Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Immobilier
logistique
Afilog prépare
une typologie
des
petits espaces
logistiques
périurbains


C'est un domaine « sous le radar » qu'Afilog a décidé d'investiguer : celui des espaces logistiques de taille moyenne, entre 1.000 et 5.000 m² environ, nichées dans des parcs d'activités péricentraux et dans des actifs immobiliers de type locaux d'activité. Ni espaces logistiques urbains ni plate-forme L, XL ou XXL, ces « petites » surfaces discrètes de la logistique, avec des localisations péricentrales, font pourtant l'objet d'une demande réelle exprimée par des transporteurs et logisticiens ou bien des comptes propres (artisans, installateurs, SAV, ...) qui s'en servent pour la fonction logistique non externalisable de leur activité. Ce sont généralement des espaces mixtes, à la frontière poreuse entre surfaces logistiques et surfaces d'activité. Dans sa mission d'accompagner ses membres dans l'évolution du secteur, l'association des professionnels de la supply chain et de l'immobilier logistique prévoit donc de créer officiellement une nouvelle commission de travail sur le sujet d'ici la fin du mois. Une première réunion préparatoire est prévue la semaine prochaine. « Les entretiens menés dans la commission prospective et le suivi des transactions de ces dernières années nous ont conduits à vouloir travailler sur cette forme de pratiques logistiques qui ne prennent, sur le plan immobilier, ni la forme des grands entrepôts ni celle des espaces logistiques urbains » déclare Diana Diziain, directrice déléguée d'Afilog. A l'image des travaux de la commission dédiée à la logistique urbaine, l'objectif sera également de réaliser, à partir d'exemples de bâtiments et d'entreprises utilisatrices, une typologie de ces espaces logistiques périurbains. JLR
Photo : Diana Diziain, directrice déléguée d'Afilog, lors de la table ronde immobilier logistique organisée le mois dernier par Supply Chain Magazine.
 
 
 
 
Cabinets
de conseil
Un Data
Scientist
orienté
business
chez Mews
Partners


Le cabinet de conseil en performance opérationnelle et en supply chain Mews Partners renforce son expertise en matière d'intelligence artificielle avec la nomination en tant que Senior Data Scientist de Jong-Mo Allegraud. « Nos clients industriels expriment de plus en plus le besoin d'être accompagnés sur le périmètre de l'IA dans le cadre de projets d'aide à la décision, d'optimisation, etc. C'est pour répondre à leur demande croissante, que nous avons décidé d'intégrer un nouveau Data Scientist au sein de notre équipe » a déclaré Stéphane Gautrot, Managing Partner Mews Group. Agé de 39 ans et titulaire depuis 2002 d'un double diplôme Supaéro et M.Sc.A. en Machine Learning de l'Ecole Polytechnique de Montréal, Jong-Mo Allegraud travaillait depuis 2003 pour la société toulousaine Spikenet Technology, spécialisée en analyse d'image par réseaux de neurones, en tant que développeur puis chef de projet / data scientist. Il y a notamment piloté le développement de solutions métier de Machine Learning au service de clients privés et institutionnels. Chez Mews Partners, son rôle sera de compléter les expertises métier et sectorielles déjà existantes au sein du cabinet en matière d'Intelligence Artificielle, en proposant une approche « data driven » orientée business et non technique de la donnée. « Avec l'arrivée de Jong-Mo Allegraud, notre ambition est d'offrir une vraie valeur ajoutée business dans le traitement des données en intégrant les POC dans une offre plus globale de Proof of Value. Le véritable enjeu des dirigeants est, au-delà de la technologie, de repenser leur business model en valorisant ces nouvelles opportunités » a déclaré Flavien Lamarque, Managing Partner en charge des activités Supply Chain chez Mews Partners. JLR
Photo : Jong-Mo Allegraud, Senior Data Scientist
chez Mews Partners
 
 
Invitation
Quatre
mini-webinars
autour du
DDMRP
à partir
du 19 avril
Dynasys (groupe QAD) organise, en partenariat avec Supply Chain Magazine, une série de quatre webinars, du 19 avril au 31 mai 2018, autour du DDMRP (Demand Driven Material Requirements Planning) et de son intégration dans un modèle de planification de bout-en-bout de la Supply Chain. En tant que premier éditeur de solution de Supply Chain Planning à avoir été certifié DDMRP par le Demand Driven Institute, Dynasys vous propose, au travers de quatre courtes sessions (trois webinars de 15 minutes et une session de questions/réponses de 30 minutes), de mieux comprendre le principe du DDMRP et la manière de mettre en œuvre concrètement cette méthodologie pour contrôler aussi bien la planification et l'exécution. Ils seront animés par Ludovic Lezenven, Business Consultant DynaSys certifié CDDP (Certified Demand Driven Planner).
Voici la liste et les thèmes abordés lors de cette série
de webinars :
Jeudi 19 avril, 11h30 - 11h45 :
   « Les Fondations du DDMRP »,
Jeudi 3 mai, 11h30 - 11h45 :
   « Le Concept du DDMRP »
Jeudi 17 mai, 11h30 - 11h45 :
   « Comment intégrer le DDMRP dans un modèle
   de Supply Chain Planning End-to-End ? »
Jeudi 31 mai, 11h30 - 12h00 :
   interview live questions/réponses filmée
   avec Ludovic Lezenven, consultant Dynasys
Inscription et informations sur le programme
détaillé de ces webinars
 
 
 
 
Immobilier
logistique
P3 acquiert
l'entrepôt
montpelliérain
d'Orchestra
Le spécialiste en immobilier logistique P3 Logistic Parks annonce l'acquisition fin février du site logistique d'Orchestra à Saint-Aunès, près de Montpellier. L'enseigne de mode enfantine et de puériculture s'était fait construire en 2011 cette plate-forme de 32.000 m², dotée de 9.000 m² en mezzanine, dont elle avait fait le vaisseau amiral de sa logistique et qu'elle continuera d'occuper en tant que locataire, au titre de la société Orchestra Prémaman. Le site devrait en partie se spécialiser sur le volet e-commerce, les opérations à destination de son réseau de magasins pouvant s'appuyer sur la plate-forme logistique de 50.000 m² qu'Orchestra a mis en route début 2017 près d'Arras, et d'ici un an sur celle de même taille qui devrait ouvrir près de Nîmes (avec la possibilité de doubler la surface de chacune à terme, jusqu'à atteindre les 120.000 m² dans le Pas-de-Calais).
En tant qu'investisseur et nouveau propriétaire du site de Saint-Aunès, P3 France se félicite d'une opération en ligne avec sa volonté de constituer un parc de bâtiments de haute qualité environnementale, et rappelle avoir été le premier développeur logistique à avoir signé le Pacte Mondial des Nations-Unies. En l'occurrence, celui de Saint-Aunès est un bâtiment de classe A, doté d'une toiture photovoltaïque. MR
 
   
 
Immobilier
logistique
Legoupil
Industrie
fait
coup double
et innove
En l'espace de quelques jours, le fabricant et installateur de bâtiments industriels et modulaires Legoupil Industrie a officialisé la livraison de deux entrepôts dont l'un se distingue par son délai d'installation, et l'autre par sa charpente béton (une première pour Legoupil Industrie). D'une surface de 4.160 m2, la première infrastructure (issue de la gamme Master de bâtiments métalliques démontables) est destinée à accroître les capacités de stockage d'une plateforme logistique de Sofrastock international (groupe Renault Nissan), en Normandie. Elle a été livrée en seulement 27 jours. Conforme aux réglementations ICPE, ERT et RT 2012, le bâtiment est composé de deux nefs de 60 m de longueur, 30 m de largeur et 7 m de hauteur. Il est relié à la plateforme existante via un auvent et deux sas de liaison.
L'exploitant a fait le choix dans un premier temps de la formule location, sur une période de 120 mois. Quant à la seconde infrastructure, il s'agit d'un entrepôt de 7.535 m2, d'une capacité de stockage de 7.800 palettes, déployé en moins de 7 mois pour le compte de Jourdan Transport et Solutions sur son site de Saint-Hilaire-du-Harcouët (50). Sur ce projet, Legoupil Industrie a décidé de sortir de son cœur d'activité que sont les structures métalliques en optant pour une charpente béton, mieux adaptée aux contraintes de son client, notamment sur le plan économique. AD
 
   
  L'entrepôt métallique construite en 27 jours pour Sofrastock  
   
  L'entrepôt à charpente en béton construit en 7 mois pour Jourdan Transport et Solutions  
 
 
 
Prise de
rendez-vous
transporteurs
Gfi
Informatique
lance
une version
« start »
d'Optidock
Afin d'aider aussi les petites et moyennes entreprises des secteurs de la distribution et du transport à optimiser les flux de véhicules sur leurs sites logistiques ou industriels, l'éditeur Gfi Informatique a lancé la solution Optidock Scheduler. Conçue pour les PME et les ETI, cette version « start » de sa solution collaborative de prise de rendez-vous transporteurs (Optidock) permet d'organiser et d'optimiser les activités de livraison et d'expédition, dans une démarche d'automatisation et de modernisation des processus logistiques. Déployable dans tout type d'environnement et de sociétés quel que soit leur système d'information, Optidock Scheduler contribue aussi à améliorer la visibilité et le suivi des commandes, à adapter le nombre de ressources dédiées aux missions, et à supprimer les engorgements. AD  
 
Prestataires
logistiques
TFP Logistic
rejoint
le groupe
Perrenot
Zamenhof, société du groupe Jacky Perrenot, vient de racheter TFP Logistic. Une entreprise dont le siège social est situé à Rungis et qui revendique un chiffre d'affaires de 7,7 M€ grâce à ses activités de stockage, de préparation et de livraison de produits secs, frais ou surgelés avec une flotte de 40 véhicules frigorifiques et un entrepôt de 4.000 m2 sous température dirigée. « Le dirigeant et fondateur Pascal Fournel a souhaité s'allier avec un groupe important, avec lequel il y a de nombreuses synergies pour continuer à développer sa société », indique le communiqué de presse. Parmi les prochains projets envisagés par le groupe : le regroupement de ses activités dans un entrepôt de 12.000 m2 (dont une partie est sous température dirigée) dans le Val-de-Marne. DIL  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Hema lance
la livraison
H24
« Les supermarchés Hema à Pékin et à Shanghai n'ont même pas besoin d'être ouverts pour que les consommateurs chinois obtiennent ce qu'ils veulent », vient d'annoncer Hema, propriété du groupe Alibaba qui ne cesse de communiquer au sujet de sa stratégie « New Retail » (voir NL n°2588). 25 supermarchés dans ces deux villes ont en effet lancé un service de livraison 24 heures sur 24. Le géant chinois s'engageait, jusqu'à présent, à livrer pendant la journée des commandes à domicile en 30 minutes pour les clients habitant dans un rayon de moins de 3 km. Ce service est désormais proposé également entre 22h et 7h du matin. La plupart des articles sont concernés par cette offre à l'exception de certains produits frais. Idem pour les plats cuisinés qui ne seront disponibles « que » jusqu'à 1 heure du matin. D'une manière générale, il semble que les achats en ligne durant la nuit ne soient pas rares chez les consommateurs chinois. Selon Alibaba, plus de 80 millions d'utilisateurs visitent ses sites e-commerce Taobao (C2C) et Tmall (B2C) entre minuit et 4 heures du matin, la plupart étant des femmes âgées de plus de 30 ans. JF  
 

États-Unis
Bolloré
Logistics
ouvre
un nouvel
entrepôt
à Miami
D'une surface de 18.500 m2, le nouvel entrepôt que vient d'inaugurer Bolloré Logistics à Miami « consolide les opérations contractuelles jusqu'alors hébergées sur deux sites différents et soutiendra les synergies opérationnelles ainsi que les délais de livraisons du fret pour les clients ayant des besoins logistiques urgents », explique le communiqué de presse du prestataire. Combinant les opérations de transport traditionnelles avec des services à valeur ajoutée, ce hub se positionne sur des solutions de bout en bout notamment pour la cosmétique, l'aéronautique, le spatial et les produits de grande consommation. Disposant d'un système de vidéosurveillance 24/7, d'un contrôle d'accès biométrique et de dispositifs de sécurité incendie spécifiques à chaque catégorie de produits, il compte 52 portes à quai. DIL  
   
  Cyrille Bolloré, président de Bolloré Transport & Logistics (au centre), Thierry Ehrenbogen, directeur général de Bolloré Logistics (à dr.), et Clément Leclerc, consul général de France à Miami (à g.).  
 

Royaume-Uni
Fedex rachète
P2P Mailing
Fedex vient de s'offrir la PME britannique P2P (anciennement P2P Mailing) pour 92 M£ (105,4 M€). Cette entreprise de messagerie s'adresse en priorité aux e-commerçants, elle offre quatre services de transport (routier et aérien) pour les articles allant d'un poids unitaire de 0,5 kg à 1 t : Untrak (standard), Express, Trakpak (avec suivi) et Return (retours). Bénéficiant de nombreux partenariats dans quelque 200 pays, notamment avec d'autres expressistes et services postaux, elle propose une livraison en J+1 à J+2 en Europe et en J+2 à J+ 4 en Asie et aux Etats-Unis. Basée à Laindon, à quelques kilomètres au nord de l'embouchure de la Tamise, P2P opérera dorénavant en tant que filiale de Fedex Cross Border, une unité de Fedex Trade Network. Son rachat permettra à Fedex à la fois de proposer une gamme de services plus complète et de renforcer sa présence sur le marché en forte croissance qu'est celui du e-commerce en Grande Bretagne. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
5 avril 2018

AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e

Vendredi 6
Soirée ROADEF
Les Pros de la RO
« Invitation
au concours de
projets industriels
en RO/Business
Analytics »

Partenaires :
Université Paris Dauphine,
PSL, Lamsade,
Le Cnam,
SCMagazine
De 18h à 21h
CNAM
Amphithéatre
Paul Poinlevé
Paris 3e


Jeudi 19

Webinar
DYNASYS
« Les Fondations
du DDMRP
»
Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne



Mai 2018

Jeudi 3

Webinar
DYNASYS
« Le Concept
du DDMRP »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Jeudi 17
Webinar
DYNASYS
« Comment
intégrer
le  DDMRP
dans un modèle
de Supply Chain
Planning
End-to-End ? »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Jeudi 31
Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h




JUIN 2018

Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15