Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Identification
automatique
GS1 invente
un nouveau
standard pour
compléter le
code-à-barres
Dans un communiqué, GS1 France a annoncé hier le lancement d'un nouveau standard mondial, GS1 Digital Link, développé en collaboration avec des distributeurs, des fabricants et des partenaires technologiques (dont la société américaine Evrythng) et qui fait actuellement l'objet de projets pilotes dans plusieurs pays. Il s'agit de compléter le code à barre traditionnel sur les PGC avec un QR Code (code 2D) lisible par les smartphones qui soit à même de rediriger automatiquement le consommateur vers un contenu complètement contrôlé par les marques. « Scanner un produit avec son téléphone peut parfois diriger le consommateur vers des liens qui ne fonctionnent pas ou vers des sites web contenant des informations incomplètes voire non pertinentes » inique en effet le communiqué de l'organisme de standardisation dans les domaines de l'identification automatique et de l'échange de données. Le standard GS1 Digital Link, également dénommé GS1 Web URI, porte notamment sur l'hyperlien (URI, Uniform Resource Identifier) qui sera encodé dans le QR Code, et qui permettra à n'importe quel smartphone d'accéder automatiquement (sans passer par une application) à toutes sortes d'informations choisies par la marque telles que les dimensions et images du produit, ses dates de péremption, ses données nutritionnelles, sa provenance, la garantie, les instructions d'utilisation, les points de fidélité voire même des liens vers les réseaux sociaux. L'hyperlien prend non seulement en compte le GTIN identifiant le produit mais aussi la variante du produit, éventuellement son numéro de série unique, ou d'autres paramètres non inclus dans le standard, pour la lutte anti-contrefaçon par exemple. Le standard permet également à la marque d'effectuer des redirections dynamiques vers tel ou tel contenu en fonction du contexte, du lieu où le produit a été scanné, de l'horaire, etc. Autrement dit, le QR code avec GS1 Digital Link pourrait bien à l'avenir être utilisé en lieu et place du code à barres pour des applications BtoB en magasin ou en entrepôt. « Ce standard améliore les solutions de traçabilité en permettant le codage et l'identification des lots de produits particuliers en cas de rappel des produits » précise par ailleurs GS1. JLR
Photo : ©Evrythng
 
   
 
 
 
Les principales
infos de l'été
Vous avez probablement pris aussi quelques congés durant la période estivale et vous avez besoin de savoir ce qui s'est passé en votre absence. Tout au long de cette semaine, la newsletter de Supply Chain Magazine vous propose une synthèse des principales informations de l'été dans le monde de la Supply Chain. Vous ne raterez rien !  
 
Economie
circulaire
Le
gouvernement
renforce
la collecte et
le recyclage
des cartouches
d'imprimantes
usagées
Dans le cadre de la feuille de route de l'économie circulaire (FREC), le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé le 17 août la mise en place d'un dispositif de responsabilité élargie des producteurs (REP) pour renforcer la collecte et le recyclage des cartouches d'encre usagées. Pour ce faire, des agréments ont été signés avec les éco-organismes existants Ecologic et Screlec en ce qui concerne les cartouches professionnelles, et avec ESR et Ecologic pour la collecte et le traitement des cartouches des ménages. Le financement du dispositif sera assuré par une éco-contribution versée pour chaque cartouche d'encre vendue. L'objectif est d'atteindre en France un taux de collecte des cartouches de 65 % et un taux de réutilisation et de recyclage de déchets qui en sont issus de 70%. Le précédent dispositif, qui s'appuyait sur un accord volontaire rassemblant certains des acteurs de la filière et le ministère, a permis en 2017 de collecter 24% des 75 millions de cartouches d'impression mises sur le marché. JLR
Photo : ©JL Rognon
 
   
 
 
 
Multimodal
Decathlon
valide
l'acheminement
fluvial entre
Duisbourg
et Delta 3
En novembre 2017, Decathlon avait fait venir directement par train sur la plate-forme multimodale de Dourges Delta 3, dans les Hauts-de-France, un convoi de 41 conteneurs depuis la Chine, au terme d'un voyage de plus de 10 000 km (voir NL n°2601). Depuis cette date, le distributeur a utilisé au moins six autres fois cette solution ferroviaire (en train partagé avec d'autres ou en train « bloc »), mais pas forcément jusqu'à la destination finale. Durant les grèves SNCF, les conteneurs arrivés par train en Allemagne, à Duisbourg, étaient en effet acheminés par camion jusqu'à Dourges. C'est notamment pour trouver une alternative plus écologique et économiquement viable sur ce dernier maillon que Decathlon souhaitait tester en mode projet la validité de l'acheminement direct depuis l'Allemagne de ses conteneurs en mode fluvial. Réalisé en partenariat avec Delta 3 et VNF, le démonstrateur s'est déroulé avec succès cet été : le bateau « Laborieux », affrété le 25 juillet à Duisbourg est arrivé le 27 juillet à 14 h sur la plate-forme multimodale de Dourges Delta 3 pour y décharger 36 conteneurs de 40 pieds. JLR
Photo : ©Delta 3
 
   
 
 
 
Rachat
Dashdoc
poursuit
sa route sans
Truckfly
Le groupe Michelin a annoncé fin juillet le rachat de l'application gratuite Truckfly, développée par la start-up du même nom, et utilisée par quelque 120.000 chauffeurs routiers en Europe, dont 45% en France. L'application, qui répertorie sur un carte de nombreux d'intérêt pour les conducteurs (restaurants routiers, parkings, stations-service) restera gratuite et conservera son nom. En revanche, celui de la start-up Truckfly va changer puisqu'elle continue ses autres activités autour du service Dashdoc de lettres de voiture et CMR électronique en France. Il s'agit d'un portail et d'une appli mobile associée qui permet d'utiliser des documents de transport 100% électroniques, avec une traçabilité temps réel et possibilité d'y ajouter des pièces jointes. JLR  
 
Manutention
Loc présente
sa nouvelle
gamme
de gerbeurs
GPF
Le fabricant d'équipements de manutention Loc a revu sa gamme de gerbeurs électriques en porte à faux grosse capacité et à conducteur accompagnant. Dotés de série d'un indicateur de pesée intégré ainsi que d'une solution de démarrage sans clé par « code timon », ces engins sont notamment équipés d'un nouvel afficheur digital : il met à la portée des utilisateurs des informations clés tels que le pourcentage de chargement de la batterie et le poids de la marchandise transportée, en plus de nombreuses fonctionnalités dont certaines sont paramétrables (la vitesse de montée et de descente, par exemple). La gamme GPF grosse capacité est composée de 4 modèles dont les capacités de charge vont de 1.100 à 2.000 kg et les hauteurs de levée de 1,5 à 5,4 m. AD  
   
 
Douane
BluJay rachète
Grosvenor
International
Né de la fusion entre Kewill et LeanLogistics en mars 2017 (voir NL n°2455), l'éditeur anglo-américan BluJay s'est porté acquéreur début août de Grosvenor International Systems. Cet éditeur britannique fournit depuis 30 ans une solution de traitement des opérations douanières entre le Royaume-Uni et l'Europe et de respect de la règlementation. « Au Royaume-Uni, 80% des déclarations d'importation sont auto-remplies par les importateurs et brokers en dehors des bureaux douaniers, nous traitons environ 35% de ces déclarations » précise Lorenzo Rossetti, Directeur du Développement de Grosvenor. Le but de la manouvre pour BluJay est d'une part de renforcer la position concurrentielle de sa solution de GTM et de Customs Management, mais aussi d'aider ses clients à se préparer au Brexit, quel qu'en soit le résultat final. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. PM  
 
Nomination
Torsten Pilz
devient Chief
Supply Chain
Officer
de Honeywell

Honeywell a recruté Torsten Pilz au poste nouvellement créé de Chief Supply Chain Officer et Senior Vice President. A ce titre, il veillera à maximiser l'efficacité de la SC intégrée, ainsi que la satisfaction client. Cet allemand diplômé d'un doctorat d'ingénierie chimique auprès de la Karlsruhe Institute of Technology dispose d'une large expérience en supply chain. Après cinq ans passés dans le secteur de la chimie chez le suisse Clariant, ses premiers pas dans la SC ont été réalisés chez Henkel où il a gravi les échelons pour devenir Senior Vice President, Global Operations puis Chief Executive Officer. Après huit ans passés dans le secteur des produits de beauté, il a changé de trajectoire pour devenir VP Wordwide Operations chez Amazon chez qui il a notamment supervisé la mise en place et le développement des marques AmazonFresh, AmazonPantry, AmazonCampus and Prime Now. Quatre ans plus tard, il opérait un nouveau changement de cap en acceptant le poste de VP Supply Chain chez SpaceX. Il était alors responsable de l'ensemble des activités SC y compris des achats, de la planification, de la logistique et de la gestion des matériaux. Torsten Pilz reportera directement au CEO Darius Adamczyk et intègrera de comité directeur d'Honeywell. PM  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Manhattan
Associates
s'implante
à Düsseldorf
Afin d'accompagner encore plus efficacement ses clients locaux dans la conception de leurs stratégies e-commerce et supply chain, l'éditeur américain de solutions supply chain et omnicanales a ouvert un bureau en Allemagne, à Düsseldorf. « Le renforcement de notre présence [dans le pays] va permettre à ces entreprises de gérer leurs commandes de manières optimales, d'offrir un service personnalisé à leurs clients et d'augmenter leurs bénéfices », souligne Henri Seroux, vice-président senior EMEA de Manhattan Associates. Depuis plus d'une décennie, de grandes entreprises utilisent outre-Rhin les solutions de l'éditeur pour optimiser leur supply chain et opérations omnicanales, Manhattan Associates y accompagnant notamment les sociétés Adidas, Globetrotter/Fenix Outdoor, Office Depot et s.Oliver. AD
Photo : Henri Seroux
 
 

Japon
Rakuten
ouvrira
deux nouveaux
entrepôts
Dans un contexte de pénurie de main d'œuvre dans les secteurs du transport et de la logistique au Japon et d'augmentation des tarifs de transport imposés par les prestataires, le e-commerçant Rakuten (qui a racheté PriceMinister en France) a réitéré sa volonté de renforcer son réseau logistique (voir NL n°2.657). Pour preuve, Hiroshi Mikitani, Chairman et CEO de Rakuten, a annoncé l'ouverture d'ici la fin de l'année prochaine de deux entrepôts dans les préfectures d'Osaka et de Chiba. A terme, Hiroshi Mikitani souhaiterait même que tous les produits vendus sur le site e-commerce Rakuten soient livrés via son propre réseau logistique… Une stratégie à l'inverse des pratiques actuelles puisque ce sont les vendeurs qui gèrent en général eux-mêmes la livraison de leurs marchandises en faisant souvent appel à des transporteurs externes. JF  
 

Inde
Walmart prend
le contrôle
de Flipkart
La bataille qui opposait depuis plus d'un an Amazon et Walmart s'achève avec une victoire de ce dernier. Walmart s'est en effet porté acquéreur de 77% du capital du leader indien du e-commerce Flipkart, portant ainsi un nouveau coup à son concurrent après avoir séduit JD.com en Chine (dont il est actionnaire à 10,5%).
Walmart était déjà présent physiquement en Inde avec 21 magasins Best Price Modern Wholesale et un centre de distribution. PM
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias
Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
28 août 2018

SEPTEMBRE 2018

Lundi 10 au
mercredi 12
Paris Retail Week
« Le rendez-vous
dédié à
la communauté
du commerce
global. »

De 9h30 à 17h
Paris Expo
Porte de Versailles
Pavillon 1

SEPTEMBRE 2018

Vendredi 14
Grand prix
de KARTING de
la Supply Chain
« Participez à
cette course en commandant
dès à présent
votre kart »

Partenaire :
SUPPLY Chain
Magazine
De 9h30 à 16h30
Circuit de Lyon
Saint-Laurent
de Mure


Jeudi 20
Webinar Series
de DYNASYS
« Peut-on
se passer
de prévisions ? »

De 11h30 à 11h45


Jeudi 27
Webinar Series
de DYNASYS
« Prévisions :
Les bonnes
pratiques pour
ne pas
réinventer
la roue ! »

De 11h30 à 11h45


Vendredi 28
Matinale
CITWELL ET
SANOFI PASTEUR
« Supply Chain
internationale :
comment
concrétiser le
changement ? »

De 8h30 à 12h
Hôtel
Radisson Blu
Lyon



OCTOBRE 2018


Jeudi 4
Webinar Series
de DYNASYS
« Les nouvelles
technologies
au service de
la prévision »

De 11h30 à 11h45


Vendredi 5

Première édition
des Rencontres IA
et Supply Chain
Conférence
MEWS Partners
« Les enjeux et
les impacts
de l'intelligence
artificielle dans
les métiers de la
Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris-Dauphine
Paris 16e


Jeudi 9
Webinar Series
de DYNASYS
« Romain
Schneider-
Maunoury,
Business
Consultant
DynaSys répond
à vos questions
posées sur la
prévision de la demande »

De 11h30 à 12h00



DÉCEMBRE 2018

Mercredi 11 et
jeudi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1