnement SAP. Leur tandem permet au premier de proposer à ses clients le choix entre des systèmes-maison fondé sur Viadat et d'autres fondés sur le portefeuille de solutions SAP. On notera d'ailleurs que la direction opérationnelle de Viastore Software sera assurée à partir du 1er janvier 2018 par Harald Göbel, 51 ans, dont 16 années passées chez le géant allemand du progiciel, et les 7 dernières au sein de l'éditeur Abat, où il était en charge de la SAP Business Unit EWM. MR
Photo : Harald Göbel prend la direction de Viastore Software le 1er janvier prochain. ©Viastore
 
 

Royaume-Uni
Comment
résoudre
l'embouteillage
des camions
à Heathrow ?

Il faut absolument trouver une issue aux problèmes récents d'embouteillages de camions sur le terminal fret d'Heathrow, selon le club d'utilisateurs de CCS-UK, un outil de CCS (Cargo Community System) proposé par BT Air Logistics pour optimiser et automatiser les processus métiers des acteurs privés et publics des communautés aéroportuaires au Royaume-Uni. Le CCS-UK User Group a la solution : il faut rajouter au SI de nouvelles fonctionnalités de préalertes de ce qui va être livré ou collecté (avec des informations telles que le véhicule, le nom du conducteur, la cargaison à livrer, le nom du manutentionnaire et l'heure estimée d'arrivée), ainsi que la possibilité de faire des déclarations en ligne du document de sûreté (eCSD). De cette manière, les agents de manutention aéroportuaires pourront mieux s'organiser, pré-réserver des quais et des ressources, et cela aura pour effet de fluidifier le trafic et de réduire les files d'attentes. C'est le message que le CCS-UK User Group entend faire passer dans tout le pays début 2018, même si Heathrow Airport Limited, l'opérateur aéroportuaire londonien, n'a pas jusqu'à présent donné suite à cette proposition. « Les volumes de fret aérien vont continuer à croître, et la complexité des processus peut aussi s'amplifier à la suite du Brexit. Cela devient vital, à la fois pour l'industrie du fret aérien britannique et pour l'économie du Royaume-Uni, de mettre en place une infrastructure et des ressources les plus efficaces possibles pour éviter des retards dommageables et leurs coûts associés » a déclaré Steve Parker, le Président du CCS-UK User Group. JLR
Photo : Steve Parker, le Président du CCS-UK User Group
 
 

Chine
Honeywell
investit
dans l'éditeur
Flux
Honeywell vient de prendre une participation de 25% dans le capital de Flux, un éditeur chinois de WMS, TMS, OMS et d'une plate-forme d'échange de données (Datahub). Une fois l'opération approuvée par les autorités chinoises, les deux sociétés prévoient de créer une Joint-Venture détenue à 75% par Honeywell et qui sera focalisée sur la commercialisation de ses solutions logicielles en région Asie Pacifique. « Les solutions logicielles de Flux s'intègrent bien à notre stratégie de Supply Chain connectée, elles s'ajoutent à l'expertise en solutions d'entreposage de notre B.U. Honeywell Intelligrated » commente John Waldron, PDG d'Honeywell Safety & Productivity Solutions. Flux est présent en Chine dans différents secteurs d'activité, notamment l'industrie pharmaceutique, le textile, le retail, chez les 3PL et dans l'e-commerce. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 

12 décembre 2017


DÉCEMBRE 2017


Mercredi 13
Webinar
COLIBRI
« Quel ROI pour
des prévisions
faites dans
un outil Cloud ? »

De 11h à 11h40
INSCRIVEZ-VOUS


JANVIER 2018


Mercredi 17

FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 25 dossiers
en compétition ! »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES
Mercredi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Musée des
Arts Forains
Paris Bercy 12e

PARTENAIRES