Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
E-commerce
Cdiscount
dépasse
les 300.000
références
en stock…


Lors de la récente inauguration de son incubateur de startups The Warehouse (voir NL 2735), Cdiscount a fait le point sur le développement à marche forcée de son appareil logistique. « En à peine un an, nous avons étendu de 70% nos capacités de stockage, de 300.000 m² à 500.000 m², et ainsi pu multiplier par près de 4 le nombre de références que nous avons en stock, soit plus de 300.000 », indique Pierre-Yves Escarpit, récemment promu directeur général adjoint de l'entreprise, en charge de la supply chain, des systèmes d'informations et des achats. Ce nombre impressionnant inclut les références stockées dans le cadre des services de fulfilment proposés à partir de plusieurs de ses entrepôts aux près de 12.000 vendeurs répertoriés sur sa marketplace. Lancée en 2014, cette dernière a vu son activité tripler chaque année, et a généré environ un tiers des 3,4 Mds€ de volume d'affaires 2017. En matière d'implantation géographique, Cdiscount dispose désormais de neuf pôles logistiques répartis sur trois zones clés (le bordelais, la région parisienne et autour de Saint-Etienne). (voir suite) MR
Photo : Pierre-Yves Escarpit, désormais DGA supply chain, SI et achats de Cdiscount
 
 
 
 
E-commerce
(suite)
… et les
500.000 m²
de surfaces
logistiques
Avec ses 4 bâtiments et ses 108.000 m², le pôle logistique historique de Cdiscount à Cestas (33) revendique encore pour quelques semaines celui de premier pôle e-commerce de France, dédié aux petits produits (- de 30 kg). Mais ses surfaces franciliennes sont désormais bien plus importantes, avec un volet dédié aux gros produits à Saint-Mard, une extension du site opéré par ID Logistics devant l'étendre bien au-delà des 100.000 ². ID opère également le récent site de Réau (60.000 m²), sur lequel doit entrer en action cet été le premier déploiement industriel du système de stockage/préparation d'Exotec Solutions. Installé sur 2.500 m² (contre 80 à Cestas), celui-ci verra 50 robots manutentionner 60.000 bacs, et devrait permettre de préparer jusqu'à 4 millions de commandes par an (sachant que Cdiscount en a expédié plus de 25 M l'an dernier, dont 15 M au départ de Cestas). Au sud de l'Ile-de-France, le e-commerçant dispose également de 80.000 m² à Moissy-Cramayel, confiés à Geodis. Le pôle gros produits de Saint-Etienne relève quant à lui d'Easydis, le prestataire "cousin" opérant la logistique des supermarchés du Groupe Casino (maison-mère de Cdiscount), avec des synergies à la clé depuis que le e-commerçant ouvre des corners dans certains magasins. C'est aussi Easydis qui devrait opérer le dernier projet confirmé : un entrepôt de 60.000 m² développé par Goodman à Andrézieux (42), dont la livraison est annoncée pour l'été 2019.
« A terme, nous souhaitons être propriétaires de tout notre appareil logistique, même s'il y a encore des exceptions. Par exemple celui qu'opère Agédis près de Bois, le seul capable de traiter de très gros produits, comme une piscine », note Pierre-Yves Escarpit. MR
 
   
  Le futur centre logistique Goodman Saint-Etienne devrait accueillir Cdiscount sur 60.000 m² à l'été 2019.  
 
Produits
de la mer
Stef s'offre
Express Marée
Le groupe Stef a signé un protocole d'accord avec la société de transport et de logistique des produits de la mer Express Marée en vue de l'acquisition de cette dernière à 100%. L'opération, qui sera effective le 2 juillet, permettra au groupe Stef d'étoffer son offre de services dédiée aux produits de la mer tout en renforçant sa couverture opérationnelle en France. Express Marée compte 450 salariés et exploite 9 plateformes sur le territoire dont la plupart sont implantées dans le Sud-Ouest et en Languedoc-Roussillon. Stef Seafood, la business unit dédiée aux produits de la mer du groupe Stef, totalise de son côté 700 salariés et 17 plateformes en France et en Italie. Avec cette opération, Julien Raynaud, le directeur général d'Express Marée, rejoint le comité de direction de Stef Seafood en qualité de directeur général opérationnel d'Express Marée. A noter aussi que les deux sociétés sont membres fondateurs du réseau européen de transport et de logistique des produits de la mer Seafoodways. AD  
   
  De gauche à droite : Gérard Raynaud, Président d'Express Marée, Marc Vettard, directeur général délégué de Stef Transport, Julien Raynaud, directeur général d'Express Marée et Michel Fons, directeur des activités Seafood du groupe Stef.  
 
 
 
Informatique
Locom rejoint
le groupe
Siemens
et fusionnera
avec Axit

Siemens Postal, Parcels & Airport Logistics (SPPAL) et sa filiale Axit ont conclu le 7 juin l'acquisition de l'éditeur allemand Locom, basé à Karlsruhe, afin de consolider leur position sur le marché du consulting et des services informatiques dans le secteur de la logistique. Aucun détail financier n'a été divulgué. Locom a développé des logiciels pour la planification au niveau tactique et stratégique de réseaux logistiques, la gestion transport, la facturation des expéditions et la logistique d'entrepôt (notamment la solution XCargo). Ses clients sont des grandes entreprises et les prestataires de services logistiques en Europe. Racheté par Siemens en 2015, Axit propose notamment une plate-forme digitale sur le cloud, AX4, qui permet de réduire la complexité et de faciliter les processus inter-entreprises entre les différents acteurs d'une même supply chain. Elle revendique plus de 200.000 utilisateurs dans les domaines de l'industrie, du retail et des services logistiques. SSPAL prévoit de regrouper les activités d'Axit et de Locom en une seule société pour le nouvel exercice fiscal.
« Les clients de l'industrie, du commerce et de la logistique bénéficient considérablement du lien entre les solutions de Axit et de Locom : la combinaison de la planification, de l'optimisation, de la gestion digitalisée des expéditions et une transparence de bout en bout conduit à une accélération claire dans l'efficacité, la sécurité, la fiabilité et le succès dans le supply chain management »
a déclaré Holger Schmitt, le Pdg d'Axit. JLR
Photo : Holger Schmitt, le Pdg d'Axit
 
 
Automobile
Gefco et Talan
vont créer
une société
commune
Déjà partenaires sur le dernier salon VivaTech (24-26 mai, à Paris) pour soumettre une problématique aux participants d'un hackathon, Gefco et la société de conseil Talan ont récemment signé un protocole d'accord pour créer dans les prochaines semaines une société commune qui proposera des solutions d'ingénierie des services supply chain dans l'automobile. Gefco est un acteur mondial de la logistique sur ce secteur et Talan, spécialisé dans l'accompagnement de la transformation agile, a une forte expertise non seulement en supply chain, mais également dans les nouvelles technologies telles que l'Internet des objets, l'Intelligence Artificielle et la blockchain. « La joint-venture que nous démarrons avec Talan permettra des avancées décisives sur le marché de la logistique automobile, qui connaît un profond bouleversement avec la généralisation des technologies numériques » déclare Luc Nadal, Président du Directoire de Gefco. JLR  
   
  Luc Nadal, Président du Directoire de Gefco  
 
Digitalisation
Infosys
inaugure
son Centre
d'Excellence
Numérique
à Marseille
Comme annoncé en septembre dernier lors de la signature d'un partenariat stratégique de sept ans avec le transporteur maritime CMA CGM (voir NL n°2557), la société de conseil et d'intégration informatique a ouvert un centre de développement et d'innovation à Marseille. Inauguré mardi, ce Centre d'Excellence Numérique rassemblera initialement une soixantaine de collaborateurs. Sa vocation est d'attirer et de former de jeunes talents dans les nouvelles technologies numériques, mais aussi de fournir aux clients et prospects d'Infosys des solutions innovantes en matière d'expérience utilisateur, de big data ou encore d'IA. Il abritera notamment un certain nombre de projets témoins de transformation technologique tels que les expériences Ferme Numérique, Apprentissage du Futur et Vente et Entrepôts. Chez CMA CGM ont déjà commencé à être exploitées sa plateforme d'IA (Infosys Nia) et sa plateforme d'automatisation évolutive centrée service client (AssistEdge). AD  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
La logistique
du dernier
kilomètre
assurée par
des robots
Plus de 20 robots livreurs autonomes sillonnent depuis lundi le quartier de Haidian, à Pékin. Ce service a été lancé par le e-commerçant JD.com pour livrer des colis dans une zone résidentielle proche de son centre de distribution. Ces robots sont capables de se déplacer à une vitesse de 15 km/h et de transporter 30 colis. Ils se déplacent grâce à un système de radars et de capteurs leur permettant de détecter les feux de circulation et éviter les obstacles. Le client reçoit un message lui indiquant l'arrivée imminente du robot puis récupère son colis grâce à un système de reconnaissance faciale. Evidemment, cela n'est pas sans rappeler les tests en matière de transport autonome actuellement menés par Alibaba à Hangzhou (voir NL n°2727) ! JF  
   
 

USA
Amazon
accélère
le déploiement
des consignes
automatiques
dans les
immeubles
Ainsi qu'annoncé en octobre dernier (voir NLn°2585), Amazon va faciliter la réception des colis e-commerce pour les habitants en appartement en déployant des consignes automatiques, à l'intérieur ou à l'extérieur des immeubles. Dénommées « Hub by Amazon », ces consignes pourront être utilisées pour n'importe quelle livraison e-commerce, qu'elle provienne d'Amazon ou non. Déjà accessibles par 500.000 américains résidents dans diverses grandes villes, elles sont désormais commercialisées dans l'ensemble du pays. PM  
 
 

Emirats
Arabes Unis
Cainiao s'allie
à Emirates
SkyCargo
En recherche active de partenaires stratégiques pouvant l'aider à réaliser son ambition de livrer le monde entier en 72 heures, Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba, vient de signer un accord de coopération avec Emirates SkyCargo. L'objetif est de faciliter et d'accélérer l'import de produits chinois achetés sur la plate-forme Alibaba et destinés au Moyen-Orient. Rappelons que Cainiao a retenu Dubaï, dont l'aéroport Al Maktoum est à la fois le principal hub et le siège d'Emirates, comme l'une des six hubs d'importation de son futur réseau logistique international (voir NL n°2725).
« En tant que porte d'entrée vers l'Asie et l'Europe,
Dubaï est bien positionné pour nous aider à atteindre notre objectif de livraison en 72 heures »
confirme Xiaodong Guan, General Manager de Cainiao Global Business. Avec une flotte de 267 appareils dont 14 Boeing Freighters, Emirates relie la Chine à Dubaï 50 fois par semaine. PM
 
   
  Nabil Sultan, Emirates Divisional SVP, et Xiaodong Guan, DG de Cainiao Global Business lors de la signature de l'accord de partenariat à Hangzhou.  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Philippe Guillaume
co-Fondateur
Tél. 06 07 69 48 80
jph.guillaume@scmag.fr

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef de SCMagazine
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr

Karine Dino

Chef de Publicité
tel : 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 juin 2018

JUIN 2018

Mardi 26
Webinar
DYNASYS
« Comment
aligner
vos plans
opérationnels
et financiers
avec
un processus
IBP ? »

De 11h30 à 11h45

Mardi 26
Conférence
DIAGMA
« Comment
segmenter
son offre produit/service
& adapter
les modèles SC
pour renforcer
son avantage
compétitif ? »

Avec le
témoignage du
groupe BDR
Thermea
(De Dietrich ;
Chappée...)
Partenaire :
SCMagazine
De 8h30 à 11h
Hôtel Bel Ami
Paris 6e


JUILLET 2018


Jeudi 5
Webinar DYNASYS
« Patrick Dolé,
Principal Business
Consultant
DynaSys
répond à
vos questions
sur le S&OP
et l'IBP ! »

De 11h30 à 12h


Jeudi 5
FORUM D'ÉTÉ
« La traçabilité
de bout en bout
de la
Supply Chain »

De 9h à 17h
Organisé par :
SCMagazine et
ESCP Europe
Paris 11e

PARTENAIRES