Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Innovation
CMA CGM
s'embarque
dans
l'intelligence
artificielle avec
la start-up
Shone
Le groupe CMA CGM officialise sa collaboration avec la start-up californienne Shone, créée en 2017 par trois ingénieurs français et spécialisée dans l'utilisation de l'intelligence artificielle pour le transport maritime. Entamée en début d'année, cette collaboration assure à la start-up l'accès aux navires de la compagnie afin de finaliser le développement d'un système d'intelligence artificielle destiné aux porte-conteneurs. Shore embarque ses systèmes de collecte de données, lesquelles sont ensuite analysées par les équipes de son siège à San Francisco. Une fois le développement finalisé, cette innovation facilitera le travail des équipages à bord, que ce soit en matière d'aide à la décision, d'aide au pilotage ou de sécurité maritime. En matière d'alerte anticollision, par exemple, Shone travaille à la fusion de données provenant de multiples sources (radar, caméra, AIS, etc.) afin d'accroitre la précision globale de la détection. Cette collaboration s'inscrit dans la stratégie d'innovation au service de la transformation digitale du groupe, annoncée en octobre dernier par son Pdg, Rodolphe Saadé (voir NL n°2577). C'est aussi dans ce cadre que CMA CGM doit ouvrir en juin à Marseille son incubateur baptisé Ze Box. MR  
 
 
 
Nomination
Aurélien Barbé,
nouveau
délégué général
du GNTC
A 33 ans, Aurélien Barbé est le nouveau délégué général du Groupement National des Transports Combinés (GNTC), à compter du 1er juin 2018. Docteur en droit de l'Université Paris II Panthéon-Assas et diplômé en relations internationales et sciences politiques, il a notamment exercé comme collaborateur parlementaire à l'Assemblée Nationale de 2012 à 2017. Il aura pour mission de piloter et d'organiser, en lien avec l'actuel président Dominique Denormandie et avec le comité de direction, le bon fonctionnement politique et institutionnel de l'organisation et son développement. Aurélien Barbé succède à Jean-Yves Plisson (67 ans), délégué général depuis 15 ans, qui a fait valoir ses droits à la retraite. JPG  
 
Suivi
C.H. Robinson
lance
l'application
mobile
Navisphere
Driver
Automatiser la mise à jour des opérations de chargements des transporteurs membres du réseau C.H. Robinson. C'est ce qu'autorise l'application mobile pour chauffeurs que vient de lancer le freight forwarder américain sur le vieux continent. Baptisée Navisphere Driver et disponible sur les plateformes de téléchargement, elle permet d'envoyer des missions de chargement aux chauffeurs grâce à de simples SMS, en s'appuyant à la fois sur la géolocalisation des smartphones et sur le fait que l'application mobile évolue dans le périmètre du TMS Navisphere. Les chauffeurs visualisent ainsi en quasi temps réel les informations relatives à leur chargement pendant qu'ils sont en déplacement. En outre, ils peuvent utiliser l'appareil photo de leur téléphone et l'application pour scanner et télécharger des documents dans le but de déclencher des processus de paiement. AD  
   
 
 
 
Plateforme
collaborative
Click & Truck
ne répond plus
La start-up Click & Truck de mise en relation de chargeurs et de transporteurs disposant de capacités résiduelles a cessé ses activités. Créée par Caroline Sulfour en avril 2016 avec le soutien de FM Logistic, cette plateforme collaborative avait vocation à faire coïncider, en temps réel, les besoins de transport de marchandises de PME de l'industrie et les capacités disponibles de PME du transport. Click & Truck devait couvrir l'ensemble du territoire après une première phase de test mise en œuvre à la fin de l'été 2016 dans les régions Hauts de France, Ile-de-France et Rhône-Alpes-Auvergne (voir NL n°2328). AD
 
 
Envois
express
DHL lance
MyDHL+
Afin que ses clients de gagnent en productivité dans leurs envois de colis à l'international, DHL a lancé la nouvelle mouture de sa plateforme d'expédition MyDHL. Dénommée MyDHL+, elle se distingue par un process d'utilisation simplifiée, les clients n'ayant plus à composer avec deux applications distinctes, l'une dédiée à l'importation et l'autre à l'exportation. Pour accéder à l'ensemble des outils de la plateforme, il suffit de s'y connecter puis de s'identifier avec un seul nom d'utilisateur et un seul mot de passe. L'outil est en outre personnalisable : ses utilisateurs peuvent notamment adapter leur interface « tableau de bord » pour disposer rapidement de toutes les informations et outils considérés comme importants (statut des expéditions, outils de cotation, historiques d'envois, documents types pour les douanes...). AD  
 
 
 
RSE
Année
de progrès
pour Fedex
17,765, c'est le total en millions de tonnes des émissions de CO2 émises par Fedex en 2017, selon son rapport RSE (Global Citizenship Report). S'il est en augmentation (+0,6 Mt) du fait de la croissance mondiale des volumes de messagerie, Fedex précise que de nouvelles technologies et initiatives lui ont permis d'économiser 2,3 Mt de CO2 l'an dernier. Son programme FedEx Fuel Sense lui a notamment permis d'économiser environ 670 M de litres de kérosène au cours de l'année dans ses activités aériennes, qui génèrent plus de 60% de ses émissions. Son objectif en la matière est toujours de réduire de 30% la consommation par avion entre 2005 et 2020, et il s'en tient pour l'instant à un honorable 22,2%. Par ailleurs, sa branche route tire profit du déploiement de camions fonctionnant au gaz naturel et comprimé. Fedex en a utilisé l'équivalent de 146 térajoules (+126) mais ce combustible demeure une goutte d'eau dans un océan de diesel (36.900 TJ) et d'essence (3.500 TJ). PM  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Hongrie
GSE construit
pour Goodman
un centre
logistique
de 87.000 m²
loué à Auchan
La plate-forme que GSE Hongrie réalise pour Auchan à Üllő totalisera 87.000 m², soit le plus grand projet de ce type dans le pays. Livrable dès cet été, cet ensemble immobilier jouera un rôle majeur pour l'activité logistique des magasins du distributeur en Hongrie, et l'aidera dans le développement de son activité commerciale en ligne. Près de 20.000 m² seront dédiés au stockage de produits périssables frais et surgelés, grâce à plus de 3.000 m² de magasin à -24 °C et près de 7.000 m² à 0 °C. Ses 63.000 m² d'entreposage en température ambiante accueilleront des appareils ménagers, des biens de consommation, et des produits textiles, notamment. « Je suis convaincu que de tels projets augmentent la compétitivité du pays et celle de ses acteurs », a commenté Fabrice Maurizot, directeur de GSE pour l'Europe centrale et oreintale. Ce centre logistique proche de la capitale est idéalement situé grâce à sa proximité avec l'aéroport International Ferenc Liszt, le périphérique M0 et le carrefour de l'autoroute M4. « Cet investissement se distingue également par la multiplicité d'acteurs, tant nationaux qu'internationaux qu'il fédère » a déclaré Éric Fournier, Ambassadeur de France en Hongrie. Il est dans la tradition hongroise de marquer l'achèvement du gros œuvre d'une construction par la pose d'un branchage, ou d'un arbre décoré de fleurs et de rubans, en haut de la structure, lors d'une cérémonie rituelle dite du bouquet final (ou topping out). Pour fêter cet événement, GSE Hongrie a organisé le 17 mai dernier une cérémonie sur le chantier en présence du Ministre adjoint des Affaires Etrangères et du Commerce Extérieur de Hongrie, Levente Magyar. JPG  
   
 

Chine
Des camions
autonomes
chez Suning
Logistics
Le chinois Suning Logistics annonce avoir testé avec succès des camions en conduite autonome de niveau 4, équivalent à une conduite quasi totalement automatisée où le chauffeur n'intervient qu'en cas de besoin. Ces tests s'étant déroulés aussi bien sur route qu'au sein de parcs logistiques, Suning Logistics assure être le mieux à même de mettre sur les routes de tels camion à court terme. Il entend voler la vedette aux Tesla, Daimler et autre Man, en profitant d'un environnement plus favorable car ses camions empruntent en partie de longues routes peu fréquentées. Son système serait surtout à la pointe de la technologie, avec un LiDAR capable de reconnaitre les obstacles à 300 m de distance et un temps de réponse de 25 millièmes de seconde pour déclencher un freinage d'urgence, le tout étant relié à un système d'intelligence artificielle et un algorithme de deep learning. Le logisticien ne prévoit pas pour autant de licencier ses quelque 100.000 chauffeurs, le but de ce développement technologique étant d'améliorer leur sécurité et leur confort, tout en accélérant les opérations. PM
Source : Electronics 360
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
5 juin 2018

JUIN 2018

Jeudi 7
ASLOG
« Les rencontres
internationales
de la
Supply Chain »

De 8h30 à 17h
Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Jeudi 7 et
vendredi 8
Formation
EURODECISION
« Formation,
méthodes
et pratiques
de la prévisions
des ventes »

De 9h à 17h
Paris-La Défense
Session suivante :
octobre 2018


Lundi 11
29e Trophée
de Golf
Transport et
Logistique

Organisé par :
LOfficiel des
Transporteurs et
Supply Chain
Magazine
Golf de St Cloud
DE 11h à 19h15


Jeudi 14
Webinaire BOARD
« La puissance
du Décisionnel
au service de
la Planification
Industrielle »

Début : 11h
En français


Jeudi 14
Webinar DYNASYS
« Qu'est-ce que
le processus
S&OP / IBP ? »

De 11h30 à 11h45


Mardi 19
Webinar DYNASYS
« Pourquoi
mettre en place
un S&OP/PIC ? »

De 11h30 à 11h45


Mercredi 20

Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation


Mardi 26
Webinar DYNASYS
« Comment aligner
vos plans
opérationnels
et financiers
avec un
processus IBP ? »

De 11h30 à 11h45


Mardi 26
Conférence
DIAGMA
« Comment
segmenter
son offre produit/service
& adapter
les modèles SC
pour renforcer
son avantage
compétitif ? »

Témoignages :
BDR Therma
Group,
De Dietich
et Chappée
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel Bel Ami
Paris 6e



JUILLET 2018

Mardi 5
Webinar DYNASYS
« Patrick Dolé,
Principal Business
Consultant
DynaSys
répond à
vos questions
sur le S&OP
et l'IBP ! »

De 11h30 à 12h