Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 

Naissance
du Chapter
New Yorkais
de l'Aslog
L'Aslog, association française pour la logistique et la Supply Chain, vient de se doter d'une représentation Outre-Atlantique. L'idée est de pouvoir réunir des sociétés françaises, des responsables francophones et des acteurs de la logistique (prestataires, consultants...) autour de sujets qui concernent la supply chain. Cette initiative s'inscrit dans un projet stratégique beaucoup plus large le WSCA : « La raison d'être du projet WSCA - Worldwide Supply-Chain Association - by Aslog, c'est d'inscrire ces travaux associatifs dans le mouvement actuel des grands groupes mondiaux qui cherchent à concilier excellence opérationnelle, performance financière et engagement sociétal, explique Jean-Michel Guarneri, président de l'Aslog. Ce sont les principaux leviers qui vont permettre aux grandes entreprises internationales de s'engager dans une Supply Chain collaborative et dans la mobilité durable. Pour accompagner ce mouvement, la WSCA by Aslog a mis en oeuvre un programme ambitieux de création de Chapter dans les plus grandes villes du monde à commencer par l'Amérique du Nord, puis l'Amérique du Sud, l'Asie et l'Afrique du Nord que nous dévoilerons ces prochaines semaines ». Laurent Mialhe, le tout nouveau président du chapitre New Yorkais de l'Aslog, nous livre son témoignage : « Mercredi 14 juin 2018, New York City. Un écran au fond du restaurant O'Cabanon projette le logo de l'Aslog. Les participants arrivent après une marche rapide sous la pluie effectuée autour de la station de train Penn Station à Manhattan. Les participants des sociétés Louis Vuitton, Shiseido, Remi Cointreau, Fresh, Christian Dior ont été conviés et sont là. D'autres leaders Supply Chain francophones ont aussi fait le déplacement. Apres une présentation de l'Aslog, nous regardons des extraits vidéo des Rencontres Internationales de la Supply Chain qui se tenaient à Paris la semaine dernière. Puis nous commençons à échanger nos expériences sur des dossiers techniques et réalisons rapidement la convergence des problématiques : transformation digitale, IA, digitalisation de la supply chain, développement du B2C, logistique urbaine, éducation des jeunes acteurs avec des universités comme Penn State, Rutgers ou Columbia. Il est alors décidé de ne pas attendre et de nous retrouver dès le mois de juillet pour un autre moment convivial. Nous terminons la réunion par de la charcuterie, des fromages et du vin français. Le chapitre New Yorkais de l'Aslog est né ! » JPG et LM  
 
 
 
Innovation
Cdiscount
dévoile sa
1
ère couvée
de 5 start-ups
Vendredi, Cdiscount inaugurait The Warehouse, son site girondin dédié à l'innovation logistique qui héberge les 5 start-ups bénéficiant depuis mars dernier de son programme d'accompagnement Test & Go. « L'idée a fait son chemin au fil de notre collaboration avec Exotec Solutions, sachant que des approvisionnements à la livraison en passant par la logistique en entrepôt, chaque étape des flux est en train de se transformer pour intégrer des technologies nouvelles et disruptives permettant d'améliorer l'expérience client, de rendre la logistique plus compétitive, de réduire les délais de livraison et d'améliorer les conditions de travail », explique Pierre-Yves Escarpit, DG adjoint en charge de la Supply Chain, des Systèmes d'information et des Achats de Cdiscount. L'appel à projet lancé l'été dernier (voir NL n°2534) avait remonté une trentaine de candidatures, les premiers bénéficiaires ayant été désignés fin octobre par un jury ad hoc, rejoints depuis par 2 nouvelles pépites. Côté expérience client, ShopRunBack planche ainsi sur l'adaptation de sa solution de gestion des retours e-commerce aux gros colis, à l'image de l'électroménager dont Cdiscount s'est fait une spécialité. L'objectif : proposer dès septembre une formule fluidifiant ces retours épineux, avec récupération chez le client sur rendez-vous et éventuel réemballage, notamment. Sur le versant pénibilité, HRV affine sa solution mêlant motion-capture et réalité virtuelle pour analyser les risques de TMS chez les opérateurs, puis essayer de les prévenir. C'est aussi pour réduire les efforts liés à la manutention de rolls qu'Ez-Wheel tache d'y adapter son système de roues électriques. Quelques rolls motorisés seront déployés sous peu, et le test d'une version effectuant des transferts autonomes d'une zone à l'autre est annoncé en fin d'année. Les deux derniers intégrés, NoMagic.AI et E-cobot, font la part belle à l'intelligence artificielle et à la robotisation pour une préparation de commandes plus efficace ménageant les opérateurs. Le premier travaille à des algorithmes permettant à un bras robotisé de saisir des articles en vrac dans un chariot, puis de les placer dans des cartons d'envois à l'unité défilant sur un convoyeur.
De son côté, E-cobot a mis au point un robot coopératif de transfert de charge baptisée Husky, qui devrait être doté d'un bras robotisé permettant de saisir des colis jusqu'à 30 kg et d'aider l'opérateur dans des opérations de palettisation. Pendant 6 à 8 mois, chaque start-up bénéficie du « terrain de jeu » aménagé par Cdiscount, selon la formule de son Pdg Emmanuel Grenier, et d'un accompagnement personnalisé reposant sur une collaboration étroite avec les managers, chefs de projets et opérationnels du e-commerçant. MR
 
   
  Emmanuel Grenier, Pdg de Cdiscount, a notamment
remercié
Alain Rousset, le président de la région
Nouvelle-Aquitaine pour le soutien apporté à sa stratégie d'innovation. ©M. Rabiller
 
   
  Le programme repose notamment sur des ateliers avec les opérationnels de Cdiscount, comme celui-ci avec la start-up No Magic.AI. ©Cdiscount  
 
INVITATION
Il reste
quelques
places pour
participer
à la soirée
prospective
« Robotique
et Intelligence
artificielle »
Nous vous rappelons que François Rispe, président de Prologis et son partenaire Supply Chain Magazine vous invitent le 20 juin prochain à partir de 19h au Pavillon Dauphine (Paris 16e) à l'édition 2018 des Rencontres Prologis, dédiées aux professionnels de la Supply Chain de l'industrie et de la distribution. Au programme de cette soirée une réflexion prospective autour de la robotique et de l'Intelligence Artificielle. L'intelligence artificielle n'a jamais suscité autant de craintes mais aussi d'espoirs : Les opportunités de rupture proposées par l'IA vont-elles bouleverser nos modèles de société et d'entreprise ? Au travers des témoignages d'Alexandre Cadain, dirigeant de ANIMA, Ambassadeur de la fondation XPRIZE (1) et de Fabien Bardinet, président de Balyo, cette soirée, animée par Jean-Philippe Guillaume, vous permettra de comprendre comment le potentiel de développement de l'intelligence artificielle peut permettre de relever des défis jusqu'ici inaccessibles à l'humain. L'automatisation participe-t-elle à la libération de l'humain au travail ? Quel impact macro-économique et social ? Exemples concrets et théories sous-jacentes. Le nombre de places étant limité, cette conférence est réservée en priorité aux managers de la Supply Chain.
1) Alexandre Cadain est jeune entrepreneur et ambassadeur de l'IBM Watson AI Xprize. Il a lancé le projet Anima.ai avec la commission AI FOR GOOD de l'ONU où sont explorés les futurs possibles induits par l'Intelligence Artificielle.
Programme et
demande d'invitation.
 
 
 
 
Prestataires
logistiques
L4 Logistics
prépare
et expédie le
jour même
pour Würth
Modyf France


Würth Modyf France, société alsacienne spécialisée dans la distribution de vêtements de travail et de chaussures de sécurité, a confié depuis quelques mois la logistique de son site marchand www.MODYF.fr à L4 Logistics. La prestation comprend la réception des produits, le stockage, la préparation et l'expédition des commandes (plus de 3.000 références articles) à destination des clients particuliers et professionnels, mais également la gestion des emballages et la logistique inverse. Elle est réalisée sur une surface de 4.000 m2 au sein de la plateforme L4 Logistics de Ris-Orangis (Essonne). Tout commande passée avant 16 h est préparée et expédiée le jour même par les équipes de L4 Logistics. « Compte tenu de notre position sur le marché du workwear, nous avons besoin d'une logistique fiable, capable de nous accompagner, de grandir avec nous et faisant preuve d'une grande souplesse indispensable à nos canaux de vente omnicanal » explique Jérôme Nussbaumer, le Pdg de Würth Modyf France, qui distribue ses articles via son site marchand, mais aussi dans les 125 magasins de Würth France et par le biais de 2.800 commerciaux. « Pour ce dossier, nous avons recruté une dizaine de salariés et construit une extension de rayonnages de 3.000 m². Notre début de collaboration est un modèle du genre : excellent relationnel entre nos équipes, parfait respect de nos engagements mutuels, déménagement du stock et lancement de la nouvelle activité à la date, au budget et avec la qualité de service convenus» déclare Michel Gasganias, le dirigeant de L4 Logistics. JLR
Photo : Jérôme Nussbaumer, le Pdg de Würth Modyf France
 
   
 
Logistique
du froid
Stef agrandit
sa plate-forme
vendéenne
des Essarts
Inaugurée vendredi, l'extension de 2.700 m² de son site sous température dirigée situé aux Essarts en Bocage permet à Stef de renforcer son offre de service aux industriels agroalimentaires de la région (stockage, préparation de commandes au colis, congélation/décongélation, conditionnement/déconditionnement, chargement de conteneurs à l'export), notamment dans les filières boulangerie/pâtisserie et volaille. Elle comprend un espace supplémentaire de stockage de 35.000 m3 en froid négatif, deux tunnels de congélation et un quai frais de 300 m². Cela s'est aussi traduit par la création de 10 emplois. Le site affiche désormais un volume de stockage total de 64.000 m3, avec une capacité de stockage de 12.500 palettes en surgelé (dont plus de 7.500 pour l'extension), et possède 4 tunnels de congélation avec une capacité de congélation de 240 palettes par jour (dont 160 pour l'extension). Il est implanté à la croisée des autoroutes A83 (Nantes-Niort) et A87 (Angers-La Roche-sur-Yon), en face du site transport Stef Les Essarts. JLR  
   
  Photos : ©Stef  
   
 
Chariots
Linde Material
Handling
dévoile ses
atouts sécurité
à Mannheim
Lors de la troisième édition de son salon World of Material Handling (WoMH), le constructeur Linde Material Handling et sa filiale française Fenwick ont mis en exergue la semaine dernière à Mannheim leurs innovations technologiques et solutions pour l'intralogistique. Au côté de l'organisateur, le principal exposant était Dematic, une autre entité du groupe Kion. Sur une superficie de 13.000 m2, les visiteurs ont pu ainsi découvrir diverses innovations, notamment en matière de sécurité. Dans un espace du salon était ainsi présentée la solution TruckSpot, un système d'avertissement lumineux pour chariot qui permet d'éviter les accidents en entrepôt grâce à une projection de lumière au sol. Les visiteurs ont également pu découvrir le fonctionnement du Safety Guard : ce système permet à un cariste et à un piéton équipé d'un badge de recevoir un avertissement sonore et visuel les alertant tous deux qu'ils s'approchent l'un de l'autre, cette solution utilisant la technologie de communication sans fil ultra wideband (UWB). Dans un autre espace, l'organisateur a présenté à la fois un chariot tri-directionnel Fenwick doté du système d'assistance Active Stability Control (il compense les irrégularités du sol en quelques millisecondes) et un gerbeur à conducteur assis d'une hauteur de levage de 6,2 mètres doté d'une batterie lithium-ion et du système d'assistance Fenwick Load Control/Active.
Ce dernier empêche le conducteur de soulever la charge au-delà de la hauteur maximale autorisée. AD
 
   
  Plusieurs milliers de visiteurs en provenance de 50 pays se sont rendus au salon World of Material Handling (WoMH). Ce dernier s'est tenu du 4 au 15 juin à Mannheim, en Allemagne.  
 
Immobilier
logistique
Legoupil
Industrie
livre
un entrepôt
de stockage
à Volvic
En seulement sept semaines, le fabricant de bâtiments industriels et modulaires Legoupil Industrie a livré un entrepôt de stockage de 2.400 m2 à la Société des Eaux de Volvic (groupe Danone). Implanté sur le site de production auvergnat de l'entreprise d'agro-alimentaire (3.800 hectares), il est à même résister à des vents de près de 150 km/h et à une charge de neige de 60 kg/m2. Doté de portes automatiques à ouverture rapide ainsi que d'exutoires de fumées, il est issu de la gamme Master de bâtiments métalliques démontables de Legoupil Industrie. La Société des Eaux de Volvic, qui produit tous les ans 1,7 milliard de litres d'eau sur son site auvergnat, l'a pris en location pour une durée de 60 mois. AD  
   
 
Immobilier
logistique
P3 s'engage
dans
un benchmark
mondial
en faveur du
développement
durable
Présent dans neuf pays en Europe (dont la France) et basé à Prague, l'investisseur développeur et gestionnaire d'actifs PointPark Properties (P3) vient d'annoncer sa participation Global Real Estate Sustainability Benchmarking (GRESB), un programme de référence mondial en matière d'environnement, social et de gouvernance pour les entreprises travaillant dans l'immobilier. Cette adhésion devrait l'aider à mettre en œuvre ses engagements en matière de développement durable pris fin 2017 dans le cadre du Pacte Mondial des Nations Unies (voir NL n°2578). Il pourra également se comparer avec ses concurrents en termes de développement et de gestion d'entrepôts durables. « L'adhésion au GRESB nous permettra de rester à coup sûr en phase avec notre engagement constant envers la durabilité, et ainsi de maintenir notre leadership dans le secteur de l'immobilier sur ce terrain » a déclaré Andrew Stacey, ,le Directeur général de P3. JLR
Photo : Andrew Stacey
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Staci rachète
le britannique
MDA

Le prestataire Staci vient d'acquérir la société MDA basée au Royaume Uni. Numéro 1 sur le marché britannique de la logistique marketing et promotionnelle, MDA a enregistré un chiffre d'affaires de près de 50 M€ en 2017. Créé il y a 30 ans et basée à Blackburn dans le Nord-Est de l'Angleterre, MDA dispose de 65.000 m2 d'entrepôts et compte 350 salariés. Thomas Mortier, Pdg de Staci précise : « compte tenu de la complémentarité de nos portefeuilles de clients internationaux notamment dans les secteurs agro-alimentaire, automobile, téléphonie mobile et dans le retail, cette acquisition présente de fortes synergies avec nos activités dans les autres pays européens et nous permet de renforcer notre présence au Royaume-Uni ». Wayne Chapman, Directeur Général de MDA, a ajouté : « C'est une bonne nouvelle pour tous nos clients qui cherchent à déployer dans toute l'Europe, les best practices en matière de logistique marketing, et ce dans le cadre d'un seul et même contrat. Une présence dans les pays clés est donc aujourd'hui vitale. Cette intégration dans le Groupe Staci permettra de poursuivre la croissance très soutenue que MDA a connue au cours des cinq dernières années ». Voici quelques mois, Staci avait également fait l'acquisition d'Eurodislog, son principal concurrent français. JPG
Photo : Thomas Mortier
 
 

Etats-Unis
Rakuten
mise sur
les nouvelles
technologies
Rakuten Super Logistics (RSL), filiale logistique américaine du e-commerçant nippon Rakuten, lance une vague d'investissements massifs dans les nouvelles technologies afin de réduire ses coûts et mieux servir ses clients. « Au cours des cinq prochaines années, nous allons accroître de 400% notre investissement en IT » a indiqué Mike Manzione, CEO de RSL. La société prévoit ainsi de s'équiper d'un nouveau TMS et va s'associer à Microsoft Dynamics afin de disposer de ses capacités d'analyse de données et « d'améliorer les échanges avec les clients aux Etats-Unis et à l'international ». RSL va par ailleurs équiper dès 2018 quatre de ces six centres de préparation de commandes américains de robots inVia Picker : il vient d'en installer un premier exemplaire à Las Vegas (voir NL n°2720), avant de le déployer sur ses autres sites américains en 2019. RSL promet de déployer l'ensemble de ces nouvelles solutions avant fin 2019. PM  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
18 juin 2018

JUIN 2018

Mardi 19
Webinar DYNASYS
« Pourquoi
mettre en place
un S&OP/PIC ? »

De 11h30 à 11h45

Mercredi 20
Invitation
PROLOGIS
« Deuxième édition
des
rencontres
Prologis 2018 »

Sur invitation

Mardi 26
Webinar DYNASYS
« Comment aligner
vos plans
opérationnels
et financiers
avec un
processus IBP ? »

De 11h30 à 11h45


Mardi 26
Conférence
DIAGMA
« Comment
segmenter
son offre produit/service
& adapter
les modèles SC
pour renforcer
son avantage
compétitif ? »

Avec le
témoignage du
groupe BDR
Thermea
(De Dietrich ;
Chappée...)
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel Bel Ami
Paris 6e



JUILLET 2018

Jeudi 5
Webinar DYNASYS
« Patrick Dolé,
Principal Business
Consultant
DynaSys
répond à
vos questions
sur le S&OP
et l'IBP ! »

De 11h30 à 12h


Jeudi 5
FORUM D'ÉTÉ
« La traçabilité
de bout en bout
de la
Supply Chain »

De 9h à 17h
Organisé par :
SCMagazine et
ESCP Europe
Paris 11e

PARTENAIRES