Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Les Rois de la
Supply Chain
reviennent
dans un lieu
enchanteur


Il est grand temps de mettre fin au suspense. La soirée de la 13ème cérémonie des Trophées des Rois de la Supply Chain, ce rendez-vous annuel incontournable organisé par Supply Chain Magazine, se déroulera le 17 janvier 2019... au Cirque d'Hiver, à Paris. Comme en 2014, c'est donc sur la piste aux étoiles, après le nouveau spectacle magique et captivant du cirque Bouglione, que seront annoncés les gagnants du Grand Prix, du Prix de l'Innovation et du Prix Coup de Cœur des Rois de la Supply Chain, sous les applaudissements d'un public de plus d'un millier d'invités appartenant à la grande famille de la Supply Chain. La soirée se poursuivra agréablement par un cocktail dînatoire dans les salons de réception de cet étonnant bâtiment construit en 1852 et classé monument historique depuis 1975. Sans oublier bien sûr la traditionnelle galette... des Rois ! Si vous êtes un fournisseur du monde de la Supply Chain (conseil, informatique, équipement, immobilier, transport, logistique...) vous pouvez devenir sponsor de cette grande fête de la communauté Supply Chain, aux côté de Jungheinrich (partenaire Prestige), GSE et Goodman. JLR
Pour connaître toutes possibilités qui s'offrent à vous et découvrir les différentes formules mises en place, contactez au plus vite Philippe Tesson.
philippe.tesson@scmag.fr
01 80 91 56 30/32 ou au 06 81 35 79 03
 
   
  Les gagnants du Grand Prix, du Prix de l'Innovation et du Prix Coup de Cœur des Rois de la Supply Chain seront annoncés le 17 janvier 2019 au soir sur la piste aux étoiles du Cirque d'iver Bouglione.  
   
 
 
 
Rois de la
Supply Chain
2019
(suite)
La journée
du Forum
des Rois
mènera
à la piste
aux étoiles


Les équipes couronnées lors des Rois de la Supply Chain 2019 au Cirque d'Hiver auront de quoi être fières. Le long parcours des participants commence d'abord par le fait de remplir un dossier, qui concerne un projet supply chain impliquant au moins une société utilisatrice et un ou plusieurs partenaires (voir NL n°2762). Cette participation est entièrement gratuite et sans obligation. A ce jour, une trentaine de demandes de dossiers ont déjà été enregistrées. Rappelons que la limite de dépôt des dossiers de participation aux Rois de la Supply Chain 2019 est fixée au mercredi 31 octobre 2018. Il faut ensuite passer l'étape de la sélection du jury de directeurs SC et logistique, qui choisit à la mi-novembre les 8 réalisations qui lui semblent les plus intéressantes sur la base de nombreux critères tels que le périmètre du projet, son caractère original et innovant, son retour sur investissement (R.O.I.), les premiers résultats obtenus, mais également la dimension « développement durable ». Nous reviendrons d'ailleurs dans quelques jours dans votre newsletter sur la composition de ce jury prestigieux pour l'édition 2019. Ensuite, les huit équipes nominées doivent se soumettre à l'épreuve de la présentation sur scène et au vote final du public, le 17 janvier 2019, durant la journée du Forum des Rois de la Supply Chain, organisée dans les Salons de l'Aveyron (Bercy Village) de 8h30 à 17h30. Parallèlement aux présentations, une trentaine d'exposants-partenaires seront présents pour soutenir l'événement et échanger avec les participants au moment des pauses et du déjeuner. Si vous souhaitez associer votre image et les savoir-faire de votre société durant le Forum des Rois, vous avez la possibilité de devenir partenaire de l'évènement, auquel participent déjà Adameo, Arthur Loyd Logistique, Boa Concept, Fives Intralogistics, Interroll, Knapp, LPR, SPI, Stow, UVO, et Transporeon. JLR
Pour connaître toutes possibilités qui s'offrent à vous et découvrir les différentes formules mises en place,
contactez dès maintenant Philippe Tesson.
philippe.tesson@scmag.fr
01 80 91 56 30/32 ou au 06 81 35 79 03

Pour présenter un dossier aux Rois de la Supply Chain
(avant le 31 octobre 2018),
contactez au plus vite Maxime Rabiller maxime.rabiller@scmag.fr / 01 48 93 18 65
 
   
 
 
 
France
Logistique
2025
Le référentiel
RSE en
logistique
est né !
Il fait plus de 200 pages et s'adresse aux entreprises, quel que soit leur taille, qui sont soit des opérateurs d'activités logistiques (OAL), soit des donneurs d'ordre (DO). « Ce n'est pas un label, ni une norme, il faut le voir comme un guide qui va permettre de structurer la démarche de responsabilité sociétale, en particulier pour les TPE, PME et ETI, et de faciliter les échanges entre donneurs d'ordre et prestataires, notamment lors des appels d'offres » a déclaré Thibaut Limon, chargé d'études en économie des transports à la DGITM, lors du séminaire de lancement du référentiel RSE en logistique, vendredi dernier au ministère de l'Économie et des Finances. Cette méga boîte à outils, très complète, est le fruit de presque trois ans de travaux, dans le cadre d'un processus de co-construction avec l'ensemble des parties prenantes. Il a débuté avec les travaux de la section thématique de la CNS (Commission nationale des services) intitulée « logistique et supply chain » (présidée par Laurent Grégoire), et s'est poursuivi dans le cadre de la stratégie France Logistique 2025. (voir suite) JLR  
   
  Laurent Grégoire (président de la Chaire Supply Chain
de Centrale Supélec et
Thibaut Limon (chargé d'études
en économie des transports à la DGITM) lors du lancement du référentiel RSE en logistique, devant 250 acteurs du secteur réunis au ministère de l'Économie et des Finances. ©JL-Rognon
 
 
 
 
Référentiel
RSE
(suite)
Trois piliers,
7 champs
d'action,
27 enjeux
Les trois grands piliers de la RSE (environnement, social et économie) sont abordés au travers de 7 champs d'action, chacun englobant un ou plusieurs enjeux (cf chiffre indiqué entre parenthèses) : gouvernance (1), droits de l'Homme (2), social (6), environnement (8), loyauté des pratiques (3), enjeux liés aux clients/consommateurs (3), implication dans les territoires (4). Le référentiel compte au total, cinq fascicules : le premier est une entrée en matière, le deuxième permet d'identifier et de hiérarchiser les enjeux (parmi un total de 27) pour son entreprise, le troisième aide à fixer des objectifs stratégiques (avec des exemples de fiches pratiques pour déployer et mettre en œuvre des actions RSE en logistique), le quatrième fascicule accompagne le pilotage de la performance RSE et le choix d'indicateurs utiles (notamment entre donneurs d'ordre et prestataires), et enfin le 5ème rassemble les documents de référence en annexe. Le tout est une vraie mine d'informations, mais ce n'est pas un mode d'emploi : chaque entreprise doit trouver sa propre voie, en s'appuyant notamment sur la notion de « matrice de matérialité » (fascicule 2), un outil permettant d'identifier et de hiérarchiser ses propres enjeux en matière de RSE , entre les « quick wins » et les enjeux à plus fort impact. D'ici janvier, une vingtaine d'entreprises ont accepté de ses prêter à l'exercice de la hiérarchisation des enjeux parmi lesquelles Carrefour Supply Chain, Chep, Coca-Cola, FM Logistic, Jolival, Kuehne+Nagel, Martin Brower, Rautureau, les transports Cordier, Derval, et Premat, TSD, Schenker, SNCF Logistics, Stef ou encore Viapost. JLR
Pour consulter le référentiel
et ses fascicules
 
   
  Matrice de matérialité simplifiée des enjeux RSE en logistique  
 
 
 
Prestataires
logistiques
Eurodislog
accompagne
Limelife
dans son
déploiement
européen
Désormais filiale du Groupe Staci (voir NL n°2767), Eurodislog a accueilli le 7 septembre les fondatrices américaines et co-CEO de la société Limelife by Alcone, Michèle Gay et Madison Mallardi, ainsi que leurs équipes, pour la visite inaugurale de leur hub européen, sur le site du prestataire à Saint-Ouen-l'Aumône. En effet, la société américaine spécialisée dans la vente pyramidale de produits de maquillage professionnel à base de produits naturels (entre 200 et 300 références) a choisi Eurodislog pour l'accompagner dans le lancement de sa marque en Europe. Les produits sont distribués via des conseillères baptisées « Beauty Guides ». Les lancements au Royaume-Uni et en France ont eu lieu respectivement en juin et en septembre. L'Italie démarre ce mois-ci, et Limelife prévoit de couvrir toute l'Europe de l'Ouest d'ici à la fin de l'année. « Nous avons été séduits par une proposition de partenariat réactif et une solution mutualisée sur une chaine automatisée en Pick By Light » a déclaré Aldo El Helou, le directeur Supply Chain de LimeLife EMEA. Près de 3.000 colis préparés à Saint-Ouen-l'Aumône seront expédiées chaque jour en B2C à travers l'Europe avec un traitement adapté aux attentes qualitatives de l'univers cosmétique. « Cette nouvelle activité démontre la capacité de notre groupe à opérer comme leader européen dans le traitement de la logistique de détail » a déclaré Nicolas Morisse, le DG d'Eurodislog. Rappelons qu'en janvier 2018, le groupe l'Occitane a pris une participation majoritaire (60,48%) dans la marque Limelight by Alcone, avec l'ambition de la développer en dehors des Etats-Unis. JLR
 
   
  En haut (de gauche à droite) : Abi Chamberlain, responsable communication UK de LimeLife, François Momplet, directeur grands comptes chez Eurodislog, Nicolas Morisse, DG d'Eurodislog, Elodie Manchelle, responsable de dossier chez Eurodislog, Carolyn Neal, responsable service client Europe chez LimeLife, et Jean-Pierre Leboeuf, directeur de site Eurodislog. En bas (du gauche à droite) : Madison Mallardi, co-CEO, Rachel André, directrice UK, Aldo El Helou - Directeur Supply Chain EMEA et Michele Gay, co-CEO de LimeLife.  
 
Grande
distribution
Lidl prépare ses
préparateurs
avec PEP'S
Le distributeur Lidl va déployer dans ses 25 plateformes logistiques françaises son programme d'échauffement pour préparateurs de commandes baptisé PEP'S (Préparateur En Pleine Santé). Destiné à lutter contre les troubles musculosquelettiques (TMS), il a déjà porté ses fruits sur sa plateforme de Crégy-lès-Meaux (77) où il a commencé à être testé début 2018. « Plus aucun accident du travail n'y a été enregistré depuis », souligne Vianney Puga, directeur logistique de Lidl France. Désormais, il est également opérationnel sur la plateforme angoumoisine du distributeur, tous ses sites logistiques devant être concernés d'ici février 2019. A cette date, ce sont ainsi près de 4.000 préparateurs de commandes qui bénéficieront pendant leur temps de travail d'un réveil musculaire de 10 minutes, assuré par un chef d'équipe ou un préparateur préalablement formé par un coach. Et les choses pourraient ne pas en rester là : Crégy-lès-Meaux va tester la mise à disposition de kinésithérapeutes auprès de ses préparateurs à compter du 19 octobre, ce site leur permettant déjà depuis trois ans de consulter une fois par mois des ostéopathes (en dehors des heures de travail). PEP'S fait partie du nouveau programme RH de l'enseigne dénommé Passerelle et qui vise à valoriser les métiers de la logistique en interne, notamment en améliorant les conditions de travail et en valorisant les parcours professionnels. « Nous investissons aussi dans l'agrandissement et la modernisation de nos sites », note Vianney Puga. Dans le cadre du plan de modernisation de ses entrepôts initié en 2012 et devant se terminer en 2022, l'enseigne a déjà transformé 3 de ses sites (2 autres sont en cours) et agrandi ou transféré 6 autres (2 sont à venir). Des opérations qui peuvent nécessiter jusqu'à 50 M€ d'investissement, comme par exemple pour son nouvel entrepôt de Montchanin, près de Chalon-sur-Saône (voir NL n°2765). AD  
   
  PEP'S a été lancé officiellement le 19 septembre à Crégy-lès-Meaux en présence du handballeur professionnel Nicola Karabatic. L'enseigne est partenaire du handball français.  
 
Auto ID
Quatre
nouveaux
terminaux
durcis
chez Zebra
TC52, TC57, TC72 et TC77. Voilà les quatre nouveaux terminaux mobiles durcis ou ultra durcis proposés par le spécialiste des solutions d'identification Zebra Technologies. Exploitables dans le cadre d'applications comme la gestion d'inventaires, la modification de prix, le click-and-collect ou encore la livraison du dernier kilomètre, ils fonctionnent sous Android, sont dotés d'un microprocesseur huit cœurs de 2,2 GHz, intègrent la série d'applications Mobility DNA et affichent une autonomie de 14 (TC52 et TC57) ou 15 heures (TC72 et TC77). Autorisant des connexions Wifi et Bluetooth, ils sont aussi équipés d'un système d'imagerie intelligent qui leur permet de lire rapidement tous les codes-barres 1D et 2D, notamment Digimarc, quel que soit leur état. Les TC52 et TC57 disposent d'un écran tactile de 5'' et les TC72 et TC77 d'un écran tactile de 4,7''. AD  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Italie
Meyer Bergman
investit dans
le dernier km
L'investisseur londonien Meyer Bergman vient de se porter acquéreur, pour le compte du fonds Meyer Bergman European Retail Partners III, d'un portefeuille de neuf entrepôts de proximité dans le nord de l'Italie. Situés à Milan, Trévise (près de Venise), Vérone, Brescia, Plaisance et Crémone, ils totalisent une surface de 45.000 m². Il s'agit pour trois d'entre eux de bâtiments déjà développés, le reste étant en cours de construction pour une livraison prévue en 2019. Ces bâtiments sont déjà pour la plupart déjà occupés ou précommercialisés à des acteurs de la messagerie tels que DHL, Fedex et TNT. Cet investissement s'explique par la forte demande d'entrepôts de proximité constatée dans les grandes métropoles européennes et s'appuie sur une étude prédisant l'augmentation des volumes de ventes en ligne de 14% par an entre 2016 et 2021, soit de 94% sur ces cinq années.
Afin de tirer parti de cette tendance et de diriger
ses investissements en immobilier urbain, Meyer
Bergam a récemment recruté Marco Riva, un ancien responsable de l'investissement en immobilier logistique urbain chez Logicor. PM
 
 

Chine
FuturMaster
planifie
la demande
de la bière
Snow Beer
China Resources Snow Breweries a débuté fin août le déploiement de la solution de planification de FuturMaster afin de mieux réagir aux fluctuations de la demande de ses bières, au premier rang desquelles la Snow Beer, la plus vendue au monde. En s'appuyant sur la technologie et l'expertise de l'éditeur français, qui compte un bureau en Chine, le brasseur entend gagner en productivité et en satisfaction client via une meilleure coordination entre les objectifs de production de ses 91 brasseries et ses objectifs de vente, qui reposent sur un réseau de 35.000 distributeurs. L'enjeu est de réagir plus rapidement aux fluctuations de la demande de ses différentes bières, dont une trentaine sont régionales, notamment en fonction des conditions météorologiques. Ce déploiement s'inscrit dans le cadre d'un projet de lean management qui avait entrainé l'an dernier la création d'un département de huit personnes dédié au développement d'une gestion intégrée des opérations, désormais étayée par la solution S&OP de FuturMaster. A terme, la plateforme irriguera les relations entre l'ensemble des filiales du groupe, ses entrepôts et ses équipes commerciales au contact de sa multitude de distributeurs. A ce stade, quelques entreprises pilotes sont concernées, le déploiement devant s'étendre à une quinzaine de filiales du groupe en mai prochain. On notera que Snow Beer, 4e brasseur mondial, a annoncé cet été un partenariat étroit avec Heineken, qui devrait investir plus de 3 Mds US$ pour prendre 40 % de son capital. Or le n°2 mondial compte déjà parmi les utilisateurs de FuturMaster. MR  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias
Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1er octobre 2018

OCTOBRE 2018

Mardi 2
Petit-Déjeuner
Supply Chain
de SAP Ariba
« La collaboration
avec les
sous-traitants
à l'ère de la
transformation
digitale »

à 8h15 -10h00
Salon Ladurée
Paris 8e

OCTOBRE 2018

Jeudi 4
Webinar Series
de DYNASYS
« Les nouvelles
technologies
au service de
la prévision »

De 11h30 à 11h45


Vendredi 5
Première édition
des Rencontres IA
et Supply Chain
de MEWS Partners
«Les enjeux et
les impacts de
l'intelligence
artificielle dans
les métiers de
la Supply Chain »

Partenaire :
SCMagazine
De 14h à 17h
Université
Paris-Dauphine
Paris 16e


Jeudi 9
Webinar Series
de DYNASYS
« Romain
Schneider-
Maunoury,
Business
Consultant
DynaSys répond
à vos questions
posées sur la
prévision de la demande »

De 11h30 à 12h


Jeudi 11
Matinale BOARD
« Transformez
la Planification
et l'Analyse dans
le Retail »

Témoignage
et retour
d'expérience
de Nature
& Découvertes
avec
David Lachaud
De 9h à 11h
Hôtel The Westin
Vendôme
Paris 1er


Jeudi 11 et
vendredi 12
Formation
EURODECISION
« Méthodes
et pratiques
de la prévision
des ventes »

De 9h à 17h
Paris
La Défense


Mardi 16
Journée
SAP France /
Deloitte
« La Supply Chain
Intelligente,
au cœur de votre
transformation
vers
l'omnicanalité »

De 8h00 à 18h00
Tour SAP
Levallois-Perret


Jeudi 18
Matinée
COLIBRI
« Demand &
Supply Planning,
comment avoir
un retour sur
investissement
fort et rapide ? »

Partenaire :
SCMagazine
De 9h30 à 14h30
Mapiece Ainay
Lyon



DÉCEMBRE 2018

Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1