Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Le making off
de la soirée
des Rois de la
Supply Chain
2018
est en ligne
 
  Etes-vous sur le film de la soirée des Rois de la Supply Chain 2018 ? Qui a participé à cette soirée magique qui s'est déroulée au Musée des Arts Forains le 17 janvier dernier ? Qu'en ont pensé le millier de participants ?
Photo ©E.Delaneau
Si vous brulez d'avoir les réponses
à ces questions !
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
Pour marquer sa
transformation,
Gefco change
d'image
Il y a 5 ans, Gefco était encore une filiale à 100% de PSA. Tout en étant fier de cet héritage, le groupe a aujourd'hui évolué en tant que prestataire de taille mondiale, présent sur les 5 continents et dans 150 pays. Luc Nadal, le président du directoire, a ainsi annoncé le 30 janvier à la presse, un chiffre d'affaires de 4,4 Mds € pour 2017, en hausse de 5%. Il en a également profité pour parler de nouvelles activités, telles que Gefco Industrial Services ou encore le mode ferroviaire qui permet à ses clients d'accélérer leurs flux par rapport au maritime, quand le besoin s'en fait sentir (trains block). Une clarification de la politique commerciale de Gefco a également été opérée ces dernières années (voir NL n°2360), afin d'accompagner la diversification du groupe : si le secteur automobile, représente encore aujourd'hui 67,33% de l'activité du groupe, Gefco se positionne également désormais sur les secteurs pharmaceutique et cosmétique, l'aéronautique, l'industrie, le ferroviaire... L'ensemble de ces évolutions a amené la direction à un changement d'image : fini le fond bleu, Gefco s'affiche désormais dans un carré jaune, comme « une fenêtre sur le monde ». EL
Photo ©Marc De Sousa
 
   
 
Automobile
Arvato
se positionne
avec Audi sur
la Supply Chain
digitale
Arvato SCM Solutions et Audi avancent à grand pas dans l'ère de la Supply Chain et du retail « digital ». La B.U. Corporate Information Management (CIM) du prestataire logistique et le constructeur allemand sont en effet en train de déployer la « Audi VR Experience », un système de réalité virtuelle permettant aux clients de configurer leur future automobile dans les moindres détails avant de procéder à l'achat. Arvato est responsable de l'achat, du stockage et de la distribution des lunettes VR ainsi que de la partie IT du projet, y compris la formation des utilisateurs dans les concessionnaires. Le déploiement de cette solution a actuellement lieu en Allemagne, France, Belgique, Irlande, Italie, Espagne, Royaume Uni, Pays-Bas, Suède et au Canada, d'autres pays suivront sous peu. Cette annonce fait suite à celle, en décembre dernier, du développement d'un « Digital Service Assistant » par la B.U. CIM. Il s'agit d'un système d'aide à la maintenance complet, comprenant la détection des problèmes mécaniques dans un véhicule, la proposition et la prise de rendez-vous via le smartphone du propriétaire, la réservation dans le planning du service SAV et l'aide à la réparation via la réalité augmentée. Le concessionnaire peut alors anticiper l'achat des pièces nécessaires et le mécanicien effectuer la réparation plus rapidement, le système l'aidant également, grâce aux données collectées, à détecter d'autres problèmes potentiels cachés. PM
 
 
 
 
Nomination
Emmanuel
Giraud prend
la direction
d'Asar
Développement

Emmanuel Giraud, ancien dirigeant d'Orium (acquis par La Poste en 2012) et co-fondateur de Become Global, a pris la direction générale d'Asar Développement qui est la nouvelle structure de développement du groupe Asar, entreprise adaptée créée à Angers en 2003 par Eric Froger. Initialement spécialisée dans la sous-traitance, Asar s'est diversifiée vers la logistique industrielle puis de distribution avant d'intégrer celle du e-commerce. La conception et la distribution de produits de sécurité et de communication est une autre activité d'Asar, dont la Kalstop, cale de sécurité pour les quais d'entrepôt, est le produit phare. « La raison d'être d'Asar Développement est de permettre au groupe Asar de poursuivre sa mission d'insertion de travailleurs en situation de handicap au travers de nouveaux services et produits qui vont contribuer à l'évolution des métiers que nous proposons au sein de nos entrepôts et ateliers », explique le nouveau DG. Diplômé d'un MBA à l'ESCP Europe, Emmanuel Giraud intervient également en logistique e-commerce au sein du Master Supply Chain International de Paris Dauphine. JPG  
 
Prestataires
logistiques
Lited dresse
un bilan
lumineux
de son
externalisation
La société française Lited, spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de solutions d'éclairage LED, a externalisé depuis un an et demi sa logistique à Staci avec l'objectif d'améliorer ses performance en matière de préparation de commandes et de livraison vers ses plus de 500 clients, distributeurs, grossistes mais aussi aménageurs, architectes, bureaux d'études et promoteurs immobiliers. Le dossier a démarré fin Juin 2016, dans l'entrepôt multiclient de Staci à Salon de Provence (sur une surface de 1.500 m2).
« Notre chiffre d'affaires ayant été multiplié par 5 et
après avoir déménagé 2 fois en l'espace de 4 ans,
nous avons choisi d'externaliser l'ensemble de notre logistique. Cela représente aujourd'hui plus de 1.000 références articles, 2.500 palettes en stock et près de 50.000 lignes de commandes traitées annuellement »
indique Bruno Descamps, le Directeur Général de Lited.
« Cette nouvelle organisation, après un transfert d'activité
de Toulouse à Salon de Provence en moins de 2 semaines, nous a permis de maîtriser et de variabiliser nos coûts logistiques, d'absorber notre croissance en toute tranquillité et d'optimiser le service rendu à nos clients »
poursuit-il dans un communiqué publié par le prestataire Staci. JLR
 
   
  De gauche à droite : Nicolas Hillairet, Directeur du site Staci à Salon de Provence, Christophe Assémat, Directeur Marketing de Staci, Bruno Descamps, Directeur Général de Lited et Yohan Chaze, Directeur Commercial de Lited.  
 
Planification
Toulouse
va accueillir
la fine fleur
du DDMRP
Après avoir co-organisé en septembre dernier avec l'organisation professionnelle Fapics un workshop sur le thème du S&OP Adaptatif (voir NL n°2559), Agilea Conseil va plus loin, en accueillant à Toulouse, du 12 au 16 février, une semaine de formation intensive, le « Demand Driven Innovation Bootcamp 2018 ». Le cabinet de conseil qui se revendique comme le premier centre de compétences Demand Driven en France, a préparé le programme avec Laboratoire Agire(AGIle and Resilient Enterprise), qu'il a créé avec l'Ecole IMT Mines Albi et l'association Armines. Il est notamment question de découvrir le DDMRP par le jeu, mais aussi de partager largement les bonnes pratiques de nombreux retours d'expérience internationaux de déploiement Demand Driven (Etats Unis, Ukraine, Finlande, Colombie, Mexique, Espagne, Corée, Afrique du Sud, Pologne et Allemagne). JLR  
   
  Le workshop Adaptive S&OP organisé par Agilea et Fapic en septembre dernier, avec la présence de deux grands noms du Supply Chain Management, Dick Ling et Carol Ptak.  
 
Chariots
Le court terme
réussit
à Manuloc
La location court terme d'engins de manutention fait son chemin dans les entreprises. Pour preuve : chez Manuloc, la formule a enregistré 12 % de croissance en 2017, avec 1.200 nouveaux clients à la clé. Elle représente désormais environ 10% du CA du groupe. C'est le résultat d'un effort continu d'investissement : depuis 4 ans, Manuloc a consacré plus de 21 M€ au sujet, afin d'étoffer et de diversifier le parc d'engins proposés via cette offre « court terme ». Celui-ci dépasse aujourd'hui les 3.000 machines, avec une large gamme de matériels tachant de répondre au large éventail des besoins. Manuloc fait aussi valoir quelques produits différenciant comme des chariots thermiques de gros tonnage, ou des chariots frontaux électriques.
L'effort est aussi commercial, le développement de la formule reposant sur 16 chargés d'affaires répartis sur l'ensemble du territoire pour proposer une offre sur mesure à chaque prospect ou client. Sur 2018, pas moins de 8 recrutements supplémentaires sont annoncés. MR
 
   
 
ACTUS INTERNATIONALES  

Danemark
Bolloré Logistics
acquiert Global
Solutions
Bolloré Logistics prend une participation majoritaire au capital de Global Solutions A/S, opérateur danois de transport et logistique. Le logisticien français renforce ainsi son offre de prestations sur les marchés scandinaves : déjà implanté en Norvège, il bénéficie dorénavant au Danemark d'un réseau créé depuis 11 ans, avec une triple expertise dans l'aérien, le maritime, et l'express, en particulier sur l'axe Europe-Asie. Global Solutions, à présent marque de Bolloré Logistics, possède 2 bureaux : une agence à l'aéroport de Copenhague, et son siège situé à Vejle, poumon logistique du pays. « Nous accompagnons également les sociétés danoises dans leur développement international, notamment en Afrique, continent du futur aux nombreuses opportunités de marché, où nous opérons en tant que 1er réseau de logistique intégrée », précise Henri Le Gouis, CEO Europe de Bolloré Logistics. JPG  
 

Brésil
Rhenus renforce
son réseau en
Amérique latine

En janvier, le groupe Rhenus a renforcé son réseau au Brésil en rachetant la société Pirâmide SeaAir Comércio Exterior. En plus de son siège social dans la métropole de São Paulo, Pirâmide SeaAir possède des agences près des aéroports de Guarulhos et Viracopos, ainsi que dans le port de Santos. C'est un commissionnaire agréé en douane depuis plus de vingt ans, qui a par ailleurs développé pour cela son propre logiciel de déclaration en douane. Grâce à cette acquisition, le prestataire allemand peut maintenant proposer des services classiques de commission de transport mais aussi apporter du conseil et réaliser des déclarations en douane à l'import comme à l'export. « La déclaration en douane des marchandises importées est l'un des points critiques majeurs des opérations de commerce extérieur au Brésil. Avec l'expertise de la commission en douane disponible chez Pirâmide SeaAir, nous pourrons offrir à nos clients des avantages en matière de délais et de valeur ajoutée », déclare Jörn Schmersahl, PDG de Rhenus Air & Ocean Europe & Americas. JPG
Photo : Jörn Schmersahl, PDG de Rhenus Air & Ocean Europe & Americas
 
 

Etats-Unis
JD.com prépare
son
débarquement
Les ambitions de JD.com n'ont pas de limite. Après avoir annoncé son arrivée en France (voir NL n°2639), l'e-commerçant chinois affirme vouloir lancer une boutique en ligne aux Etats-Unis dès le second semestre 2018. Il prévoit à cette fin d'ouvrir un entrepôt aux alentours de Los Angeles qui constituera la première étape d'un réseau logistique complet en Californie puis au-delà. « Avec cet entrepôt, nous pourrons proposer la livraison en jour J » explique son fondateur Richard Liu. Il envisage pour financer ce projet de vendre 15% du capital de sa branche logistique à Tencent, en accord avec la règle maison : « Chez JD, les projets ne sont jamais limités par les budgets » rappelle R. Liu. Il pourrait par ailleurs s'appuyer sur le réseau de Walmart, actionnaire de JD.com, pour s'étendre rapidement sur l'ensemble du territoire si toutefois ce dernier n'objecte pas à l'arrivée d'un nouveau concurrent dans l'arène déjà contestée du e-commerce.
JD.com s'est fixé pour objectif à 10 ans de réaliser la moitié de son CA en dehors de la Chine, soit en Europe, aux USA et en Asie du Sud-Est : « Nous arrivons au Vietnam, en Inde, aux Philippines, en Malaisie et partout en Asie du sud-est d'ici la fin de l'année » prévient-il. PM
Source : Bloomberg
 
 

Chine
Tencent investit
massivement
dans les centres
commerciaux
Wanda
Dans la foulée de sa récente alliance avec Carrefour Chine (voir NL n°2641), Tencent (propriétaire de WeChat et également actionnaire de JD.com) poursuit son incursion dans le commerce traditionnel en prenant la tête d'un consortium (regroupant aussi JD.com, Suning Commerce Group et Sunac China Holdings) qui vient d'annoncer l'acquisition de 14% du géant de l'immobilier chinois Wanda (soit 4,3 Md€). Fin 2017, le groupe immobilier opérait 235 grands magasins « Wanda Plazas » en Chine (31,5 millions de m2) visités par 3,2 milliards de clients. Cet investissement colossal confirme la tendance des alliances entre spécialistes de la toile et « brick & mortar ». Cette opération témoigne aussi de la volonté de Tencent de se renforcer face à son concurrent Alibaba. JF  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
31 janvier 2018

FÉVRIER 2018

Jeudi 1er
Webinar
FORIZONS
« Améliorez
la performance
économique et
opérationnelle
de vos flux
logistiques
par la
digitalisation »

De 14h à 15h

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6



AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne