Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Pour
en finir avec
le modèle
linéaire


C'est à l'occasion d'une visite d'usine en Mayenne, qu'Edouard Philippe a levé le voile sur la feuille de route pour une économie 100% circulaire. L'idée est de tout faire pour rompre avec le modèle linéaire (fabriquer, consommer, jeter) au profit d'une attitude plus vertueuse consistant à préserver le plus possible les ressources naturelles qui s'épuisent. Objectif : réduire de 30% la consommation de matière par rapport au PIB d'ici 2030. Parmi les 50 mesures annoncées certaines concernent directement la Supply Chain depuis la conception des produits, en passant par le sourcing, l'emballage et bien sûr le recyclage. Ce texte, qui résulte d'une très large concertation, a nécessité 5 mois de travaux et de discussions. Sa mise en œuvre devrait démarrer d'ici l'été avec une incitation forte auprès de certaines filières, d'intégrer dans leur Supply Chain des volumes de matière plastique issue des déchets. Le gros de la mise en œuvre étant prévu en 2019 avec des dispositions législatives destinées notamment à lutter contre l'obsolescence programmée ou encore à restreindre au maximum le gaspillage alimentaire. Naturellement, dans un contexte mondial où la démographie ne cesse de croître, la France ne pourra à elle seule inverser significativement la courbe de destruction des ressources. Il lui est possible néanmoins de s'inscrire dans le peloton de tête des pays responsables et de s'engager dans des actions qui peuvent avoir valeur d'exemple. Supply Chain Magazine reviendra sur ces annonces et leurs conséquences pour la SC dans son prochain numéro (mai 2018). Et le Club Agora du SCM consacrera le 17 mai une soirée spéciale « Economie Circulaire » avec la présence de plusieurs personnalités qui font autorité dans ce domaine (1). JPG
(1) La réunion du 17 mai se déroulera en présence de François-Michel Lambert, député, président de l'Institut de l'Economie Circulaire, Bénédicte Cusinberche, directrice du développement de Bic, et de Rémy Le Moigne, auteur du livre « L'Economie Circulaire ». Le Club Agora du Supply Chain Management est réservé aux responsables Supply Chain de l'industrie et de la distribution.
Plus de
renseignements.

 
 
 
 
French Days
Une solution
pour minimiser
les retours
produits



Vous ne l'aviez peut-être pas remarqué mais depuis vendredi et jusqu'à demain, ce sont les French Days, cette opération commerciale inspirée du Black Friday et lancée à l'initiative de six e-commerçants Boulanger.com, Cdiscount.com, Fnac.com / Darty.com, La Redoute.fr, Rueducommerce.fr et Showroomprivé.com (suivis par une cinquantaine de sites). Cinq jours durant lesquels les promotions peuvent atteindre jusqu'à 70% sur certains produits, et des offres spéciales proposées pendant quelques heures seulement. Cette invitation aux achats impulsifs induit un risque d'effet boomerang pour les e-commerçants, à savoir des taux de retour plus importants que le taux habituel de 24% sur le commerce en ligne selon Benjamin Dunkel, Head of Solution Consulting & Retail Acquisition chez Bazaarvoice. Cette start-up propose une plate-forme de gestion des contenus dynamiques générés par les consommateurs (CGC) qui permet d'informer les acheteurs en amont pour les aider à prendre des décisions « raisonnées » et leur donner « confiance dans le parcours d'achat ». Avec pour autre effet, selon Bazaarvoice, de diminuer le risque de retours produits. « Le taux de conversion augmente en moyenne de 98% lorsque les acheteurs consultent des questions et réponses sur les principaux sites de vente » déclare selon Benjamin Dunkel. Reste à savoir si une décision « raisonnée » du consommateur ne risque pas d'étouffer dans l'œuf sa capacité à céder à un achat d'impulsion... JLR
Photo : Benjamin Dunkel, Head of Solution Consulting
& Retail Acquisition chez Bazaarvoice
 
 
Logistique
urbaine
Nov@log
et Mov'eo
lancent un
appel à idées
de projets
Encourager les projets de R&D et d'expérimentation en matière de transport, de logistique et de mobilité urbaine, tel est l'est l'objectif de l'appel à idées de projets que viennent de lancer les pôles de compétitivité Nov@log (logistique et supply chain) et Mov'eo (automobile et mobilité). Intitulé « Nouvelles mobilités au service de la logistique urbaine », il vise au développement de nouvelles méthodologies, technologies et services favorisant une logistique urbaine durable. Les projets peuvent porter sur les véhicules et équipements de transport, les process organisationnels (intermodalité, économie circulaire, logistique retour), les infrastructures et espaces logistiques (consignes, stockage urbain, infrastructure intelligente) et enfin les services et dispositifs numériques pour la mobilité (pilotage et organisation des flux, anticipation des risques, IoT logistique...). L'appel à idées de projets est ouvert jusqu'au 25 juin, et les entreprises, instituts de recherche et collectivités qui y auront répondu pourront accéder aux réseaux des deux pôles de compétitivité en plus de bénéficier d'un accompagnement de leur part dans leur recherche de financement. AD  
   
 
 
 
Intelligence
artificielle
Transport/
logistique
en tête des
bénéficiaires
de l'IA
Une étude du McKinsey Global Institute vient de se pencher sur les bénéfices à attendre de l'Intelligence Artificielle en comparant l'intérêt respectif des méthodes traditionnelles d'analyse et celles relevant du « deep learning ». Baptisée « Notes from the AI Frontier », elle se fonde sur 400 cas d'usages dans des entreprises et des organisations relevant de 19 secteurs d'activité, et aborde à la fois la question de mise en œuvre pratique de l'IA et celle de son potentiel économique. Les problématiques transport & logistique figurent parmi celles pour lesquelles l'IA amène le plus de valeur ajoutée par rapport aux outils traditionnels, notamment en matière d'analyse des coûts, d'optimisation des opérations, des schémas logistiques ou des inventaires, de prévision des ventes et de la demande, ou de maintenance prédictive. Ces gains potentiels en matière de supply chain, ce sont les industries manufacturières qui sont les plus susceptibles d'en tirer parti, vu que leur performance générale repose en grande partie sur la performance de leurs opérations. Mais aussi les secteurs B2C comme le retail, qui bénéficieront en plus des avantages de l'IA en matière de marketing et de gestion des ventes (avec le transport et la logistique, l'autre problématique ayant tout à gagner de la mise de l'IA selon l'étude). Parmi les problèmes à résoudre pour décrocher les milliards de dollars de gains à la clé, selon Mc Kinsey : la question de l'agilité des organisations, et celle de la quantité et de la diversité des données à agréger et à traiter. MR  
 
Nomination
Razat Gaurav
devient CEO
de Llamasoft
LLamasoft, éditeur de Solutions de Supply Chain Design et plateforme décisionnelle, annonce que Razat Gaurav, vétéran du secteur, a rejoint la société en tant que CEO (Chief Executive Officer) et membre du Conseil d'administration. Celui-ci a à son actif une longue expérience à des postes de direction chez JDA Software, i2 Technologies et Ernst & Young (EY). Il succède au fondateur et actuel CEO Don Hicks, qui continuera de siéger au Conseil d'administration en la qualité de président. A la suite de cette annonce, Toby Brzoznowski, cofondateur de la société, conservera lui aussi un rôle actif au sein de l'équipe dirigeante LLamasoft au poste de CSO (Chief Strategy Officer). JPG  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Ouganda
Geodis
s'implante à
Kampala
Ouvert début mars, le nouveau bureau de Geodis à Kampala, en Ouganda, sera dédié dans un premier temps à la logistique de projets industriels dans cette région d'Afrique en fort développement (le PIB du pays devrait augmenter de près de 6% en 2018). Le prestataire va notamment prendre part à un projet de grande envergure d'exploitation de pétrole et de gaz et de construction des infrastructures associées au Nord-Ouest du pays, dans la région très enclavée du lac Albert, à la frontière avec la RDC (République Démocratique du Congo). « Au-delà du pétrole et du gaz, la région présente un potentiel dans de multiples secteurs industriels incluant, l'électricité, les énergies renouvelables et les infrastructures de transport » déclare Philip Somers, en charge de l'activité Projets Industriels de Geodis. Ce bureau permettra aussi à Geodis d'offrir ses services au Kenya et en Tanzanie. JLR
Photo ©Geodis
 
   
 

Suisse
L'année
commence fort
pour K+N
4,862 Md CHF (4,063 Md€), c'est le CA enregistré par Kuehne + Nagel au T1 2018, soit une progression de 13,1% par rapport au T1 l'an passé. La tendance observée durant les deux derniers trimestres 2017 se poursuit donc, comme le reflètent les différents indicateurs financiers : bénéfice brut 1,843 Md CHF (1.540 Md€) +11,8%, EBIDTDA 289 M CHF (241,5 M€) +12,5% et EBIT 236 M CHF (197,26 M€) +12,9%. La logistique Contractuelle connait une bonne dynamique avec notamment une croissance à deux chiffres du CA en Chine et en Asie du Sud-Est et la signature de nouveaux clients, en particulier dans le secteur du e-commerce. Côté transport, les recettes nettes de la partie terrestre ont grimpé de 16,4%, portées entre autres par le multimodal en Amérique du Nord et de forts volumes en Europe, le secteur de la santé ayant largement contribué à cette performance. Après deux acquisitions et de nouveaux contrats, les volumes aériens se sont envolés (+20%) et culminent à 422.000 t de fret. Les principaux facteurs de ce succès sont la croissance des volumes exports au départ de l'Amérique du Nord et la popularité de ses services dédiés tels que KN Engine Chain. Enfin, l'activité maritime n'est pas en reste avec une hausse des volumes de 5% et 1,079 M d'EVP traités (+50.000) malgré la chute des expéditions de matériaux de recyclage en direction de la Chine suite à un changement de règlementation. Derrière cette croissance se cache l'intensification des échanges intra-Asie ainsi que celle des volumes exports depuis l'Asie. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 avril 2018

Mai 2018

Jeudi 3

Webinar
DYNASYS
« Le Concept
du DDMRP »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45

Jeudi 17
Webinar
DYNASYS
« Comment
intégrer
le  DDMRP
dans un modèle
de Supply Chain
Planning
End-to-End ? »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys certifié
CDDP
De 11h30
à 11h45


Jeudi 31
Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h




JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Mercredi 20
Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation