Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Lingerie
Triumph
International
modernise
son schéma
logistique
Le grand projet européen de transformation logistique de Triumph International touche au but. Le nouveau schéma logistique de l'entreprise suisse de lingerie s'appuie sur l'extension et la modernisation de deux sites existants : celui de Wiener Neustadt en Autriche (à environ 50 km au sud de Vienne), et celui d'Obernai, en Alsace. Ce dernier (55.000 m² en développé) était jusque-là surtout un site de distribution, il devient également un site européen de stockage de masse des produits avec l'ajout d'un bâtiment de 3.500 m² et 20 m de haut (construit par LCR), dans lequel a été installé un module de stockage automatisé de type miniload. Il est fourni par l'intégrateur allemand Gebhardt Födertechnik (système MLS, Multi Level Shuttle) et affiche une capacité de stockage de 250.000 cartons. Le montage mécanique est terminé et le projet entre en phase de réglages et d'interfaçage informatique. L'entrée en service opérationnel est prévue mi-mai. Les flux physiques amont ne passeront plus par l'Autriche : les sites de production (Maroc, Inde et Asie du Sud-Est) livreront directement Obernai, qui préparera les commandes pour les magasins de toute l'Europe du Nord, de l'Ouest et du Sud. Investissement : 10 M€. C'est le même ordre de grandeur que le projet d'agrandissement et de modernisation du site de Wiener Neustadt, confié à l'intégrateur autrichien TGW Logistics Group. Equipé depuis une quinzaine d'années d'un transstockeur à cartons et palettes pour le stockage de masse des produits, le bâtiment d'origine comportait cinq halls, tous différents, dont une partie était utilisée pour des travaux de couture. Le défi pour TGW était de repenser l'organisation de ces espaces en y intégrant un nouveau bâtiment de préparation de commandes où ont été installés 3,5 km de convoyeurs TGW KingDrive (préparation à gares avec postes de travail ergonomiques) et deux tours d'ordonnancement (palonniers Commissioner) pour séquencer l'approvisionnement des postes de préparation de commandes. Là aussi, le montage est terminé. Reste à réaliser l'interfaçage avec le nouveau WMS, EWM de SAP, qui est en cours de mise en place. JLR  
   
  Le nouveau bâtiment de 3.500 m2
et de 20 m de haut à Obernai
 
   
  Plan d'installation du site de Wiener Neustadt  
 
 
 
Parfumerie
Interparfums
étend son
partenariat
avec Bolloré
Logistics
Le fabricant et distributeur de parfums et de cosmétiques sous licence Interparfums prolonge de 3 ans sa collaboration avec Bolloré Logistics, entamée dès 1994. Le périmètre d'action du prestataire comprend le transport amont depuis les conditionneurs d'Interparfums situés dans les régions Normandie, Centre Val-de-Loire et Hauts-de-France vers son site logistique de Criquebeuf-sur-Seine (27), ainsi que les prestations logistiques assurées sur place : déchargement, réception des produits, gestion des stocks, ordonnancement et préparation des commandes à destination de la France et du reste du monde (par voies maritime et aérienne). Bolloré Logistics assure également la planification de ces transports, la gestion de la documentation et des retours, ainsi que les inventaires mensuels et annuels. Compte tenu du développement d'Interparfums, qui est à la fois propriétaire des parfums Lanvin ou de la maison Rochas, et de licences mondiales exclusives (notamment pour Montblanc, Boucheron ou Van Cleef & Arpels), l'heure est aussi à l'extension du bâtiment de 30.000 m² que loue l'entreprise depuis 2011 dans l'Eure. Un permis de construire pour l'ajout d'une cellule supplémentaire de 6.000 m² a été obtenu, pour une livraison prévue au 2e trimestre 2018. Le site disposera alors de 36.000 m² de surfaces logistiques, alors que celui sur lequel avait débuté la collaboration avec Bolloré Logistics, à Petit Quevilly, n'en comptait que... 200. MR  
   
  Philippe Santi, DG délégué d'Interparfums (G)
et
Olivier Boccara, Directeur commercial Monde
de Bolloré Logistics (D) ©Bolloré Logistics
 
 
Dernier km
Coursier.fr
passe au
Big Data
3.000 courses par jour, 250 coursiers, 15 régulateurs...
Une infinité de possibilités de livraison. Pour continuer à croître, Coursier.fr ne pouvait se contenter d'embaucher de nouveaux répartiteurs, la gestion d'autant de données atteignant ses limites humaines. « Or la clé de notre rentabilité, c'est la mutualisation des courses, puis leur répartition en fonction du coursier, de sa position géographique, de son véhicule (vélo, scooter ou camion), du trafic, du poids et du volume des colis, de l'optimisation de tournées... », indique Yann Thebault, le Directeur informatique embauché il y a 18 mois pour développer un nouvel algorithme. « Les seuls outils sur le marché sont des optimisateurs de tournées, mais nous voulions plus que cela », poursuit-il. Avec une nouvelle commande tombant toutes les 10 secondes, la répartition optimale doit être recalculée en temps réel. Or quand un optimisateur de tournée se contente d'établir le meilleur trajet en fonction d'adresses communiquées pour un seul coursier, le nouvel algorithme prend en compte l'ensemble des données pour proposer plusieurs scénarios aux régulateurs, en faisant varier l'ensemble des paramètres évoqués plus haut. Pour cela, il se base non seulement sur les informations communiquées au jour le jour, mais aussi sur l'historique de l'entreprise - 20 millions de trajets réalisés depuis sa création il y a 20 ans – afin d'obtenir des données réelles sur les temps de parcours, par exemple. Cet outil développé en interne a nécessité quelques embauches et de nouveaux serveurs, mais Coursier.fr espère ainsi augmenter sa productivité de 20% dès sa mise en place, prévue en mars 2018. EL
 
   
 
 
 
Avant-première
SITL
Adameo
renforce
son expertise
technologique
Spécialisé dans les métiers de la supply chain et ses domaines connexes (manufacturing, achats, logistique et transport), le cabinet de conseil et de recrutement Adameo entend promouvoir l'innovation métier et technologique à l'occasion de la SITL. Plusieurs nouveautés y seront présentées, mettant l'accent sur l'alliance entre le business, l'usage-client, la technologie et l'humain. En pratique, le cabinet annonce le développement de ses compétences en blockchain via des POCs réalisés sous la bannière d'Austral by Adameo, son offre de conseil métier, mais aussi l'intégration de l'IoT et du big data aux côtés de ses expertises WMS, TMS ou WCS, dans son offre de conseil SI, Pmi by Adameo. Côté conseil RH, Fil by Adameo a développé une expertise dans le recrutement prédictif, proposant à ses clients et ses candidats une expérience différenciante et contextualisée. De nouvelles offres seront également mises en place cette année, comme le « management de transition ». Le tout est rendu possible par le développement de nouveaux savoir-faire en interne, étayé par le recrutement de profils seniors au sein de ses équipes business et consulting. Fort d'une croissance constante de 30% depuis sa création, le cabinet annone par ailleurs la poursuite de son développement à l'international, et son objectif d'intégrer 25 nouveaux talents cette année. Le recrutement sera justement mis à l'honneur sur son stand, avec un jeu permettant aux visiteurs de connaître en quelques clics leur « job affinity ».
Avoir au sein du Hall 6, sur le stand F105
 
 
Immobilier
logistique
Argan acquiert
le nouveau site
strasbourgeois
de BMW
En janvier, BMW est entré dans les murs de l'extension de 17.500 m² construite à proximité de sa plate-forme logistique strasbourgeoise. Pour le constructeur automobile, ce site dépassant désormais les 40.000 m² devient l'un de ses plus grands centres de distribution de pièces de rechange et d'accessoires d'Europe, comme nous l'avions évoqué mi-2017 alors que le chantier battait son plein (voir NL n°2521). La livraison du nouveau bâtiment a été finalisée avec son nouveau propriétaire Argan, foncière spécialisée en immobilier logistique premium. Ce dernier a effectivement acquis la plate-forme en début d'année auprès du promoteur alsacien Les Constructeurs Réunis, impliqué dès le début de l'opération : celui-ci avait acquis ce terrain très en vue au sein du Port Autonome de Strasbourg, et réuni les 12 M€ nécessaires à la réalisation du nouveau bâtiment, connecté à l'existant. Le principe d'une location à BMW pour 10 ans ferme était d'ailleurs déjà arrêté, avant qu'Argan ne se positionne pour acquérir le tout, et n'accompagne la fin du chantier pour veiller à ce que la construction réponde au mieux aux attentes du futur occupant et à ses propres critères de qualité. Cet entrepôt flambant neuf rejoint ainsi le parc d'Argan, qui en détient une soixantaine au sein d'un portefeuille valorisé à 1,3 milliards d'euros fin 2017. Cette année, l'ensemble devrait lui permettre d'atteindre son objectif de 83 M€ de revenus locatifs. MR
 
   
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Irlande
Primark
dévoile sa SC
du textile
Peut-être encouragé par l'initiative de la Green Supply Chain Map (voir NL n°2630), l'irlandais Primark, membre de la Sustainable Apparel Coalition, a décidé de rendre public l'ensemble des données de sa Supply Chain du textile. Son site internet dévoile ainsi une carte complète des 1.071 usines de son écosystème de fournisseurs, réparties dans 31 pays. « Les usines représentées sur la carte produisent pour le compte de Primark depuis au moins un an. Durant cette première année, elles doivent démontrer leur respect des standards d'éthique de la marque et répondre à nos exigences commerciales en termes de qualité et de délai d'approvisionnement » explique un représentant de l'entreprise. Il incombe à la Ethical Trade and Environmental Sustainability Team, une équipe de 100 personnes, de s'assurer de l'adhésion des fournisseurs au code de conduite de Primark. PM  
   
 

Myanmar
Création de
Yamato Global
Logistics
Myanmar
Le Myanmar, nouvel eldorado logistique de l'Asie du sud-est ? C'est ce que semble penser le logisticien japonais Yamato, qui vient de conclure une joint-venture (500.000 US$ de capitaux) avec Aye International Group, une société logistique locale. Le fruit de cette alliance a été baptisé Yamato Global Logistics Myanmar et proposera aussi bien des services de freight forwarding que d'entreposage. Yamato Asia (filiale de Yamato Holdings) en détiendra 80%. Selon la société nippone, le Myanmar offre des avantages géographiques considérables notamment en raison de sa proximité avec la Thaïlande considérée comme le centre névralgique, d'un point de vue industriel, de l'Asie du sud-est. En outre, les efforts déployés par l'ancienne Birmanie en matière d'infrastructures logistiques ne sont pas passés inaperçus, l'exemple emblématique étant le développement de la zone économique spéciale (ZES) de Thilawa (voir NL n°2584). JF  
 

Royaume-Uni
Figleaves
et Yodel
dans le
même bain
Le détaillant de lingerie et de maillots de bain en ligne Figleaves a signé un contrat avec le transporteur express Yodel, qui devrait apporter à celui-ci plus d'un demi-million de colis dans son réseau chaque année. Basé à Liverpool, Yodel est désormais le partenaire unique de livraison de Figleaves au Royaume-Uni, offrant aux clients plusieurs options de livraison, avec une heure limite de commande prolongée dans la soirée pour des livraisons le lendemain, ou avant midi, six jours par semaine. Yodel fournira aux clients de Figleaves une meilleure visibilité de l'état de leur livraison avec des mises à jour du suivi par e-mail, SMS et notifications push via l'application Yodel, parallèlement au suivi en direct sur le site web de l'expressiste.
Ce contrat fait suite à celui passé par Figleaves avec
la filiale de Yodel, Drop & Collect : le service CollectPlus permet aux clients de collecter ou de renvoyer leurs commandes via un réseau national de plus de 7.000 magasins de proximité 7 jours sur 7. CC
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 février 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mercredi 21
Journée TXTRetail
Thinking Retail
Symposium
« L'événement
Européen dédié
à la planification
Retail, au PLM
et la gestion de
la Supply Chain »

De 9h à 17h
Salons Hoche
Paris


Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris




AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne