Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2852
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Mode
Zalando se dote d'une 8e plateforme très automatisée en Suède
C'est à Brunna, près de Stockholm, que Zalando inaugure aujourd'hui son dernier site logistique en date, un entrepôt de 30 000 m² flambant neuf, entré en opération l'été dernier mais désormais pleinement opérationnel pour servir ses clients des pays nordiques. Implanté en Suède depuis 2017, le spécialiste de la mode en ligne opérait jusque-là sur un site provisoire, et le transfert des activités dans celui de Brunna accroit la réactivité de ses livraisons, avec des délais divisés par deux permettant de proposer du J+1, voire de la livraison le jour même sur Stockholm. La performance repose notamment sur différents équipements automatisés, l'installation ayant été conçue par les équipes internes de Zalando, sous la direction de Carl-Friedrich zu Knyphausen, Head of Logistics Development du groupe allemand (voir son interview ci-dessous). En revanche, les opérations au quotidien ont été confiées au prestataire Ingram Micro, compte tenu de son expertise en matière de e-commerce, et d'une collaboration entamée il y a dix ans avec Zalando sur un de ses sites allemands. Pas moins de 500 personnes travaillent au sein du nouveau site suédois, au sein d'une installation pensée pour conjuguer le confort d'utilisation des collaborateurs et un maximum d'efficacité dans la préparation de commandes et la gestion des expéditions. Zalando a notamment déployé une cinquantaine de robots Grey Orange qui déplacent un millier d'étagères de stockage dans une logique goods-to-man, ainsi qu'un vaste trieur à pochettes Vanderlande. Cette réalisation s'inscrit dans un plan de développement de ses capacités logistiques à travers l'Europe destinée à soutenir sa croissance, de l'ordre de 20 à 25 % sur la fin 2018. Présent sur 17 marchés européens, Zalando est en passe de dépasser les 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en rythme annuel. MR ( voir interview de Carl-Friedrich zu Knyphausen à la fin de newsletter )
 
   
  Le trieur à pochettes déployés à Brunna est le fruit d’une étroite collaboration de Zalando avec Vanderlande  
 
 
Dernier kilomètre
MyTrooperS devient commissionnaire de transport
Souhaitant continuer à se développer auprès de clients professionnels, la plate-forme digitale  de réservation de véhicules utilitaires avec chauffeur MyTrooperS a adopté le statut de commissionnaire de transport début décembre 2018. « Ce statut nous permet de disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle couvrant les conséquences pécuniaires lorsque des marchandises transportées sont endommagées et donc de viser de plus grands comptes », explique Jean Cevaer, cofondateur et Pdg de la start-up. L’entreprise propose depuis maintenant un an une version professionnelle de sa web application, MyTrooperS Pro, permettant de solliciter un service de livraison à une date et une heure définis auprès de plus de 300 transporteurs partenaires.  Plus de 150 entreprises l’utilisent pour assurer ou compléter leur logistique de livraison, 15 000 livraisons ayant déjà été effectuées via cette web application depuis son lancement début 2018. MyTrooperS revendique ainsi dans son portefeuille client des retailers ou e-commerçants tels qu’Au Forum Du Bâtiment, BazarChic, Faguo ou KnoxBox. Des discussions sont en cours avec les enseignes Ikea, Roche Bobois et Fnac Darty (voir NL n°2748). Sur le nouvel exercice, la start-up ambitionne par ailleurs de lever 2 M€ et d’étendre sa présence sur le territoire, au-delà de l’Ile-de-France. AD
 
   
  Jean Cevaer, cofondateur et Pdg de MyTrooperS.  
 
 
Economie circulaire
UPS teste un emballage réutilisable sur Paris et New York
Le spécialiste américain  de transport de colis et de fret UPS a annoncé aujourd’hui au Forum économique mondial de Davos le lancement d’une solution dénommée Loop d’emballage réutilisable et consignée destinée aux PGC, afin de réduire les déchets liés aux cartons. Conçue par UPS Package Design and Test Lab et réalisée par la société TerraCycle, les emballages consignés seront collectés, nettoyés et réutilisés après chaque livraison. Le système va être testé très prochainement à Paris et New York avant d’être mis en place à destination du grand public. Des tests vont être effectués en situation réelle notamment pour vérifier que la solution est compatible avec une utilisation massive entre les différents centres de distribution mondiaux et fortement automatisés d’UPS. JLR
 
   
   
 
Supports de manutention
Ifco Systems s’apprête à lancer l’application mobile MyIfco recollect
Fournisseur de solutions d’emballages réutilisables pour produits frais, Ifco Systems déploie mondialement son outil de commandes en ligne MyIfco et lance par ailleurs une application mobile pour la logistique retour des bacs dénommée MyIfco recollect. Déjà déployée en Allemagne, en France et aux Etats-Unis, l’application MyIfco permet de passer des commandes, de planifier l’enlèvement des bacs retour et de disposer de rapports de suivi et de traçabilité sur les commandes et retours. Depuis son lancement dans ces trois pays, l’outil a donné lieu à l’enregistrement de plus de 220 000 commandes (74 % du volume de commandes d’Ifco Systems en 2018). Concernant l’application mobile MyIfco recollect, qui sera présentée au prochain salon Fruit Logistica de Berlin (du 6 au 8 février), elle est conçue pour gérer plus aisément la logistique retour des bacs plastiques réutilisables Ifco, l’utilisateur n’ayant qu’à les scanner via son téléphone portable pour déterminer rapidement leur quantité, leurs modèles et leurs références, puis déclencher leur enlèvement en un clic. L’application fonctionnera initialement uniquement avec les smartphones fonctionnant sous Android. Le fournisseur entend la déployer auprès de ses partenaires du monde entier dans le courant de l’année. AD
 
   
   
 
Pièces de rechange
Syncron propose une plate-forme d’e-learning
L’éditeur suédois Syncron lance au niveau mondial une plate-forme de formation en ligne (e-learning) pour permettre à ses clients de se former  et d’accroître leurs performances financières dans l’utilisation de ses solutions cloud dédiées à la gestion du service après-vente et des pièces de rechange. « Alors que de nombreuses solutions d’apprentissage sont statiques et formalisées, Syncron Learning est interactive et personnalisée pour chaque utilisateur. Plus les services après ventes prendront d’importance, plus il deviendra essentiel pour les entreprises d’avoir accès à un apprentissage continu et rentable»  souligne David Reiling, responsable de la relation client chez Syncron. Quatre formules de formation sont proposées : Standard, Professionnel, Expert et Personnalisé. Syncron Learning compte déjà plus de 200 utilisateurs actifs. JLR
 
   
  David Reiling, responsable de la relation client chez Syncron.  
 
Engins de manutention
Fenwick étoffe sa gamme magasinage avec une version assise confort
Pas moins de 19 modèles composent aujourd’hui la gamme de transpalettes, double gerbeurs et gerbeurs portés du constructeur Fenwick-Linde. En plus de ses versions à conducteur porté debout (S ou SF) et assis compact (R), il propose désormais une version assise confort (RW). Elle donne accès un poste de conduite plus spacieux et ergonomique grâce à un châssis de 970 mm (820 mm en version R), les double gerbeurs étant par ailleurs dotés d’un nouveau système d’optimisation de la vitesse (elle s’ajuste automatiquement entre 6 et 7,9 km/h en fonction du poids de la charge sur la levée principale). Tous les chariots sont disponibles en lithium-ion et donnent accès à de nombreuses options, parmi lesquelles le levage ultra-rapide sur les gerbeurs, qui accroît de près de 33 % la vitesse de levée des fourches à vide ou avec une charge inférieure à 300 kg. AD
 
   
  Poste de Conduite de la version assise confort (RW). Crédit photo Fenwick  
 
Interview
(suite de la brève de Une)

Carl-Friedrich zu Knyphausen, Head of Logistics Development de Zalando :

« L'automatisation apporte un avantage compétitif »


Supply Chain Magazine : Dans quel contexte logistique européen ouvrez-vous ce nouveau site en Suède ?

Carl-Friedrich zu Knyphausen :
Zalando a développé de larges capacités dans son pays d'origine, l'Allemagne, où nous disposons à ce jour de quatre plateformes de stockage et de distribution pour notre activité fashion, dont trois de 130.000 m² à Erfurt, Mönchengladbach et Lahr, près de la frontière française en Forêt Noire. Depuis 2016, nous mettons l'accent sur l'ouverture de sites ailleurs en Europe, afin de soutenir notre déploiement sur de nouveaux marchés, 17 à ce jour, et de permettre à nos clients d'accéder à un maximum de réactivité à une multitude de références et de marques, notamment celles prisées localement. Après des ouvertures en France et en Italie (voir NL 2453), nous avons ouvert un autre site de 130.000 m² en Pologne, près de la frontière allemande. Le site de Brunna, près de Stockholm, est donc le 8e à entrer en opération. Deux autres ouvertures sur le format 130.000 m² sont prévues sur 2019-2020, à nouveau en Pologne près de Lodz, et en Italie près de Vérone, ainsi que d'autres plus petits : un troisième en Pologne et un site de 35.000 m² dédié à la gestion des flux amont à Halle en Allemagne. Opéré par Kuehne & Nagel, il permettra de mieux gérer l'approvisionnement de nos « fulfillment centers » européens, en fonction du succès des marques et produits sur tel ou tel marché.

SC Mag : Jusque-là, vous vous appuyiez sur des équipes internes en Allemagne, et sur des prestataires ailleurs en Europe ?

C-F zu Knyphausen :
Hormis le dernier exemple en Allemagne, qui reste à venir, c'est en effet en nous appuyant sur des acteurs disposant des bons savoir-faire et d'une expertise locale que nous développons notre réseau logistique européen. A ce jour, nous travaillons notamment Arvato SCM en France, Fiege sur plusieurs autres sites, ou Ingram Micro en Suède.

SC Mag : Par ailleurs, l'accent est mis sur l'automatisation des opérations ?

C-F zu Knyphausen :
C'est particulièrement le cas sur le site suédois inauguré ce jour. Pour la première fois, nous y avons déployés des robots Grey Orange, afin d'en tester les performances grandeur nature, qu'il s'agisse de rapidité ou de fiabilité des préparations. Nous verrons s'il y a lieu d'étendre le système ou pas, ou de le déployer sur d'autres sites. L'installation suédoise inclus également un trieur à pochettes de Vanderlande, qui nous a étroitement associé à sa mise au point. Il s'agit d'ailleurs de la première installation d'envergure de ce nouveau système de pointe dans le monde. Ce type d'équipement qui permet d'ordonnancer très efficacement les produits en phase de préparation de commandes est aujourd'hui prisé dans notre secteur d'activité, et nous avions d'ailleurs une expertise en la matière, notamment pour avoir déployé en 2017 et 2018 des trieurs équivalents de Dürkopp (groupe Knapp) sur nos sites de Mönchengladbach et Lahr, en Allemagne. Zalando est persuadé de l'avantage compétitif que peut apporter l'automatisation, mais s'attache à adapter son approche au contexte propre à chaque site. Quitte à réaliser des tests sur la durée, comme celui qui est en cours sur notre site d'Erfurt des robots autonomes Toru développés par la start-up Magazino, qui peuvent assurer eux-mêmes le picking dans les allées.

Propos recueillis par Maxime Rabiller.
Photo : Carl-Friedrich zu Knyphausen
 
   
  Le nouveau site suédois de Zalando est son huitième en Europe, à ce jour  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Les vestes d’Amazon pour se protéger des robots

Dans 25 de ses entrepôts aux Etats-Unis, Amazon a donné à ses employés des « vestes » de sécurité conçues pour éviter les accidents avec les robots. Elles sont composées de 2 bretelles et d'une ceinture électronique et sont bardées de capteurs qui alertent les robots lorsqu'un employé s’en approche, par exemple pour une réparation ou pour ramasser des articles tombés par terre. Amazon avait déjà auparavant des systèmes de détection et d'évitement pour protéger ses troupes. Ces vestes perfectionnent le dispositif, la machine étant alertée plus tôt de la présence d’un humain à proximité, ce qui lui permet d’adapter en conséquence son plan de circulation. Aussi étrange que cela puisse paraitre, en décembre dernier, un robot a été à l'origine d'un incident avec 54 personnes dans un entrepôt Amazon dans le New Jersey : le robot a percé une boite contenant un produit répulsif contre les ours...qui a envoyé 2 douzaines d'employés à l'hôpital, pour cause de troubles respiratoires. CCT
 
   
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 janvier 2019



janvier 2019

mardi 29
Matinale CITWELL ET SANOFI PASTEUR
« Transformation agile de la supply chain : les leviers de la conduite du changement »
De 8h30 à 12h
Hub Lab
Paris 8e


février 2019

mardi 05
Evénement organisé par Axis, E-Dentic et Cognex
« Protéger vos infrastructures logistiques contre les intrusions. Garantir la traçabilité des marchandises. »
Partenaire :
SCMagazine
Espace Wellio
Gare de Lyon
Paris 8e
Contact :
vincent.paumier@
axis.com


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien