Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Intralogisque
Balyo
passera-t-il
un jour sous
le contrôle
d'Amazon ?



Le spécialiste français des solutions robotisées pour chariots de manutention Balyo et le géant américain du e-commerce Amazon ont scellé un accord commercial qui pourrait voir le capital du premier passer sous le contrôle du second à hauteur de 29%, ce qui en ferait son premier actionnaire parmi ses partenaires financiers industriels ou investisseurs (Seventure Partners est à 27,5%, Bpifrance Investissement à 17,4%, Linde Material Handling à 6,5% et Hyster-Yale Group à 5%). D'une durée de sept ans, l'accord prévoit qu'Amazon reçoive gratuitement des bons de souscription d'action (BSA) en fonction du niveau de ses commandes futures de « produits dotés de la technologie Balyo » (sans plus de détails), l'entreprise française ayant prévue d'attribuer gratuitement 11,7 millions de BSA à Amazon, dont 1,6 million exerçables immédiatement après une commande minimale de 10 M€, puis des tranches successives de 405.296 BSA par tranche de 12 M€ de commandes payées jusqu'à un niveau de commandes de 300 M€. Le prix d'exercice de chaque BSA sera 3,03 € par action pendant toute la période de sept ans, les BSA seront incessibles par Amazon, sauf si Balyo fait l'objet d'une acquisition, et enfin Amazon aura le droit de nommer un observateur au Conseil d'administration de Balyo. « Cet accord représente une opportunité sans précédent de développer notre activité », souligne Fabien Bardinet, le PDG de Balyo.Ses actionnairesindustriels et investisseurs, à commencer par Linde Material Handling et Hyster-Yale Group, ne s'y sont d'ailleurs pas trompés : ils ont déjà fait savoir qu'ils approuveraient l'accord d'attribution gratuites de BSA à Amazon lors de l'Assemblée générale extraordinaire de l'entreprise qui sera convoquée à la fin février.
A l'annonce de cet accord, le cours de bourse de Balyo
a bondi de plus de 30%. L'an dernier, l'entreprise
a réalisé un CA d'environ 23,3 M€, en hausse de plus
de 40% sur 2017. AD
Photo : Fabien Bardinet, le PDG de Balyo
 
   
 
 
 
Engins de
manutention
Dachser
se convertit
au Lithium-ion
D'ici 2022, le prestataire Dachser va renouveler l'ensemble des engins de manutention utilisés sur ses sites européens dédiés au transport terrestre par des véhicules équipés de batteries Lithium-Ion. Au total, environ 6.000 engins sont à remplacer. Parmi les avantages de cette technologie, Dachser fait valoir la durée de vie trois fois supérieure de ces batteries et leur temps de charge très rapide qui permet de gagner en flexibilité d'utilisation. Sans compter que la recharge n'implique pas de retirer la batterie et ne nécessite plus de locaux dédiés, les espaces libérés pouvant être consacrés aux activités logistiques. Et l'équation économique de ce renouvellement de la flotte est rentable en tenant compte des économies faites sur les frais d'entretien et de maintenance, assure André Bilz, Team Leader Fleet Management Terminal Equipment chez Dachser. Le groupe met aussi en avant l'impact environnemental car les batteries traditionnelles contiennent du plomb, un métal lourd toxique, et doivent être remplacées après environ 1.200 cycles de charge. Le maintien de la charge sur la durée des batteries Lithium-Ion permet a contrario de réduire les émissions de 1.6 t de CO2 par engin et par an, soit à terme un impact positif de 9.600 t de CO2 annuel à l'échelle de la flotte. En pratique, le remplacement va se faire site par site afin d'éviter les problématiques liées à une exploitation mixte. A ce stade, deux agences allemandes ont déjà été concernées, à Radeburg et Erlensee, et pour les futurs sites de Freiburg et Munich, en construction ou en cours d'extension, les infrastructures électriques nécessaires ont été prévues dès la phase de conception. Quant aux fournisseurs des engins en question, ce seront les leaders du marché, se borne à préciser Dachser, en citant toutefois Triathlon comme fournisseur privilégié des batteries en question, des infrastructures de recharge et du logiciel de gestion de l'énergie. « Et en collaboration avec nos partenaires, nous continuerons à faire progresser la technologie liée aux engins de manutention, l'objectif étant d'augmenter l'ergonomie des véhicules en les concevant toujours plus petits, plus maniables et plus légers », ajoute André Bilz. MR  
   
  Les premiers transpalettes Lihtium-Ion ont été déployés dans le site pilote d'Erlensee, près de Francfort. ©Dachser  
 
Nomination
Avec l'arrivée
de Jean
Damiens,
Adameo étend
son offre à
la formation


Le cabinet en conseil métier, technologie, RH et recrutement Adameo a annoncé la nomination d'un nouvel associé en la personne de Jean Damiens, qui a dirigé l'E.S.T.-Ecole Supérieure des Transports de 2010 à fin 2018. Titulaire d'un DUT en Transport et Logistique, d'un diplôme de l'ESSEC (spécialité « Logistique et Production ») et d'un Mastère en Gestion et Management Stratégique (Institut Français de Gestion), ce grand spécialiste de la logistique et de la supply chain a commencé ses 35 ans de carrière comme organisateur et directeur Logistique adjoint pièces de rechange pour Honda France et Renault, puis à partir de 1990, directeur des Opérations Logistiques chez Disneyland Paris. De 1996 à 2000, il dirige Orizon Group (devenu depuis Alis International), avant de rejoindre le cabinet de conseil Arthur Andersen en tant que directeur du Développement de la practice Supply Chain dans la branche Business Consulting (désormais rattachée à Bearing Point). En 2005, il entre chez Geodis en tant que directeur Conseil et Ingénierie Groupe, puis fonde trois ans plus tard sa propre entreprise de prestations, A-Log Services, avant de devenir directeur de l'E.S.T, dont il a piloté les programmes, conçu et fait certifier son Executive MBA.
Il est par ailleurs un membre actif du bureau exécutif de l'Aslog, notamment sur les thématiques « Certification et Bonnes Pratiques », « Métiers et Salaires », et « Compétences ». Son arrivée chez Adameo permet au cabinet non seulement de renforcer ses expertises, mais aussi de mettre en place une nouvelle offre de formations dédiées pour les professionnels et entreprises du secteur. JLR
Photo : Jean Damiens
 
 
 
 
Transport à
la demande
En croissance
de 16%,
Redspher vise
les Etats-Unis
avant 2025

Axé sur le transport à la demande, le groupe de transport et de logistique Redspher a enregistré 16% de croissance en 2018, et réalisé environ 300 M€ de CA en s'appuyant sur sa plateforme digitale qui fédère les services de ses différentes sociétés et startup (Upela, Easy4Pro, Easy2Go, Roberts.eu, Genius Academy, Easy2Trace, Schwerdtfeger, Yoctu et Flash). La performance tient notamment au fait que son entité historique de transport urgent Flash se diversifie au-delà de l'industrie automobile, tandis que sa solution dédiée au dernier km Easy2Go connaît une très forte croissance. Au vu de ses bons résultats, le groupe envisage un développement aux Etats-Unis avant 2025, la date initialement prévue. Sa plateforme va en outre évoluer pour permettre aux utilisateurs d'accéder à davantage d'informations, tels que des rapports d'activité et des analyses poussées. « Cela implique l'installation d'une base de données centralisée dans le Cloud, ce qui facilitera l'intégration de l'intelligence artificielle Cloud AI by Google », indique Philippe Higelin, le PDG de Redspher. L'enjeu est notamment de pouvoir fournir des prévisions encore plus précises sur les zones d'activité des flottes de ses partenaires. AD
Photo : Philippe Higelin, PDG du groupe Redspher
 
 
CES
Continental
présente des
robots livreurs
ayant du chien
A l'occasion du salon CES de Las Vegas, l'équipementier allemand Continental a présenté un véhicule autonome (Continental Urban Mobility Experience, ou CUbE) à l'intérieur duquel se trouve des robots autonomes à quatre pattes chargés de livrer les colis sur les derniers mètres. Pour le groupe, ce type de solution est à même de faciliter les livraisons dans les agglomérations densément peuplées, permettant d'affronter les pics d'activité, de faire face à la croissance du e-commerce et pouvant fonctionner quasiment 24 heures/24 et 7 jours/7. « Le fait que le véhicule et les robots soient tous autonomes et électriques, en plus de partager le même portefeuille technologique évolutif, peut être la source de nouveaux concepts de livraison », estime Ralph Lauxmann, directeur systèmes et technologie de la division châssis et sécurité de Continental. AD  
   
 
INFOS INTERNATIONALES  

Roumanie
Carrefour
loue 80.000 m²
au belge WDP
Le développeur-investisseur belge en immobilier logistique WDP a annoncé la location de deux nouveaux entrepôts au groupe Carrefour. Situés à Deva et Brazi, ces deux projets totalisent environ 80.000 m², et représentent un investissement de l'ordre de 40 M€ pour WDP. Ces opérations font suite à une première collaboration avec Carrefour sur un site proche de Bucarest. En l'occurrence, le futur centre de distribution de Deva, au centre-ouest du pays, devrait être livré fin 2019, et sera loué au distributeur pour 10 ans. D'une superficie de 45.000 m², il comptera une zone en température dirigée et viendra épauler le développement de son réseau de supermarchés, et contribuera à l'optimisation des flux de Carrefour à l'échelle du pays. A Brazi, dans le sud, WDP a en fait acquis l'entrepôt existant de l'enseigne, de 23.000 m², et va lui ajouter une extension de 11.000 m² d'ici le 3e trimestre 2019. Là aussi, une zone en température dirigée est au programme. Avec ces deux opérations, le groupe belge poursuit un développement sur le marché roumain entamé dès 2008, et qui constitue un pilier de sa stratégie à l'international. D'ici 2020, ses actifs immobiliers en Roumanie devrait atteindre 500 M€, soit 15% de son portefeuille total. Au-delà de Carrefour, on peut notamment citer Decathlon parmi ses références dans le pays. MR  
 

Etats-Unis
JB Hunt
renforce
son offre sur
le dernier km
Le troisième plus gros transporteur américain JB Hunt achète l'entreprise du New Jersey Cory 1st Choice Home Delivery pour 100 M$. La direction de JB Hunt (7,19 Mds $ de CA en 2017) veut ainsi renforcer son offre de livraisons sur le dernier km pour les meubles et les gros équipements d'électroménagers. Le groupe, basé dans l'Arkansas avait déjà l'an dernier repris Special Logistics Dedicated pour 136 M $. Avec Cory 1st Choice, JB Hunt ajoute à son dispositif 14 entrepôts et l'accès à un réseau de 1.000 livreurs sous-traitants. L'objectif reste toujours le même: assurer l'arrivée d'articles encombrants au domicile des clients.
Ce créneau est en train de se développer rapidement,
les internautes n'hésitant plus à commander en ligne
sofas et machines à laver. L'an dernier les achats
sur Internet d'ameublements ont cru de 18% à plus de
50 Mds $ aux Etats-Unis. Mais les livreurs classiques
UPS et Fedex demandent une surcharge pour ces très gros paquets. D'où l'initiative de JB Hunt pour améliorer son offre du dernier km. CCT
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 janvier 2019


JANVIER 2019

Jeudi 17
FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
« 8 dossiers
finalistes,
retenus par
le Jury des Rois
seront présentés
en public
et programme
de la journée »

Organisé par
SCMagazine
De 8h30 à 17h30
Salons de l'Aveyron
Paris Bercy 12e
Participation gratuite
Inscriptions
dès aujourd'hui

PARTENAIRES
AU FORUM
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN

Jeudi 17
SOIRÉE
DES ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN
Organisée par
SCMagazine
De 19h à 1h
Sur invitation
Cirque d'Hiver
Bouglione
Paris 11e

PARTENAIRES
AUX ROIS DE LA
SUPPLY CHAIN


Mardi 29

Matinale
CITWELL ET
SANOFI PASTEUR
« Transformation
agile de la
supply chain :
les leviers de
la conduite
du changement »

De 8h30 à 12h
Hub Lab
Paris 8e



FÉVRIER 2019


Mardi 5
Evénement
organisé par
Axis, E-Dentic
et Cognex
« Protéger vos
infrastructures
logistiques contre
les intrusions.
Garantir la
traçabilité des
marchandises. »

Partenaire :
SCMagazine
Espace Wellio
Gare de Lyon
Paris 12e
Contact :
vincent.paumier
@axis.com