Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Pièces de
rechange
Kramp France
booste
sa logistique



La filiale française du groupe néerlandais Kramp, spécialiste de la distribution de pièces détachées et de rechange pour le monde agricole européen, a accueilli ce mois-ci ses principaux clients sur son centre logistique de Poitiers (24.000 m2). Les quelques 140 personnes qui y travaillent en 2x8 préparent en moyenne 5.000 colis/jour, et 10.000 en pleine saison, avec des pics pouvant atteindre les 20.000 colis/jour. L'un des buts de l'opération, renouvelée tous les quatre ans, était de montrer aux clients comment la logistique de Kramp France lui permet de tenir la promesse de livraison en J+1 sur toute la France avant 13h de toute commande passée la veille avant 17h30. En tout cas pour les 127.500 références en stock, les quelque 350.000 autres références accessibles via le web étant livrées en J+2, via un réseau de crossdock reliant ses principaux sites européens. Cet avantage logistique de celui qui se veut l'Amazon du monde agricole a sans aucun doute contribué à son succès, avec un CA France multiplié par 3,5 en 8 ans (+15% en 2017, à 84 M€) et un objectif de dépasser les 100 M€ en 2019. C'est pour cette raison que Kramp France met régulièrement à niveau son centre logistique de Poitiers. Les investissements de 2017 (environ 6 M€), ont porté sur la construction d'une quatrième cellule de 6000 m2 équipée de racks en allées étroites avec 2 et bientôt quatre chariots tridirectionnels filoguidés Jungheinrich (il y en avait déjà 4 dans le bâtiment 1). Le bâtiment 2, dédié au picking sur étagère avec trois niveaux de mezzanines et 24 gares, s'est également enrichi de 50.000 emplacements supplémentaires (sur un total de 150.000). A cela s'ajoute également des machines de formage et de fermeture automatique de cartons fournis par la société française e3neo, rachetée par Ranpack en mars dernier (voir NL n°2463). « Nous avons décidé de l'agrandissement en 2016, alors que notre CA connaissait une croissance de 20% depuis plusieurs années, car nous commencions à ne plus avoir de place en espace de stockage » nous a confié Aurélie Mattmann, Directrice logistique pour la France et l'Espagne, qui a d'ailleurs travaillé plusieurs années comme responsable logistique chez Amazon. Le CA de Kramp France continuant sa progression à deux chiffres, il y a des chances pour que le centre de Poitiers n'ait pas fini sa croissance. « Nous avons la possibilité de faire sept bâtiments au total » indique Aurélie Mattmann, qui réfléchit déjà avec ses équipes à l'éventualité d'investir à moyen terme dans des systèmes à navettes (comme l'ont fait les entrepôts de Kramp aux Pays-Bas et en Allemagne, voir NL n°2631). JLR
Photo : Aurélie Mattmann, Directrice logistique
de Kramp France

 
   
   
 
 
 
Dernier
kilomètre
Naturalia teste
la livraison
à domicile
en e-scooter
RedE
L'enseigne de distribution bio Naturalia (filiale de Monoprix) a sélectionné la start-up française RedE pour lancer une phase de test de livraison express utilisant avec trois scooters électriques avec batteries amovibles en rotation. Cette configuration, proposée par RedE, permet à la flotte de scooters électriques, dont l'autonomie est d'environ 60 km, de tourner en continu. Le test porte plus spécifiquement sur son magasin de Passy, dans le 16e arrondissement de Paris. RedE a été fondée en 2015 par Valentin Dillenschneider et Etienne Mao. Neuf mois après son lancement commercial, elle a déjà vendu startup a déjà vendu 140 scooters, et travaille avec des enseignes telles que Sushi Shop, Pizza Hut, Frichti ou encore Stuart dans différentes villes (Paris, Lyon, Grenoble, Annecy, Lille, Besançon, et Nancy). JLR  
   
 
Messagerie
de la presse
Le
gouvernement
a la nécessité
de transformer
la filière
Dans un communiqué de presse conjoint, le Ministère de la Culture et celui de l'Economie et des Finances ont annoncé hier que des discussions étaient en cours entre Presstalis, les coopératives d'éditeurs et l'État dans le cadre d'une conciliation « pour permettre à la messagerie de faire face aux difficultés qu'elle traverse ». Le gouvernement affirme par ailleurs son souhait de voir s'engager une vaste réforme de la filière de distribution de la presse, pour s'adapter à la baisse significative des volumes enregistrée depuis plusieurs années (voir NL n°2639). La mission interministérielle confiée cet automne à Gérard Rameix a en effet confirmé la situation dégradée de la messagerie Presstalis (qui distribue près de 75% des volumes vendus au numéro), et le risque pesant sur l'ensemble des acteurs de la filière. Le communiqué précise que des propositions seront formulées dans les prochaines semaines pour s'engager dans une réforme nécessaire de la loi Bichet, de nature à restaurer les conditions d'équilibre de la filière. JLR
 
 
 
 
Résultats
Croissance
trimestrielle
sur toutes
les activités du
groupe Stef
Pour le quatrième trimestre 2017, le groupe Stef a enregistré un CA de 783,7 M€, en progression de 6,2% par rapport à la même période de l'année précédente, et de 5,7% à périmètre constant. Toutes ses activités sont en hausse, à commencer par les activités internationales (179,9 M€, +6,3% à périmètre comparable), principalement grâce à l'Espagne (+8,8% à périmètre comparable) et l'Italie (+7,3%).
L'activité Transport France affiche une hausse de +3,6%, dont 1,7% hors surtaxe carburant, et la Logistique France est sur la même tendance sur le trimestre (+3,5%), grâce à l'accroissement d'activité de deux nouveaux sites mis en service en 2017 et à la poursuite du développement de l'activité de Restauration Hors Domicile. JLR
Photo ©Cyril Bruneau
 
   
 
Engins de
manutention
Deux nouveaux
transpalettes
chez
Unicarriers

Avec les modèles MDW et MDE, UniCarriers étoffe sa gamme de transpalettes électriques accompagnants et les dote pour la première fois d'un timon central. Le MDW est disponible en tant que transpalette classique avec une vitesse maximale de 6 km/h et des capacités de charge de 1,6, 1,8 et 2,0 t. Avec sa hauteur de levage de 220 mm, une première sur ce segment, et sa batterie d'une capacité de 150 à 500 Ah selon les configurations, le MDW se veut être la solution idéale pour charger et décharger rapidement les camions en franchissant sans peine rampes, pentes, et surfaces irrégulières. Le MDE peut quant à lui transporter des charges de 2 t maximum, sa capacité résiduelle étant de 700 kg à la hauteur de levage maximale de 735 mm. Celle-ci offre à l'utilisateur une posture ergonomique lors des tâches de préparation de commandes. Chaque variante de chariot dispose de deux modes de performance, activés par l'intermédiaire d'un interrupteur à clé, et d'une nouvelle poignée ergonomique dotée des fonctions de traction. La liste des options proposées comprend un équipement grand froid pour travailler à basse température (jusqu'à –35 °C), un dosseret, ou encore de lampes de travail à LED. Des supports intégrés sont disponibles permettant l'ajout d'accessoires tels que des porte-documents, un équipement informatique ou des espaces de rangement. PM  
 
Echanges
internationaux
DHL lance
un indicateur
du commerce
international
En partenariat avec Accenture, DHL vient de lancer
le « Baromètre du Commerce International », un indicateur de l'état actuel et future des échanges commerciaux effectués entre les sept grands pays responsables de 75% des flux internationaux. Il se présente sous la forme d'un score compris entre 0 à 100, 50 représentant le seuil entre la baisse et la hausse des échanges pour les trois mois à venir. Ce score est le résultat de l'agrégation de nombreuses données import-export relatives à l'échange de composants entrants dans la fabrication d'articles fréquemment consommés (téléphones, vêtements, automobiles...), transportés en aérien et en maritime (trafic conteneurisé). Ces données sont compilées par Accenture à grand renfort d'intelligence artificielle. Publié tous les trimestres, ce baromètre sera mis à la disposition des clients de DHL, qui pourront ainsi anticiper leurs besoins en ressources et l'affectation de leurs actifs et collaborateurs. Le score du mois de janvier 2018 est de 64, ce qui indique une poursuite de la croissance du commerce international, même si la tendance est en baisse par rapport au calcul effectué sur les données de 2017. PM
 
   
  Tim Scharwath, CEO de DHL Global Forwarding, Freight.  
 
Nomination
Shippeo
annonce le
recrutement
de Céline
Bonniot

Shippeo annonce la nomination de Céline Bonniot en tant
que Senior Marketing Manager pour consolider le positionnement de cet éditeur spécialisé dans le suivi temps réel des marchandises. Céline Bonniot apporte dans ses bagages 17 ans d'expérience dans le domaine des logiciels dans le secteur du transport, de la logistique et de la SC. Précédemment elle était Directrice Marketing France et Benelux chez GT Nexus (Infor). Elle a également fait partie de l'équipe marketing chez Ortec, (planification et optimisation de transport) et chez NordicID, un fournisseur réputé de solutions RFID, où son expérience a permis d'accélérer le cycle de vente auprès des grands comptes. « Céline arrive chez Shippeo avec une solide expérience à la fois dans la collaboration avec de très grands comptes et dans la diffusion de messages marketing stratégiques pour des éditeurs de logiciels transport renommés », déclare Lucien Besse, co-fondateur et COO de Shippeo. « L'étendue de sa connaissance du marché européen nous aidera à renforcer notre notoriété, à attirer d'autres sociétés leaders sur le marché et à fidéliser nos clients ». JPG
 
 
Nomination
Philippe Labille
Directeur
Technique
France de Bito
Systèmes
L'équipementier Bito Systèmes recrute un nouveau directeur technique en la personne de Philippe Labille (49 ans). Déjà chef de projet chez le fabricant allemand durant une douzaine d'années, il a évolué par la suite vers des fonctions de direction chez Sofemi (Société française d'équipements et de montage industriels). Son expérience en tant que Directeur adjoint de 2010 à 2017, lui a permis de travailler sur des axes de développement stratégiques et lui a donné la possibilité de s'impliquer dans leur mise en œuvre. Ce titulaire d'un Brevet de technicien supérieur en bureau d'études a consacré les vingt premières années de sa carrière à la réalisation de projets industriels liés à des problématiques de manutention, et de stockage. JPG  
 
ACTUS INTERNATIONALES  

Chine
Tencent ouvre
un magasin
sans
personnel
Le chinois Tencent (propriétaire de WeChat), avec lequel vient de s'allier Carrefour Chine (voir NL n°2641), a ouvert cette semaine à Shanghai un magasin physique sans personnel. Conçu comme un « pop-up shop » (ouvert environ deux semaines), ce magasin, baptisé « We Life », fonctionne main dans la main comme son nom l'indique avec l'application WeChat. Concrètement, les clients scannent le QR code (2D) disposé sur la porte de la boutique, grâce à leur application WeChat permettant alors d'accéder au magasin. Chaque produit est équipé d'une étiquette RFID. Une fois les produits sélectionnés, le client finalise son paiement en scannant un dernier code avec son téléphone (son portefeuille électronique étant directement relié à son compte WeChat, « WeChat wallet »). On imagine que la gestion des inventaires n'en sera que plus simple. Bien que WeChat se substitue à l'homme pour assurer le fonctionnement de ce magasin, la mise en rayon en revanche nécessitera toujours une intervention humaine ! Du moins pour l'instant… Cette initiative n'est pas sans rappeler le concept Amazon Go, lancé fin 2016 par Amazon (voir NL n°2392), ou d'autres plus récentes en Chine comme Bingobox ou le Tao Cafe d'Alibaba. JF  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
26 janvier 2018

FÉVRIER 2018

Jeudi 1er
Webinar
FORIZONS
« Améliorez
la performance
économique et
opérationnelle
de vos flux
logistiques
par la
digitalisation »

De 14h à 15h

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6 AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne