Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataires
logistiques
Royal Canin
fidèle à Philéa
Solutions
pour ses flux
exports


La PME héraultaise Philéa Solutions, spécialisée depuis 2011 dans les activités logistiques à forte valeur ajoutée, a ouvert début juillet un petit entrepôt de 2.000 m2 à Aimargues, dans le Gard, pour Royal Canin, à une cinquantaine de mètres d'une de ses usines de production. La prestation couvre notamment la préparation des commandes pour les flux export du spécialiste du pet food, client historique du prestataire depuis 2007. En effet, Philéa Solutions exploite déjà pour lui deux autres « dépôts », l'un à Raillencourt (59) et l'autre à Vendargues, près de Montpellier. Par ailleurs, Philéa Solutions a également signé cet été un contrat avec General Electric. Il sera en charge des flux de d'approvisionnement bord de ligne du site de production de systèmes de gestion d'énergie à Montpellier et de la gestion des livraisons, y compris à l'export. Pour cette prestation, il s'appuiera notamment sur son site mutualisé de Baillargues, dans l'Hérault, dédié à ses clients dans les secteurs médical, industriel et bureautique, et sur lequel il veint d'achever des travaux d'agrandissement (la superficie passe de 3.800 m2 à 5.500 m2). « Ce début d'année a été particulièrement intense entre les différentes améliorations de nos infrastructures, nos innovations et la signature de contrats avec nos nouveaux clients » déclare Geoffrey Dellus, le dirigeant de Philéa Solutions. La société emploie 130 collaborateurs en CDI, compte 84 véhicules (légers et poids lourds confondus)et s'appuie sur un total de 65.000 m2 d'entrepôts répartis sur 9 sites. Son CA consolidé, qui était de 13.8M€ en 2017, devrait atteindre les 15,5 M€ cette année. JLR
Photo : Geoffrey Dellus, le dirigeant de Philéa Solutions
 
 
 
 
13e édition
des Rois de la
Supply Chain
(rappel)
Demandez
votre
formulaire de
participation !
Si votre entreprise a réalisé depuis 2017 un beau projet en matière de Supply Chain, pourquoi ne pas vous lancer dans l'aventure de la 13e édition des Rois de la Supply Chain ? Rappelons que la date limite de remise des dossiers remplis et validés est fixée au mercredi 31 octobre 2018. La présentation des 8 dossiers « nominés » aura lieu le 17 janvier 2019, dans les Salons de l'Aveyron (Paris Bercy). Le public votera dans 3 catégories : Grand Prix, Coup de cœur et Innovation. La remise des trophées se déroulera le soir même du 17 janvier, au cours d'une grande cérémonie conviviale et festive, dans un lieu magique et prestigieux qui sera nnoncé dès la semaine prochaine.
Vous trouverez plus d'infos au sujet des Rois de la Supply Chain 2018 dans la NL n°2762.
Pour présenter un projet aux Rois de la Supply Chain 2019,
demandez le dossier de participation
et le règlement à Maxime Rabiller :
maxime.rabiller@scmag.fr/ 01 48 93 18 65

Participation entièrement gratuite
et sans obligation
 
 
 
 
Retour
de la taxe
poids lourds
A l'éventualité
d'une nouvelle
taxe, L'AUTF
dit « pourquoi
pas, mais »
Les déclarations dimanche sur BFM TV du nouveau ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, sur son intention d'instaurer une vignette destinée notamment à « taxer les camions étrangers qui ne font que traverser la France», n'ont pas fait réagir que les fédérations de transporteurs routiers. Côté chargeurs, l'AUTF (Association des Utilisateurs de Transport de Fret) ne s'oppose pas à la création d'une nouvelle taxation pesant sur le transport routier de marchandises (qu'elle prenne la forme d'une « vignette » ou non) si le Gouvernement respecte quatre principes. Le premier, c'est qu'il y ait une unique taxation appliquée à l'ensemble du TRM. Le deuxième, c'est que les recettes de cette taxe soient affectées intégralement au financement de la maintenance, de la rénovation et du développement du réseau routier non concédé. Le troisième principe, c'est que le montant de cette taxe puisse être garanti dans la durée. Et le quatrième, et non le moindre, c'est que l'AUTF insiste pour que soit respectée « la libre négociation commerciale quant au transfert de la charge des transporteurs vers leurs clients ». On se rappelle qu'en 2012, l'AUTF avait lancé un recours auprès du Conseil d'Etat pour contester la légalité du décret de l'écotaxe, en plaidant pour le maintien d'un « espace de liberté contractuelle » entre le transporteur et son chargeur. JLR  
 
 
 
Traiteurs
Le Figuier
optimise
à la fois
ses tournées
et sa chaîne
de valeur

A la suite d'un rachat qui a doublé le volume global de l'activité, le traiteur francilien Le Figuier s'est trouvé confronté à un problème urgent à régler concernant l'optimisation de ses livraisons : 15 tournées quotidiennes et 500 plateaux-repas livrés en moyenne par jour à destination de plus de 5.000 entreprises à Paris et en région parisienne. En effet, le centre de distribution ayant été déplacé de Fresnes à Clichy, toutes les habitudes de ses conducteurs ont été bouleversées, malgré l'utilisation de divers outils de mobilité. D'autant que l'entreprise gérait ses tournées « à la main », après avoir testé sans grand succès un outil informatique de gestion de tournées jugé trop complexe d'utilisation. « Notre dispatcher commençait à faire des erreurs et donc à générer de l'insatisfaction. Il n'était donc plus question d'utiliser nos méthodes habituelles » se souvient Denis Lacoste, Directeur Général de Le Figuier. En août 2017, le traiteur choisit de faire confiance à la société orthézienne Mapotempo, qui a développé une solution open source en mode Saas d'optimisation de tournées. « Outre sa simplicité d'utilisation, Mapotempo Web nous a permis d'accéder à une technologie d'optimisation de tournées intégrable au sein de notre système informatique. Nous avons amélioré notre maîtrise de la chaîne de valeur, de la prise de commande en ligne à l'exécution de la tournée en temps réel » constate Denis Lacoste, un an après la mise en service de l'outil. En effet, Mapotempo Web étant facilement interfaçable ou intégrable à d'autres solutions via ses API, le projet a finalement largement dépassé le cadre de l'optimisation de tournées pour s'intégrer à la mise en place d'un SI transversal, orienté client, englobant la gestion commerciale, la production et la logistique. JLR
Photo : Denis Lacoste, Directeur Général du traiteur
Le Figuier

 
   
 
 
 
Maritime
ArcelorMittal
choisit de
s'exporter
depuis le Port
de Dunkerque
Depuis la mi-juin, le groupe sidérurgique ArcelorMittal exporte la moitié des bobines d'acier de ses usines Atlantique et Lorraine à destination de l'Asie, de l'Amérique et de l'Afrique depuis le port de Dunkerque et il compte aller au-delà de ces 50% en 2019. Jusqu'ici, cette production exportée – 5.300 conteneurs par an – était gérée depuis le port d'Anvers (Belgique). « Des négociations menées avec l'ensemble des acteurs portuaires, et plus particulièrement avec les représentants des armements escalant au port de Dunkerque, ont rendu ce choix logistique économiquement pertinent », expliquent le port de Dunkerque et ArcelorMittal. Ces négociations ont en outre abouti à une réorganisation des transports qui valorise les circuits courts et le préacheminement terrestre massifié des flux. Côté organisation, ArcelorMittal assure le transit des marchandises à l'export et la Société du Terminal de l'Escaut (STE) assure l'empotage des bobines d'acier dans les conteneurs des armateurs Cosco, Orient Overseas Container Line et CMA CGM sur le Terminal des Flandres. AD
 
   
  De gauche à droite : Hubert Godart, chef du département logistique d'ArcelorMittal Atlantique Lorraine (AMAL), Stéphane Cornu, directeur de la Société du Terminal de l'Escaut (STE), et Dominique Paire, chef d'établissement du site ArcelorMittal de Dunkerque.  
 
Emballage
L'offre
« Packaging as
a Service »
selon Nefab
Une prestation couvrant la conception/fourniture d'emballages réutilisables, la traçabilité et la géolocalisation de ces emballages grâce à l'IoT, un contrat de maintenance et un financement en leasing. Voilà les caractéristiques de l'offre lancée par le fabricant d'emballages industriels Nefab sous l'appellation de « Packaging as a Service ». Destinée aux entreprises privilégiant l'achat d'un service d'emballage clé en main, la solution a déjà commencé à être mise en œuvre chez Thalès, l'un des clients de Nefab. L'industriel a en effet signé récemment un contrat d'optimisation de ses emballages et de ses flux afin d'optimiser le remplissage de ses camions, sécuriser son personnel lors des manipulations, entretenir et rendre disponibles ses matériels et enfin améliorer sa performance opérationnelle grâce à la traçabilité. Cette dernière étant assurée via la solution Stickntrack de la start-up Sensolus (elle utilise le réseau Sigfox). Avec sa nouvelle offre, Nefab joue donc aussi un rôle d'intégrateur, en plus d'être un fournisseur et de piloter les emballages de ses clients via une plateforme dédiée. AD
Photo : unité de Service Mobile développée par le département Nefab Aerolab de Nefab pour Thalès.
 
 
Chariot
Mitsubishi
Forklift Trucks
étoffe
sa gamme
de frontaux
électriques
EDiA EM, c'est le nom de la nouvelle gamme de chariots frontaux électriques du fabricant d'équipements de manutention Mitsubishi Forklift Trucks. Venant étoffer la gamme EDiA EX 80V, elle donne accès à différents modèles 48 volts dont les capacités de charge vont 1,4 à 2 tonnes. Accessibles en 3 et 4 roues, ils affichent une hauteur globale avec mât déployé de 4,3 m et sont équipés de systèmes de sécurité innovants, notamment un logiciel qui ajuste les paramètres du chariot en fonction de son mode d'utilisation réelle, et le système de freinage adaptatif Sensitive Drive System (SDS). Les chariots bénéficient en outre de la solution Intelligent Curve Control, qui capte l'angle d'un virage pour atténuer la vitesse des engins très tôt dans leur manœuvre. Le modèle 3 roues est doté d'une direction à 360° qui permet au cariste d'inverser aisément le sens de la marche et le modèle 4 roues est plus agile grâce à son essieu porteur à double entraînement et son essieu directionnel ouvrant à plus de 100°. AD  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Ocado rempile
avec Swisslog
pour
un deuxième
système
AutoStore
Rempiler est bien l'expression qui convient ! L'enseigne
e-commerce britannique Ocado a choisi à nouveau l'intégrateur Swisslog pour lui installer un second AutoStore. Un système compact basé sur de petits robots équipés d'un dispositif élévateur, qui se positionnent en hauteur, sur une grille en aluminium, pour piler et dépiler des bacs plastiques afin d'amener les bons produits aux opérateurs aux postes de préparation de commandes. Destiné à une filiale d'Ocado dénommée Speciality Store Ltd, le nouvel Autostore équipe un site au sud-est de Londres, alors que le premier Autostore a été installé dans un entrepôt Ocado au nord de la capitale anglaise. Il est composé de 72.108 bacs, 94 robots, 14 carrousels et de sept convoyeurs. JLR
 
   
 

Sénégal
Bolloré
Logistics
soutient
la formation
des jeunes
Après plusieurs années de collaboration fructueuse avec Kedge Business School en France et en Chine, Bolloré Transport & Logistics a décidé de décliner cette coopération en Afrique. A travers un nouvel accord récemment signé avec la BEM Dakar / Kedge Business School, le 3PL s'engage en effet à promouvoir la découverte de ses métiers, opérationnels comme fonctionnels, au cours des cinq années de cursus des jeunes talents africains. Grâce à de nombreuses actions ciblées (conférences métiers, ateliers RH, job-dating, accueil de stagiaires...), le prestataire souhaite ainsi s'inscrire comme un futur employeur de référence en Afrique. « Bolloré Transport & Logistics mène à travers tous ses pays d'implantation une politique de recrutement local permettant une meilleure intégration de ses activités sur le terrain. Formés au management et sensibilisés aux enjeux business, ces étudiants africains représentent pour nous un vivier de futurs cadres à potentiel pour nos différentes filiales », commente David-Alexandre Fournier, DRH de Bolloré Transport & Logistics. PM  
   
  De gauche à droite : David Alexandre Fournier, Directeur des Ressources Humaines de Bolloré Transport & Logistics ; Assane Ndiaye, Directeur des Ressources Humaines de Bolloré Transport & Logistics au Sénégal ; Dr Pape Madické Diop, Président Directeur Général de BEM Dakar ; Christophe Pujalte, Directeur Régional Afrique Atlantique de Bolloré Transport & Logistics et Mamadou Racine Sy, Président du Conseil d'Administration Bolloré Transport Logistics.  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias
Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
27 septembre 2018

SEPTEMBRE 2018

Vendredi 28
Matinale
CITWELL ET
SANOFI PASTEUR
« Supply Chain
internationale :
comment
concrétiser le
changement ? »

De 8h30 à 12h
Hôtel
Radisson Blu
Lyon


OCTOBRE 2018


Mardi 2
Petit-Déjeuner
Supply Chain
de SAP Ariba
« La collaboration
avec les
sous-traitants
à l'ère de la
transformation
digitale »

à 8h15 -10h00
Salon Ladurée
Paris 8e

OCTOBRE 2018

Mardi 2
Petit-Déjeuner
Supply Chain
de SAP Ariba
« La collaboration
avec les
sous-traitants
à l'ère de la
transformation
digitale »

à 8h15 -10h00
Salon Ladurée
Paris 8e


Jeudi 4
Webinar Series
de DYNASYS
« Les nouvelles
technologies
au service de
la prévision »

De 11h30 à 11h45


Vendredi 5
Première édition
des Rencontres IA
et Supply Chain
de MEWS Partners
«Les enjeux et
les impacts de
l'intelligence
artificielle dans
les métiers de
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris-Dauphine
Paris 16e


Jeudi 9
Webinar Series
de DYNASYS
« Romain
Schneider-
Maunoury,
Business
Consultant
DynaSys répond
à vos questions
posées sur la
prévision de la demande »

De 11h30 à 12h


Jeudi 11
Matinale BOARD
« Transformez
la Planification
et l'Analyse dans
le Retail »

Témoignage
et retour
d'expérience
de Nature
& Découvertes
avec
David Lachaud
De 9h à 11h
Hôtel The Westin
Vendôme
Paris 1er


Jeudi 11 et
vendredi 12
Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris
La Défense


Mardi 16
Journée
SAP France /
Deloitte
« La Supply Chain
Intelligente,
au cœur de votre
transformation
vers
l'omnicanalité »

De 8h00 à 18h00
Tour SAP
Levallois-Perret



DÉCEMBRE 2018

Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1