Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Distribution
alimentaire
Le stock
est en cours
d'implantation
dans le
1
er entrepôt
« Leclerc
Chez Moi »


Comme nous vous l'indiquions dans la NL n°2670, le futur service e-commerce « Leclerc chez moi » de Parisnordis (*) s'appuie sur un entrepôt de 6.000 m2 situé à Pantin, qui sera exploité par ID Logistics. Ce dernier a officialisé hier cette information dans un communiqué en apportant quelques précisions supplémentaires. « ID Logistics est fier d'accompagner une nouvelle fois E.Leclerc dans son développement (ndlr : le prestataire exploite déjà trois sites pour le compte de l'enseigne). Ce partenariat représente pour nous une étape supplémentaire dans la rapide croissance du e-commerce alimentaire et nous voulons être le partenaire privilégié des grandes enseignes de la distribution » a déclaré Eric Hémar, le Pdg d'ID Logistics. Aménagé pour accueillir les véhicules de livraison et pour gérer trois niveaux de températures, l'entrepôt de Pantin proposera dans un premier temps environ 9.500 références (puis 12.000 par la suite, à comparer avec les 25.000 références que propose la Scapnor pour ses hypers), dont des fruits et légumes, des produits bios, frais, surgelés et secs. Les opérateurs seront équipés de terminaux Zebra WT6000 (poignet tactile et scan via douchette au doigt), connectés au WMS maison d'Infomil, la filiale informatique du mouvement E.Leclerc. Outre la préparation de commandes, ID Logistics organisera et optimisera la distribution avec les différents opérateurs transport retenus, en utilisant le TMS d'Acteos. Le site est en cours d'implantation des produits hors température dirigée, les produits frais ne devant être réceptionnés que quelques jours avant la date de début de l'activité, prévue le 28 mars. Le site de Pantin sera approvisionné quotidiennement par le site de la Scapnor à Bruyères sur Oise. (voir suite) JLR
(*) Parisnordis est une filiale créée par la Scapnor pour mettre en place et exploiter le service de livraison à domicile et drive piétons Leclerc Chez Moi sur 11 arrondissements de Paris
 
   
 
 
 
Distribution
alimentaire
(suite)
Le projet Soleil
de la Scapnor
dévoilé au
grand jour
Pascal Beaudoin, le Président de la Scapnor a inauguré officiellement hier, en présence de Edouard Leclerc, le Président du mouvement E.Leclerc, le nouvel entrepôt 100% automatisé dédié aux produits secs que la coopérative d'achat et d'approvisionnement a mise en oeuvre sur son site de Bruyères-sur-Oise (95). Lancé en 2012, ce projet désigné en interne sous le nom de « projet Soleil » porte sur un investissement de près de 60 M€. Il comprend la réalisation par GSE d'un bâtiment grande hauteur de 9.960 m² et 24 mètres de haut, le réaménagement d'une entrepôt existant de 12.000 m2, et la mise en place d'un système de stockage et de préparation automatisée signée Witron (transstockeurs palettes et colis, machines de tri, de préparation sur palette et d'emballage). La production sur le site automatisé a démarré en juillet. Ce nouvel outil, dans lequel travailleront à terme environ 80 personnes (en deux équipes), livre 56 magasins sur le nord de l'Ile-de-France (dont 28 drives), et aussi désormais l'entrepôt de Pantin de Parisnordis, pour le service Leclerc Chez Moi de livraison à domicile et drive piétons, disponible dans 11 arrondissements parisiens (1er, 2e, 3e, 4e, 9e, 10e, 11e, 12e, 18e, 19e, et 20e). Pour les abonnés au magazine, un reportage complet sur le nouvel entrepôt automatisé de la Scapnor est paru dans le n°5 de janvier/février de SC Mag. JLR
 
   
  L'extérieur du bâtiment automatisé de la Scapnor à Bruyères-sur-Oise avec au fond, le bâtiment grande hauteur réalisé par GSE. ©JL.Rognon  
   
  Photo ©Scapnor  
   
  Le transstockeur colis (OPMde Witron), avec 26 allées et une capacité totale de 306.000 colis.  
 
 
 
Etude
Profitez-vous
de la
digitalisation ?
Seulement 5% des entreprises profitent pleinement
de la vague de digitalisation qui touche le monde
de la supply chain. C'est ce qui ressort de l'étude « Digitalisation de la supply chain : où en sommes-nous
et vers quoi allons-nous ? »
réalisée par Lharrington pour
DHL, en interrogeant pas moins de 355 professionnels d
e différents secteurs (automobile, CPG, santé...) partout
dans le monde. La raison tient notamment au rythme
effréné de l'évolution des nouvelles technologies, qui
dépasse la capacité des entreprises à les appréhender
et à les maitriser. Actuellement, les technologies en tête des priorités des entreprises interrogées sont les systèmes d'analyse Big Data (73%), devant les applications Cloud (63%), l'IoT (54%), la blockchain (51%) et le machine learning (46%). Parmi les solutions physiques, les solutions plébiscitées sont la robotique (63%), devant les véhicules autonomes et AGV (40%), l'impression 3D (33%), et enfin la réalité augmentée et les drones (28%).
Sans surprise, les apports attendus de ces nouvelles technologies sont en premier lieu la réduction des coûts et l'amélioration de la rentabilité, une attente exprimée par 82% des sociétés en ce qui concerne les solutions hardware et 77% pour les solutions informatiques. PM
 
 
 
 
Avant-première
SITL
Shippeo lance
un portail client
pour une
visibilité mieux
partagée
A l'occasion de la SITL qui se tient à Paris Nord Villepinte du 20 au 23 mars, Shippeo présentera un nouveau module baptisé « Customer Visibility » permettant aux chargeurs de donner accès à leurs clients finaux (magasins, entrepôts, centres de distribution, ...) à un portail personnalisé sous leur propre marque. Ainsi les clients/destinataires pourront eux-mêmes suivre en temps réel les livraisons attendues, avec prévisions d'ETA (heures d'arrivée estimée) à la clé. « Ce portail client permet aux équipes sur site d'identifier rapidement les retards de livraison et les aide à s'organiser en conséquence pour rationaliser leurs opérations, comme le déchargement des marchandises. Il favorise ainsi la collaboration intra-entreprise et améliore la productivité de toutes les équipes logistiques », fait valoir Lucien Besse, DG de Shippeo. La SITL sera aussi l'occasion de présenter sa nouvelle carte de suivi des flux, qui permet justement de mieux visualiser les positions et les ETA de toutes les livraisons en cours, afin d'identifier plus rapidement les problèmes et d'anticiper les aléas. Aujourd'hui, Shippeo assure le suivi de plus de 40.000 livraisons par mois à travers toute l'Europe, pour de grands acteurs comme Saint Gobain Faurecia ou Leroy Merlin. Ce dernier livrera d'ailleurs son retour d'expérience à l'occasion d'un atelier-conférence organisé le mardi 20 mars à 15H15, annoncé sous l'entête « La traçabilité transport au service de l'excellence client : Retour d'expérience de Leroy Merlin et Shippeo ».
A voir au sein du Hall 6, sur le stand C91
 
   
 
 
 
Expédition
Un nouveau
dimensionneur
de palettes
signé
Mettler Toledo
Le spécialiste suisse des systèmes de pesage et d'analyse Mettler Toledo va commercialiser à partir du mois d'avril un nouveau modèle de dimensionneur de palette, le TLD780. Dotés d'une interface utilisateur graphique pour des statistiques et des rapports simplifiés, cet équipement est conçu pour mesurer rapidement la dimension des envois sur palette, y compris les charges recouvertes de plastique noir ou de matériau réfléchissant, pour optimiser la facturation et la tarification. Mettler Toledo annonce des temps de mesure deux fois plus rapides que la moyenne du marché et un taux de lecture de 99%. Le TLD780 peut être installé sur une structure en hauteur, ou fixé au plafond afin de ne pas gêner la circulation des chariots élévateurs. Le dispositif peut être couplé à une plateforme au sol ou un tablier peseur sur chariot élévateur pour proposer une solution complète pour le dimensionnement, le pesage et l'identification. JLR  
   
 
Nomination
Colliers étoffe
son pôle
industriel
& logistique
Début février, Laurent Gruselin a rejoint Colliers International France en tant que consultant au sein de son pôle immobilier Industriel & Logistique, où il est en charge du périmètre couvrant l'est de l'Île-de-France. Son arrivée s'inscrit dans le développement des services que propose le groupe aux utilisateurs, promoteurs, investisseurs et propriétaires en termes de conseil et de solutions. Agé de 35 ans, titulaire d'un BTS Action commerciale et passé par un cycle de professionnalisation de conseiller en transaction immobilière, Laurent Gruselin arrive de chez Cushman & Wakefield, où il a officié pendant moins d'un an comme consultant industriel et logistique. Auparavant, il avait passé une dizaine d'années chez CBRE, notamment comme consultant grandes surfaces, après des débuts chez Century 21. MR
Photo : Laurent Gruselin rejoint
Colliers International France
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Deutsche
Post DHL
franchit
la barre des
60 Md€ de CA
60,4 Md€, c'est le CA qu'a réalisé DP DHL en 2017, en hausse de 5,4%. Son bénéfice avant taxes et intérêts (EBIT) s'élève à 3,74 Md€ (+7,2%), DHL y a contribué à hauteur de 2,6 Md€ (dont 1,5 Md€ pour la partie e-commerce), et répond ainsi à ses attentes de rentabilité. Avec 1,3 Md de colis livrés (+7,8%), la division Post eCommerce Parcel a engrangé 18,2 Md€ de CA (+4,3%) dont 536 M€ proviennent d'UK Mail, racheté en 2016 (voir NL n°2349). La messagerie fait un bond de 9,5% avec 15 Md€ de CA grâce à des volumes en hausse dans toutes les régions et en particulier à la popularité du service de livraison à horaire garanti dont les ventes ont progressé de 9,9%. La B.U. Global Forwarding a enregistré un résultat similaire (14,5 Md€, +5,4%) en raison du dynamisme du fret aérien et maritime, et dans une moindre mesure à celui du fret routier dont les volumes ont tout de même progressé en Europe et en particulier en Allemagne. Enfin, la B.U. Supply Chain conclut l'année avec 14,2 Md€ de CA, en hausse de 1,4% (+4,6% hors taux de change), portée par 1,5 Md€ de nouveaux contrats signés avec des clients nouveaux et récurrents. PM
 
   
  Frank Appel, CEO de DP DHL  
 

Etats-Unis
Un lycée forme
des chauffeurs
de poids lourds
C'est une première : à Patterson, en Californie, un lycée a décidé de s'attaquer au problème de la pénurie de chauffeurs. L' idée vient d'un ancien chauffeur et manager dans le transport, enseignant depuis 17 ans. En collaboration avec divers partenaires locaux, un programme de formation a été mis en place au sein du lycée, avec 20 heures de conduite dans un simulateur et 180 heures de formation (80 heures en classe et 100 passées autour d'un camion à apprendre son fonctionnement dans les moindres détails). Au sortir du lycée, les élèvent disposent d'un permis de conduire partiel et uniquement valable pour véhicules à boites automatique, il leur sera toutefois proposé de valider le permis poids lourds chez l'un des transporteurs partenaires de la formation.
Ils pourront alors trouver sans difficulté un emploi
saisonnier dans le transport de fruits et légumes et gagner jusqu'à 12.000 $ en un été durant leurs études universitaires. Un exemple à suivre ! PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 mars 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mercredi 21
Journée TXTRetail
Thinking Retail
Symposium
« L'événement
Européen dédié
à la planification
Retail, au PLM
et la gestion de
la Supply Chain »

De 9h à 17h
Salons Hoche
Paris

Jeudi 22 à Lyon
et
Jeudi 29 à Nantes
Journées découverte Citwell
« Vivez le DDMRP avec le serious game DDBRIX Factory ! »
De 9 h à 16 h


Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris



AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Vendredi 6

Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine, PSL,
Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
DE 18 h à 21 h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne