Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Immobilier
logistique
Le guide
d'application
de l'arrêté du
11 avril 2017
est paru


C'est un peu le SAV de l'arrêté publié en avril dernier relatif aux prescriptions générales applicables aux entrepôts couverts soumis à la rubrique 1510 (mais aussi 1530, 1532, 2662 ou 2663) de la nomenclature ICPE (voir NL n°2478). Pour aider à une harmonisation de l'application et de l'interprétation du texte et contribuer ainsi une uniformisation de la procédure de traitement dans les départements, un guide d'application vient de paraître à destination des services instructeurs (Dreal), des pompiers, et bien sûr des acteurs et des utilisateurs de l'immobilier logistique. Ce document de 72 pages est un recueil de fiches questions/réponses qui ont pour vocation de dégager des positions ou des orientations communes sur des points du texte qui peuvent prêter à interprétations divergentes (textes applicables, conditions d'application aux extensions, cas des entrepôts multi-rubriques et/ou multi-exploitants, etc.), avec en annexe des éclairages sur un certain nombre de concepts (par exemple, la différence entre niveaux et des mezzanines). Ce guide est le fruit d'un groupe de travail piloté par la Direction Générale de la Prévention des Risques du Ministère de la Transition Ecologique et solidaire, et incluant des représentants des administrations concernées (DGSCGC, DREAL, DGPR), mais aussi des exploitants, des concepteurs d'entrepôts, des assureurs et des experts. « Afilog, à travers sa Commission Prévention des Risques pilotée par Thierry-René Murat (GSE) et Stéphane Lefebvre (STEF) a apporté une large contribution. Ce guide sera un atout pour une instruction facilitée et pour une appréciation standardisée des situations rencontrées entre les territoires » a déclaré Diana Diziain, Directrice déléguée d'Afilog. JLR
Photo : Diana Diziain, Directrice déléguée d'Afilog
Pour lire et
télécharger le guide

 
 
 
 
Invitation
Le 6 avril,
venez élire le
meilleur projet
en recherche
opérationnelle
Le vendredi 6 avril 2018, la Roadef, Société Française de Recherche Opérationnelle (RO) et d'Aide à la Décision (AD), vous invite à sa soirée événement « Les Pros de la RO » au Cnam (Paris, 3e arrondissement), de 18h00 à 21h45, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine, PSL, le Lamsade, le Cnam et Supply Chain Magazine. Cette soirée est notamment l'occasion de rassembler les membres de la communauté RO/AD, les managers, industriels et décisionnaires d'entreprise autour d'un cocktail dinatoire (de 18h à 19h15), puis d'inviter les participants à désigner par vote le prix du meilleur projet industriel utilisant les algorithmes et les techniques d'optimisation de recherche opérationnelle et de Business Analytics. Un jury composé d'industriels et d'académiques a présélectionné 3 projets finalistes : Serco/Decision Brain (optimisation en temps réel de la répartition des bicyclettes dans le système de vélos partagés de Londres), SNCF OpenGOV/Eurodécision (placement des trains dans une gare saturée) et TF1 Publicité/LocalSolver (optimisation de campagnes publicitaires multi-TV). Le concours aura lieu de 19h15 à 20h45. Avant la remise des prix, prévue à 21h, les organisateurs ont prévu de rendre un hommage chaleureux à deux grands messieurs de la recherche opérationnelle en France, décédés tous deux en 2017 : Bernard Roy, le créateur du Lamsade (Laboratoire d'analyse et de modélisation des systèmes pour l'aide à la décision) et Eric Jacquet-Lagrèze, le fondateur d'Eurodécision.
Renseignements, programme complet
et inscription

 
 
e-commerce
La France sera
le sixième pays
européens
à accueillir
les robots
d'Amazon


Amazon l'a confirmé officiellement : son futur site de 142.000 m2 à Brétigny-sur-Orge (Essonne) sera équipé de centaines de robots tortues porteurs d'étagères développés par sa filiale Amazon Robotics (ex Kiva Systems). « L'introduction de la technologie Amazon Robotics sur le site de témoigne une fois de plus de l'engagement d'Amazon à innover pour nos employés et pour nos clients » a déclaré Ronan Bolé, Directeur des Opérations France d'Amazon, en insistant sur le fait que l'utilisation de ces technologies robotisées de type goods-to-man n'était pas du tout incompatible avec la création d'emplois, puisque 1.000 nouveaux postes en CDI sont prévus sur le site dans les 3 ans suivant son ouverture (à comparer avec les 500 emplois prévus sur trois ans sur un autre site Amazon, non robotisés, celui de Boves). La technologie Amazon Robotics permettrait notamment de fluidifier et d'accélérer les process et de gagner 50% d'espace de stock de produits par m2 par rapport à un site classique. Sur les 140 centres de distribution Amazon dans le monde, 25 sont déjà équipés en robots Kiva, dont une « petite dizaine » de sites en Europe, en Pologne, Grande-Bretagne (notamment à Dunstable, près de Londres), Allemagne, Italie et Espagne. La France sera ainsi le 6ème pays européen dans lequel Amazon va introduire sa technologie robotique. Amazon précise par ailleurs que depuis l'ouverture en 2015 du premier site européen doté des robots Amazon Robotics, le nombre de ses collaborateurs en Europe est passé de 40.000 à 65.000 personnes fin 2017. A noter que Ronan Bolé tiendra une conférence exclusive sur la stratégique logistique d'Amazon France à la SITL 2018 le 20 mars, de 12h00 à 13h00 salle A, sous la forme d'un dialogue avec Franck Journo, DG du cabinet de conseil en e-logistique Neo 26. JLR
Photo ci-contre : robot Kiva ©Amazon Robotics
 
   
  Ronan Bolé, Amazon ©JulienLutt  
 
 
 
Avant-première
SITL
Durisotti cible
le dernier km
avec son
concept T-Box
Le carrossier-constructeur Durisotti présentera la semaine prochaine lors de la SITL son prototype T-Box, dont la carrosserie innovante facilite les opérations de chargement/déchargement dans le cadre des livraisons du dernier km. « Avec T-BOX, les colis viennent au livreur et non l'inverse » fait valoir l'entreprise nordiste, notamment spécialisée dans les développements sur-mesure, qui met en avant l'ergonomie de la solution et la lutte contre les TMS. En pratique, un « click » permet de déclencher la sortie de l'espace de chargement et de rendre la zone de stockage accessible de l'extérieur, à hauteur d'homme, soit par l'arrière ou sur le côté du véhicule (voir photos ci-dessous). Ce concept T-Box peut de plus être aménagé en fonction des besoins spécifiques de chaque entreprise de livraison ou de messagerie, voire de grands comptes, avec de possibles déclinaisons en atelier mobile, en magasin ambulant ou même en food-truck. L'enjeu est de développer des véhicules polyvalents et légers, particulièrement adaptés aux zones urbaines, qu'il s'agisse d'opérer en centre-ville, en sous-sol, ou d'approvisionner des commerces… Par exemple des véhicules électriques, sachant que Durisotti annonce des configurations de son T-Box allant de 6 à 13 m³.
A retrouver sur le stand J128
 
   
   
 
 
 
Ports
A Dunkerque,
le Quai
de Flandre
sera agrandi
dès
cette année
Le port de Dunkerque, dont le trafic conteneurs est en pleine croissance depuis 2010, veut continuer à pouvoir accueillir, dans toutes les conditions maritimes, les plus grands porte-conteneurs du monde. Hier, c'était le porte-conteneurs Antoine de Saint-Exupéry de CMA CGM (20.600 EVP) qui y faisait sa première escale. Débutés en février 2017, les travaux d'extension de 500 m du terminal à conteneurs sur le Port Ouest, Quai de Flandre, se poursuivent et devraient être achevés pour la fin de l'année.
Objectif : pouvoir accueillir simultanément dès 2019 deux porte -conteneurs Megamax de nouvelle génération, sur un linéaire de 1.800 m de quai, et un tirant d'eau de 16,5 m. Un nouveau protique devrait être livré en mai et les travaux de dragage, se dérouleront durant l'été et à l'automne 2018. Le montant total des travaux est estimé à 61,4 M€ HT, avec une contribution de l'Etat de 20,4 M€ HT. JLR
 
   
  Au premier plan, les travaux d'extension du quai
de Flandre et au second plan, le navire Antoine
de Saint-Exupéry de CMA CGM lors de son escale
inaugurale hier. ©Studio Mallevaey
 
 
Recrutement
Après Caen,
Normandie
Logistique
organise
un job dating
à Rouen
Face au phénomène de pénurie de chauffeurs routiers, Normandie Logistique a décidé de prendre les choses en main en organisant des appels à candidatures au niveau local. Après une première session de job dating à Caen le 17 février dernier, l'organisateur de transport terrestre (8 agences en Normandie, Bretagne et Pays de Loire, 54 M€ de CA, 460 collaborateurs, 700 cartes grises) remet ça sur son agence de Rouen le samedi 17 mars, de 9h à 13h, en partenariat avec Pole Emploi et l'OPCA Transport, leurs partenaires formation (Aftral, Promotrans, et Flo Academie) et leurs sociétés d'intérim partenaires (Randstad et RAS). JLR  
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Belgique
L'aéroport
de Bruxelles
renforce
ses capacités
logistiques
Se revendiquant deuxième plaque tournante logistique belge pour le commerce international après le port d'Anvers, l'aéroport de Bruxelles vient d'annoncer la construction de 100.000 m2 de bâtiments logistiques au sein de sa zone de fret Brucargo. Un projet pour lequel il investira 100 M€ sur les trois prochaines années. « Ces investissements s'avèrent extrêmement importants pour le paysage logistique de la Belgique et cadrent parfaitement avec notre vision stratégique pour 2040 », assure Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company, dans un communiqué de presse. Le projet prévoit des investissements dans de nouveaux bâtiments ultramodernes. Un site de 50.000 m2 sera ainsi construit dans la zone ouest de Brucargo, principalement pour Kuehne + Nagel, Dnata et WFS, qui assureront le transport, le conditionnement et le stockage provisoire de fret. L'aéroport prévoit aussi de réhabiliter plusieurs bâtiments de handling existants, notamment celui dans lequel opère la société de handling Swissport, qui sera converti en espaces de stockage et en bureaux. DIL  
   
 

Etats-Unis
Drones
in the USA
Le lobbying de Boeing et d'Amazon aurait-t-il porté
ses fruits ? La Federal Aviation Agency (FAA) a, selon le Wall Street Journal, donné son feu vert à une dizaine de projets de vol de drones dont les premiers pourront démarrer dès le mois de mai. A l'occasion d'une conférence sur les objets volants autonomes tenue à Baltimore la semaine dernière, Earl Lawrence, Responsable du bureau de l'intégration des drones au sein de la FAA, a indiqué que l'ère de la livraison par drone était « bien plus proche que ne l'imaginent la plupart des sceptiques ». Certains projets seraient même « en train de définir des opérations à grande échelle », selon ce dernier. PM
Photo ©Cheetah Logistics
 
   
 
 
 

Mexique
Seko Logistics
arrive en force

Le 3PL américain Seko Logistics vient d'inaugurer un entrepôt de 10.000 m² à Ocoyoacac, le plus grand entrepôt à ce jour dans l'état de Mexico. Sa sixième implantation au sud du Rio Grande ne sera pas sa dernière, William Wascher, CEO depuis le début du mois, promet en effet une expansion massive au Mexique afin notamment de répondre à la demande des clients de l'industrie automobile. « Notre potentiel au Mexique est renforcé par nos 60 implantations juste au Nord du Mexique » rappelle ce dernier. Rien ne manquera à la gamme des prestations proposées selon Manuel Diaz, Managing Director de Seko Logistics Mexique, lui aussi récemment nommé : « Nous allons offrir un panel et une qualité de services synonyme de solutions best-in-class pour nos clients, y compris le transport routier, aérien et maritime, l'entreposage et la distribution, la gestion de la douane et du respect des règlementations, le tout dans un environnement entièrement sécurisé ». PM
Photo : Manuel Diaz, Seko Logistics
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 mars 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mercredi 21
Journée TXTRetail
Thinking Retail
Symposium
« L'événement
Européen dédié
à la planification
Retail, au PLM
et la gestion de
la Supply Chain »

De 9h à 17h
Salons Hoche
Paris


Jeudi 22
à Lyon
et
Jeudi 29 à Nantes
Journées découverte Citwell
« Vivez le DDMRP avec le serious game DDBRIX Factory ! »
De 9h à 16h

Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris



AVRIL 2018


Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Vendredi 6

Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
PSL, Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
De 18h à 21h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne