Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Supply Chain
Event
Une valeur
ajoutée
confirmée par
les chiffres de
l'édition 2018
De nombreux professionnels dans les allées et sur les stands, un public nombreux et assidu aux différentes conférences : la 7e édition de Supply Chain Event qui s'est tenue mardi et mercredi Porte de Versailles à Paris aura tenu ses promesses. La fréquentation affiche une hausse de 15,8% par rapport 2017, soit 3.875 visiteurs parmi lesquels 6% d'internationaux. Le nombre d'exposants était de son côté en progression de 24%, soit 98 sociétés et solutions représentées pour décliner les multiples dimensions de la transformation digitale à l'œuvre dans la Supply Chain. Quant au programme de conférences, il était particulièrement conséquent et varié, avec pas moins de 38 interventions, auxquels s'ajoutaient la cérémonie du Digital Supply Chain Award ou la nocturne de networking. Le succès de l'édition 2018 confirme l'enracinement dans le calendrier de la communauté Supply Chain de cet événement co-organisé par Reed Expositions et Supply Chain Magazine. Autant de bonnes raisons pour prendre date pour l'année prochaine : l'édition 2019 se tiendra cette fois les 3 & 4 décembre, toujours Porte de Versailles, mais dans le Hall 5.2. MR  
   
  Photos : ©Supply Chain Event  
   
 
 
 
Supply Chain
Event 2018
Le modèle
Demand Driven
a tiré quelques
leçons
des premiers
pilotes
La méthodologie de planification et d'exécution DDMRP, c'est bien pour démarrer, mais dépêchez-vous de déployer le DDAE (Demand Driven Adaptive Enterprise). Voici en substance l'un des messages que voulaient faire passer les consultants partenaires (Agilea, Axoma, Catena Strategies, Citwell) présents mardi matin sur Supply Chain Event lors d'un florilège de success stories DDMRP présenté et animé par Caroline Mondon, Directrice générale de Fapics. Philippe Bornert, le Pdg d'Agiléa, compare une supply chain à un réseau de tuyauterie, qui vibre et finit par se casser s'il subit trop de variations. Pour absorber cette variabilité, l'idée derrière DDMRP et ses buffers dimensionnés de façon bien précise et à des endroits clés s'apparente à la mise en place de réservoirs dans cette tuyauterie. Sauf que cette vision mécanique des choses a ses limites. « L'approche par les projets pilotes a permis d'éprouver le modèle, le corpus de connaissances, auquel il manquait une composante de pilotage capacitaire et la possibilité de prendre du recul sur le système mis en place en s'appuyant sur un monitoring des buffers » a reconnu Philippe Bornert pour expliquer le développement au sein du Demand Driven Operating Model des processus DDS&OP (tactique) et Adaptive S&OP (stratégique). « Il y a quelques années, on disait qu'il ne fallait plus s'intéresser aux prévisions, en fait, il faut être honnête, on se trompait. Les prévisions, il y en a toujours besoin. En revanche, on va essayer de contourner les erreurs de prévisions par les buffers du DDMRP » a-t-il ajouté. JLR  
   
  Présentation d'un florilège de success stories DDMRP présenté et animé par Caroline Mondon, Directrice générale de Fapics (au centre). A gauche : Christophe Alagapin, senior manager chez Axoma Consultants et Richard Nénan, supply chain transformation leader chez Albéa (packaging pour l'industrie cosmétique). A droite : Emilie Méot, consultante senior chez Citwell et Philippe Bornert, le Pdg d'Agiléa.  
 
 
 
Supply Chain
Event 2018
DDS Logistics
lance la
plate-forme
Veasy
A l'occasion de Supply Chain Event, l'éditeur DDS Logistics a lancé officiellement sa plateforme collaborative de transport international Veasy (V pour visibilité ou visibility). Destinée à faciliter les relations chargeurs-transitaires et fonctionnant en mode SaaS, elle permet un suivi des flux physiques et documentaires avec prise en compte des règles applicables aux pratiques commerciales internationales (Incoterms). Pour l'utiliser, les chargeurs doivent y inviter leurs partenaires transitaires, seuls les premiers devant souscrire un abonnement. Cette offre sans engagement est proposée avec un coût d'installation de 19.000 € HT et un abonnement mensuel de 2.950 € HT. AD  
   
 
 
 
Systèmes
d'information
En rachetant
IQMS, Dassault
Systèmes
étend
son offre
aux ERP pour
l'industrie

Avec le rachat de l'éditeur IQMS annoncé en début de semaine (pour 425 M$), Dassault Systèmes positionne désormais aussi sa plateforme 3DExperience sur le marché des solutions ERP pour les PME industrielles. Basée à Paso Robles (Californie), IQMS compte un millier de clients, principalement américains (automobile, équipements industriels, appareils médicaux, PGC et distribution), qui totalisent de 2.000 sites de production dans 20 pays. La société a réalisé en 2017 un CA de 56 M$. Conçue pour gérer les écosystèmes métier, d'ingénierie et de fabrication en reliant numériquement et en temps réel les processus de traitement des commandes, de planification, de production et de livraison, son offre logicielle (en mode Saas ou non) est un ERP temps réel qui comprend également entre autres des modules de gestion de la qualité, de gestion d'entrepôt (WMS) et de gestion de la production (MES). Dassault Systèmes, qui a déjà une importante base installée de clients PME avec son offre SolidWorks (conception mécanique 3D, simulation, gestion des données produit et collaboration), compte également attirer ainsi de nouvelles PME manufacturières sur sa 3DExperience Marketplace, qu'il présente comme « la plus importante usine virtuelle au monde ». « Nous ne devons plus considérer l'industrie comme un ensemble de moyens de production mais comme un processus de création de valeur. Cette vision s'applique non seulement aux startups disruptives et aux entreprises solidement établies, mais également aux centaines de milliers de petites et moyennes entreprises industrielles produisant les pièces qui sont au cœur du développement de nouvelles expériences consommateur » a déclaré Bernard Charlès, Vice-Président et directeur général de Dassault Systèmes. JLR
Photo : Bernard Charlès, Vice-Président et
directeur général de Dassault Systèmes
 
 
 
 
Certification
TooLog
se lance dans
une démarche
euraCRP
La filiale logistique de Spartoo, TooLog, a fait appel à la société lilloise euraCRP-CéLOGIK pour l'accompagner dans la création de son référentiel de qualité de service et sa certification orientée clients. Après plusieurs ateliers lean pour comprendre la méthode euraCRP (à travers notamment un serious game simulant le montage d'avions), TooLog a lancé fin octobre sur son entrepôt de Saint Quentin Fallavier sa démarche de certification et d'amélioration de performance, qui va se dérouler sur une année (comme pour la norme ISO 9001, un audit est ensuite réalisé chaque année). Les premier mois seront consacrés à l'écriture de son référentiel de service (5 grands objectifs avec chacun 10 axes stratégiques), avant la mise en place de diverses actions visant à respecter ces engagements de service pour les clients. « La certification euraCRP garantit au chef d'entreprise que les bonnes pratiques sont bien respectées au sein de son entrepôt » nous indique Lorry Hanne, directeur associé chez euraCRP. JLR  
 
 
 
Emploi
Plus de
700.000
salariés
en transport
et logistique


D'après le dernier rapport de l'OPTL (Observatoire prospectif des métiers et qualifications dans les transports et la logistique), 701.400 salariés évoluaient dans la branche transport et logistique à la fin 2017 en France, en hausse de 2,6% sur 201. C'est un record. Ont particulièrement contribué à cette augmentation le transport routier de marchandises et les prestataires logistiques : le premier secteur d'activité a vu ses effectifs croître de 3,9%, à 358.581 salariés, et le second de 4,8%, à 47.373. Tous types d'activités confondus, ce sont 17.800 emplois qui ont été créé par la branche, soit beaucoup plus que l'industrie (+3.000 postes). « Même avec la forte croissance des effectifs salariés constatés dans la branche en 2017, 94% des salariés sont en CDI », relève l'OPTL. Et les recrutements effectués l'an dernier dans la branche ont surtout été réalisés en CDI, pour près de 7 recrutements sur 10 (72% au niveau du seul TRM et 62% au niveau des seuls prestataires logistiques). « La grande majorité des recrutements, près de 80%, [a été] générée par le remplacement d'autres types de départs que les départs de fin de carrière, comme les démissions, les ruptures conventionnelles, les licenciements autres qu'économiques ou les fins de CDD », note le rapport. Ce dernier relève aussi que la proportion d'entreprises ayant éprouvé des difficultés de recrutement a progressé de 10 points l'an dernier, à 43% (dans 9 cas sur 10, elles sont liées à la problématique des recrutements des conducteurs). L'OPTL estime par ailleurs sur le nombre de salariés de la branche dépassera les 723.000 à la fin 2018, soit une hausse de 3,1% sur 2017. AD
 
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Singapour
Un français,
ancien patron
de la logistique,
désormais
à la tête
de Lazada
Deuxième changement à la direction du groupe Lazada en 2018 ! C'est le français Pierre Poignant qui prend les rênes du numéro un du e-commerce en Asie du Sud-Est (dont plus de 90% du capital appartient au chinois Alibaba). Il succède à Lucy Peng (une des co-fondatrices de Alibaba) qui avait elle-même remplacé Max Bittner (PDG de Lazada de 2012 à début 2018) en mars dernier à l'occasion du dernier investissement réalisé par Alibaba dans Lazada (voir NL n°2678). Pierre Poignant, polytechnicien et diplômé du MIT, exerce chez Lazada depuis 2012. Il y dirigeait les opérations et la logistique du groupe. Nous avions alors eu le privilège de l'interviewer début 2015 dans Supply Chain Magazine. Par ailleurs, il avait été nommé président exécutif de Lazada il y a cinq mois. Le voici à présent PDG. JF
Photo :
Pierre Poignant, nouveau PDG
du groupe Lazada ©Lazada

Pour retrouver
l'article dans SCMagazine
 
 

Etats-Unis
Decathlon
essaie le robot
Tally à
San Francisco
Le Decathlon de San Francisco s'est offert les services d'un robot Tally pour gérer les stocks à l'intérieur du magasin. Cette expérience pilote est menée par Decathlon et la startup californienne Simbe Robotics. Tally, selon son concepteur est le « premier robot capable de faire son inventaire d'une manière complètement autonome », sans intervention d'un humain, pour commencer sa journée ou retourner vers son port d'attache. Le « bot » dispose des outils de RFID et d'une vision ordinateur. En parcourant régulièrement les allées du magasin, Tally repère la baisse de stocks et les produits manquants. Il remarque de même les articles mal placés. Il vérifie les prix et s'assure que les promotions ont effectivement été enregistrées. Tally devrait ainsi permettre aux équipes de Decathlon de se concentrer sur le service clients. CCT  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 décembre 2018




JANVIER 2019

Jeudi 17
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 8 dossiers
finalistes,
retenus par
le Jury des Rois
seront présentés
en public
et programme
de la journée »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e
Participation gratuite
Inscriptions
dès aujourd'hui

PARTENAIRES
AU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Jeudi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Cirque d'Hiver
Bouglione
Paris 11e

PARTENAIRES
AUX ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Mardi 29

Matinale
CITWELL ET
SANOFI PASTEUR
« Transformation
agile de la
supply chain :
les leviers de
la conduite
du changement »

De 8h30 à 12h
Hub Lab
Paris 8e