Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2872
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataire logistique
Log’S s’appuiera sur sa task force pour inventorier les stocks par drone
Le récent POC (proof of concept) de drone inventoriste eyesee de Hardis chez le prestataire logistique nordiste  Log’S a visiblement été plus qu’encourageant. A l’issue de ce projet dénommé AIDE (Autonomous Inventory Drone Eyesee), mis en œuvre en décembre 2018 sur son site historique d’Anzin, près de Valenciennes (59) pour un client agroalimentaire, Log’S constate que la solution « permet de sécuriser, d’accélérer les opérations d'inventaire et de contrôle de stocks, mais également de s’affranchir des contraintes liées à la réalisation des inventaires traditionnels : location de nacelles, risques pour les opérateurs, interruption de l’activité logistique ». Ce test a permis également de former des utilisateurs clés appartenant à la « task force » du prestataire, qui pourront intervenir désormais sur d’autres de ses sites, en France et à l’international, pour dupliquer la solution d’inventaire par drone. Près d’une dizaine d’entrepôts Log’S compatibles avec cette solution (en termes d’étiquettes et de formats de palettes) auraient déjà été identifiés. JLR
 
   
  Après un premier Poc sur son site d’Anzin (59), Log’S prévoit de déployer la solution de drone d’inventaire eyesee de Hardis sur d’autres plateformes, en France et à l’international. Crédit photo Log'S / Montage JL Rognon  
 
 
Economie circulaire
Industriels et distributeurs s’engagent à revoir leur politique d’emballages plastiques
Auchan Retail France, Biscuits Bouvard, Carrefour, Casino, Coca-Cola European Partners, Danone, Franprix, L´Oréal, LSDH, Monoprix, Nestlé France, Système-U, et Unilever ont signé aujourd’hui un «Pacte National sur les emballages plastiques » avec Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, dans la perspective de la loi économie circulaire. Ce document les engage à établir une liste des emballages devant être désignés comme problématiques ou inutiles et pour lesquels des mesures pour leur élimination devront être prises, à atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022 et à éco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables, recyclables ou compostables à 100% d’ici 2025. Les pouvoirs publics, la Fondation Tara Expéditions et le WWF France s’assureront que les entreprises qui ont signé (sur la base du volontariat) respectent bien leurs engagements, avec notamment des évaluations tous les six mois d’ici 2021 (et qui seront rendues publiques chaque année). «Tous les acteurs comprennent qu’il est plus que jamais temps pour eux d’investir réellement la question sans quoi nous passerons de l’incitation à la sanction. », a déclaré Brune Poirson. De son côté, l’Etat s’engage notamment à étudier la mise en œuvre de différents mécanismes financiers incitatifs à l’écoconception des produits, et à évaluer des pistes concrètes d’amélioration des schémas de collecte, de tri, de recyclage, et de valorisation, ainsi que les investissements correspondants. JLR
 
   
  Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire. Crédit photo DR  
 
 
Logimat
Exotec distingué comme « best product » en intralogistique
Alors que la grand messe de Logimat 2019 est en passe de se clore à Stuttgart, trois des 1 600 exposants auront bénéficié d'une exposition particulière pendant ses trois jours, pour s'être vu décerner un prix « Best Product ». Cocorico! : c'est la startup nordiste Exotec Solutions qui décroche celui de la catégorie Intralogistique, avec sa solution de stockage et de préparation en goods-to-man Skypod, opérée par des robots se déplaçant en 3D jusque dans les racks. Un acteur que nos lecteurs connaissent depuis plus d'un an, pour lui avoir attribué un double prix (Grand Prix et Innovation) lors des Rois de la Supply Chain 2018, en tandem avec Cdiscount. Dans la catégorie Identification, Packaging et Technologies de chargement, la palme est allée à l'allemand Vitronic, notamment spécialisé dans les solutions d'identification pour l'automatisation industrielle. C'est sa nouvelle solution Vipac Smalls Sort qui lui a valu d'être récompensé, s'agissant d'une solution complète de tri de colis. Modulaire, elle peut aussi bien être mise en œuvre en version autonome sur de petites installations, ou être intégrée dans des process de tri plus sophistiqués sur de grands sites. Enfin le troisième prix, dans la catégorie Logiciel, Communication & IT, est allé à un autre acteur allemand, Heureka Business Solutions. Sa solution autoapprenante LOS s'appuie sur l'intelligence artificielle et des algorithmes prédictifs pour optimiser la gestion intralogistique des livraisons ultra urgentes (same day) sur des gammes de plus en plus étendues de produits fabriqués en petites séries, voire personnalisés. MR
 
   
  Le système Skypod du français Exotec Solutions a décroché le prix « Best Product » de la catégorie Inbtralogistique à Logimat 2019 de Stuttgart. Crédit photo DR  
 
Pôle de compétitivité
Nov@log va créer un hub innovation logistique en fusionnant avec I-trans
Labellisé début février pour une durée d’un an prolongeable à quatre sous condition de fusion avec d’autres pôles ou clusters d’ici à la fin de l’année, le pôle de compétitivité dédié à la logistique et à la supply chain Nov@log a annoncé la création d’un hub de l’innovation logistique avec i-Trans, pôle de compétitivité des transports, de la mobilité et de la logistique dont la labellisation a été renouvelée sur la période 2019-2022. « Ce rapprochement est nécessaire à l’atteinte d’une taille critique requise pour le développement et l’accompagnement de projets d’innovation logistique portés par les entreprises et leur reconnaissance au-delà du territoire national », explique Nov@log.  Tous les actifs développés ces dernières années par le pôle de compétitivité seront ainsi mis à la disposition du hub qui donnera aussi accès à la plateforme d'innovation collaborative spécialisée dans le fret intelligent i-Fret portée par i-Trans. « La création du hub devra être effective dans le courant de l’année afin que la labellisation puisse être prorogée pour la période 2020-2022 », conclut Nov@log. AD
 
 
Nominations
Gefco renforce l’organisation de sa division Freight Forwarding
Leader européen en logistique automobile et poids-lourd mondial des solutions multimodales, Gefco annonce la nomination de cinq nouveaux directeurs pour assurer la croissance de sa division Freight Forwarding. L'enjeu est de poursuivre sur la lancée d'une année 2018 « très positive », portée par son offre de fret globale et ses expertises en matière d'expéditions urgentes « Time Critical » (TCS), de transport hors gabarit (IPC), ou ses solutions dédiées à la santé. Recruté comme directeur commercial de la division, Valentin Elistratov va jouer un rôle-clé dans le développement des activités au niveau mondial, en mobilisant ses 25 années d'expérience dans la logistique et l'expédition de fret, en Europe et en Asie. Il a notamment exercé chez DHL et APL Logistics. Autre recrutement, en provenance de Fedex : celui de Karin Van Den Brekel, nommée responsable des services dédiés à la santé, et basée au sein du bureau de Schiphol, aux Pays-Bas. L'enjeu est de renforcer la capacité de Gefco à proposer des solutions sur-mesure et sécurisées pour ses clients dans le monde entier. Une autre priorité est de consolider les activités en Asie et dans le Pacifique, suite à l'acquisition d'IJS Global fin 2015, qui a étendu la géographie des activités de Freight Forwarding. La direction régionale Asie est ainsi confiée à Katherine Shek, jusque-là en charge de l'Asie du Nord, tandis que Peter West prend la direction Australie et Nouvelle-Zélande, où son expérience doit permettre d'élargir le spectre des secteurs de clientèle. Cinquième et dernière nomination annoncée, en support de cette stratégie de croissance qui implique d'étoffer les équipes : celle d'Alicja Szewczyk, comme responsable des ressources humaines et de la culture (sic) de la division. MR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Un convoyeur au plafond dans un Carrefour pour le picking des commandes web

Préparer toujours plus vite, voilà ce qui a motivé Carrefour à installer un convoyeur au plafond de son hypermarché de Shanghai Gubei Store, permettant de transporter les produits de la surface de vente jusqu’à la réserve. 182 mètres de convoyeur serpentent désormais au plafond au-dessus de la tête des clients (un filet est installé sous le convoyeur !). Le mode de fonctionnement est tout à fait comparable aux systèmes utilisés dans les entrepôts. Des gares, disposées dans les rayons, sont utilisées par les employés pour expédier les produits destinés aux internautes. Le convoyeur est équipé d’une multitude de sacs dans lesquels les articles sont déposés après avoir été scannés par les équipes. Les articles sont ensuite transportés puis consolidés par commande dans la réserve. « Grâce à cette technologie, nous sommes capables de traiter 3.000 commandes par jour », écrit Thierry Garnier, directeur exécutif Carrefour Asie, Président et CEO Carrefour Chine, sur son compte LinkedIn. Notons néanmoins que le distributeur n’est pas précurseur de l’utilisation de cette technologie. Hema (la chaîne de supermarchés, propriété du groupe Alibaba), qui livre à domicile en 30 minutes pour les clients habitant dans un rayon de moins de 3 km (voir NL n°2690), prépare ses commandes web en magasin en 10 minutes grâce également à un convoyeur au plafond. JF
 
   
  Credit Photo DR  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
21 février 2019



mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45
Organisé par COLIBRI


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien