Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Evénement
Les défis de
la Supply Chain
du futur au
28
e Forum de
Kedge/Isli


Vendredi dernier s'est déroulé devant près de 400 personnes le 28ème Forum organisé par Kedge (Isli) à Talence près de Bordeaux sur le thème : « Emerging challenges in a complex future ». Après quelques mots d'introduction par Dominique Estampe, directeur de l'Institut (mais aussi initiateur et organisateur de l'événement depuis 28 ans), Roger Bloemen, directeur Supply Chain de la division industrielle de Sonoco, s'est attaché à décrire la dimension stratégique de la SC.
« Nous n'avons plus le choix : il faut transformer les organisations et investir dans les technologies et les ressources humaines »,
a-t-il déclaré lors de sa présentation. Mais si la Supply Chain de demain passe effectivement par les technologies et le digital, la protection de l'environnement fait également partie des défis qu'elle doit relever. Ainsi, François-Régis Le Tourneau (L'Oreal) a montré les objectifs ambitieux du groupe industriel pour réduire les émissions de CO2 tant en distribution urbaine que dans tous les segments de la Supply Chain : « L'environnement n'est plus une option. C'est une obligation ! » a-t-il réaffirmé avec force. Si Amazon contribue par son activité à augmenter le nombre des livraisons aux particuliers, Christan Berté, directeur général d'Amazon Logistics a toutefois rappelé que ses importants volumes lui permettent d'optimiser le remplissage des véhicules. Il a également souligné les efforts déployés par Amazon pour trouver des modes alternatifs (comme les drones qui en sont encore au stade expérimental). Les problématiques environnementales ont également été largement abordées par Cécile Bray, Senior Expert climate and carbon accounting de Geodis et par Rémy Lemoigne, Managing Director de Gate C-Consulting et auteur de l'excellent ouvrage « L'Economie Circulaire, stratégie pour un monde durable », dont la deuxième édition vient de paraitre chez Dunod.
Au cours d'une table ronde sur « Green Loop Supply Chain Implementation », les deux orateurs ont abordé ce sujet en soulignant notamment que si nous consommons plus que la terre peut produire, l'économie linéaire n'est plus viable et que la seule alternative réside dans une économie circulaire respectueuse de la planète. JPG
Photo : Christian Berté, Country director Amazon Logistics
 
 
 
 
28e Forum
Kedge/Isli
Les clés de la
réussite selon
C Discount
et Showroom
privé
Dans la deuxième partie de journée, le Forum de l'Isli s'est attaché à donner la parole à des Start-ups et à des acteurs importants du e-commerce. Des interventions précédées en plénière par une conférence du sculpteur britannique Charles Hadcock, qui s'est livré à une audacieuse comparaison entre le caractère disruptif de son art et celui de la Supply Chain dans le contexte de la transformation digitale. Très attendue également l'intervention de Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations de C discount, doublement couronné lors des Rois de la Supply Chain et pour qui le succès repose sur 4 piliers : l'innovation, la profitabilité, l'expérience client et le bien-être au travail. A l'appui de sa démonstration, une vidéo présentant la solution Exotec et son petit robot évoluant en 3D pour la préparation de commandes. Chez Showroom privé, Anil Bernard Dende nous a expliqué que si l'on parie sur l'intelligence artificielle et les possibilités de la data science, on s'appuie également sur l'intelligence humaine par le biais d'un incubateur intégré à l'entreprise qui travaille en partenariat avec des start-ups et constitue d'une certaine manière l'un des fers de lance du e-commerçant. Très remarqués les témoignages de Luc Castera, fondateur de la jeune société Octopi, de Romain Codron, fondateur de Shiptify et de Dominique Lebreton, de MGI, pour débattre « Toward Digitalization of Maritime Supply Chains ». Au final ce Forum a montré une fois encore grâce à son contenu, mais aussi à ses élèves très impliqués dans son organisation, le dynamisme de l'Isli qui fait autorité depuis des années dans le domaine de la formation en Supply Chain. JPG  
   
  Dominique Estampe (à droite) et les étudiants qui ont participé à l'organisation du 28e forum de Kedge-ISLI  
 
IoT
Orange
Business
Services
lance
« smart
tracking »
La semaine dernière, sur le salon Smart Industries 2018,
Orange Business Services et Ocean, sa filiale spécialisée
dans les solutions de gestion de flottes, ont lancé l'offre
packagée « smart tracking » de localisation et le suivi des biens et des équipements pour l'industrie et la logistique. La solution propose trois types de balises de localisation autonomes (« trackers ») sélectionnées pour leur robustesse, leur autonomie (jusqu'à 5 ans en mode éco) et leur fiabilité et le choix de la connectivité, suivant l'usage et les besoins en termes de couverture géographique : réseau GSM ou réseau IOT basse consommation (en l'occurrence le réseau LoRa d'Orange). Les responsables de production ou logistique peuvent suivre leurs objets, définir des règles de suivi et d'alertes, consulter des rapports d'activité à partir d'un portail sécurisé, avec des fonctionnalités d'alertes telles que le geofencing (si l'objet sort d'une zone prédéfinie), le chronofencing (en cas de déplacement à un horaire indu). Des versions adaptées de smart tracking ont été développées notamment pour le monde du transport et du BTP. La solution devrait s'étoffer en 2018, avec de nouveaux capteurs (humidité, température), et un module « Indoor » pour la localisation en usine ou en entrepôt avec une précision inférieure au mètre. JLR
 
 
 
 
Immobilier
Un bâtiment
Cultura
de 56.000 m²
sort de terre
à Moissy
Cramayel
Idec, concepteur et constructeur clé en main d'immobilier logistique, industriel et tertiaire vient de mettre à disposition anticipée la première tranche d'un entrepôt de 56.000 m² en cours de construction à Moissy Cramayel (77). Ce projet développé par Prologis accueillera dès l'été prochain l'enseigne de distribution Cultura. Ce bâtiment va permettre d'accompagner le développement de l'activité e-commerce du spécialiste de la culture et des loisirs créatifs et d'en centraliser l'activité logistique sur une seule implantation. 7 mois après le lancement des travaux, la mise à disposition de cette première tranche de 24.000 m² va permettre de débuter l'installation des racks destinés à l'entreposage des produits de l'enseigne (livres, CD, jeux...). La réception de la seconde phase du projet va intervenir à la fin du mois avec la livraison de trois cellules supplémentaires de 6.000 m² chacune. La mise à disposition finale avec les 8e et 9e cellules interviendra à la fin du mois de mai. Idec remettra également les clés de près de 2.800 m² de bureaux qui accueilleront les fonctions administratives du futur utilisateur du bâtiment. La sortie de terre de ce nouveau projet logistique marque pour le constructeur la seconde collaboration avec le développeur Prologis sur l'ancienne friche industrielle de PSA à Moissy Cramayel. L'opération en cours de finalisation intervient en effet après une première collaboration efficace pour la construction d'une plateforme de 70.000 m² distante de quelques centaines de mètres et accueillant la chaine de distribution Action. JPG  
   
 
Nomination
William Brachini
vient renforcer
Wakeo

William Brachini a rejoint les rangs de Wakeo en tant que Customer Success Manager en février dernier. Précédemment Senior Consultant au sein des équipes Opérations de KPMG, il est également passé par le cabinet Kurt Salmon et CGI où il a mené des projets complexes au coeur de la Supply Chain. Dans ses nouvelles fonctions William Brachini aura pour mission d'accompagner les clients dans le déploiement opérationnel de la solution. A l'issue de cette nomination il a déclaré : « Je n'ai pas hésité longtemps lorsque les fondateurs m'ont proposé de rejoindre l'aventure Wakeo. Dans un contexte où la supply chain s'enrichit de toujours plus de données et où la technologie apporte des transformations majeures, je suis ravi d'apporter ma contribution au développement de Wakeo. Lors de mon parcours, j'ai développé une double expertise Supply Chain et SI qui correspond particulièrement bien à l'approche Wakeo ». « Son recrutement va nous permettre de continuer à nous structurer pour répondre toujours mieux aux enjeux clients », précise les fondateurs de Wakeo. JPG  
 
 
 
Economie
circulaire
Le recyclage
des déchets
de bureau,
simple comme
un passage
du facteur
« Un français actif sur deux travaille dans un bureau et génère 130 kilos de déchets par an. Moins de 20% de ces déchets sont recyclés selon l'Ademe », met en avant Corinne Sieminski, présidente de Recygo, l'entreprise spécialisée dans la collecte et le recyclage des déchets de bureau que viennent de lancer le 30 mars les groupes La Poste et Suez. Or, la loi de transition énergétique, avec le décret du 10 mars 2016, oblige à trier à la source cinq flux de déchets, contraignant les bureaux de vingt employés et plus à trier et recycler leurs papiers. Aussi Recygo veut rendre le tri accessible à tous les bureaux ; elle offre via son site recygo.fr des solutions de collecte et de recyclage de tous les déchets de bureau, dans une logique d'économie circulaire et solidaire. Elle s'adresse à toutes les entreprises qu'elles aient un ou plusieurs sites à traiter. Celles-ci peuvent choisir un pack sans engagement, un abonnement clé en main ou personnalisé. Moins d'une semaine après sa souscription, l'entreprise cliente reçoit les contenants de tri adaptés à ses besoins (papier, emballages carton, bouteilles et canettes, gobelets, cartouches). Une fois un contenant plein, elle demande en ligne une collecte à la date de son choix. C'est le facteur qui effectue la collecte, Recygo assurant le recylage des produits collectés. Le maillage territorial de Recygo permet de réduire l'impact environnemental de la valorisation des déchets et d'appliquer un tarif unique partout en France. Les opérations de conditionnement des déchets visant à être valorisés sont confiés à du personnel en insertion. La traçabilité des déchets est assurée jusqu'au centre de tri. CC
Graph ©Recygo
 
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Alibaba se
renforce dans
la distribution
alimentaire
C'est- chose faite ! Le e-commerçant chinois Alibaba vient de prendre le contrôle de l'intégralité du capital de sa filiale Ele.me (voir NL n°2665), le numéro un de la livraison de plats à domicile en Chine. Le géant chinois et sa filiale financière Ant en détenaient auparavant 43%. Ele.me (« T'as faim? », en mandarin) est désormais valorisé à 7,7 Md€ a indiqué Alibaba. Cette opération lui permet de se renforcer dans la distribution alimentaire et constitue la dernière salve dans la bataille livrée avec son concurrent Tencent (qui contrôle la plate-forme Meituan-Dianping). La croissance du secteur est très forte. Selon le centre d'information China Internet Network, le nombre d'utilisateurs de services de livraison de repas à domicile a triplé en deux ans pour atteindre 343 millions l'an dernier. JF
Photo ©Alibaba Group
 
   
 

Chine
La livraison
par drones
passe un cap
SF Express vient de décrocher la première licence d'exploitation pour opérer un réseau commercial de livraison par drone en Chine. Cette société de messagerie, installée à Shenzhen, prévoit de lancer une activité commerciale dans une zone à Ganzhou (ville dans la province du Jiangxi, au sud-est de la Chine) où elle mène déjà des tests depuis juin 2017. La réglementation locale autorise en effet les entreprises à conduire des expérimentations dans ce domaine. SF Express espère par la suite être habilitée à étendre ses opérations dans d'autres villes de la province, puis à l'échelle nationale, voire à l'étranger. « La délivrance de la licence signifie que la Chine est entrée dans une nouvelle étape dans le transport par drones », a déclaré Wang Zhiqing, directeur adjoint de la CAAC (l'Administration chinoise de l'aviation civile). Et d'insister sur la nécessité de combiner cette activité avec le « le fret aérien traditionnel ». Rappelons que les e-commerçants JD.com et Alibaba mènent également des initiatives en matière de logistique par drones (voir NL n°2612 et n°2593). Le premier a justement ouvert il y a quelques jours sa deuxième station de livraison expérimentale dans le Hainan. Cainiao Network (filiale logistique d'Alibaba) vient de réaliser également un transport par air de feuilles de thé depuis la montagne de Shifeng (près du lac de Hangzhou, à l'Est de la Chine) jusqu'à un centre de traitement du thé en moins de deux minutes (contre plus d'une heure auparavant). JF  
 

Canada
Expansion,
emploi
et transport
green
pour UPS
Face à une croissance des volumes « sans précédent » alimentée par l'essor du e-commerce, UPS prévoit d'investir plus de 500 M$ CAD (plus de 310 M€) dans l'expansion de ses installations et l'amélioration de ses technologies au Canada. Le projet d'expansion de 16.700 m² de son centre de distribution de Montréal, qui deviendra le premier centre de tri automatisé d'UPS dans le pays, a déjà débuté (investissement de près de 80 M€). L'expressiste procédera également à l'expansion de ses installations dans la région du Grand Toronto, ainsi qu'à d'autres endroits en Ontario, au Québec, en Colombie Britannique, en Alberta et au Manitoba pour un total de plus de 90.000 m² de nouvelles surfaces et plus de 1.000 créations d'emplois. UPS continuera par ailleurs de mettre l'accent sur le développement durable, il s'est fixé pour objectif de disposer de 50% des véhicules de son parc roulant alimentés par des sources d'énergie alternatives d'ici la fin 2018. L'entreprise a d'ores-et-déjà déployé un parc fonctionnant au gaz naturel comprimé en Colombie-Britannique, une première pour UPS au Canada. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
3 avril 2018

AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e

Vendredi 6
Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
PSL, Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
De 18h à 21h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Jeudi 19
Webinar
DYNASYS
« Les Fondations
du DDMRP
»
Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne



Mai 2018

Jeudi 3

Webinar
DYNASYS
« Le Concept
du DDMRP »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Jeudi 17
Webinar
DYNASYS
« Comment
intégrer
le  DDMRP
dans un modèle
de Supply Chain
Planning
End-to-End ? »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Jeudi 31
Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h




JUIN 2018

Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15