Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Quand
les robots
financeront
nos retraites…

Au moment où le gouvernement lance une grande concertation citoyenne sur la réforme des retraites, comment ne pas s'interroger sur les métiers demain ? La technologie sera-t-elle au service de l'Homme et lui permettra-t-elle une vie professionnelle plus agréable, plus facile ? Selon plusieurs études, l'intelligence artificielle et la robotisation devraient supprimer un nombre considérable d'emplois et en créer de nouveaux. Quand le législateur se penchera à nouveau sur l'âge légal de départ à la retraite, quels seront les éléments qui lui permettront objectivement de se projeter à 10 ou 20 ans ? L'espérance de vie sera-t-elle le seul critère ou intègrera-t-il dans sa réflexion la valeur créée par l'automatisation des tâches et le travail accompli par les robots ? Il est franchement difficile aujourd'hui de savoir comment seront réparties les nouvelles richesses créées par la machine et si les gains de productivité favoriseront à terme, une retraite « à la carte ». Ce qui est certain, c'est que le monde du travail ne ressemblera plus dans quelques années à celui que l'on connaît aujourd'hui. Les impacts seront considérables, y compris pour les métiers de la Supply Chain qui n'échapperont pas à ce vaste mouvement de transformation. Dans les prochaines semaines, plusieurs manifestations aborderont d'ailleurs ce sujet : jeudi prochain, lors des Rencontres Internationales de la Supply Chain de l'Aslog (1) une table ronde réunissant experts, universitaire et professionnels du secteur, évoquera « les métiers du futur » et montrera comment l'impact des nouvelles technologies va modifier l'éventail des fonctions. Ce même jour, dans un autre débat sur l'entrepôt du futur, des acteurs majeurs du conseil de l'intralogistique et de la distribution s'exprimeront pour livrer leur vision de l'avenir. Le 20 juin, lors des 2e Rencontres Prologis, robotique et intelligence artificielle seront le thème principal d'une présentation prospective (2). Enfin le 5 juin, le Forum d'été consacré à « la traçabilité » montrera comment l'émergence de nouvelles technologies (Blockchain, Internet des Objets...) peut modifier le rapport au travail. Autant d'événements auxquels sont bien entendu amicalement conviés les responsables politiques ainsi que tous ceux qui s'interrogent sur le monde de demain. JPG
(1) programme complet
et inscription

(2) Programme et inscription de cette soirée réservée aux directeurs Supply Chain, dans cette Newsletter dans les prochains jours
 
 
 
 
e-commerce
Les ambitions
planétaires
d'Alibaba et
de sa filiale
Cainiao
En fin de semaine dernière, à l'occasion du Global Smart Logistics Summit organisé à Hangzhou, le patron d'Alibaba Jack Ma a annoncé un grand projet de modernisation et d'expansion de l'infrastructure de sa filiale logistique Cainiao Network à l'échelle mondiale, dans le cadre d'un investissement colossal de plus de 100 Mds de yuan (13,3 Mds €). A l'international, il s'agit d'ouvrir cinq hubs, en Asie, en Europe et au Moyen Orient. Même si les accords n'ont pas encore été formellement signés pour la construction de ces sites, Cainiao Network a dévoilé les cinq villes qui ont été choisies pour accueillir ces grands hubs : Hangzhou, Kuala Lumpur, Dubaï, mais aussi Moscou et Liège, qui deviendrait ainsi la tête de pont logistique d'Alibaba en Europe. L'aéroport de Liège s'est d'ailleurs félicité de cette décision dans un communiqué où il rappelle que les expéditions de commerce électronique du réseau Cainiao entrent déjà sur le marché européen par son intermédiaire. Officiellement, cette infrastructure a pour vocation de faciliter le « commerce inclusif », c'est-à-dire l'activité de petites entreprises présentes sur les places de marchés du groupe, qui pourraient ainsi vendre leurs produits dans le monde entier. Le hub de Liège devrait traiter à la fois les flux de produits exportés de l'Europe vers la Chine et à l'inverse ceux des marques chinoises qui vendent en Europe via la place de marché AliExpress. En dehors de la Chine, Cainiao annonce qu'il livre déjà 30 villes dans 6 pays avec des délais inférieurs à 5 jours. Ces nouveaux hubs devraient lui permettre de passer à la vitesse supérieure, avec une meilleure qualité de service, l'objectif étant de livrer dans les trois ans 100 villes à l'étranger, et à terme de pouvoir livrer partout dans le monde dans des délais inférieurs à 72 heures. Toujours dans le cadre de son projet de modernisation de son infrastructure, Cainiao a annoncé son objectif de pouvoir livrer partout en Chine en moins de 24 heures, en s'appuyant notamment sur le développement de ses solutions « Future Park », des complexes logistiques high tech comprenant un entrepôt intelligent, mais aussi des bureaux, des galeries commerciales et même des immeubles résidentiels.
Le premier Future Park se trouve dans la ville de Wuxi près de Shanghai. L'entrepôt fait appel à des technologies telles que l'IA, l'internet des objets (technologie Lora), l'edge computing et la robotisation (500 AGV et des bras robotisés pour le picking et l'emballage). JLR
 
   
  Le premier Future Park, à Wuxi près de Shanghai ©Cainiao  
 
Gestion de
site logistique
Stackr et
Shippeo
accélèrent
les livraisons
avec
Fast Track
Diminuer de moitié sur les sites logistiques les deux heures de temps d'attente moyen des véhicules, tant au chargement qu'à la livraison des marchandises. C'est le défi qu'ont décidé de relever Stackr et Shippeo avec leur future solution commune Fast Track. Plusieurs projets pilotes auprès de clients communs démarrent actuellement pour une commercialisation à la fin 2018. Fruit d'un partenariat exclusif scellé le 1er juin, Fast Track consiste en une combinaison de la plateforme de suivi en temps réel et prédictif des livraisons de Shippeo et de l'offre de gestion automatisée de contrôle d'accès pour véhicules et piétons e-Gestrack de Stackr. « L'intégralité de la supply chain est ainsi couverte », résume Franck Zulian, Pdg de Stackr. Avec la nouvelle solution, les heures d'arrivée estimées (ETA) des camions, issues de la plateforme Shippeo, sont transmises automatiquement à e-Gestrack, ce qui permet ainsi, en lien avec les logiciels de gestion d'entrepôt et de quais, d'ajuster en conséquence les besoins en ressources du site logistique. De plus, les données pré-enregistrées sur l'application Shippeo, tels que les immatriculations des véhicules et les noms des conducteurs, peuvent être synchronisées avec e-Gestrack, les véhicules étant ici automatiquement identifiés dès leur arrivée sur site via des capteurs et des caméras, et les conducteurs orientés vers leur quai via une application mobile ou des panneaux d'affichage. AD  
   
  Pierre Khoury, Pdg de Shippeo
et
Franck Zulian, Pdg de Stackr
 
 
 
 
INVITATION
(rappel)
Les projets de
Transformation
en Supply Chain
avec le
témoignage
de BDR
Thermea
Diagma et Supply Chain Magazine vous invitent le 26 juin à partir de 8h30 à Paris à une matinée de conférences autour des grands projets de transformation. Matthieu Cochet, Directeur Supply Chain France du groupe industriel BDR Thermea France (De Dietrich, Chappée, Oertli...), apportera son témoignage sur le projet de transformation de sa Supply Chain mené avec Diagma. Vous découvrirez notamment comment BDR Thermea a mis en place une nouvelle approche de sa Supply Chain, grâce au rôle moteur de la Direction Générale auprès de ses forces commerciales et de ses clients. Guillaume Destouches, associé de Diagma présentera pour sa part, les moyens à mettre en œuvre pour clarifier les typologies de services ou de produits, porteuses d'avantages compétitifs et les modèles Supply Chain qui y contribuent de manière pertinente. Par exemple les stratégies de positionnement de stocks et de pilotage des flux en fonction des différences offres de services, pour optimiser les références stockées. Conférence animée par Jean-Philippe Guillaume de Supply Chain Magazine.
Programme complet
et inscription en ligne.

 
 
Identification
Honeywell
Dolphin CT40,
le mobile
à tout faire
Destiné aux acteurs de la GMS, le nouveau mobile Dolphin CT40 est le terminal multicanal par excellence selon Honeywell. Fonctionnant sous Android et muni d'un écran tactile de 5 pouces, il est notamment conçu pour améliorer l'interaction avec les clients, en permettant à l'utilisateur (collaborateur ou client) de localiser les marchandises dans le magasin, de consulter et vérifier les stocks, les comptes de fidélité mais aussi et surtout de faciliter les opérations de click-&-collect.
Il offre également aux collaborateurs la possibilité de gérer la réception et les mises en stock, et leur fournit les informations nécessaires par exemple lors de la mise en place d'un outil de promotion sur le point de vente. PM
 
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Geodis ouvre
deux entrepôts
en Chine
pour Stokke
Le fabricant norvégien de mobilier et d'articles de puériculture Stokke a confié à Geodis la mise en place d'une plateforme d'entreposage et de distribution pan-asiatique en Chine, qui étoffe sensiblement une collaboration entamée il y a 5 ans. Cela fait en fait une décennie que Stokke exporte en Chine ses produits haut de gamme, qui rencontrent un succès croissant auprès de la classe moyenne chinoise. Et c'est pour accompagner la croissance de ses ventes en ligne comme en magasin que Geodis a été retenu, à l'issue d'un appel d'offres. Le prestataire a mis en route deux entrepôts dans la région de Shanghai, et s'apprête à y déployer une solution informatique dédiée pour organiser l'emballage, l'étiquetage, le contrôle qualité, la gestion des stocks et la palettisation de ces produits importés. Geodis en organisera aussi la distribution par la route vers le réseau de points de ventes de Stokke, implantés dans plus de 20 villes du pays. D'ores et déjà, les deux partenaires étudient l'extension de leur coopération à la distribution vers d'autres marchés en développement de la zone Asie-Pacifique, comme la Corée, le Japon, Singapour et l'Australie. MR  
 



USA /
Royaume Uni
Suivi en direct
de la livraison
chez Amazon
Comment réduire les coûts de transport tout en amélioration la satisfaction client ? En maximisant le taux de livraison en première intention, bien sûr. C'est à cette fin qu'Amazon développé Map Tracker, une fonction de suivi des colis offerte aux clients américains et britanniques depuis le mois dernier. Cet outil peut indiquer au client l'heure estimée d'arrivée du chauffeur ou le nombre d'arrêts lui restant à effectuer avant d'arriver à son domicile, à condition qu'il lui reste moins de 10 arrêts. Un seul bémol, mais de taille, Map Tracker ne peut suivre que les chauffeurs d'Amazon Logistics et non ceux des expressistes UPS et Fedex qui traitent la majorité des flux d'Amazon. S'il ne fait aucun doute que les clients apprécieraient de pouvoir profiter de ce service avec chaque commande passée, il est plus difficile d'imaginer un tel niveau d'interconnexion entre les systèmes d'information des acteurs de la messagerie et d'Amazon qui est à la fois leur client et leur concurrent. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
4 juin 2018

JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Jeudi 14
Webinaire BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Début : 11h
En français


Mercredi 20

Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation


Mardi 26
Conférence
DIAGMA
« Comment
segmenter
son offre produit/service
& adapter
les modèles SC
pour renforcer
son avantage
compétitif ? »

Témoignages :
BDR Therma
Group,
De Dietich
et Chappée
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel Bel Ami
Paris 6e