Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestation
Daher officialise
le contrat
« 3PL+ »
avec Airbus

Hier, à l'occasion de la présentation à la presse de son plan stratégique 2018-2022, Daher a annoncé avoir remporté le contrat de gestion logistique avec Airbus Commercial Aircraft pour l'ensemble de ses sites de production en France, que ce soit dans le Sud-Ouest, à Toulouse, Saint Eloi, et dans les entrepôts Airlog 1 et bientôt Airlog 2 (opérationnel en septembre 2018), mais aussi en région nantaise (avec une petite partie confiée à Idéa). Le 1er janvier 2018 marque donc la fin opérationnelle d'un contrat d'externalisation de type LLP (Lead Logistics Provider) signé en 2008 entre Airbus et Kuehne+Nagel. Pour ce nouveau contrat (qui ne concerne que la SC amont en France, Kuehne+Nagel étant prolongé d'un an en ce qui concerne l'Espagne, le Royaume-Uni et l'Allemagne), Airbus a décidé de reprendre la main sur la partie pilotage. « Nous avons cependant imaginé une prestation de re engineering on demand, afin de jouer le rôle de force de proposition sur les innovations et la digitalisation, d'où la dénomination 3PL+» a précisé Didier Kayat, le Directeur Général de Daher. Le contrat représente 100 M€ annuel durant 5 ans (renouvelables). 1.400 nouveaux salariés (provenant de Kuehne+Nagel) ont été intégrés chez Daher au 1er janvier 2018, ce qui porte l'effectif total de ce dernier à près de 10.000 personnes, pour un CA 2017 de 1,1 Md € (+3,7%), et une prise de commandes record de 1,3 Md€ sur l'année (+56%). (voir suite ci-après) JLR
Photo : Didier Kayat, Directeur Général de Daher ©Daher
 
 
 
 
Invitation
au webinaire/
Jeudi 1er
Février 2018
de 14h à 15h
Un outil digital
d'aide à la
décision pour
dimensionner sa
Supply Chain

Forizons (ex-Freelog) et Supply Chain Magazine vous invitent à vous connecter le jeudi 1er février, de 14h à 15h, à un webinaire intitulé « Améliorez la performance économique et opérationnelle de vos flux logistiques par la digitalisation ». Deux consultants senior du cabinet de conseil, Frédéric Lemaire (en charge de l'offre « Digitalisation des Flux ») et Loïc Benazech (expert logistique), présenteront en détail les nombreuses possibilités d'utilisation du « Forizons Value Model » (FVM). Cet outil d'aide à la décision, utilisé pour modéliser et optimiser les réseaux et opérations logistiques, fait partie de la suite digitale Cassandra développée par Forizons sur le dimensionnement des stocks, le network design, et le schéma directeur logistique. Le FVM s'appuie sur 20 ans d'expérience Forizons dans la conception de réseaux logistiques complexes : il permet notamment de dimensionner et de chiffrer les composantes majeures d'une Supply Chain sur une ou plusieurs installations, en local ou à l'international (RH, équipements, surfaces logistiques, coûts de transport), en utilisant plusieurs modes de calcul multidimensionnels. Ses interfaces visuelles permettent de comprendre et de simuler les coûts logistiques sur l'intégralité de leur chaîne de valeur, en créant des scenarii et des projections sur plusieurs année. Le FVM peut être notamment utilisé pour concevoir un réseau logistique au meilleur coût, répondre à un appel d'offre de prestation logistique, et organiser les flux et les installations internes d'un site industriel ou entrepôt.
Photo : Frédéric Lemaire, Forizons
Pour s'enregistrer à ce webinaire
(durée : 1 heure)
 
 
Prestation
(suite)
Bientôt
une filiale
de Daher dans
les logiciels
Supply Chain


Le nouveau plan stratégique « Succeed Together » dévoilé par Daher a pour ambition de poursuivre la croissance du groupe et de réaliser en 2022 un CA compris entre 1,5 Md et 2 Mds€, dont un tiers en Amérique du Nord (contre moins de 20% aujourd'hui). L'un des leviers de transformation de ce plan est l'accroissement de la valeur ajoutée des produits et des services sur l'ensemble de ses segments de marché (construction d'avions, équipements et systèmes aéronautiques, logistique et SC), en restant « un fournisseur fiable orienté client qui s'engage sur le long terme ». L'activité logistique et Supply Chain, en hausse de +1,5% en 2017, va pouvoir notamment bénéficier de la montée en puissance de la nouvelle offre de Supply Chain Services lancée en fin d'année (conseil, ingénierie, opérations) et construite autour d'outils digitaux et de process à valeur ajoutée déjà développés et éprouvés en interne, depuis un an et demi, sur la partie industrielle du groupe ou au sein du Daher Lab. Elle comporte plusieurs briques dont la gestion des approvisionnements, le pilotage de la performance fournisseur, le SC design, le pilotage des flux, ou le data analytics (analyses Big Data). « Nous avons l'ambition dans ce domaine de signer deux ou trois contrats emblématiques auprès de nos clients importants avant la fin de l'année » nous a confié Hervé de Chillaz, Senior VP de Daher en charge de la BU Technologies Avancées. Mais le scoop du jour, c'est l'annonce par Didier Kayat, un peu en avance de phase, du lancement prochain (dans 6 mois environ) d'une filiale « dédiée aux logiciels de la Supply Chain ». De quoi attirer les jeunes talents du digital au sein de la galaxie Daher. L'entreprise cherche par ailleurs à accélérer la transformation des mentalités au sein du groupe en s'appuyant pour cela sur une petite équipée installée depuis peu à San Francisco (Armstrong by Daher), et qui aura pour triple mission « d'insuffler la culture de la Silicon Valley aux hauts potentiels de l'entreprise, de tisser des relations avec l'écosystème des start-ups, et d'introduire les nouvelles technologies dans les métiers d'industrie et de services ». JLR
Photo : Hervé de Chillaz, Senior VP de Daher en charge
de la BU Technologies Avancées.

 
 
 
 
Emménagement
Un nouveau
siège pour
Manhattan
Associates
France

Manhattan France a inauguré mardi son nouveau siège français, un plateau de 770 m² dans la Tour Pacific, en plein cœur de La Défense, offrant une meilleure accessibilité à ses collaborateurs. Au-delà de ce développement géographique, l'éditeur de solutions logicielles pour la Supply Chain a fait part de ses derniers succès : signature avec une grande entreprise du secteur automobile, deux autres avec des acteurs du secteur de la parfumerie et Esselunga, grand distributeur, en Italie. Parallèlement, Cdiscount, Schneider Electric, Heineken, Lacoste et d'autres clients en Europe du Sud ont élargi leur collaboration avec l'éditeur informatique. A ce jour la filiale française regroupe une centaine de collaborateurs et 40 nouveaux postes seraient à pourvoir, en CDI, pour des fonctions de chefs de projet et consultants juniors/seniors, notamment. « Dans ce contexte de nouveaux challenges et de nouvelles perspectives, nous accélérons notre développement pour accompagner nos clients dans leur déploiement à l'international mais également d'un point de vue métier, et notamment sur l'omnicanal, qui reste encore à fortifier pour une grande partie des retailers. C'est donc pour répondre à ces différents enjeux et pour offrir à nos clients les solutions les plus souples et adaptables possible que nous intégrons de nouveaux locaux et renforçons nos équipes françaises », a déclaré Henri Seroux, Senior Vice-Président EMEA de Manhattan Associates. JPG
Photo : Henri Seroux, Senior Vice-Président EMEA
de Manhattan Associates
 
 
Manutention
Danone Waters
optimise
la manutention
sur les quais
de chargement
de son usine
d'Evian
Afin de rendre plus fluide et sécurisée la manutention des palettes de l'eau d'Evian sur les quais, avant leur chargement dans les trains, Danone Waters s'est équipé des convoyeurs gravitaires pour charges lourdes d'Interroll. Sur le site de Publier-Amphion-les-Bains (Haute-Savoie), une armée d'AGV (Automated Guided Vehicule) transporte des palettes pesant jusqu'à 1.200 Kg vers les quais de chargement ferroviaire. Avec une précision au millimètre, les AGV viennent déposer les palettes de bouteilles d'eau sur des convoyeurs gravitaires pour charges lourdes. 16 couloirs pouvant accueillir jusqu'à 27 palettes assurent la cadence. Les couloirs gravitaires dirigent les palettes jusqu'aux chariots élévateurs qui les reprennent 4 par 4 pour les charger dans les trains en attente. Une simplicité apparente, mais qui repose sur les technologies avancées. Afin de garantir la sécurité de l'installation, des opérateurs et des marchandises, des rouleaux régulateurs de vitesse maintiennent une vitesse constante des palettes à 0,3 m/s.
En fin de course, une solution mécanique de séparation permet la prise simultanée de quatre palettes. En amont du projet, Interroll a dû faire tourner à plein régime sa zone de test située à La Roche-sur-Yon. En effet, pas moins de 12 palettes différentes sont utilisées par Evian pour les marchés mondiaux de la marque. JPG
 
   
 
Immobilier
Légère
progression
en 2017 pour
Prologis
L'investisseur, développeur et propriétaire immobilier américain Prologis a conclu l'année avec 64 M m² d'actifs possédés en propre ou via des Joint-Ventures, un patrimoine occupé à 97,2%. 3,9 M de m² de baux ont été signés durant cette période, ses revenus locatifs culminant à 2,2 Mds $ (+0,6%) pour un chiffre d'affaires annuel total de 2,6 Mds $ (+3,36%). Son EBITDA s'établit quant à lui à 2,4 Md$ (+175 M$) pour un résultat opérationnel de 771 M$ (+103 M$). Présent dans 19 pays, Prologis fait état d'un patrimoine d'une valeur totale de 29,4 Mds $. Il compte à travers le monde plus de 5.000 clients. PM  
   
 
Nomination
Johan
Reventberg
à la tête de
la zone EMEA
de JDA Software
JDA Software Group, Inc., a annoncé hier la nomination de Johan Reventberg à la présidence de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA). Ce titulaire d'une licence en informatique et d'une maîtrise en affaires et technologie de l'information est entré chez JDA il y a plus de cinq ans, où il a occupé les postes de directeur des ventes, vice-président des ventes et vice-président des ventes pour le groupe. Avant de rejoindre JDA, il a travaillé dans la vente, l'avant-vente et le conseil pour Oracle et Accenture. Il a été responsable du lancement d'Oracle Retail dans les pays nordiques. JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Carrefour
s'associe
à Tencent et
Yonghui
Carrefour a signé un protocole d'accord avec Tencent et Yonghui en vue d'un partenariat et de leur investissement potentiel dans le capital de Carrefour Chine (Carrefour en demeurant le premier actionnaire). Cette opération permettrait à Carrefour de combiner son savoir-faire dans le domaine de la distribution avec l'excellence technologique de Tencent et l'expertise opérationnelle du distributeur Yonghui, en particulier sa maîtrise des produits frais. La technologie de Tencent doit aider Carrefour à améliorer sa visibilité sur internet, à accroître son trafic en ligne et en magasin et à développer de nouvelles initiatives de « smart retail ». Au travers de ce partenariat, Tencent étendra l'offre de services proposés sur ses plates formes et développera, au sein de l'écosystème Carrefour, l'utilisation de Weixin, de ses solutions de paiement Weixin Pay, de son Cloud et ses autres services. Le périmètre de la coopération envisagée inclut plusieurs domaines, en particulier le partage des données, le « smart retail », les solutions de paiement mobile, l'amélioration de l'expérience magasin et l'exploitation de données afin de dynamiser le trafic en magasin de Carrefour Chine. PM  
 

Chine
Le fret
ferroviaire
sino-européen
fait deux fois
mieux
qu'en 2016 !
L'agence de presse chinoise Xinhua nous apprend que 3.673 voyages en train ont été effectués en 2017 entre la Chine et l'Europe. C'est plus du double qu'en 2016. « Dépassant même le total des six dernières années », se félicite Yan Pengcheng, porte-parole de la Commission nationale du développement et de la réforme. Cette initiative de transporter le fret en train depuis la Chine a été initiée en 2011. Les autorités espèrent atteindre le cap des 5.000 voyages à horizon 2020. 36 villes européennes sont désormais desservies. JF  
 
  Train complet affrété par Gefco en novembre dernier,
entre Wuhan et Dourges. ©Sébastien Joly
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
25 janvier 2018

FÉVRIER 2018

Jeudi 1er
Webinar
FORIZONS
« Améliorez
la performance
économique et
opérationnelle
de vos flux
logistiques
par la
digitalisation »

De 14h à 15h

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6 AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne