Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Stratégie
Nouvelle
organisation
chez Geodis

Le groupe Geodis vient de dévoiler sa nouvelle organisation qui se découpe désormais en 4 régions, 5 lignes de métier
et 6 directions fonctionnelles. Selon la direction du groupe, ce nouveau découpage correspondrait à une volonté d'offrir aux clients « un accès facile et complet à son portefeuille unique de services logistiques ». Pour ce qui est des responsables régions, notons que la zone Europe de l'Ouest, Moyen Orient et Afrique est confiée à Laurent Parat, l'Europe du Nord et Continentale à Thomas Kraus, les Amériques à Randy Tucker et l'Asie Pacifique à Onno Boots. Au niveau des lignes métier, la logistique contractuelle (contract logistics) sera codirigée par Laurent Parat et Randy Tucker. Geodis renforce deux départements centralisés : Business Developement & Marketing dont la mission consiste à proposer des solutions door to door et Innovation & Business Excellence, visant à améliorer ses processus opérationnels par l'innovation. JPG
Photo : Laurent Parat qui cumule désormais la direction de la zone Europe de l'ouest, Moyen Orient, Afrique et la codirection de la logistique contractuelle, une des 5 lignes métier définies par Geodis.
 
 
 
 
Classement
Gartner révèle
le SC TOP 25
2018
L'organisme américain Gartner vient de publier son toujours très attendu Supply Chain TOP 25, qui classe les entreprises selon la performance de leur Supply Chain. Cette année, le classement 2018 est marqué par l'arrivée d'Adidas (24ème) et de Novo Nordisk (13e) ainsi que le retour de Home Depot (23e). McDonald's a par ailleurs rejoint la prestigieuse catégorie des Masters qui comprend déjà P&G, Amazon et Apple, en raison de l'excellente orchestration de son réseau de fournisseurs et de franchisés ainsi que pour la digitalisation de sa Supply Chain avec notamment des expérimentations avec la réalité augmentée.
Cela a occasionné quelques changements notamment
dans le TOP 10 que voici :

1 Unilever, 2 Inditex (+1), 3 Cisco Systems (+1), 4 Colgate-Palmolive (+5), 5 Intel (+1), 6 Nike (+2), 7 Nestlé, 8 Pepsico (+3), 9 H&M (-4) et 10 Starbucks.
Les rares chutes vont à Johnson&Johnson (18e, -5), Coca Cola (22e, -8) et BMW (25e, -3)
et les plus belles progressions à Colgate-Palmolive,
Schneider Electric (12e, +5), HP (14e, +5), L'Oréal (15e, +5)
Diageo (16e, +7) et Samsung Electronics (18e, +8).
Ces derniers, ainsi que leaders, sont récompensés pour leur approche proactive des problématiques actuelles que sont le manque de ressources humaines, notamment en transport, et de l'instabilité géopolitique. Gartner note également chez eux une forte propension à : 1 choyer leurs clients, 2 promouvoir l'économie circulaire et 3 digitaliser leur SC à grand renfort de systèmes d'automatisation, de robots, de chatbots, d'intelligence artificielle et de SI de dernière génération. PM
Classement complet :
1 Unilever, 2 Inditex, 3 Cisco Systems, 4 Colgate-Palmolive,
5 Intel, 6 Nike, 7 Nestlé, 8 Pepsico, 9 H&M, 10 Starbucks,
11 3M, 12 Schneider Electric, 13 Novo Nordisk, 14 HP,
15 L'Oréal, 16 Diageo, 17 Samsung Electronics,
18 Johnson&Johnson, 19 BASF, 20 Walmart, 21 Kimberly Clark, 22 Coca Cola, 23 Home Depot, 24 Adidas, 25 BMW
 
 
Nouvelles
technologies
Kion mise sur
la digitalisation

A l'occasion de sa dernière assemblée générale, Gordon Riske, CEO du groupe Kion (Still, Linde, Dematic...) a annoncé sa volonté de digitaliser l'entreprise ainsi que ses services. « Nous sommes en train d'aligner notre entreprise avec un monde de plus en plus digital et de développer notre stratégie de digitalisation » a-t-il déclaré, « La digitalisation de nos solutions, qui comprendra des entrepôts totalement automatisés avec des solutions robotiques, sera accompagnée de celle de nos procédures internes ». A cet effet, Kion vient de créer Kion IoT Systems GmbH, une équipe (et B.U.) constituée de développeurs d'applications et de logiciels, d'ingénieurs test et d'architectes systèmes regroupant l'expertise et le savoir-faire nécessaire au développement et à l'implémentation de toute solution digitale. Celle initiative s'inscrit dans la stratégie Kion 2027 qui succède ainsi à la Stratégie 2020 lancée en 2014. Sont au programme, outre la digitalisation des process et services, une focalisation sur l'efficacité énergétique, sur de nouveaux modes (énergies) de propulsion ainsi que de nouveaux systèmes d'automatisation. Rappelons que le focus de Kion sur la digitalisation n'est pas totalement nouveau, il a récemment abouti aux lancements de iQ Sprocket, le système de maintenance informatisé de Dematic, nexxtFleet, le nouveau système de gestion de flotte de Still, ainsi que Truck Call, l'application de Linde permettant d'envoyer digitalement une nouvelle mission à un chariot. PM
Photo : Gordon Riske
 
 
 
 
Douane
Schneider
Transports
certifié
OEA
Schneider Transports obtient le statut OEA pour ses agences françaises. Le transitaire a développé une compétence douanière étendue pour proposer à ses clients une gestion complète des formalités douanières opérée avec les outils Conex. Schneider Transports compte 4 agences françaises implantées en Rhône Alpes (38-Grenay) en Ile-de-France (93 Aulnay-Sous-Bois Garonor) et en zone transfrontalière (Saint Louis-Bâle / St Julien en Genevois-Genève), qui gèrent entre autres la douane à domicile pour les clients. La compétence Douane est gérée par 14 déclarants répartis dans les 4 agences françaises. L'entreprise réaliuse pour ses clients le dédouanement à l'importation et à l'exportation, le dédouanement UE, la représentation fiscale, l'entrepôt douanier ouvert, les contrôles aux frontières, etc. Tandis que le volume de l'activité de Schneider Transports a progressé de 5% par an, la hausse consécutive de l'activité douanière aurait été absorbée à effectifs constants, grâce aux gains de productivité obtenus par l'outil Conex. JPG
 
 
Service
ferroviaire
UPS renforce
ses liaisons
entre l'Europe
et la Chine
UPS a annoncé que son offre de service de transport ferroviaire en conteneur complet Preferred FCL-Rail est aussi accessible désormais entre Duisbourg, en Allemagne, et Hong-Kong, en Chine. Entre les deux continents, son portefeuille de services de transport multimodal UPS Preferred relie déjà par train quatre arrêts en Europe et six gares en Chine. « Hong-Kong est un important partenaire commercial de l'UE », explique Mike Harrell, président d'UPS Europe. Par rapport aux autres modes de transport, le recours au ferroviaire a en outre des avantages au niveau des délais de livraison et des coûts. Par rapport au fret maritime, les délais de livraison peuvent être réduits de 30%, et par rapport au fret aérien, les économies peuvent aller jusqu'à 60%. AD  
 
 
 
Interopérabilité
GS1 lance
Scalechain
pour proposer
des standards
dans
le domaine de
la Blockchain

GS1 France lance, avec l'appui initial d'EY, « Scalechain ».
L'objectif est d'adresser sur le long terme les enjeux
de l'interopérabilité des solutions basées sur la technologie
« blockchain ». A travers ces premières expérimentations, la blockchain promet d'apporter plus de sécurité, d'intégrité et de transparence dans ces échanges et ces transactions. Les services basés sur la blockchain ont le potentiel de stimuler de nouveaux modèles d'affaires, ainsi que le déploiement de nouveaux services digitaux décentralisés, de confiance et centrés sur les utilisateurs. La blockchain présente aussi plusieurs enjeux : la pertinence des premiers cas d'usage doit être vérifiée à plus large échelle, la technologie continue d'évoluer rapidement, se trouvant confrontée à la croissance exponentielle de la volumétrie de données à traiter, l'interopérabilité des blockchains est encore incertaine, de même que commencent à se poser des questions sur la gouvernance des données, sur les enjeux éthiques et environnementaux. Dans ce contexte « Scalechain » a pour objectifs de partager collectivement la compréhension des composantes technologiques de la blockchain, ainsi que les chaînes de valeur associées et de rassembler largement les retours d'expérimentations déjà réalisés ainsi que les challenges rencontrés. « Nous invitons notre écosystème à venir rejoindre l'initiative « Scalechain » et ainsi rassembler toute l'intelligence collective des entreprises pour leur permettre de capitaliser sur cette technologie extrêmement prometteuse mais aussi de dégager les voies de l'interopérabilité des solutions », a déclaré François Deprey, Président Exécutif de GS1 France. JPG
Photo : François Deprey
 
 
Transport
combiné
Grève
à la SNCF :
T3M sauve
son fonds
de commerce
Alors que le plan de transport de l'opérateur de transport combiné T3M n'était assuré qu'à 20% pendant les premiers jours de grève à la SNCF, il l'est désormais à environ 85% (hors jours de grève, il l'est bien sûr à 100%). « Nous y parvenons notamment en recourant à de l'affrêtement routier et en optimisant le taux de remplissage des trains que nous pouvons faire circuler », explique Jean-Claude Brunier, Pdg de T3M. Le manque à gagner n'en demeure pas moins au rendez-vous : depuis le début du conflit, le chiffre d'affaires de T3M s'est contracté de l'ordre de 15% à 20%. « Nos principaux objectifs sont actuellement de sauver notre fonds de commerce et le fret ferroviaire en France », poursuit le Pdg de T3M. Le responsable a par ailleurs toujours l'intention de demander une indemnisation à SNCF Réseau. AD  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Amazon finance
49 projets
de recherche
Pour la troisième année consécutive, Amazon a lancé en 2017 un appel à projets dans le domaine des sciences et technologies de l'informatique et en particulier de l'Intelligence Artificielle. Pas moins de 800 groupes de chercheurs du monde entier ont répondu à ce concours baptisé aux Amazon Research Awards (ARA), parmi lesquels 49 ont été retenus par Amazon. Ils se départageront quelque 3,7 M$ de dotations, soit près de 80.000 $ chacun.
« Le nombre de dossiers qualifiés que nous avons reçus démontre l'étendue et la profondeur de la recherche dans le domaine de l'IA. A travers les ARA, nous aidons les chercheurs à pousser leurs travaux dans des domaines fondamentaux qui nourriront l'innovation au service de nos clients. Les résultats seront disponibles en open source »
explique Ralf Herbrich, Directeur Machine Learning chez Amazon. Parmi les heureux sélectionnés figure un projet de l'INRIA portant sur l'interprétation automatique des images et vidéos, un autre de l'Université de Cornell (New York) sur des algorithmes de machine learning capables d'apprendre à partir d'informations partielles tels que les appréciations des clients, et enfin un projet de recherche de l'Université Southern California sur l'automatisation des AGV et autres robots, ceux-ci devant pouvoir prendre des décisions sur le vif afin de circuler efficacement dans un entrepôt aux flux très denses. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Nathalie Bier

Directrice de clientèle
tel : 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 mai 2018

MAI 2018

Jeudi 31

Webinar
DYNASYS
« Questions/
Réponses
Live »

Intervenant :
Ludovic Lezenven,
Buisness
Consultant
DynaSys
certifié CDDP
De 11h30 à 12h

JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Jeudi 14
Webinaire BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Début : 11h
En français


Mercredi 20

Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation


Mardi 26
Conférence
DIAGMA
« Comment
segmenter
son offre produit/service
& adapter
les modèles SC
pour renforcer
son avantage
compétitif ? »

Témoignages :
BDR Therma
Group,
De Dietich
et Chappée
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel Bel Ami
Paris 6e