Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2867
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Cabinets de conseil
Citwell rajoute trois cordes à son arc en 2019
Faire de la performance industrielle et Supply Chain un créateur d’avantage concurrentiel. Elu pour la 2e fois en 3 ans par le magazine Capital comme le meilleur  cabinet de conseil dans la catégorie Achats et Supply Chain, Citwell n’a pas l’intention de changer de credo. «L’innovation et la transformation sont au coeur de nos valeurs et de nos pratiques » aime par ailleurs à rappeler  son président, Laurent Penard, Président de Citwell. La croissance du chiffre d’affaires de la société en France (+20% en 2017 et +15% en 2018, avec un CA avoisinant les 5 M€), et une rentabilité améliorée, permettent cette année au spécialiste du conseil en supply chain / opérations industrielles de proposer trois nouvelles offres. Placée sous la responsabilité de Jean-Pascal Chichmanian, directeur associé du cabinet, la première est intitulée « placement de talents ». Citwell propose ainsi à ses clients des ressources temporaires de haut niveau (intérim management, support chef de projet, responsable de domaines fonctionnels…). La digitalisation est le cœur de la deuxième offre, qui s’appuiera notamment sur des partenariats avec des profils d’éditeurs tels que Board ou Anaplan pour pouvoir développer rapidement, en fonction du besoin des clients, des outils agiles et robustes au service des processus. Et la troisième nouvelle activité de Citwell en 2019 concerne l’exploitation des données grâce à l’intelligence artificielle et au machine learning. L’objectif est à la fois de pouvoir affiner les modèles permettant de comprendre, d’anticiper et de simuler la demande, mais aussi d’automatiser certaines actions répétitives sur le pilotage de la supply chain. JLR
 
   
  Laurent Pénard, Président de Citwell. Crédit photo DR  
 
 
Livraison de colis
La Poste investit 120 M€ pour muscler son réseau francilien
Depuis 2015, les flux Colissimo ont progressé de 21% au niveau national, avec 335 M de colis en 2018, et cette croissance liée au succès de l’e-commerce est encore plus spectaculaire en Ile de France : +36%, avec près de 72 M de Colissimo livrés l’année dernière. Pour pouvoir suivre cette évolution sur les prochaines années, La Poste investit 120 M€ dans la mise à niveau de son réseau de tri et de livraison des colis en Ile-de-France, avec la création de 5 nouvelles plates-formes franciliennes (2 pour le tri et 3 pour la livraison). Les deux plateformes industrielles actuelles dédiées au traitement des colis en Ile-de-France, à Moissy-Cramayel (77)  et à Gennevilliers (92) vont être modernisées. Le dispositif sera complété en 2021 par deux autres plates-formes industrielles de 20 000 m², à Montereau–sur-le-Jard (77) et à Thillay (95), équipées de machines de tri (carrousels à deux étages) pouvant traiter jusqu’à 3 fois plus de colis à l’heure que les trieurs actuels. Par ailleurs, La Poste prévoit d’ouvrir de nouvelles plateformes de livraison, dès cette année à Poissy (78) et Garonor (93), et d’ici 2021 à Wissous (91). Cette dernière plate-forme accueillera également l’activité tri pour les Colissimo internationaux (actuellement effectuée à Chilly-Mazarin). En ce qui concerne l’activité colis « grand » export, son hub aéroportuaire de Roissy sera également modernisé avec l’installation d’une machine de tri haute cadence. Côté transport, outre la généralisation de l’utilisation des caisses mobiles sur les camions remorques entre ses sites, La Poste va se doter au printemps 69 fourgons électriques Master ZE pour livrer le dernier kilomètre francilien (avec un objectif de 100% de moyens décarbonés dans Paris intra-muros à horizon 2024). A noter également que les sites de Moissy-Cramayel, de Montereau-sur-le-Jard et du Thillay bénéficieront d’un convoyeur télescopique doté d’extensions articulées qui a été conçu spécifiquement pour La Poste, dans le cadre d’un investissement de 3 M€. JLR
 
   
  Dans le cadre de son plan de modernisation de 120 M€ de son réseau francilien de tri et de livraison Colissimo, La Poste va moderniser la plate-forme industrielle de Moissy-Cramayel (77), en augmentant notamment ses capacités d’accueil de colis transportés par caisses mobiles. Crédit photo La Poste  
 
 
Biennale de la Logistique
Saint-Gobain lance un défi aux étudiants
Comment adapter sa logistique à ce nouveau modèle marketing ? Comment gérer la livraison à domicile et non plus dans des agences à destination des professionnels ? Comment faire de la logistique un levier de compétitivité face à la concurrence ? Comment adapter les SI ? Telles sont les questions auxquelles le fournisseur/distributeur de matériaux de construction Saint-Gobain souhaite obtenir des éléments de réponses intéressants dans le cadre du prochain challenge étudiant sur la logistique connectée de la 2ème Biennale de la Logistique (5-8 mars, sur le salon Logistic Expo en Nord-Isère), organisée par le Pôle d'Intelligence Logistique, ou Pil'es. Accompagnés de coaches et d’experts d’entreprises partenaires, les équipes d’étudiants disposeront de 24 heures pour produire une solution et présenteront cette dernière devant un jury composé de professionnels de la logistique et d’universitaires. L’équipe gagnante remportera 1 000 € en chèques cadeaux et présentera sa solution au siège parisien de Saint-Gobain. Les écoles partenaires de l’évènement incluent notamment l’Isteli, Sup de Log, Grenoble INP Génie Industriel, IUT Lumière Lyon 2, Bachelor EGC, le 101 et Ecema. AD
 
 
 
E-commerce
Amazon étend la visite de ses centres de distribution
Etes-vous curieux d'en savoir plus sur le fonctionnement des centres de distribution d'Amazon ? Sachez que la branche française du géant du e-commerce étend la formule de visite de certains de ses sites logistiques initiée en 2015. Désormais, ce programme permet d'accéder aux coulisses de trois de ses cinq « fulfillment centers » opérationnels dans l'Hexagone : le tout-premier situé à Saran dans le Loiret, celui ouvert en 2013 à Lauwin-Planque dans le Nord, agrandi depuis, et celui de plus de 100.000 m² au sol mis en route à l'automne 2017 à Boves, dans la Somme. Ouvert « aux riverains, aux écoliers, aux clients et à toute personne intéressée », ces visites ont lieu en semaine, matin comme après-midi, après inscription en ligne. « Nous avons voulu permettre à un grand nombre de personnes de visiter nos sites pour se faire leur propre opinion sur Amazon et sur notre façon de travailler. Amazon est une entreprise qui repose sur une logistique fascinante. Désormais, chacun a la possibilité de pousser notre porte et de découvrir comment nous innovons, au quotidien, pour nos clients », indique Alexis Brianceau, le DRH du centre de distribution de Saran, qui fait également valoir les quelque 7.500 employés en CDI d'Amazon en France. C'est d'ailleurs un enjeu-clé du programme que de communiquer sur les conditions de travail sur ces sites afin d'alimenter son canal de recrutement, à la fois pour l'augmentation temporaire des effectifs à l'occasion des pics d'activité, et en vue de l'ouverture d'autres centres de distribution. Selon nos informations, celui de Brétigny-sur-Orge au Sud de Paris, est sur le point d'entrer en opérations, tandis que deux autres projets de grande ampleur semblent se profiler près de Metz et en banlieue lyonnaise. MR
 
   
  La plate-forme de 107 0000 m2 de Boves, construite par Quartus, est l’un des trois fulfillment centers français d’Amazon désormais ouvert aux visites du public. Crédit photo Quartus  
 
Nomination
Marc Papinutti revient à la DGITM en tant que DG
Le directeur de cabinet de la ministre chargée des Transports n’est plus Marc Papinutti, qui vient d’être nommé directeur général de la DGITM (Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer), la structure de près de 13 000 personnes au sein du Ministère de la Transition écologique et solidaire qui porte l’ensemble des politiques publiques pour les transports terrestres et maritimes au service des territoires. Il succède à ce poste à François Poupard, appelé à d’autres fonctions en collectivité territoriale. Marc Papinutti, qui a consacré l’ensemble de sa carrière à l’action publique dans les transports, a déjà travaillé à la DGITM entre 2008 et 2010, en tant que directeur des infrastructures de transport, avant d’être nommé DG de Voies Navigables de France (VNF), jusqu’en 2017. C’est son adjoint Julien Dehornoy qui lui succède en tant que directeur de cabinet d’Elisabeth Borne. Polytechnicien et ingénieur des ponts (comme Marc Papinutti), Julien Dehornoy connaît particulièrement bien le monde ferroviaire, lui qui a été notamment chef du réseau ferré national au ministère des Transports (entre 2008 et 2010), puis directeur de cabinet du Président de la SNCF (entre 2012 et 2014). JLR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Luxembourg
TNP recrute une DG pour sa filiale luxembourgeoise

Le cabinet de conseil spécialiste de la transformation opérationnelle, réglementaire et digitale des entreprises TNP a nommé Nathalie Mège au poste de directrice générale associée de sa filiale au Luxembourg. Diplômée de l’école de commerce Kedge, elle a pour objectif de développer son activité sur le Luxembourg et la Belgique en doublant ses effectifs à une quarantaine de consultants d’ici 2020. Avant de prendre ses nouvelles fonctions en janvier, elle était associée au sein du cabinet Bel Air Partners-Magellan au Luxembourg. Elle a débuté sa carrière chez Deloitte & Touche Luxembourg en 1996 puis a rejoint Accenture Management Consulting Luxembourg en 2000. De 2013 à 2015, elle a été consultante indépendante au Qatar. AD
 
   
  Nathalie Mège, directrice générale associée de TNP Luxembourg.  
 

Emirats Arabes Unis
DHL lance une plate-forme humanitaire

DHL vient d’inaugurer à Dubaï son Centre de Compétence Mondial pour la Logistique Humanitaire, une plate-forme consolidant l’ensemble des savoir-faire de DHL Global Forwarding en matière de logistiques du froid, urgente et à fort volume. En plus de la densité de son réseau, le logisticien allemand met au service des ONG et de leurs fournisseurs une vaste palette de services adaptés tels que l’entreposage, le dédouanement, le fret aérien et maritime et la distribution locale afin de faciliter le déploiement des opérations humanitaires. Transparence et visibilité en temps réel seront assurées par la Tour de Contrôle de DHL ainsi que ses outils d’analyse des données. Le 3PL jouit d’une longue expérience en matière de logistique humanitaire et dispose notamment d’une équipe DRT (Disaster Response Teams) et du programme GARD (Get Airports Ready for Disasters) de préparation des aéroports en cas de catastrophe naturelle. Le choix de Dubaï ne doit rien au hasard : la ville accueille les opérations logistiques de quelque 48 ONG, dont Médecins Sans Frontières, ainsi que le hub des Nations Unies International Humanitarian City. PM
 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
14 février 2019



mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien