Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
E-commerce
Monoprix
s'allie (aussi)
à Amazon pour
l'alimentaire



Un communiqué du Groupe Casino annonce un partenariat commercial avec Amazon visant à proposer courant 2018 « des milliers de produits alimentaires » dans le cadre du service Amazon Prime Now de livraison éclair sur Paris et sa proche banlieue. Via une boutique virtuelle dédiée accessible via l'application et le site propres à cette formule premium du géant du e-commerce, les parisiens pourront accéder à une sélection de produits en marque distributeur Monoprix et ses déclinaisons Gourmet, Bio ou La Beauté, ainsi qu'à des produits frais ou des opérations exclusives. Du côté d'Amazon, le manager France Frédéric Duval fait valoir l'enrichissement de l'offre proposée aux clients du programme Prime Now lancé en juin 2016, qui propose déjà la livraison en H+1 ou H+2 d'environ 20.000 références essentiellement alimentaires au départ de son site dédié du 18e arrondissement. Et même 10.000 supplémentaires via les boutiques virtuelles ouvertes ensuite par des enseignes comme Fauchon, Bio C'Bon ou Lavinia. Dans ces derniers cas, le modèle repose sur des expéditions depuis les magasins (ship-from-store), et la formule devrait être similaire dans le cadre de l'accord signé avec Monoprix. A charge pour Amazon de mobiliser les transporteurs spécialisés sur lesquels il s'appuie pour les livraisons sur Paris. Du côté du Groupe Casino et de son enseigne de centre-ville, on insiste sur cette illustration fracassante de sa stratégie omnicanale, le président de Monoprix Régis Schultz assurant que « Monoprix disposera ainsi du dispositif le plus complet de livraison alimentaire dans Paris ». A terme peut-être, surtout si l'enseigne met effectivement en œuvre l'accord annoncé en novembre dernier avec le cybermarchand britannique Ocado, qui doit doter l'enseigne d'un entrepôt automatisé francilien pour lancer son propre supermarché alimentaire en 2019 (voir NL n°2608). L'accord du jour s'inscrit en fait dans la bataille rangée en matière d'e-commerce qui se met en place entre les acteurs de la grande distribution dans la capitale, où E.Leclerc rode depuis le début de la semaine son service de livraison à domicile E.Leclerc Chez Moi, depuis un entrepôt dédié ouvert à Pantin (voir NL n°2670). Et d'ici 15 jours, Carrefour devrait annoncer ses ambitions, en s'appuyant sur sa plate-forme dédiée au e-commerce, dont la construction s'achève sur l'ancien site PSA d'Aulnay (voir NL n°2677). Ils en feraient presque oublier qu'Auchandirect était monté au créneau dès l'automne 2016, avec un entrepôt automatisé ouvert à Chilly-Mazarin (91) et la même promesse de délais de livraison ultra-courts (voir NL n°2361). MR
Photo : Régis Schultz, le Président de Monoprix
 
 
 
 
Informatique
bp2r veut
réinventer
l'optimisation
transport avec
Sinaaps

Sinaaps ! C'est le nom de la toute nouvelle solution lancée par le cabinet bp2r pour offrir une visibilité complète sur le transport, en s'appuyant sur les données déjà disponibles dans l'entreprise : dépense transport, respect de la promesse client ou encore impact environnemental, le tout agrémenté d'analyses graphiques et de cartographies interactives. « Rompant avec l'optimisation parcellaire, conséquence inévitable des silos informationnels, Sinaaps met en évidence les liens existants entre ces différentes composantes de la performance transport », précise Alain Borri, Directeur Associé du cabinet bp2r. L'outil évolue en continu, notamment grâce aux travaux sur l'intelligence artificielle menés par la cellule R&D du cabinet. Et chaque apport fonctionnel a pour vocation d'accroître l'autonomie et la réactivité des chargeurs. La solution aurait déjà été testée au sein d'une trentaine d'entreprises – distributeurs, industriels et e-commerçants – dotées d'un budget transport allant de 3 à 500 M€. Ce qui fait dire à l'éditeur qu'elle « est désormais stable et éprouvée, donnant entière satisfaction à des professionnels particulièrement exigeants ». JPG
Photo : Alain Borri, Directeur Associé
du cabinet bp2r. ©JLR
 
 
 
 
IOT
Track'it,
une offre de
géolocalisation
intérieure et
extérieure



Objenious, la filiale de Bouygues Telecom dédiée à l'internet des objets s'est associée à la start-up grenobloise Wyres pour lancer Track'it, un kit pour la géolocalisation intérieure et extérieure des produits et matériels (inventaire, suivi des actifs, optimisation des flux logistiques). « Dans tous les cas d'usages d'IoT mobiles que nous rencontrons dans la Supply Chain et la logistique industrielle, la continuité de la localisation et de la connectivité, en intérieur comme en extérieur, sont déterminantes pour produire des données de traçabilité précises de bout en bout » constate Jean-Michel Rosset, le Pdg de Wyres. Cette société a développé une solution de géolocalisation à l'intérieur des entrepôts s'appuyant sur les réseaux IoT (en l'occurrence ici le réseau LoRaWAN opéré par Objenious) et sur un algorithme de résolution multi-technologies offrant une précision à partir de 2 m. A l'extérieur, les tags sont automatiquement localisés grâce à la géolocalisation sans GPS d'Objenious, avec une précision à partir de 50 m dans les zones denses.
Proposé au prix de 3.400 € HT, le kit Track'it comprend une passerelle LoRa Multitech avec carte prépayée, 14 balises IoT à déployer dans l'entrepôt, 4 tags à positionner sur les objets à géolocaliser, un abonnement LoraWAN Objenious d'un an, avec option de localisation TDOA, un accès au portail Wyres et aux API Rest, et trois heures de support d'installation et de paramétrage Wyres. « Cette offre Track'it illustre parfaitement notre vocation de facilitateur d'innovation : toutes les entreprises peuvent désormais tester facilement la géolocalisation sans GPS et bénéficier d'un service continu entre l'indoor et l'outdoor » souligne Stéphane Allaire, Président d'Objenious. JLR
Photos de haut en bas : Stéphane Allaire, Président d'Objenious ©Herve-Hauboldt et
Jean-Michel Rosset
, le Pdg de Wyres
 
 
 
 
Transport
Visibilité
jusqu'en
magasin chez
Leroy Merlin
Shippeo a fait valoir l'intérêt de son nouveau portail
« Customer Visibility », présenté lors de la SITL (voir NL n°2672), en faisant témoigner son client Leroy Merlin. Déjà utilisateur de la plate-forme de suivi Transport pour une partie de ses flux, le distributeur bricolage & habitat a choisi ce nouveau service afin de donner aux équipes de ses 137 points de vente dans l'Hexagone un accès instantané à la localisation en temps réel et aux horaires estimés d'arrivée de leurs livraisons. Chaque jour, chacun en reçoit jusqu'à 10, au départ de 4 entrepôts différents. Soit un total de plus de 100.000 livraisons annuelles, réalisées par plus de 100 transporteurs. « Nos équipes transport en entrepôt utilisaient déjà Shippeo pour avoir une visibilité prédictive et en temps réel de tous nos flux aval, mais il est vite devenu évident que nous devions fournir à chaque magasin le même niveau de visibilité », explique Nicolas Davril, Directeur Transport chez Leroy Merlin. Il s'agit notamment d'un enjeu de productivité, la plate-forme assurant une meilleure collaboration entre les équipes, tout en éliminant les échanges constants par téléphone pour informer les points de ventes de l'état d'une livraison. « Savoir exactement quand un camion arrivera permet aux équipes de chaque magasin de mieux planifier leur travail quotidien, sachant qu'au-delà du déchargement des camions, leurs tâches sont évidemment multiples, telles que le réassort des rayons ou la préparation de certains commandes clients », note-t-il. Côté Shippeo, son PDG Pierre Khoury souligne l'intérêt d'une telle vision tripartite (chargeur, transporteur, magasin), qui permet de mobiliser l'ensemble des acteurs sur la fiabilité des plans de transport, la ponctualité en livraison et le temps de déchargement en magasin. MR
 
 
 
 
Monde agricole
Biosco lance
son outil
d'optimisation
Rongo
Après un an de test de ses modèles mathématiques et de ses algorithmes en conditions réelles, la start-up française Biosco (Biomass supply chain optimizer) s'apprête à lancer sur le marché un outil d'optimisation et d'aide à la décision pour la logistique agricole. Dénommé RonGo, ce logiciel en mode SaaS (software as a service), proposé sous la forme d'un abonnement, s'appuie sur plusieurs types de données (prévisionnel des collectes, produits en stock, localisation des sites, produits, équipement et contrats) pour élaborer en quelques minutes des scénarii optimisés en amont de la collecte, avec leurs impacts en termes de coût, d'utilisation des outils de production, de main d'œuvre et d'empreinte environnementale. La cible commerciale : les coopératives agricoles et forestières. « Dans un contexte où les prix des céréales stagnent, les coopératives agricoles ont besoin d'optimiser le coût de leur logistique. Avec l'outil RonGO elles peuvent espérer, à terme, réduire de 10% les charges liées à la collecte, au transport et au stockage » déclare Thibaut de Saint-Denis, le Président de Biosco. Créée en 2016, la start-up de cinq personnes ne compte pas s'arrêter là. « Rongo, développé sur la bases de technologies à la pointe, est le premier d'une série d'outils d'aide à la décision que nous allons mettre en place » annonce son autre co-Fondateur, Birome Holo Ba, Directeur technique de Biosco. JLR
 
   
  Les deux fondateurs de BioSCO, Thibaut de Saint-Denis
et
Birome Holo Ba
 
 
 
 
Terminaux RF
Ivanti Velocity
2.0 aide à
la migration
vers Android
La société américaine Ivanti (anciennement Wavelink, entre autres) était présente la semaine dernière sur la SITL 2018 pour présenter la version 2.0 de sa solution Velocity, conçue pour faciliter la migration sous Android des applications telnet ou web accessibles sur les terminaux RF en entrepôt. Velocity 2.0 bénéficie notamment d'un moteur de reconnaissance qui permet de détecter automatiquement toutes les applications telnet et web utilisées par le WMS et de les convertir « en quelques minutes » (selon l'éditeur) en application mobile sous Android, avec interface tactile, en se basant sur des règles configurables. Par rapport à des applications Telnet (en vert et noir), la migration vers Android permet en outre d'insérer des images dans le workflow, ce qui peut apporter des indications utiles au préparateur de commandes sur l'aspect et la couleur des produits à prélever. Le prix de la licence individuelle de Velocity 2.0 s'élève à 148 €, mais le produit est déjà préinstallé nativement dans un certain nombre de terminaux, notamment ceux des gammes Zebra MC3300 et VC80x. JLR  
   
 
Chaîne du froid
Hub One lance
la version
mobile de
son application
Tracecold
Sur la SITL Europe 2018, Hub One a dévoilé la version mobile de sa solution de suivi de température Tracecold, lancée en 2017, et destinée aux acteurs de la chaîne du froid. Disponible sous Android (et bientôt sous IOS), cette appli gratuite permet d'accéder en temps réel, depuis un PDA ou un smartphone, aux indicateurs de température et d'humidité des capteurs, avec la possibilité grâce à un code couleur de faire la différence entre les marchandises stockées et en cours d'acheminement. JLR  
 
Nominations
Renault-Nissan
réorganise
ses équipes
SCM et
Ingénierie
A la recherche de nouvelles synergies, Carlos Ghosn, Pdg de l'Alliance Renault, Nissan et Mitsubishi, refond ses équipes SCM et Ingénierie : « Nous annonçons le nom des personnes à la tête des équipes qui mèneront à bien la prochaine phase de convergence de l'Alliance. En générant des revenus additionnels, des réductions de coûts et en évitant certaines dépenses, ces équipes travailleront à l'objectif de doubler nos synergies, qui devraient passer de 5 Md€ en 2016 à 10 Md€ d'ici la fin du plan Alliance 2022 ». Parmi les neuf nouvelles nominations figure notamment celle de John Martin, Directeur des Fabrications, Ingénierie de Production et Logistique Alliance, en charge de la convergence de ces différentes composantes. Il sera notamment responsable de la maximisation des synergies par l'amélioration de la distribution et de l'efficacité et l'utilisation optimale des ressources de l'Alliance. Véronique Sarlat Depotte est pour sa part nommée Directrice des Achats de l'Alliance et PDG de Alliance Purchasing Organization. Enfin, Arun Bajaj prendra le poste de Directeur Talents Alliance. PM  
   
  Arun BAJAJ, Véronique Sarlat Depotte, John Martin  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Fedex facilite
les retours
Fedex annonce le lancement de Fedex Returns Technology, une solution complète de gestion des retours destinée en priorité aux grands e-commerçants. Déployé dans 1.700 bureaux Fedex à travers le pays, ce service propose aux clients finaux d'y déposer leur article à renvoyer, l'expressiste se chargeant de l'inspecter, l'emballer correctement et, dans certains cas, d'engager la procédure de remboursement. Grace à une plate-forme web, les e-tailers peuvent ensuite suivre leurs flux retours et en analyser les tendances afin de mieux comprendre le comportement des consommateurs et mieux gérer leurs stocks. « La gestion des retours est rapidement devenue un facteur critique de succès, devancé seulement par le prix, dans la satisfaction client. Fedex Returns Technology fait le pont entre les mondes physique et digital, aidant les web marchands à définir une stratégie de gestion des retours efficace à la fois pour leur société et leurs clients » commente Ryan Kelly, SVP Fedex Supply Chain. PM  
 



Chine
(Hong Kong)
DHL Express
va construire
son Central
Asia Hub
Pour faire face à la croissance à deux chiffres des besoins du commerce international dans la région, DHL Express a signé un accord avec l'autorité aéroportuaire de Hong Kong pour la construction du Central Asia Hub, sa future grande plate-forme asiatique dédiée au fret aérien et située sur la zone de l'aéroport international. Montant de l'investissement : 2,9 Mds HK $, soit environ 290 M€. En fait, il s'agit de l'agrandissement et de la modernisation de sa plate-forme régionale existante, qui gère déjà aujourd'hui 40% du volume total des expéditions Asie-Pacifique. Sa capacité devrait passer de 75.000 actuellement à 125.000 unités expédiées par heure. Le volume d'expédition de la plate-forme, qui sera opérationnelle au premier trimestre 2022, sera six fois supérieur ce qui était lors de la création de la plate-forme en 2004. JLR  
 
  Ken Allen, Président de DHL Express et Fred Lam, Président de l'autorité aéroportuaire de Hong Kong  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
27 mars 2018

MARS 2018

Mardi 27
Journée DSCP
Dynasys
« Transformation
digitale : votre
Supply Chain
est-elle
tendance ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 17h15
Palais Brongniart
Paris

Jeudi 29
Journées découverte Citwell
« Vivez le DDMRP avec le serious game DDBRIX Factory ! »
De 9h à 16h
Nantes



AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Vendredi 6

Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
PSL, Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
De 18h à 21h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne



JUIN 2018

Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15