Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataire
logistique
Geodis lance
Upply, une
marketplace
de transport
multimodal

Rendre le marché de la supply chain plus transparent en aidant ses acteurs à prendre les meilleures décisions en matière tarifaire et à terme également à y réserver des capacités de transport. Voilà les objectifs affichés par la place de marché Upply lancée hier par Geodis via sa nouvelle filiale éponyme. A ce jour, Upply donne accès gratuitement à un outil de benchmark qui permet de comparer instantanément un tarif logistique fourni par un utilisateur avec les données du marché recueillies et traitées par la plateforme (service Benchmark) ainsi qu'à un outil qui permet d'analyser simultanément plusieurs tarifs fournis par l'utilisateur après l'envoi d'un fichier Excel (service SmartScan). Dans le premier cas, le donneur d'ordre doit spécifier un mode de transport, une liaison, un poids et, pour l'aérien et le maritime, un prix pressenti au kilo ou au conteneur. Le prix moyen du marché s'affiche ensuite et peut être affiné en fournissant des données supplémentaires (aéroport à aéroport, door to door...). Dans le second cas, et après l'envoi de son fichier Excel, l'utilisateur reçoit un rapport d'analyse qui lui permet de se situer sur le marché, l'outil pouvant récupérer et analyser 100.000 lignes en 10 minutes. « Tous ces services sont accessibles sur le site et via des API (ndlr : interfaces informatiques)», précise Thomas Larrieu, directeur produits chez Upply. A compter de la mi-2019, ils passeront en mode payant via des packs facturés 99 €, 249 € ou 950 €/mois. Dans ce dernier cas, les utilisateurs pourront notamment faire du benchmark multimodal, bénéficier d'alertes prix et de prévisions, et utiliser de façon illimitée SmartScan, y compris via des API. « Il sera aussi possible de réserver des capacités de transport sur notre plateforme à la mi-2019 » annonce Boris Pernet, le CEO de Upply. Le service, ouvert à tous les acteurs de la supply chain sans exception, prendra à cette occasion une commission de mise en relation (une fois anonymisées, les transactions constitueront des sources de données supplémentaires pour les analyses benchmark du site). « Il sera aussi enrichi à terme avec une offre de transport combiné ferroviaire », relève par ailleurs Guillaume Pepy, le président de la SNCF, maison-mère de Geodis. AD
Photo : Boris Pernet, le CEO de Upply
 
   
  Upply couvre le transport aérien et maritime au niveau mondial et s'applique à l'Europe et aux Etats-Unis pour
le transport routier. Il doit totaliser 10 000 utilisateurs
à la fin 2019.
 
 
 
 
Invitation
Les enjeux
immobiliers de
la logistique de
l'e-commerce,
le 22 novembre
à 8h30
« Quels défis pour la logistique de demain face à l'essor du e-commerce ? ». La question est posée par le groupe canadien de conseil en immobilier d'entreprise Colliers International, qui organise le jeudi 22 novembre, de 8h30 à 10h30 à l'Openmind Kfé Paris Boétie, une conférence débat sur le sujet. Durant une vingtaine de minutes, Alexandre Fraigneau, directeur industriel et logistique de la filiale française et sa collègue Laurence Bouard, directrice Etudes et Recherche, présenteront tout d'abord les enseignements d'une étude maison portant sur les enjeux de la logistique du e-commerce, notamment dans le domaine de l'immobilier et des équipements intralogistiques. La partie table ronde / débat sera ensuite animée par Gaël Thomas, directeur de la rédaction de Business Immo, avec un panel d'intervenants prestigieux : Grégory Blouin, président du développeur immobilier Virtuo, Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris, Thierry Hennebiq, business develomment manager e-commerce et fashion chez Vanderlande et Dan Ohnona, directeur du patrimoine et de l'expansion chez Fnac Darty. Une séance de questions/réponses est prévue avec la salle avant la clôture de l'évènement.
Renseignements
et inscription
 
 
 
 
Innovations
Huit projets
novateurs
portés au
firmament
par l'Institut
du Commerce

Organisée jeudi dernier par l'Institut du Commerce à l'Atelier des Lumières à Paris, la cérémonie des Prix Sirius a récompensé huit projets éclairants et innovants, distingués pour leurs capacités à mieux satisfaire les besoins des clients, à optimiser la chaîne de valeur, ou encore à redonner du sens à l'entreprise. 26 dossiers avaient été reçus en septembre, portant sur des domaines très variés (merchandising, innovation, supply chain...), le jury en a récompensé huit par des Prix Sirius dans différentes catégories, aussi bien fonctionnelles (merchandising, category management, supply chain collaborative) que transverses (Transformation d'entreprise, Audace, Grand Prix). Les trois Prix Sirius qui touchent directement l'optimisation de la supply chain impliquent des acteurs tels que la branche Services-Courrier-Colis de La Poste, XPO Logistics, 4S Network ou encore Comerso. Ils sont détaillés dans le prochain article de cette newsletter. Le Grand Prix Sirius a été remporté par le projet Darwin de Franprix, un modèle de magasin plus éco-responsable, avec une zone de restauration et une offre de services digne d'un konbini japonais (développement photo, relais colis, presse, prêt de caddies et parapluies, etc). L'enseigne Franprix s'est également distinguée avec le Sirius de l'Audace, pour ses travaux communs avec l'Oréal sur le « drugstore parisien », un concept de magasin urbain de proximité avec une offre entièrement repensée (beauté, bien-être, parapharmacie, snack) et une multitude de services associés. Les deux Sirius de Merchandising ont récompensé JDE (Démocratiser l'expresso et valoriser la catégorie Café) et Bonduelle (Le végétal fait son show), et celui de Category Management est revenu à l'équipe Red Head / Leroy Merlin / Agence Cross pour l'invention d'un nouveau concept intuitif déployé en un mois dans les rayons « fixations » des 139 magasins Leroy Merlin français pour faciliter l'accès aux bricoleurs débutants. (voir suite) JLR
Photo : Xavier Hua, le directeur général de l'Institut
du Commerce
©Emily Merick
Photo ci-dessous : © Emily Merick
 
   
 
 
 
Innovations
(suite)
Focus sur les
trois Sirius
orientés
Supply Chain
Revenons sur les trois Prix Sirius qui concernent plus particulièrement des problématiques de supply chain management. Le Sirius de la Transformation d'Entreprise a été attribué à la branche Services-Courrier-Colis de La Poste, pour deux réalisations, l'une où elle est associée à Adidas pour le projet SUPER (Service Urbains de Proximité pour une Expédition Rapide) et l'autre avec Ownest pour le projet Easyshopping. Le projet SUPER avait fait l'objet d'un retour d'expérience cet été dans le n°10 de Supply Chain Magazine, il s'agit d'une solution sur mesure d'entreposage urbain conçue pour livrer très rapidement sur Paris et l'Ile de France les chaussures de football « Glitch » lancées par Adidas. De son côté, Easy shopping est une application mobile qui utilise la blockchain pour sécuriser et simplifier le parcours d'achat en magasin des touristes étrangers désirant se faire livrer directement à leur domicile, à leur hôtel ou à l'aéroport (en incluant les formalités douanières et le processus de détaxe). Le Sirius de la Collaboration a été attribué à la solution Mut@log, co-construite par Leroy Merlin, V33, Henkel, Brunel Chimie Dérivés, XPO Logistics et la start-up CRC Services (filiale de 4S Network). D'abord expérimenté lors d'un pilote sur la filière produits dangereux avec 3 industriels et 13 magasins Leroy Merlin, ce modèle de mutualisation logistique s'appuie sur une plateforme web collaborative et des centres régionaux de consolidation (dont le premier sur un site XPO Logistics, à Roye dans la Somme). Le déploiement industriel a commencé en mai 2018 et concerne désormais une quarantaine de points de vente (138 d'ici fin janvier 2019). Selon les premiers résultats, la ponctualité des livraisons a gagné 25 points, les ruptures produits en linéaire ont diminué et le taux de remplissage des camions s'est amélioré. Dans quelques mois, Mut@Log devrait fédérer 17 industriels et 3 prestataires logistiques via 7 plateformes régionales. Le troisième Prix orienté Supply Chain est le Sirius RSE intitulé « Redonner du Sens à L'Entreprise ». Il récompense la démarche globale de gestion et de valorisation des invendus dans la grande distribution et l'industrie engagée par la société Comerso depuis sa création en 2013 : 10 M de repas distribués 4.000 tonnes de marchandises sauvées des poubelles et plus de 100 emplois créés. JLR  
   
  Alexandre Berger, directeur projets Supply Chain de l'équipe Business Développement de la branche Services-Courrier-Colis de La Poste (le cinquièe en partant de la gauche) a de quoi être fier : deux de ses co-réalisations, SUPER (avec Adidas) et Easyshopping (avec Ownest) ont remporté le Sirius de la Transformation d'Entreprise.  
 
 
 
Prévisions /
planification
Colibri
accélère le
go to business
avec E-Colibri
L'éditeur Colibri lance une version pré-packagée et directement accessible en ligne de sa solution éponyme de Demand & Supply Chain Planning. Baptisée E-Colibri, elle permet en quelques clics de commencer à faire des prévisions de vente sans passer par le mode projet, juste après avoir fourni ses historiques. La solution peut être testée gratuitement pendant 30 jours puis être utilisée moyennant des mensualités de 500 € pour un utilisateur ou 700 € pour deux utilisateurs. « Notre ambition initiale a toujours été de diminuer le go-to-business, c'est-à-dire de réduire le plus possible le délai entre le moment où on a l'idée de prendre un outil et celui où l'on atteint le ROI », explique Nicolas Commare, directeur général de Colibri. E-Colibri a pour ambition de réduire ce « go-to-business » à 6 mois (contre 12 avec Colibri). L'éditeur estime par ailleurs que cette version pré-packagée va lui permettre de se développer à l'international, « enlevant des freins à l'utilisation directe de la solution ». L'internationalisation est d'ailleurs l'un des objectifs que s'est assigné Nicolas Commare lorsqu'il est revenu en France (voir NL n°2802). AD  
   
 
 
 
WMS
A-sis planche
sur 3 cas
d'usage
en matière
de Machine
Learning

Après avoir renforcé ces dernières années ses compétences
en matière de Recherche Opérationnelle & Data Science
via la création d'un pôle dédié constitué de docteurs en
recherche appliquée, en data science et optimisation, l'éditeur français A-Sis a identifié trois axes de travaux R&D en matière de Machine Learning, mis en lumière par une étude des cas d'usage possibles. « La Supply Chain est un domaine idéal pour l'application du Machine Learning qui permet d'agir, entre autre, sur les niveaux des stocks, la relation client, la prévision de la demande, les achats, la planification de la production, la gestion du transport, ... » souligne Evelyne Raynaud, directrice Produit chez A-sis. Les trois cas d'usage sur lesquels travaille actuellement l'éditeur de solutions informatique de gestion de l'exécution de la suppy chain (WMS, TMS, OMS) sont : la planification des ressources au travers de la prévision de la charge, l'amélioration du réapprovisionnement picking pour pallier les ruptures de manière anticipée et l'optimisation de l'échantillonnage pour sélectionner les pièces en réception lors des opérations de contrôle qualité. JLR
Photo : Evelyne Raynaud,
directrice Produit chez A-sis
 
 
Immobilier
logistique
Prologis
distingué pour
son approche
biodiversité
à Marly
C'est une première pour une opération d'immobilier logistique : Prologis annonce avoir décroché le label Biodivercity niveau Excellent pour la prise en compte de la biodiversité dans son programme mené à Marly-la-Ville, dans le Val-d'Oise. Cette certification internationale évalue la « performance écologique » selon quatre axes : l'engagement, le projet, le potentiel écologique et les services rendus. Initié en 2014 avec l'acquisition d'un terrain de 13,6 hectares jusque-là occupé par un site logistique L'Oréal de 45.000 m² classé Seveso, le Prologis Park Marly a effectivement fait l'objet d'une démarche environnementale poussée. Ses espaces extérieurs ont notamment été pensés comme de véritables écosystèmes, les bâtiments voisinant avec 18.000 m² de prairies humides, 9.000 m² de boisements conservés et 2.000 m² de verger, sans oublier une mare de 100 m² accueillant des tritons palmés. Tout en implantant sur place une plate-forme de 24 000 m² inaugurée en juin dernier par Exertis (voir NL n°2737), Prologis a développé un véritable plan de gestion écologique, qui s'engage sur une exploitation vertueuse et prévoit des aménagements comme la mise en place d'abris et d'espaces favorables à des espèces ciblées : amphibiens, chauves-souris, chouette chevêche, passereaux, lépidoptères ou lézards des murailles. Les prairies sont maintenues, des arbustes mellifères ont été plantés et des ruches installées. Et les hommes ne sont pas oubliés sur ce site paysagé dont ils pourront profiter avec la création annoncée d'un parcours de santé et d'aménagements pour des pauses en pleine nature. D'autres salariés viendront d'ailleurs rejoindre ceux déjà sur place, vu qu'à son lancement, Prologis avait estimé le potentiel de développement du parc à 60.000 m² de bâtiments. MR  
 
Expéditions
Le secteur
de la mode
en hausse
de 15%
chez Boxtal
Depuis le début de l'année, la plate-forme d'expédition
de colis multi-transporteurs Boxtal a enregistré une
croissance d'activité de 15% auprès des seuls créateurs
et e-commerçants de la mode, plus de 30 nouveaux professionnels de ce secteur rejoignant chaque mois la communauté d'utilisateurs de cette plate-forme créée en 2008 (à l'époque sous l'appellation d'Envoimoinscher). L'entreprise explique cette croissance à la fois par la hausse globale des ventes en ligne et le fait que ses outils et tarifs négociés auprès d'une quinzaine de transporteurs partenaires permettent aux plus petites structures de percer sur ce marché où la livraison est le nerf de la guerre. Sa solution cloud permet de gérer et suivre l'ensemble de ses flux, que ce soit des ventes en ligne, des retours ou des approvisionnements de magasins. AD
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Coresight
Research
souligne
l'hyper
efficacité
d'Ocado
La société d'études Coresight Research vient de publier un rapport sur l'automatisation du centre anglais de distribution de l'épicerie en ligne Ocado, expliquant pourquoi plusieurs géants du secteur ont acheté son savoir-faire technologique: Casino en France, Sobeys au Canada, Kroger aux USA et Ica en Suède. Dans le centre logistique d'Andover, à une centaine de km à l'ouest de Londres, plus de 1.000 petits robots, connectés entre eux, sillonnent un grille en aluminium, baptisée la ruche, pour piler et dépiler des bacs plastiques afin d'amener les bons produits aux opérateurs aux postes de préparation de commandes. Chaque robot ramasse en moyenne un produit toutes les 6 secondes et une commande de 50 produits est finalisée dans les 5 minutes. L'étude de Coresight Research souligne les gains de temps et d'espace de la solution Ocado, mais pointe un risque pour les supermarchés : l'éventuelle perte de contrôle des centres de distribution. CCT  
 

Chine
Bolloré
Logistics et
Cosco
Shipping
en voie de
coopération
stratégique
Lors de la China International Import Expo (CIIE) la semaine dernière, Bolloré Logistics et Cosco Shipping ont signé un protocole d'accord en vue d'une coopération stratégique. Parmi les nouveaux projets et opportunités envisagés figure notamment la création au sein de l'aéroport international de Shangaï-Pudong (PVG) d'un entrepôt de stockage sous température dirigée conçu pour l'importation de produits pharmaceutiques par voie aérienne. C'est la division logistique de Cosco, dont une branche est dédiée aux services aériens, qui s'occupe de mener les études de faisabilité. Cosco sera chargé de la construction de l'entrepôt tandis que Bolloré Logistics mettra à disposition de Cosco Shipping son expertise managériale et son réseau international. Un accord plus global, incluant cette fois le transport maritime, devrait être annoncé dans un deuxième temps. D'autres possibilités de coopérations ont par ailleurs été évoquées, notamment dans les secteurs du travel retail (logistique des magasins duty free dans les aéroports), ou de l'importation de voitures de luxe. JLR  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 novembre 2018

NOVEMBRE 2018

Mardi 13

Séminaire APTOS
Thinking Retail
Forum Paris
« Réconcilier
la Demande,
la Planification
et la Créativité »

De 9h à 14h
Hôtel de Sers
Paris 8e

Jeudi 22
Débat
COLLIERS
International
« Quels défis
pour
la logistique
de demain face
à l'essor du
e-commerce ? »

De 8h30 à 10h30
Openmind KFÉ
Paris 8e


Mardi 27

CITWELL
Table ronde agroalimentaire
avec HM CLAUSE,
JACQUET BROSSARD,
LESIEUR et
MALTEUROP
« Filières
agroalimentaires :
quels enjeux
Supply Chain
et opportunités
pour demain ? »

De 8h30 à 11h30
Hub Lab,
Paris 8e


Jeudi 29
Conférence B2G
« Réussir la
mise en place
d'un processus
S&OP de
manière  efficace
et pérenne »

Partenaire
SCMagazine
De 8h30 à 12h30
Hôtel
Prince de Galles
Paris 8e



DÉCEMBRE 2018

Du mercredi 5
au vendredi 7
Salon SIMI
« Le rendez-vous
de l'immobilier
d'entreprise »

Palais de Congrès
Porte Maillot
Paris 16-17e


Mercredi 5
Webinaire Colibri
« Demand &
Supply Planning :
comment réussir
sa transition
d'Excel vers
un outil
du marché »

De 11h30 à 12h15


Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1



JANVIER 2019

Jeudi 17
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 8 dossiers
finalistes,
retenus par
le Jury des Rois
seront présentés
en public »
Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e
Participation gratuite
Inscriptions
début décembre

PARTENAIRES
AU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Jeudi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Cirque d'Hiver
Bouglione
Paris 11e

PARTENAIRES
AUX ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN