Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Bonnes
pratiques
Fapics lance un
Tour de France
des serious
games en SCM
« La contribution des pouvoirs publics pour promouvoir les meilleures pratiques en supply chain management est une action du plan opérationnel de la stratégie nationale France Logistique 2025. Il est temps que les PME et ETI de nos territoires aient la chance de comprendre, par ces simulations, l'impérieuse nécessité de mettre en place une véritable gestion de la supply chain au sein de leurs entreprises » a déclaré jeudi dernier Laurent Grégoire, Président de la section thématique Logistique et supply chain de la CNS (Commission nationale des services) au ministère de l'économie. La DGE (Direction générale des entreprises) accueillait à Ivry-sur-Seine, pour la 5ème année consécutive, une journée de découverte des serious games The Fresh Connection et The Cool Connection organisée par l'association Fapics. Une dizaine d'équipes représentant des entreprises industrielles (comme Michelin, Essilor, Air Liquide ou encore Chantelle) et des sociétés de conseil en SCM ont pu ainsi mieux mesurer, de façon ludique, la dimension stratégique des décisions de supply chain management, tant pour la qualité de service que pour l'efficience financière, et l'importance de mettre en place des bonnes pratiques favorisant le dialogue et la collaboration entre les différents services de l'entreprise. Caroline Mondon, directrice générale de Fapics, a annoncé à cette occasion qu'avec l'aide des Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi), ces journées de découverte basées sur ces jeux de « business simulation » allaient être prochainement décentralisées en régions, à travers toute la France. Strasbourg, Toulouse et Clermont-Ferrand sont les premières villes pressenties. JLR  
   
 
 
 
Bonnes
pratiques
(suite)
The Fresh
Connection
va aider à
la détection
des talents
C'est la grande nouveauté annoncée par Fapics la
semaine dernière, le jeu The Fresh Connection et sa version
« financière » The Cool Connection vont désormais intégrer une CVthèque permettant aux étudiants qui le souhaitent de référencer leur profil, d'enregistrer leurs scores et leurs performances. L'objectif pour Fapics est que les entreprises adhérentes de l'Association française de Supply Chain Management puissent ainsi détecter et recruter les meilleurs talents. Les journées de découverte et d'entraînement en région serviront également à qualifier les équipes ou les joueurs individuels en vue du challenge international The Fresh Connection (60 pays, 300 équipes), dont le lancement aura lieu le 24 avril la sélection au niveau national aura lieu le 5 juillet et la finale mondiale est prévu le 28 septembre à Milan. JLR
 
   
 
Association
Le Club
Déméter
institutionnalise
sa démarche
de formations
Afin de développer une offre de formation innovante dédiée à la SC, le Club Déméter annonce la création de sa propre académie. Son objectif est de proposer des programmes en prise directe avec l'évolution des métiers et des compétences du secteur, élaborés avec le prisme opérationnel et collaboratif propre à cette association regroupant essentiellement des industriels, des prestataires logistiques et des distributeurs. Le tout sera conçu et piloté sous l'autorité du conseil d'administration du Club Déméter, et s'adressera dans un premier temps en priorité à ses membres, avec une possible ouverture ultérieure à ceux d'autres organisations. « Cette Académie a pour ambition de préparer les collaborateurs aux compétences et aux métiers de demain. Par exemple, nous sommes convaincus que le rôle commercial du conducteur routier va s'amplifier dans les années à venir ; d'où l'accent mis cette année sur la formation conducteur livreur ambassadeur, spécifiquement conçue et déployée au sein des entreprises concernées et impliquées dans le Club », explique Julien Darthout, son Délégué Général. Rappelons qu'il ne s'agit pas de la première initiative du Club Déméter en matière de formation. Courant 2015, un partenariat avec l'Université d'Aix-Marseille s'était monté pour développer une Licence Management Logistique Opérationnel : un parcours en VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) dont la dernière promotion a compté 40 diplômés. La formule a par exemple été proposée par Carrefour Supply Chain à 16 de ses collaborateurs. Par ailleurs, 8 entreprises du club ont mis en place un module de formation pour valoriser le métier de conducteur routier, qui sera proposé à partir du 2e trimestre 2018, dans un format de deux jours. Enfin en décembre dernier, un partenariat a été signé avec l'Ecole de la 2e Chance du Val-de-Marne (E2C94) pour la formation de 11 jeunes à ce métier de conducteur, en mêlant enseignements théoriques et stages en immersion. MR
 
 
 
 
Cobots
Innovation
collaborative
entre Universal
Robots
et Sick

Pionnier de la robotique collaborative, le fabricant danois Universal Robots s'est allié à Sick, le spécialiste allemand des capteurs pour systèmes automatisés. Ensemble, ils ont développé deux nouvelles applications permettant de simplifier la mise en œuvre de cobots, ces robots pouvant être déployés sans cage de protection aux côtés des opérateurs en entrepôt pour assurer des tâches répétitives ou impliquant de déplacer des charges lourdes. Les deux applications en question améliorent l'identification et le placement des produits, par exemple dans le cadre d'opérations logistiques de « pick-and-place » sur une chaine de préparation, ou de contrôle qualité dans un process d'emballage. La première repose sur deux capteurs Sick, dont un assure la lecture du code-barre des produits circulant sur la ligne de production. En revanche, la seconde application issue de ce partenariat met en œuvre une caméra qui permet au cobot d'identifier les produits en fonction de leur position et de leur orientation. Enfin, le dernier axe de cette collaboration porte sur la simplification de la programmation et de la mise en service des cobots, via un plug-in développé par Sick et intégré à la plate-forme développeurs Universal Robots+. Rappelons que depuis la mise en service de son premier robot fin 2008, la société danoise en a déployé plus de 20.000 à travers le monde, à la fois dans le monde industriel et celui de la logistique. En France, on en retrouve notamment chez FM Logistic, qui en a intégré près d'une demi-douzaine, notamment sur des sites en charge d'activités de co-packing. MR  
   
  Les cobots d'Universal Robots embarquent
des capteurs Sick. ©Sick
 
   
  Un cobot en action sur le site FM Logistic
de Fauverney (21). FM ©JL.Rognon
 
 
Expéditions
Sendcloud
facilite
la e-logistique
des TPE-PME
Jusqu'ici relativement discret sur le marché français sur lequel elle est présente depuis septembre 2016, la start-up néerlandaise SendCloud (créée en 2012) ne cache pas ses ambitions de développement en Europe. Outre la France et les Pays-Bas, elle est déjà implantée en Allemagne, en Belgique, et en Autriche. Elle propose une solution basée sur un plugin gratuit, connecté avec le backoffice de l'entreprise, qui permet aux TPE-PME d'envoyer facilement leurs colis (avec l'impression de l'étiquette transport), sans besoin de se connecter sur le site des transporteurs, de négocier les prix, ou de gérer les litiges. Sendcloud qui se rémunère sur chaque envoi, négocie avec les transporteurs en amont, en leur garantissant un certain volume pour obtenir des tarifs plus avantageux. Cette année, les offres Flex et Plus font en outre leur apparition pour les e-commerçants ayant déjà négocié leurs tarifs avec des transporteurs. Dans ce cas, le service est proposé sous forme d'abonnement payant, afin de bénéficier de cette gestion facilitée de la e-logistique. SendCloud revendique la gestion de 400.000 expéditions par mois en Europe, pour plus de 10.000 clients actifs. EL  
   
 
 
 
Expéditions
Boxtal assure
les envois
avec Axa
Boxtal (anciennement Envoimoinscher.com) propose
désormais l'option Sérénité, développée avec Axa,
pour indemniser ses clients en cas de casse ou de perte
de marchandise durant le transport. Selon le spécialiste
de la livraison de colis multi-transporteurs pour les TPE/PME
et e-commerçants, cette option intégrée au processus d'envoi est sélectionnable au moment du choix de la solution de transport (Chronopost, FedEx, UPS, TNT, DHL, GLS, Relais Colis, Mondial Relay, Colissimo, etc.) et permet, à partir de 1 € HT, de bénéficier d'une protection et d'une indemnisation jusqu'à 300 €, alors que sans assurance, le dédommagement est plafonné à 23€ par kilo de marchandise expédiée. JLR
 
 
Mobilité
Une tablette
ultradurcie
avec
une grande
autonomie
Panasonic Business lance ce mois-ci sur le marché une nouvelle édition de son Toughpad FZ-G1 Atex, une tablette Windows ultradurcie certifiée pour les environnements exposés aux risques d'explosion, notamment dans les secteurs industriels du gaz, pétroliers ou encore chimiques (réglementation Atex). Dotée d'un écran de 10,1 pouces et d'un processeur Intel Core i5-6300x vPro de 6e génération, ce terminal mobile certifié IP65 avec clavier tactile offre jusqu'à 14 h d'autonomie grâce à une batterie échangeable à chaud. Son prix de départ : 3.028 € HT. JLR  
   
 
ACTUS INTERNATIONALES  

Espagne
En rachetant
Redyser,
GLS devient
le n°2 de
la messagerie
Après ASM Transporte Urgente en juin 2016, l'expressite GLS renforce encore sa présence en Espagne en rachetant pour 16,5 M€ la société Redyser. Fondé en 1991 et basé à Murcie dans le sud-est du pays, Redyser a livré l'an passé 14 M de colis grâce à ses 250 collaborateurs, 12 implantations et ses 200 agences (dont 49 ouvertes en 2017), réalisant un chiffre d'affaires de 45 M€. « Après l'acquisition et l'intégration réussie d'ASM, celle de Redyser soutient notre stratégie de croissance et de conquête des marchés clés. Redyser va aider GLS à étendre à la fois sa présence et son offre, et ses clients vont bénéficier d'un puissant réseau européen » commente Rico Back, CEO de GLS. Avec cette nouvelle acquisition, GLS se positionne en tant que N°2 de la messagerie en Espagne. PM  
   
 

Pays-Bas
NileDutch
optimise
la gestion
des conteneurs
vides avec
Transmetrics
Spécialiste du transport conteneurisé notamment entre l'Afrique et le reste du monde, l'armateur néerlandais NileDutch a retenu la solution AssetMetrics de l'éditeur bulgare Transmetrics pour optimiser la gestion de ses conteneurs vides. Selon ce dernier, l'algorithme intelligent d'AssetMetrics est capable d'analyser les historiques de données et de les nettoyer pour en améliorer la qualité dans le but d'augmenter la fiabilité des prévisions de besoin en conteneurs vides. Les tests effectués par Transmetrics auraient démontré une précision accrue de 50% par rapport aux prévisions effectuées jusqu'à présent par les équipes des clients de NileDutch. « Avec le machine learning et les algorithmes intelligents, nous voulons désormais révolutionner la gestion du conteneur et de sa relocalisation. Notre objectif pour ce projet est de réduire le coût de la logistique du conteneur de 10 à 15% chez NileDutch » commente Anna Shaposhnikova, CCO et co-fondatrice de Transmetrics. Le déploiement complet d'AssetMetrics est prévu pour mars 2018. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
6 février 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris




AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne