Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Comment
prévoir dans
ce monde
incertain ?
« D'une année sur l'autre nos prévisions se dégradent, et nos usines ont du mal à s'adapter à la demande », me confiait la semaine dernière un professionnel de la cosmétique. En cause, le rôle déterminant des réseaux sociaux sur la vente de certains produits : « dans le domaine de la beauté, plusieurs blogueuses exercent une influence considérable, expliquait mon interlocuteur avec désolation. Dans de nombreux pays, elles sont considérées comme des stars pouvant déplacer des foules, lorsqu'elles se prêtent - par exemple - à des séances de dédicace dans les boutiques ». Loin d'être un cas isolé, ce témoignage n'est que l'illustration d'un mouvement amorcé depuis plusieurs années. Que l'on s'en réjouisse ou qu'on le déplore, les réseaux sociaux occupent désormais une place importante dans le comportement d'achat des consommateurs, ce qui ne manque pas de perturber les prévisionnistes les plus aguerris. Certes, depuis longtemps, le public est influencé par les campagnes promotionnelles, les conférences de presse, les actions commerciales sur le terrain, la publicité… Mais tout ceci était soigneusement étudié, encadré, planifié. Avec les réseaux sociaux et la possibilité offerte à tout un chacun de s'exprimer à partir de n'importe quelle webcam installée dans une cuisine ou une salle de bain, c'est différent. Le discours marketing des grandes marques vole en éclat lorsqu'un youtuber, suivi par des centaines de milliers de fans admiratifs et disciplinés, décide de torpiller ou d'encenser un produit. Que peuvent les logiciels de prévision quand les historiques sont confrontés à l'explosion irrationnelle des références qui font le buzz sur la toile ? Et tous les produits de grande consommation sont, ou seront concernés. Même s'il existe des réponses pour coller au plus près de la demande (le DDMRP en est une), il reste qu'il est souvent difficile pour les sites industriels, surtout lorsqu'ils sont loin, de réagir dans des délais courts à des mouvements aussi inattendus qu'une pluie de sauterelles s'abattant sur un champ de blé. Visibilité, agilité, flexibilité, sont plus que jamais les maîtres mots pour adapter une Supply Chain aux évolutions de ce monde volatile et incertain. JP. Guillaume
 
 
 
 
Logistique
e-commerce
Mondial Relay
va lancer
son réseau
national de
Drive le 2 avril

L'information sera officiellement annoncée en détail lors du salon e-commerce One to One Monaco, qui s'ouvre demain et se poursuit jusqu'au 22 mars sur le Rocher monégasque. Mondial Relay prépare l'ouverture le 2 avril d'un réseau national de 300 points drive, en complément de ses 6.300 Points relais classiques. L'enseigne de services du Groupe 3SI, spécialisée dans la distribution des colis du e-commerce en France et en Europe avait déjà développé depuis trois ans une offre drive sur une trentaine de points en France mais l'objectif est désormais de l'étendre à tout le territoire pour proposer un service économique de retrait des produits lourds (jusqu'à 130 kg) et/ou encombrants (avec aide pour les charger dans le véhicule) : produits blancs, bruns, canapés, literie, etc. « En ce qui concerne les partenaires de ces sites drive, nous n'avons pas vraiment signé d'accords aujourd'hui avec plusieurs entités d'une même marque ou d'une même enseigne, il s'agit plutôt une démarche point par point » nous a confié Antoine Pottiez, le Président de Mondial Relay. JLR
Photo : Antoine Pottiez, le Président de Mondial Relay
 
 
 
 
SITL Europe
Un Ministre
des Transports
pour
l'inauguration
du salon
Demain, à 10h00 Parc des expositions Paris nord Villepinte, pour l'ouverture officielle de la 35e Edition de la SITL, il y a aura un ministre des transports parmi les personnalités invitées à couper le ruban, mais ce ne sera pas Elisabeth Borne (qui viendra peut-être pour la clôture du salon, le 23 mars). Il s'agit du ministre des Transports de la Fédération de Russie, Maksim Sokolov, un habitué de la cérémonie à laquelle il a déjà participé plusieurs fois depuis sa nomination en 2012, notamment l'année dernière. Il ne se contentera pas de cette courte apparition le temps d'une photo, puisqu'il est prévu qu'il prenne la parole à 12h30, sur le stand du ministère des Transports de la Fédération de Russie (K92), pour évoquer les points clés de la coopération internationale mondiale entre la Russie et la France, et échanger sur le sujet avec des dirigeants d'entreprises russes et françaises. JLR
Photo : Maksim Sokolov, Ministre des transports
de la fédération de Russie

 
 
Colis
Actemium
multiplie les
« retrofits »
pour La Poste
La branche Services-Courrier-Colis du groupe La Poste s'appuie sur Actemium Lyon Logistics pour déployer un pilotage informatique uniformisé sur la majorité de ses plates-formes de tri. Il faut dire que la confiance entre La Poste et le spécialiste en conception et en intégration de solutions intralogistiques remonte à plus de 15 ans. Le programme en cours s'inscrit dans le plan stratégique « La Poste 2020 : Conquérir l'avenir » et vise à moderniser le réseau de distribution de cette activité structurée autour de 15 plates-formes de tri déjà fortement mécanisées et automatisées, notamment via des trieurs de paquets à très grand débit (TPGD), qui ont traité plus de 300 millions de colis l'an dernier. L'enjeu pour ces sites est de gagner encore en capacité de traitement et en efficacité pour assoir le positionnement de La Poste sur des sujets comme la logistique du dernier km, ou la livraison urbaine. L'opération la plus emblématique a été le « retrofit » automatisme et informatique de la plate-forme colis de Moissy-Cramayel, la plus grande de France, qui traite près de 300.000 colis/jour. Sa cadence de tri a été optimisée de 5%, notamment grâce à une réduction de 30% des rejets. Pour Actemium, le défi a été de mener à bien cette modernisation de l'existant sans perturber la production. « Après cette réussite, et confortées par de précédents rétrofits, nos équipes ont continué leur travail en modernisant d'autres plates-formes colis, comme celle de Saint-Laurent-de-Mûre près de Lyon, où le record des 220.000 colis/jour a été atteint. Celles de Mer, Rennes et dernièrement celle de Carvin ont également augmenté leur performance. Au final, ce sont 5 plates-formes qui ont été modernisées en 12 mois », indique Nicolas Jaffeux, responsable de l'activité messagerie chez Actemium Lyon Logistics. MR  
   
 
 
 
Avant-première
SITL
Easyprog
présente en live
son Système de
Gestion d'Accès
Pour sa 2e participation au salon SITL, Easyprog entend réaffirmer son positionnement sur le segment de la gestion des accès et de la sécurisation de la sûreté-protection en milieu logistique et industriel. Le développeur de solutions informatiques qui fête ses 10 ans présentera sur son stand son dispositif SGA (Système de Gestion d'Accès), qui assure en automatique un accueil multi-langues des chauffeurs de poids-lourds, avec une optimisation de la mise à quai des camions à la clé. « En élargissant le périmètre de notre application jusqu'à l'activité à quai, nous allons non seulement démontrer que des économies peuvent être réalisées grâce à la mise en œuvre de la solution, mais aussi qu'une amélioration de la productivité est également possible et de façon très concrète », indique Christophe Humbert, Fondateur et Gérant d'Easyprog. Pour rendre le tout plus tangible, la solution sera présentée sur le stand en fonctionnement réel, avec barrières levantes, lecteurs de plaques, écrans d'affichage et chariots... Easyprog présentera aussi ses nouveautés 2018 en matière de quais connectés, un visiophone intégré aux bornes d'accueil ou sa plate-forme de traitement statistique des données.
Avoir au sein du Hall 6, sur le stand G75
 
 
Transport
Les chargeurs
se disent prêts
à s'engager
avec leurs
transporteurs
routiers
Selon une enquête menée récemment par l'Association des Utilisateurs de Transport de Fret (AUTF) et le cabinet bp2r, 71% des chargeurs (entreprises utilisatrices de transport) sont prêts à mettre en place des partenariats avec leurs transporteurs routiers, et affichent la volonté d'entretenir des relations commerciales durables avec leurs prestataires. C'est d'autant plus remarquable que cela n'a pas toujours été le cas, la plupart des entreprises préférant jusqu'à présent recourir à des contrats d'un an. Mais la situation a changé depuis six mois, avec une pénurie d'offre en matière de transport routier dans un climat de reprise économique. L'impact de ce nouveau contexte sur l'activité en 2017 ne s'est pas fait attendre puisque les entreprises qui ont participé à cette enquête disent avoir enregistré globalement un taux de défaillance moyen de 6%, bien au-dessus de la normale, avec des conséquences négatives sur le taux de satisfaction de leurs clients. Les chargeurs seraient donc désormais à la recherche de solutions « gagnant-gagnant » avec leurs transporteurs.
Les résultats de cette enquête AUTF / bp2r seront présentés demain à 14 h sur la SITL Europe 2018 (atelier 3), en présence d'industriels qui témoigneront de leurs initiatives de partenariats avec leurs transporteurs. JLR
 
 
 
 
Avant-première
SITL
Datalogic met
la robustesse
de sa gamme
en avant
Le spécialiste de l'acquisition automatique de données et de l'automatisation des process Datalogic présentera cette semaine sur la SITL son offre de solutions ciblant les secteurs du transport et de la logistique. Seront notamment dévoilés pour la première fois sa nouvelle gamme de terminaux embarqués grand écran (SH15 et SH21 Blackline), bien adaptés à une utilisation en entrepôt, ainsi que son nouveau terminal portable d'acquisition de données Falcon X4, qui résiste aux chutes de 1,8 m sur un sol béton. Même accent sur la robustesse pour son nouveau terminal embarqué, le Rhino II, conçu pour les chariots élévateurs et les applications sur véhicules industriels, ou la nouvelle déclinaison de son terminal portable Skorpio X4, disponible sous Windows comme sous Android. Et la gamme présentée sur le stand ira bien au-delà, surtout que Datalogic s'est associé à l'expert de solutions d'impression Sato pour présenter une offre d'autant plus complète de solutions permettant d'améliorer la productivité des opérations de transport et logistique.
A voir sur le stand D47, au sein du Hall 6
 
   
  Le terminal embarqué Rhino II et le terminal portable Skorpio X4 figurent parmi les équipements présentés par Datalogic.  
 
 
 
Nomination
Boa Concept
se dote d'un
directeur du
développement


Patrice Henrion a rejoint les équipes de Boa Concept en tant que directeur du développement, à compter du 1er mars. Titulaire d'une maitrise en management et âgé de 40 ans, il compte près de 20 années d'expérience dans la distribution, avec un passage chez Auchan, et surtout dans la banque puisqu'il a longuement exercé au sein du groupe Crédit Agricole à des fonctions relevant de la qualité et de la relation client, de l'animation commerciale, puis en tant que directeur de secteur. Il a également été responsable du pôle Innovation Marketing Marché Méthodes, avant de prendre la direction du développement commercial de Locam, une filiale du groupe bancaire spécialisée dans le financement des entreprises et de leurs projets (location financière, crédit-bail et autres). Ces dernières fonctions expliquent en grande partie son recrutement par le spécialiste du convoyeur modulaire intelligent : « Ses compétences dans le secteur du financement en B to B en font la personne idéale pour comprendre les attentes des clients de Boa Concept, notamment dans le cadre de la nouvelle offre CAAS (Conveyor As A Service) que nous allons annoncer lors du salon Intralogistics 2018 » précise Chantal Ledoux, sa Directrice Générale. En effet dès demain 10h, Patrice Henrion montera au créneau lors de la conférence de presse dédié à ce nouveau service, dans le cadre du salon SITL/Intralogistics. MR
Photo : Patrice Henrion, Directeur du Développement
chez Boa Concept
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Walmart suit
la fraicheur
des produits
Question : comment suivre la fraicheur des denrées périssables depuis la ferme jusqu'au magasin pour limiter le gaspillage alimentaire ? La réponse de Walmart s'appelle Eden. Pensé et développé en interne (en six mois) à la suite d'un hackathon, Eden est d'abord une base de données photographiques des divers stades de maturation des fruits, selon les standards de Walmart et de l'USDA (Department of Agriculture). L'outil s'appuie surtout sur un algorithme breveté de machine learning qui détermine non seulement si un produit est apte à la consommation, mais aussi quelle sera la palette à expédier en priorité au magasin en fonction de la date de péremption estimée des produits. Après avoir photographié la marchandise, les opérateurs reçoivent les recommandations d'Eden via une application propriétaire. Après l'avoir déployé dans 43 centres de distribution, Walmart annonce avoir déjà évité 86 M$ de gâchis. L'objectif est d'économiser 2 Md$ d'ici cinq ans. PM  
 

Vietnam
Amazon poursuit
son offensive
en Asie
du sud-est
Depuis le 14 mars, Amazon propose ses services de vente en ligne au Vietnam. Après une première incursion en Asie du sud-est avec l'implantation à Singapour en juillet 2017, Amazon confirme avec ce deuxième pays sa stratégie d'expansion dans cette région. Le marché d'Asie du sud, évalué en 2017 à 11 Md$, devrait atteindre 88 Md$ d'ici 2025. Des perspectives de croissance qui expliquent l'engouement des e-commerçants. Néanmoins, le géant américain devra se mesurer à deux poids lourds déjà bien implantés au Vietnam : Alibaba, actionnaire majoritaire de Lazada (numéro un des ventes en ligne dans le sud-est asiatique), et JD.com via la plate-forme de e-commerce Tiki (voir NL n°2636). JF  
 

Asie du sud-est
Alibaba double
sa mise
dans Lazada
La réponse ne s'est pas fait attendre. Le e-commerçant chinois Alibaba a annoncé aujourd'hui un investissement de 2 Md$ supplémentaires dans sa filiale Lazada implantée en Asie du sud-est (portant à 4 Md$ le montant total investi). D'une pierre deux coups, Lucy Peng, dirigeante de longue date au sein d'Alibaba et actuelle présidente de Lazada, reprendra le poste de CEO occupé depuis l'origine par son fondateur Max Bittner (qui deviendra conseiller pour Alibaba). Difficile de ne pas y voir un lien avec l'information précédente… La guerre est déclarée en Asie du sud-est ! JF  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
19 mars 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

Mercredi 21
Journée TXTRetail
Thinking Retail
Symposium
« L'événement
Européen dédié
à la planification
Retail, au PLM
et la gestion de
la Supply Chain »

De 9h à 17h
Salons Hoche
Paris


Jeudi 22
à Lyon
et
Jeudi 29 à Nantes
Journées découverte Citwell
« Vivez le DDMRP avec le serious game DDBRIX Factory ! »
De 9h à 16h


Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris



AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Vendredi 6

Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
PSL, Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
De 18h à 21h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne



JUIN 2018

Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par : LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15